AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.26 /5 (sur 75 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Marseille , le 7/05/1921
Mort(e) à : Paris , le 1/06/1985
Biographie :

Rébuffat (né le 7 mai 1921 à Marseille et mort le 1er juin 1985) était un alpiniste français, membre notamment de l'expédition française à l'Annapurna.

Gaston Rébuffat découvre l'escalade dans les Calanques de Marseille, puis à 16 ans il s'inscrit au CAF (section Haute Provence) où il découvre la haute montagne et fait la connaissance d'Henri Moulin qu'il considère comme « son grand frère de l'alpinisme ». Il découvre ensuite les Alpes et le massif du Mont-Blanc qui devient son jardin de jeux.

En 1940, il s'engage à Jeunesse et Montagne où il rencontre Lionel Terray avec qui il va devenir ami. C'est dans le Centre École Jeunesse et Montagne du Valgaudemar que la passion des montagnes s'ancre profondément en lui. Il déménage ensuite pour Chamonix où il travaille dans la ferme de son ami Lionel Terray.

En 1942, Gaston Rébuffat réussit son brevet de guide de haute montagne malgré son jeune âge (21 ans alors que l'âge requis était de 23 ans). Il poursuit alors son activité de moniteur à Jeunesse et Montagne, et en 1944 devient instructeur à l'École Nationale d'Alpinisme, ainsi qu'à l'École militaire de haute montagne. En juin 1945, Gaston Rébuffat intègre la prestigieuse Compagnie des guides de Chamonix sous la tutelle d'Alfred Couttet. Il devient alors le troisième "étranger" de la Compagnie, après Roger Frison-Roche et Édouard Frendo, alors que, traditionnellement, il fallait être né dans la vallée pour y entrer.

Gaston Rébuffat fait partie en 1950 de l'expédition victorieuse de l'Annapurna dirigée par Maurice Herzog. Il jouera, avec Lionel Terray, un rôle capital dans le sauvetage de Maurice Herzog et Louis Lachenal lors de la descente.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Video et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo

Herzog Annapurna
36 ans après l'ascension de l'Annapurna par Maurice HERZOG, Louis LACHENAL, Lionel TERRAY et Gaston RÉBUFFAT, des alpinistes s'apprêtent à gravir l'arête ouest du massif. Venu en observateur, Maurice HERZOG accompagne l'expédition. Reportage dans l'Himalaya : interview de Maurice HERZOG qui raconte son rappatriement par avion en 1950, images du massif montagneux, de l'expédition montant au...
+ Lire la suite
Citations et extraits (30) Voir plus Ajouter une citation
Gaston Rébuffat
carre   06 septembre 2013
Gaston Rébuffat
"L'alpiniste est un homme qui conduit son corps là où, un jour, ses yeux ont regardé... "
Commenter  J’apprécie          500
Gaston Rébuffat
Nastie92   04 novembre 2017
Gaston Rébuffat
Les montagnes ne vivent que de l'amour des hommes. Là où les habitations, puis les arbres, puis l'herbe s'épuisent, naît le royaume stérile, sauvage, minéral ; cependant, dans sa pauvreté extrême, dans sa nudité totale, il dispense une richesse qui n'a pas de prix : le bonheur que l'on découvre dans les yeux de ceux qui le fréquentent.
Commenter  J’apprécie          400
Gaston Rébuffat
Nastie92   20 avril 2018
Gaston Rébuffat
La technique résout les problèmes et apporte des satisfactions mais elle n’est qu’un moyen et reste pauvre si on la sépare de l’esprit qui la guide.
Commenter  J’apprécie          330
Nastie92   09 février 2015
Étoiles et tempêtes de Gaston Rébuffat
Alors, une corde réunit deux êtres qui n'ont plus qu'une vie ; le guide, pour quelques heures, se lie à un inconnu qui va devenir un ami : quand deux hommes partagent le meilleur et le pire, ce ne sont plus deux étrangers.
Commenter  J’apprécie          240
Nastie92   07 juin 2015
Un guide raconte de Gaston Rébuffat
La haute montagne est le lieu de la terre marqué en ocre sur l'atlas, puis en blanc ; difficile d'accès, stérile, rien n'y pousse qui se vende, et, plus haut, rien n'y vit. C'est un lieu fait uniquement pour le bonheur des hommes.
Commenter  J’apprécie          210
Piatka   04 novembre 2016
La montagne est mon domaine de Gaston Rébuffat
À une époque où tout est de plus en plus planifié, programmé, organisé, pouvoir se perdre sera bientôt un délice et un luxe exceptionnels.
Commenter  J’apprécie          170
Nastie92   09 juin 2015
Un guide raconte de Gaston Rébuffat
Tous les enfants grimpent pour le plaisir de grimper. Pour le plaisir de découvrir, de voir plus loin et de plus haut. Si à ces deux plaisirs vient s'ajouter celui de l'amitié de la cordée, voilà l'alpinisme !
Commenter  J’apprécie          160
Nastie92   06 septembre 2013
La montagne est mon domaine de Gaston Rébuffat
Une autre fois, dans les Dolomites, ces cathédrales de la terre, nous gravissions un couloir au spigolo del Velo. J'arrivais sur un léger replat, quand une pierre tomba à mes côtés. Je levais la tête : vingt mètres au-dessus de moi, il y avait deux chamois, la mère et son petit. Nos chemins se croisaient. Un instant, nous restâmes figés de part et d'autre, puis, décision vite prise, dans une harmonie de sauts, les deux bêtes plongèrent dans le couloir et me frôlèrent. Bien sûr, la mère allait devant, et le petit suivait. En dessous du replat se creusait brutalement le ressaut, mais la mère devait savoir que pour l'éviter, cinq mètres sur la droite, il y avait une vire ; elle se détendit et dans une envolée se retrouva sur l'autre bord. Le petit, qui la suivait de trop près orienta mal son élan et se lança d'abord droit vers le vide, mais immédiatement après le début de son bond, par une merveilleuse cambrure en plein vol, il rectifia sa direction. La mère l'attendait, il atterrit à ses côtés et, avant qu'ils ne poursuivissent, il y eut entre eux deux un regard échangé.

Les ballets imaginés par les hommes sont beaux ; ils ne sont pas plus beaux. Le spigolo del Velo - l'arête du Voile - est une très belle escalade, mais ce jour-là, vous vous en doutez, après ce que nous avions vu, l'escalade était secondaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          142
Nastie92   04 juin 2015
Un guide raconte de Gaston Rébuffat
Plus d'une fois, comme tout le monde, je me suis posé la question : "L'alpinisme, à quoi cela sert-il ?"

Sûrement, à rien qui s'achète.

Nous gravissons les montagnes "parce qu'elles sont là", et l'alpinisme est le triomphe de l'effort gratuit. Il n'y a pas de prime à qui gravit un sommet, même s'il fait une "première".

Mais il n'y a pas que l'argent qui compte.

Nous ne sommes pas près d'oublier la beauté de certains couchers de soleil ; dans la nuit, la fraternité des étoiles ; au matin, l'aurore qui redonne la vie.

Nous ne sommes pas près d'oublier le plaisir de grimper, de neutraliser la pesanteur, l'impression de quitter sa carcasse pesante pour évoluer en plein ciel.

Nous ne sommes pas près d'oublier l'amitié de la cordée, la victoire sur soi-même, et, pour le guide, la joie de partager ce qu'il a de meilleur.
Commenter  J’apprécie          132
Nastie92   19 mars 2015
Étoiles et tempêtes de Gaston Rébuffat
Quand Gino arrive à bout de corde, c'est à mon tour de grimper et, quand je l'ai rejoint, il reprend la montée. En dessous de nous, Mazzetta et Stern font le même manège. Quatre hommes de trois nationalités, réunis sur un pays de pierre, par une même passion. Mais quel curieux langage que le nôtre : presque celui des sourds-muets.
Commenter  J’apprécie          130
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

LNHI-38805

Plus haut sommet du monde, à quelle altitude culmine le Mont Everest?

8904 m
8848 m
8815 m

10 questions
28 lecteurs ont répondu
Thèmes : montagnes , Records , géographie physiqueCréer un quiz sur cet auteur