AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Citations de Grégoire Solotareff (93)


manU17   17 janvier 2016
U de Grégoire Solotareff
Mona grandit, et devint, naturellement une jeune fille, c'est-à-dire, naturellement, insupportable ; mais la présence de U fut immense et les caprices de Mona sans conséquences.
Commenter  J’apprécie          170
Bazart   07 décembre 2014
Le chat rouge de Grégoire Solotareff
Une fois au village, Blanche-Neige et Valentin se sentirent plutôt bien. Ils burent tout le lait et trouvèrent un grenier pour s’y installer. Adieu, monsieur le loup ! Au diable, la sorcière ! Les chats sont comme ça : ils n’obéissent jamais.
Commenter  J’apprécie          130
manU17   20 avril 2015
U de Grégoire Solotareff
Un vent fort soufflait ce jour-là sur la lande, et le ciel, au-dessus de la mer, là-bas, menaçait. U s'en étonna. Ce n'était pas la saison des orages. Etait-ce un mauvais présage ?
Commenter  J’apprécie          110
beamag87   02 novembre 2014
Loulou plus fort que le loup de Grégoire Solotareff
Il y a les loups et puis il y a Loulou.
Il y a les lapins et puis il y a Tom.
Depuis longtemps Loulou a un ami et cet ami, c'est Tom.
Commenter  J’apprécie          110
LiliGalipette   10 janvier 2015
Loulou de Grégoire Solotareff
« Il était une fois un lapin qui n’avait jamais vu de loup… et un jeune loup qui n’avait jamais vu de lapin. »
Commenter  J’apprécie          100
Nadael   09 octobre 2015
Blanche neige et grise pluie de Grégoire Solotareff
« – Mange donc cette pomme, ma toute belle, tu vois bien qu'elle n'est pas empoisonnée, je l'ai mangée à l'instant même devant toi à moitié !
Là est la preuve par trois de la grande, immense, de l'insondable bêtise de Blanche Neige :
1.Qui serait assez stupide pour acheter des rubans à une soi-disant marchande, – en plus maquillée en sorcière – au beau milieu de la forêt ?
2.Qui, quelques jours après l'épreuve d'un étranglement (râté mais tout de même!), ouvrirait à une inconnue, et par dessus le marché se ferait coiffer avec son peigne ?
3.Enfin et surtout : qui accepterait, achèterait, puis croquerait, une pomme à moitié mangée? 
Bref, on l'a compris, Blanche était plus belle que sensée. »
Commenter  J’apprécie          80
Classe_Acou   06 octobre 2014
Le roi crocodile de Grégoire Solotareff
A peine sorti de sa coquille, il se précipita sur un poussin et le croqua.
Il mangea ses parents.
Commenter  J’apprécie          80
asnico   30 décembre 2016
Neige de Grégoire Solotareff
La solitude avait appris au jeune loup blanc à ne pas avoir peur, et il se dirigea tout droit vers cet animal inconnu. (p 16)
Commenter  J’apprécie          70
VLaureline   25 octobre 2012
La laide au bois dormant de Grégoire Solotareff
Et l'autre princesse, la laide, qu'était-elle donc devenue ? Eh bien voilà. Le jour de la naissance des jumelles, les sages-femmes emmenèrent le pauvre petit laideron au deuxième sous-sol du château et remontèrent immédiatement dans la chambre de la reine.
Commenter  J’apprécie          70
dedanso   11 décembre 2017
Trois Petits Contes de Grégoire Solotareff
- Cet enfant est malheureux, dit le docteur. C'est certain. Je pense que vous êtes trop sévères avec lui. Peut-être êtes-vous même injustes, et ça, l'injustice, les enfants ne l'admettent absolument pas. C'est comme les animaux, vous savez. Si vous êtes injustes avec un animal, il sera peureux et méchant.
Commenter  J’apprécie          60
Mladoria   20 novembre 2015
Les filles ne meurent jamais de Grégoire Solotareff
Quand j'étais petit [...] je pensais que c'était l'horizon qui buvait la mer, pour la faire descendre. Et qui la recrachait pour la faire remonter
Commenter  J’apprécie          60
Jangelis   01 novembre 2014
Le Petit Chaperon vert de Grégoire Solotareff
"Tu sais", lui dit le Petit Chaperon Vert, "je ne t'aime pas mais je voudrais quand même te prévenir : j'ai vu le loup, tout à l'heure !"

"Moi aussi, moi aussi", chantonna le Petit Chaperon Rouge en lui tirant la langue.
Commenter  J’apprécie          50
Tandarica   16 mars 2022
Toute seule de Grégoire Solotareff
Peu à peu, ses yeux s'habituèrent à l'obscurité.
Une faible lueur venait du dehors.
La maison semblait vide, mais Fleur entendit une voix.
Elle crut sentir qu'on la frôlait… « Au secours ! » cria-t-elle.

(p. 29)
Commenter  J’apprécie          40
reve2003   08 mai 2019
Blanche neige et grise pluie de Grégoire Solotareff
La dame devint jaune et bleue, autrement dit verte de jalousie et son cœur, rempli de haine comme un sac de mauvaise herbe humide, ne la laissa plus en repos ni de jour, ni de nuit.
Commenter  J’apprécie          40
ReveursEtMangeursDePapier   05 novembre 2017
Histoires d'amis de Grégoire Solotareff
Un ami, c'est toute la philosophie du monde ! C'est un autre soi-même avec lequel on partage le fait d'exister, la douceur même de vivre. Un compagnon de voyage en quelque sorte...
Commenter  J’apprécie          40
Liliz   07 mars 2017
Mon petit lapin est amoureux de Grégoire Solotareff
Jean et Line s'apercevaient à travers les arbres.
Ils avaient des larmes qui roulaient sur la fourrure de leurs joues et qui tombaient dans la neige, mais, d'aussi loin, aucun des deux ne le voyait.
Commenter  J’apprécie          40
Sio   02 novembre 2016
Dictionnaire des sorcières de Grégoire Solotareff
Couleur.
Pour les sorcières, le noir n’est pas une couleur, ce qui est faux, mais les sorcières ne sont pas des artistes, alors elles feraient mieux de se taire sur le sujet.
Commenter  J’apprécie          40
bdelhausse   02 décembre 2015
Le chat rouge de Grégoire Solotareff
- Tu m'as sauvé la vie ! dit-elle en l'embrassant.
Valentin, déjà rouge, rougit encore, mais comme il faisait sombre, personne ne s'en aperçut.
Commenter  J’apprécie          40
Liliz   09 septembre 2015
C'est l'histoire d'un chat qui n'avait ni maman, ni papa de Grégoire Solotareff
C'est l'histoire d'un chat qui n'avait ni Maman, ni Papa. Il n'avait pas de maison non plus. Rien du tout. Il marchait, marchait, marchait.
Commenter  J’apprécie          40
Tandarica   09 avril 2015
Les garçons et les filles de Grégoire Solotareff
Lise est sans doute la plus gentille, la plus douce, la plus adorable des éléphantes mais il y a un drame. Elle trouve qu'elle ressemble un éléphant.
Elle porte donc toujours des robes et comme ce n'est pas plus du tout la mode, elle est malheureuse. Alors qu'elle est très jolie en robe. Et puis Lise en jean, ce ne serait pas ce qu'il y a de plus beau. C'est curieux, elle ne s'admet pas comme elle est, ronde, lourde, on peut même dire : énorme. Et puis comment peut-on distinguer une éléphante d'un éléphant ? Il faut bien qu'elle porte une robe !
Commenter  J’apprécie          40



Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Lecteurs de Grégoire Solotareff Voir plus


Quiz Voir plus

terrienne

qui est le personnage principal

Gabrielle
garbriel
Anne
Anne-marie

19 questions
333 lecteurs ont répondu
Thème : Terrienne de Jean-Claude MourlevatCréer un quiz sur cet auteur