AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.77 /5 (sur 976 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Clermont-Ferrand , le 19/06/1623
Mort(e) à : Paris , le 19/08/1662
Biographie :

Blaise Pascal est un mathématicien, physicien, inventeur, philosophe, moraliste et théologien français.

Enfant précoce, il est éduqué par son père. Les tout premiers travaux de Pascal concernent les sciences naturelles et appliquées. Il contribue de manière importante à la construction d’une calculatrice mécanique (la « Pascaline ») et à l’étude des fluides. Il a clarifié les concepts de pression et de vide, en étendant le travail de Torricelli. Pascal a écrit des textes importants sur la méthode scientifique.

Mathématicien de premier ordre, il crée deux nouveaux champs de recherche majeurs : tout d’abord il publie un traité de géométrie projective à seize ans ; ensuite il développe en 1654 une méthode de résolution du « problème des partis » qui, donnant naissance au cours du XVIIIe siècle au Calcul des Probabilités, influencera fortement les théories économiques modernes et les sciences sociales.

Après une expérience mystique à la fin de 1654, il délaisse les mathématiques et la physique et se consacre à la réflexion philosophique et religieuse. Il écrit pendant cette période les "Provinciales" et les "Pensées", ces dernières n’étant publiées qu’après sa mort qui survient deux mois après son 39e anniversaire, alors qu’il a été longtemps malade (sujet à des migraines violentes en particulier).

Blaise Pascal fut inhumé en l’église Saint-Etienne-du-Mont près d’un pilier de la chapelle de la Vierge.

En juillet 2017, le pape François a évoqué une possible procédure en béatification de Blaise Pascal.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Blaise Pascal   (83)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

À 350 ans de nous, Blaise Pascal (1973 / Les samedis de France Culture). Par Jean-Marie Domenach. Réalisation : Jeanne Rollin-Weiss. Émission “Les samedis de France Culture”, diffusée le 9 juin 1973. Photographie : Masque mortuaire de Blaise Pascal, 1662, Bibliothèque de la Société de Port-Royal. Blaise Pascal, né le 19 juin 1623 à Clermont (aujourd'hui Clermont-Ferrand), en Auvergne, mort le 19 août 1662 à Paris, est un mathématicien, physicien, inventeur, philosophe, moraliste et théologien français. Enfant précoce, il est éduqué par son père. Les premiers travaux de Pascal concernent les sciences naturelles et appliquées. Il contribue de manière importante à l’étude des fluides. Il a clarifié les concepts de pression et de vide, en étendant le travail de Torricelli. Pascal a écrit des textes importants sur la méthode scientifique. À 19 ans, il invente la première machine à calculer, et après trois ans de développement et 50 prototypes, il la présente à ses contemporains en la dédiant au chancelier Séguier. Dénommée “machine d’arithmétique”, puis roue pascaline et enfin pascaline, il en construisit une vingtaine d'exemplaires dans la décennie suivante. Mathématicien de premier ordre, il crée deux nouveaux champs de recherche majeurs : tout d’abord il publie un traité de géométrie projective à seize ans ; ensuite il développe en 1654 une méthode de résolution du « problème des partis » qui, donnant naissance au cours du XVIIIème siècle au calcul des probabilités, influencera fortement les théories économiques modernes et les sciences sociales. Après une expérience mystique qu'il éprouva en novembre 1654, il se consacre à la réflexion philosophique et religieuse, sans toutefois renoncer aux travaux scientifiques. Il écrit pendant cette période “Les Provinciales” et les “Pensées”, publiées seulement après sa mort qui survient deux mois après son 39ème anniversaire, alors qu’il a été longtemps malade (sujet à des migraines violentes en particulier). Avec : Bernard Dorival (1914-2003), président de la Société des amis de Port-Royal, historien de l'art et critique d'art français François Châtelet (1925-1985), historien de la philosophie, philosophe politique et penseur de l'histoire français Étienne Borne (1907-1993), philosophe et journaliste français du courant démocrate-chrétien Georges-Théodule Guilbaud (1912-2008), mathématicien, fondateur et directeur du Centre d'analyse et de mathématiques sociales à l'École pratique des hautes études Jean Mesnard (1921-2016), professeur à la Sorbonne, universitaire et chercheur français, doyen de l’Académie des sciences morales et politiques Luce Giard, attachée au CNRS, historienne des sciences, de la philosophie et des milieux intellectuels à la Renaissance Michel de Certeau (1925-1986), prêtre jésuite français, philosophe, théologien et historien Dominique Descotes, ancien élève de l'École Normale Supérieure de la rue d'Ulm, professeur de littérature française à l'Université Blaise Pascal (Clermont-Ferrand 2), et directeur scientifique du Centre International Blaise Pascal (Clermont-Ferrand) Henri Gouhier (1898-1994), philosophe, historien de la philosophie et critique dramatique français Philippe Sellier, professeur émérite de lettres de l'université Paris-IV Sorbonne, spécialiste des grands écrivains qui gravitent autour de Port-Royal Geneviève Descamps, étudiante Pierre Emmanuel (1916-1984), poète français d'inspiration chrétienne Yoichi Maeda (1911-1987), professeur honoraire à l'Université de Tokyo Extraits des “Pensées” et de “La vie de Monsieur Pascal” de Gilberte Périer (la sœur aînée de Blaise Pascal) Sources : France Culture et Wikipedia

+ Lire la suite
Podcasts (3) Voir tous


Citations et extraits (582) Voir plus Ajouter une citation
gteisseire2   28 juillet 2010
Pensées de Blaise Pascal
94. Et ainsi ne pouvant faire que ce qui est juste fût fort, on a fait que ce qui est fort fût juste.
Commenter  J’apprécie          860
Blaise Pascal
cicou45   18 août 2013
Blaise Pascal
"Les hommes n'ayant pu guérir la mort, la misère, l'ignorance, ils se sont avisés - pour se rendre heureux - de n'y point penser."
Commenter  J’apprécie          7910
Blaise Pascal
Silena   15 novembre 2014
Blaise Pascal
Les mots gentils ne coûtent pas cher. Pourtant, ils accomplissent beaucoup de choses.
Commenter  J’apprécie          722
palamede   05 décembre 2017
Pensées de Blaise Pascal
Il faut se connaître soi-même. Quand cela ne servirait pas à trouver le vrai cela au moins sert à régler sa vie, et il n’y a rien de plus juste.





(Vanité, 72-66)
Commenter  J’apprécie          714
palamede   30 novembre 2017
Pensées de Blaise Pascal
La vanité est si ancrée dans le cœur de l’homme, qu’un goujat, un marmiton, un crocheteur se vante, et veut avoir ses admirateurs. Et les Philosophes mêmes en veulent. Ceux qui écrivent contre la gloire, veulent avoir la gloire d’avoir bien écrit ; et ceux qui le lisent, veulent avoir la gloire de l’avoir lu ; et moi qui écris ceci, j’ai peut-être cette envie ; et peut être que ceux qui le liront l’auront aussi.



(Extrait de Vanité de l’homme)
Commenter  J’apprécie          692
Blaise Pascal
Gwen21   01 mars 2013
Blaise Pascal
C'est le coeur qui sent Dieu, et non la raison.
Commenter  J’apprécie          708
Lorraine47   24 février 2015
Pensées de Blaise Pascal
Le temps guérit les douleurs et les querelles parce qu'on change, on n'est plus la même personne. Pensée VI
Commenter  J’apprécie          660
Blaise Pascal
BazaR   03 février 2016
Blaise Pascal
En voyant l'aveuglement et la misère de l'homme, en regardant tout l'univers muet, et l'homme sans lumière, abandonné à lui-même, et comme égaré dans ce recoin de l'univers, sans savoir qui l'y a mis, ce qu'il est venu y faire, ce qu'il deviendra en mourant, incapable de toute connaissance, j'entre en effroi, comme un homme qu'on aurait porté endormi dans une île déserte et effroyable, et qui s'éveillerait sans connaître où il est, et sans moyen d'en sortir.



("Les Pensées", cité par David Camus dans la préface de "Les Montagnes Hallucinée" de H.P. Lovecraft)
Commenter  J’apprécie          631
palamede   11 décembre 2017
Pensées de Blaise Pascal
Plaindre les malheureux n'est pas contre la concupiscence, au contraire, on est bien aise d'avoir à rendre ce témoignage d'amitié et à s’attirer la réputation de tendresse sans rien donner.



( Papiers non classés, 657-452).
Commenter  J’apprécie          631
Lorraine47   02 mars 2015
Pensées de Blaise Pascal
Car enfin, qu'est-ce que l'homme dans la nature? Un néant à l'égard de l'infini, un tout à l'égard du néant, un milieu entre rien et tout. Infiniment éloigné de comprendre les extrêmes, la fin des choses et leur principe sont pour lui invinciblement cachés dans un secret impénétrable, également incapable de voir le néant d'où il est tiré, et l'infini où il est englouti.

72 -199 Misère de l'Homme sans Dieu
Commenter  J’apprécie          620

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Le Roi Arthur

Qui raconte les aventures des chevaliers de la table rond au jeune garçon ?

Lancelot
Arthur
Guenièvre

10 questions
612 lecteurs ont répondu
Thème : Le roi Arthur de Michael MorpurgoCréer un quiz sur cet auteur

.. ..