AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.01 /5 (sur 599 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Boulogne-Billancourt , le 14/06/1949
Biographie :

Jean Philippe Rolin est un écrivain et journaliste français. Il a reçu le prix Albert Londres pour le journalisme en 1988 et son roman "L'Organisation" a reçu le prix Médicis en 1996.

Fils d'un médecin militaire, il grandit en Bretagne et au Congo. Étudiant, il s'investit — tout comme son frère Olivier, de deux ans son aîné — dans la tendance maoïste de mai 68, au sein de l'Union des Jeunesses Communistes.

Journaliste, il a surtout effectué des reportages, notamment pour Libération, Le Figaro, L'Événement du Jeudi et Géo. Écrivain, il est l'auteur d'essais, de chroniques, de romans et de nouvelles.

Jean Rolin, écrivain voyageur, est un grand mélancolique, il décrit souvent des mondes, des sociétés et des solidarités qui disparaissent, Terminal Frigo en est sans doute l'exemple le plus beau et le plus flagrant, évoquant les chantiers de Saint-Nazaire où l'auteur milita pour la gauche prolétarienne.

En 2006, il reçoit pour son livre "L'Homme qui a vu l'ours" le prix Ptolémée lors du 17e Festival international de géographie de Saint-Dié-des-Vosges.

En 2013, il reçoit le prix de la langue française.
"Un chien mort après lui" en 2009 et "Le ravissement de Britney Spears" en 2011 publiés chez POL montre son éclectisme.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (45) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Jean Rolin vous présente son ouvrage "Crac" aux éditions POL. Entretien avec Yves Harté. Rentrée littéraire janvier 2019. Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2281947/jean-rolin-crac Note de Musique : Free Musique Archive Retrouvez la librairie Mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Youtube : https://www.youtube.com/user/LibrairieMollat Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
Podcasts (14) Voir tous


Citations et extraits (101) Voir plus Ajouter une citation
santorin   28 septembre 2019
Zones de Jean Rolin
"A l'exception des commerçants, les gens qui voyagent sont des inquiets qui ne savent pas rester seuls avec eux-mêmes ; ils vont chercher au loin des images neuves qu'ils offrent à leurs yeux, mais leur cœur est vide.



"Car chose étrange , la plus belle chose que l'homme puisse faire, c'est d'essayer et de ne pas réussir".





MESA SELIMOVIC

La Forteresse
Commenter  J’apprécie          437
santorin   12 octobre 2019
Zones de Jean Rolin
A Nanterre-Préfecture, je dus choisir entre deux hôtels, l'Allegro et l'Intermédiaires……

Dans la suite du texte de ce dépliant, ses rédacteurs se vautrent dans le "professionnel", le "modulable", le "personnalisé", le "prestige", les "espaces" et les "événements". Exemple : "des espaces de réunions modulables". Très bien. Parfait. Ils sont, dans cette fange doucereuse, merveilleusement à leur affaire. Qu'ils y restent donc à jouer avec leurs propres mots - élastiques, mollassons, d'autant plus inclassables qu'ils sont pour la plupart hors du sens - et qu'ils laissent tranquilles les mots les plus graves et fragiles. L'Allegro éliminé, rayé de la carte, il me restait l'Intermédiaires. Un rien verbeux, lui aussi, l'Intermédiaires, et pas toujours très heureux dans sa fureur de communiquer. (Pourquoi tout ce que nous avons connu muet, faisant son office en silence, est-il mis en demeure, aujourd'hui de communiquer ? Jusqu'au métro qui se met à parler dans le vide, à vous remercier de "votre visite" et à vous souhaiter "à bientôt", comme s'il s'agissait d'attirer ou de retenir une clientèle hésitante, capricieuse, comme si le fait d'emprunter ce moyen de transport ne relevait pas uniquement de la nécessité).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
aleatoire   31 janvier 2019
Joséphine de Jean Rolin
La première fois que je vis danser Joséphine, sur la piste du casino de La Rochelle, je découvris qu'elle dansait beaucoup moins comme une noctambule que comme un petit enfant. Plus précisément comme un enfant qui danserait seul, dans une demi-obscurité, pour lui-même et non pour qu'on le voie, un soir de noces, après que les adultes ont déserté la piste. Jamais peut-être je ne l'ai vue aussi belle, aussi déchirante, si légère, et comme embarrassée de cette légèreté - comme si même cette légèreté était encore trop lourde à porter - qu'elle donnait en même temps l'impression d'être près de tomber et de ne tenir à la terre que par un fil.
Commenter  J’apprécie          264
LoloKiLi   28 avril 2012
Le ravissement de Britney Spears de Jean Rolin
A l’intérieur même de la rame, je relevai celle-ci [inscription], qui témoignait d’une confiance limitée dans le bon sens de la clientèle hispanique : « Por favor, no descarge su pistola al aire este Año nuevo » (S’il vous plait, ne déchargez pas votre pistolet en l’air à l’occasion du Nouvel An).
Commenter  J’apprécie          200
LoloKiLi   28 avril 2012
Le ravissement de Britney Spears de Jean Rolin
Beaucoup de nos agents sont morts décapités, accidentellement ou non, par des ventilateurs plafonniers.
Commenter  J’apprécie          200
LoloKiLi   28 avril 2012
Le ravissement de Britney Spears de Jean Rolin
… les Tadjiks sont assez enclins à vociférer, pour le plus léger désaccord, sans que ces éclats de voix tirent à conséquence ou témoignent nécessairement de positions inconciliables.
Commenter  J’apprécie          160
Annette55   19 janvier 2015
L'Organisation de Jean Rolin
" Celui qui attend une révolution sociale "pure" ne vivra jamais assez longtemps pour la voir".

Commenter  J’apprécie          160
LoloKiLi   28 avril 2012
Le ravissement de Britney Spears de Jean Rolin
De nuit, ce décor invite au crime avec une telle insistance qu’il ne viendrait à personne l’idée de s’y aventurer sans nécessité.
Commenter  J’apprécie          153
Zakuro   03 mars 2018
Le Traquet kurde de Jean Rolin
De cette route de Mossoul, passé quelques check-points et autant de villages dépeuplés, émane une route plus étroite, qui s'élève en lacets au flanc d'une montagne absolument seule de son espèce au milieu de la plaine de Ninive, culminant à près de 700 mètres et abritant à son somment, ou près de celui-ci, le monastère syrien orthodoxe de Mar Matta. Des alouettes effectuent leur vol ascensionnel, et chantant, au-dessus des champs de céréales, des guêpiers sont alignés sur les fils électriques d'où ils plongent parfois pour intercepter un insecte, des moutons ou des chèvres divaguent, de petites oliveraies alternent avec des étendues incultes et rocailleuses, plantées de loin en loin de chênes verts ou de lauriers-roses.
Commenter  J’apprécie          130
blandine5674   24 avril 2018
Le Traquet kurde de Jean Rolin
(Incidemment, si Ian Fleming, lui-même espion et passion d’ornithologie, a choisi pour son héros ce nom de James Bond, c’est en hommage à un ornithologue américain homonyme – et apparemment sans lien avec les services secrets de son pays – dont il avait apprécié le guide des oiseaux des Caraïbes.)
Commenter  J’apprécie          130

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Les titres de Jean Rolin

Chemins...

...de terre
...d'eau
...de feu
...d'air

10 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Jean RolinCréer un quiz sur cet auteur