AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.01/5 (sur 1161 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 08/12/1968
Biographie :

Christian De Metter est un auteur de bandes dessinées, ainsi que guitariste dans le groupe "les Brigitte". Il a fait ses études dans une école de dessin publicitaire, qu'il quitte rapidement. Il vit de petits boulots de maquettistes et de dessins pour la presse et, malgré tout, pour la pub.
Il débute dans la bande dessinée après avoir travaillé comme dessinateur dans la presse rock. Sa première B.D. s'intitule "Emma"; elle fut tout d'abord éditée aux éditions Triskel (2000) puis rééditée par Soleil Productions. On lui doit d'autres titres tel que "Dusk" paru aux éditions "Les Humanoïdes Associés", ou encore "Swinging London".

2004 : Il publie Le sang des valentines pour lequel il reçoit en association avec Catel Muller, le prix public du meilleur album lors du 32e festival d'Angoulême 2005.

Il réalise une adaptation du best seller de Dennis Lehane, "Shutter Island", pour lequel il reçoit le prix des libraires en 2009 ainsi que le Prix Mor Vran de la BD par le jury du Goéland Masqué. La même année, il reçoit le Grand Prix du festival Des Planches et des Vaches pour l'ensemble de son œuvre.

En Octobre 2015, Christian de Metter a réalise une adaptation BD du très beau roman (prix Goncourt) de Pierre Lemaitre "Au revoir là-haut".
En 2018, il s'affirme avec Nobody, thriller psychopathe chez Noctambule.
+ Voir plus
Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Christian_De_Metter
Ajouter des informations
Bibliographie de Christian de Metter   (44)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (26) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

À l'occasion de la parution de Miroir de nos peines, revivez la table ronde de Pierre Lemaitre et des auteurs adaptant ses univers en bande dessinée chez Rue de Sèvres. Animée par Marie-Madeleine Rigopoulos, en présence de Pierre Lemaitre, Christian de Metter, Pascal Bertho, Yannick Corboz et Giuseppe Liotti.

+ Lire la suite

Citations et extraits (107) Voir plus Ajouter une citation
On peut faire souffrir quelqu'un qu'on aime, mais quelqu'un qu'on n'aime pas... Non, c'est bas.
Commenter  J’apprécie          350
- Tu vas me larguer, pas vrai ?
- Dis pas de conneries.
- C'est pas des conneries, c'est écrit sur ta tronche. c'est ta technique.
Tu baises et tu te casses.
Salaud ! (en s'en allant)
Commenter  J’apprécie          321
- j'avoue que je ne vous comprends pas. Si vous voulez récupérer le cheval c'est pour partir avec et nous laisser... Alors pourquoi nous avoir sauvés de [...] ?
- je marche à l'instinct. Mais vous savez, dans ma vie j'ai sans doute plus souvent sauvé que tué. Mais on ne juge que le mal dans ce monde, on n'fait jamais la balance.
Commenter  J’apprécie          310
Elle savait que le moment était venu... Celui auquel elle s'était préparée et dont elle pressentait la douleur abyssale qu'il fallait lui causer. Ce fut très lent, très long... Les lèvres butant sur chaque syllabe... Madeleine attendait, patiente, voyant se dérouler la vie de son fils... Une vie dont elle ne savait rien, qui parlait d'un enfant qui était le sien et qu'elle ne connaissait pas.
Commenter  J’apprécie          300
A croire qu'il faut frôler la mort pour comprendre la beauté de la vie.
Commenter  J’apprécie          310
C'est l'Amérique, Georges. Si tu gagnes, tu as tout. Si tu perds, t'as rien. C'est comme ça, c'est un pays pour ceux qui ont des couilles. 
Commenter  J’apprécie          280
- vous avez connu mon père ?
- George ? Oui. Très bien même. D'ailleurs c'est marrant mais la dernière fois que je l'ai vu, il neigeait aussi. C'était à Wounded Knee.
- vous étiez à la bataille de Wounded Knee ?
- la bataille ? Ah non, Wounded Knee, c'était tout sauf une bataille.
C'était un massacre.
Commenter  J’apprécie          220
Qui baise avec une tarée s'expose à se faire baiser par une tarée.
Commenter  J’apprécie          220
De tout ce que vous possédez, c'est encore votre liberté qui a le plus de prix.
Commenter  J’apprécie          180
-- Mais... A qui pensez-vous en parlant d’être civilisé? A l’Indien qui vit en paix avec la nature ou au colon qui extermine tout un peuple, des femmes, des enfants, des vieillards, tout ça pour des terres?

A l’esclave ou au maître? A celui qui est enchaîné ou à celui qui a l’idée d’enchaîner un de ses semblables?
Commenter  J’apprécie          150

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Christian de Metter Voir plus

Quiz Voir plus

Un petit prénom, un gros indice = une bonne réponse

Auguste peint

Bianqui
Renoir

10 questions
60 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..