AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.45 /5 (sur 669 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Boulogne-Billancourt, France , le 17/05/1947
Biographie :

Olivier Jean Rolin a passé son enfance au Sénégal. Il a un frère, Jean Rolin, lui aussi écrivain. Lycéen parisien, il entre ensuite à l'École Normale Supérieure d'où il sort diplômé en lettre et philosophie.

Engagé politiquement, il devient un membre dirigeant de l'organisation maoïste gauche prolétarienne comme chef de la branche militaire: le NRP, jusqu'en 1973, date de sa dissolution. Il est membre de Le cercle de l'Oratoire, mouvement néoconservateur qui publie Le Meilleur des mondes, revue à laquelle il a participé.

Il sera quelques temps journaliste (Libération, Le Nouvel Observateur), puis se lancera dans l'édition (Le Seuil).

Il a obtenu le prix Femina pour "Port-Soudan" en 1994, le Prix France Culture pour "Tigre en papier" en 2003 et le prix du Style en 2014. Son œuvre, profondément mélancolique, interroge l’histoire et les utopies.

Il sera, pendant cinq ans le compagnon de Jane Birkin.
+ Voir plus
Source : France culture
Ajouter des informations
Bibliographie de Olivier Rolin   (43)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (37) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Rentrée Littéraire 2020 en non-direct de la Médiathèque de l'Orangerie

Podcasts (23) Voir tous


Citations et extraits (271) Voir plus Ajouter une citation
araucaria   10 décembre 2014
Le météorologue de Olivier Rolin
Son domaine, c'était les nuages. Les longues plumes de glace des cirrus, les tours bourgeonnantes des cumulonimbus, les nippes déchiquetées des stratus, les stratocumulus qui rident le ciel comme les vaguelettes de la marée le sable des plages, les altostratus qui font des voilettes au soleil, toutes les grandes formes à la dérive ourlée de lumière, les géants cotonneux d'où tombent pluie et neige et foudre.
Commenter  J’apprécie          341
nadejda   31 janvier 2016
Veracruz de Olivier Rolin
Je conçus le plan désespéré de me rendre maître d’elle par les livres. Je choisissais les textes que j’allais lui lire avec le soin maniaque d’un magicien préparant un philtre, dosant et composant les effets attendus de crainte, de désir, de gaieté, de surprise, d’imaginations lascives ou terribles, suivant les mouvements que je voyais se faire dans son âme, en fonction aussi des moments du jour où elle m’appelait auprès d’elle, et par exemple je ne lisais pas les mêmes pages, ni ne les lisais de la même façon, selon que l’heure éclatante de la sieste glissait sur son corps allongé, à travers les persiennes, des lames obliques de lumière, tandis que le souffle des ventilateurs gonflait et soulevait légèrement, comme une matière vivante, frémissante, les feuilles dans leur coffret, ou que la fraîcheur de la nuit avait fait monter la brume de la mer et sortir des combles les grandes chauves-souris sacrées des Zapotèques.

Commenter  J’apprécie          270
nadejda   06 février 2016
A y regarder de près de Olivier Rolin
LA GIROLLE

Sa couleur va de l'ivoire au safran, passant par les nuances de la coquille d'oeuf, du sein de Japonaisse, de l'isabelle, du soufre, de la jonquille et de la robe de bonze. Elle allume une petite flamme dans l'ombre des sous-bois. On la nomme aussi chanterelle. Les deux vocables, nés sans doute d'une lente germination de spores verbaux dans l'humus forestier, appellent des idées plaisamment féminines et agrestes de chanteuses girondes et de tourterelles, de farandoles où s'épanouissent sous les girandoles les corolles des jupes. Il y a dans sa forme déhanchée du frou-frou de robe à volants. C'est toute une atmosphère de guinguette à la Renoir qui se lève au prononcé de ses noms. p 65
Commenter  J’apprécie          270
nadejda   08 février 2016
L'invention du monde de Olivier Rolin
Sur le toit d'un ascenseur à Krasnoïarsk

Je vais t'offrir toutes les fleurs et tous les champagnes, et aussi tous les fleuves et toutes les campagnes... les arabesques bleues du Brahmapoutre, les deltas arborescents des cours d'eau tropicaux, la dentelle des mangroves pour t'en faire une voilette... les méandres de l'Amazone scintillants au milieu des choux-fleurs géants... les miroirs brisės des rizières pour que tu t'y contemples mille fois, ô jeune pousse, les plages de blé pâle du Saskatchewan... les sillages de café-crème des trains de barges sur le Zaïre... te faire peur avec les crocodiles...
Commenter  J’apprécie          260
Eve-Yeshe   25 avril 2015
Le météorologue de Olivier Rolin
Son domaine, c’était les nuages. Les longues plumes de glace des cirrus, les tours bourgeonnantes de cumulonimbus, les nippes déchiquetées des stratus, les stratocumulus qui rident le ciel comme les vaguelettes de la marée le sable des plages, les altostratus qui font des voilettes au soleil, toutes les grandes formes à la dérive ourlées de lumières, les géants cotonneux, d’où tombent pluie, neige et foudre. Ce n’était pas une tête en l’air – du moins je ne crois pas. Rien, dans ce que je sais de lui, ne le désigne comme un fantaisiste. P 11
Commenter  J’apprécie          260
Eve-Yeshe   27 avril 2015
Le météorologue de Olivier Rolin


On ne peut regarder sans émotion, sans cette espèce de stupeur que suscitent les lieux terribles, l’écrasante façade grise et ocre soutachée de corniches roses de la Loubianka… je dis « on » mais qui en fait ? Ceux qui ont compté d’une façon ou d’une autre, à un moment de leur vie, l’espérance révolutionnaire et sa mort sinistre. Car, s’il est un lieu qui symbolise ce meurtre de masse de l’idéal, cette substitution monstrueuse de la terreur à l’enthousiasme, des policiers aux camarades, c’est la Loubianka. C’est ici le centre de cette alchimie à rebours qui a transformé l’or en vil plomb. P 64

Commenter  J’apprécie          250
Eve-Yeshe   26 avril 2015
Le météorologue de Olivier Rolin


J’aime Arkhangelsk à cause de son nom de ville de l’Archange, à cause du large estuaire qui la borde, qu’on traverse en hiver sur un chemin de planches, posé sur la glace et festonné, la nuit, de pâles lumières, à cause des maisons de bois qu’on voyait encore en assez grand nombre lors de mes premières venues (peu, depuis, ont résisté aux affairistes immobiliers), et parce qu’il me semble que les filles y sont particulièrement belles… Il me semble que Cendrars parle quelque part, des cloches d’or (ou des clochers d’or ?) d’Arkhangelsk, mais je n’ai retrouvé cela nulle part. Peu importe, les écrivains ne sont pas seulement ce qu’ils ont écrit, mais ce que nous croyons qu’ils ont écrit. P 14

Commenter  J’apprécie          200
araucaria   12 décembre 2014
Le météorologue de Olivier Rolin
Le huit mai 1934, quatre mois exactement après son arrestation, le détenu Alexeï Féodossiévitch Vangengheim est incorporé à un convoi à destination du SLON, "camp à destination spéciale des îles Solovki".
Commenter  J’apprécie          210
nadejda   05 février 2016
A y regarder de près de Olivier Rolin
Epigraphe

Admiranda tibi levit spectacula rerum (…) dicam : « Je te parlerai des spectacles admirables qu’offrent de petites choses. »

Virgile, Géorgiques, IV

p 12-13 L’écriture requiert de la précision, la gravure, art de patience et de discrétion, aussi. C’est ce que j’ai appelé, dans un autre texte consacré à Erik Desmazières, l’ « esthétique de la feuille d’herbe », en me souvenant d’un vers de Whitman qui dit I believe a leaf of grass is no less than tue journey-work of the stars, « Je crois qu’une feuille d’herbe n’est pas moins que le travail errant des étoiles ».
Commenter  J’apprécie          180
nadiouchka   14 mars 2017
Baïkal-Amour de Olivier Rolin
On a embarqué à trois heures d’un matin glacial sur le quai de Novaïa Tchara, on se réveille tandis que la voie longe un large et puissant cours d’eau, tout tressé de courants entre des îles de galets. On cherche une carte, il s’avère que c’est la Nioukja qui coule au pied des monts Sta novoï, deviendra l’Olekna et se jettera dans la Lena. La Sibérie est le pays des fleuves et des rivières.

P.67
Commenter  J’apprécie          180

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

QUIZZ SUR NO ET MOI

Qui est le personnage principal?

No
Lucas
Lou
Loïc

21 questions
1452 lecteurs ont répondu
Thème : No et moi de Delphine de ViganCréer un quiz sur cet auteur

.. ..