AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Citations de Antoine Sénanque (120)


ninosairosse   28 décembre 2018
Guérir quand c'est impossible de Antoine Sénanque
Comme le disait un sage :
"Être superstitieux est un comportement d'ignorants, mais ne pas l'être porte malheur."
P76
Commenter  J’apprécie          320
ninosairosse   29 décembre 2018
Guérir quand c'est impossible de Antoine Sénanque
Selon Bruce Lipton : "Tous les aspects de la biologie, la synthèse de l'ADN et des protéines par exemple, sont régis par les champs énergétiques. L'énergie façonne la matière. Les cellules réagissent à toutes les formes de champ électromagnétique de champ énergétique et de propriétés mécaniques quantiques. ''
P85
Commenter  J’apprécie          285
ninosairosse   27 décembre 2018
Guérir quand c'est impossible de Antoine Sénanque
Les médecins grecs abandonnaient les malades qu'ils jugeaient intraitables. Sans le cacher. La médecine était définie honnêtement comme un champ limité. Elle ne pouvait pas tout guérir. Elle laissait les miracles en dehors de son territoire, sans nier leur existence et en reconnaissant l'importance des prêtres, sans esprit de concurrence. Les médecins grecs s'opposaient aux devins, pas aux sanctuaires; à la magie, pas à la religion. [...]
"Envoyez les incurables au temple"
P46
Commenter  J’apprécie          260
Ladybirdy   06 juillet 2019
L'ami de jeunesse de Antoine Sénanque
Je pense que les maladies prennent conseil, dans le monde invisible, débattent entre elles, échangent leur expérience et jugent leurs hôtes. À la qualité de l’accueil.
Commenter  J’apprécie          250
ninosairosse   13 janvier 2019
Guérir quand c'est impossible de Antoine Sénanque
Freud a donné des noms propres aux trois blessures narcissiques subies par l'humanité depuis la Renaissance : Copernic, Darwin et le sien.
La Terre n'est plus au centre de l'univers, l'homme est un animal comme un autre, la conscience n'est pas maîtresse d'elle-même.
p213
Commenter  J’apprécie          250
ninosairosse   15 décembre 2018
Guérir quand c'est impossible de Antoine Sénanque
Amis, fuyez les jeunes médecins.
La jeunesse écrit sur leur blouse une lettre écarlate. Eloignez-vous. Ne les laissez pas vous approcher. J'ai été l'un d'entre eux, je sais de qui je parle. L'exercice autonome du soin devrait être interdit aux moins de 40 ans, l'âge de la majorité en blouse. Comme la conduite, on devrait instituer la médecine accompagnée, par un gardien plus expérimenté, pour la haute surveillance des docteurs Hyde que nous avons tous été un jour.
p19
Commenter  J’apprécie          200
SeriallectriceSV   05 janvier 2021
Que sont nos amis devenus ? de Antoine Sénanque
On devrait toujours remplacer le mot « personne » par « très peu de gens », répondit Nikolas. Personne ne pouvait craquer le génome humain, personne ne pouvait créer l'intelligence artificielle, personne ne pouvait créer les nanorobots. Au XXIème siècle, il y a toujours quelqu'un derrière personne.
Commenter  J’apprécie          130
fanfanouche24   27 octobre 2016
Etienne regrette de Antoine Sénanque
Il avait depuis longtemps constaté que la philosophie ne servait à rien dans les difficultés. elle était juste inopérante. On pourrait se référer aux leçons les plus pertinentes des uns et des autres, tous siècles confondus, la souffrance était juste la limite que les principes ne franchissaient pas. La philosophie était une consolation pour homme heureux. (p. 20)
Commenter  J’apprécie          90
Antoine Sénanque
Herve-Lionel   09 juin 2019
Antoine Sénanque
Les grandes histoires d'amour ne s'usent pas avec le temps. On ne les abîment pas. On leur fait seulement porter un masque. De ruine. Elles le retirent sur nos tombes.
Commenter  J’apprécie          80
rkhettaoui   05 septembre 2014
Blouse de Antoine Sénanque
Je me surveille avec les mots. Je crois à leur réalité, à leur nature matérielle, légère, délicate, subtile. Je ne veux pas leur manquer de respect. Je me dis qu’ils jouent peut-être un rôle dans la maladie, en bien ou en mal. Ils doivent savoir se fixer sur des récepteurs, emprunter des circuits et déclencher des réactions chimiques. On devrait les étudier de plus près, essayer d’en extraire des substances, des médicaments, comme d’une plante. On devrait les filtrer, ne retenir que les purs, les beaux, les utiles, en faire du cristal.
Commenter  J’apprécie          80
Cigale17   25 septembre 2020
Que sont nos amis devenus ? de Antoine Sénanque
Il n’éprouvait pas de mal-être majeur […] mais il observait un fait indiscutable : la quantité d’alcool qu’il ingérait quotidiennement suivait une courbe ascendante d’année en année. Ce qui n’était pas le symptôme le plus reconnu de la tranquillité intérieure. (p. 27-28)
Commenter  J’apprécie          70
xnewlo   01 juin 2016
Jonathan Weakshield de Antoine Sénanque
"On enviait les pires assassins à force de les traiter en être d'exception, "monstres", "prédateurs", "génies du mal", sans jamais souligner la vérité de leur nature: la médiocrité. Les métaphores étaient les auréoles de ces rebuts du monde. Leur gloire diffusait comme une eau sale portant les germes que la morale ne consommait pas, mais qui désaltérait les angoisses. Des hommes croupis."
Commenter  J’apprécie          70
nathalie_MarketMarcel   24 novembre 2014
Etienne regrette de Antoine Sénanque
Oui, un dermatologue. Les psys, c’est rond, j’ai l’expérience, on gravite autour, sans avancer. C’est par la peau du cou qu’il faut prendre son moral pour le remuer. C’est mon dermatologue qui m’a appris ça, un médecin à vue large. Il faut incarner les souffrances psychologiques, nos humeurs sont pleines de peau.
Commenter  J’apprécie          70
rkhettaoui   05 septembre 2014
Blouse de Antoine Sénanque
Les chambres de garde sont toujours les mêmes. La laideur y est cultivée avec obstination. Les graffitis obscènes rehaussent le joyeux gris des murs, les draps sont sales, les cafards habituels. L’idée est de repousser l’interne au-dehors, vers les urgences, de le déloger de son terrier, en l’enfumant, psychologiquement, par sinistrose.
Commenter  J’apprécie          70
rkhettaoui   05 septembre 2014
Blouse de Antoine Sénanque
La merde et la médecine, ça peut surprendre, mais ce sont des mots qui peuvent faire bon ménage. Ils n’ont pas l’air d’être faits l’un pour l’autre, c’est un couple improbable, mais qui dure comme beaucoup d’autres.
Commenter  J’apprécie          70
JeanLouisBOIS   22 août 2013
L'homme mouillé de Antoine Sénanque
Chacun de nous agit avec la volonté d'exister un peu plus, chacun veut augmenter le prix de sa présence. Nos actes font aumône. (p.118).
Commenter  J’apprécie          70
rkhettaoui   05 septembre 2014
Blouse de Antoine Sénanque
La médecine science est un mythe dont on ne mesure pas la force. Les plus grands sceptiques seront comme les autres, au rendez-vous de la maladie, en attente d’une médecine exacte, euclidienne. Je n’ai jamais rencontré d’exception, d’ailleurs il n’en existe pas. On ne discute de ces choses que lorsqu’on est en bonne santé, c’est-à-dire pendant une durée assez courte de la vie.
Commenter  J’apprécie          60
MelleFifi   23 juin 2014
Etienne regrette de Antoine Sénanque
Le soir, quand il franchit les portes de l’hôpital, la nuit lui sembla coagulée et les rues de Creil injectées comme des veines. Il haussa les épaules devant le spectacle particulièrement sinistre de l’Oise livide dont il devait longer le quai pour rentrer chez lui. Le fleuve n’avançait pas sous la pluie. Et d’ailleurs rien n’avançait. Les parapluies couvraient des passants raides et marchaient sans eux. Il entra dans un café et commanda un double cognac. Le patron le servit avec un « docteur » au bout. Tout le monde se connaissait dans cette ville qui lui apparut comme la salle d ‘attente d’une gare d’où les traine ne partaient pas. Il regarda les têtes autour, rougeaudes, devant les écrans où des chiffres défilaient : loto, tiercé, Euromillions… Des chèques encadrés commémoraient des victoires. Larbeau contempla toutes ces bouches à qui il manquait des mégots. Les paquets étaient ouverts sur les tables, les cigarettes grillées dehors dans les courants d’air.
Les hommes lui parurent épais et mortels.
Retour au pays des viandes vivantes, se dit-il
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Crumpet   23 juillet 2020
Que sont nos amis devenus ? de Antoine Sénanque
 Ma nuit se compose de deux parties : l’une où je cherche le sommeil, l’autre où je ne le trouve pas. 
Commenter  J’apprécie          54
rkhettaoui   05 septembre 2014
Blouse de Antoine Sénanque
Perdre son enthousiasme signifie donc laisser partir le Dieu qui est en nous. C’est ce que la maladie prend, à force de présence, cette grâce. On ne l’approche pas pour rien, en passant. Elle vous attrape. Elle est capable de tout vous prendre. Elle prend tout. Sans le Dieu qui est en vous, vous ne valez plus grand-chose, comme médecin et comme homme.
Commenter  J’apprécie          50



Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Molière dans le texte

Couvrez ce sein que je ne saurais voir. Par de pareils objets les âmes sont blessées, Et cela fait venir de coupables pensées.

Le Tartuffe
Le Dépit amoureux

13 questions
52 lecteurs ont répondu
Thème : MolièreCréer un quiz sur cet auteur