AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 3.52 /5 (sur 132 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Oriane Jeancourt Galignani est Franco-Allemande. Elle a fait une partie de ses études de littérature à Tübingen. Critique littéraire, elle travaille depuis plusieurs années pour le magazine Transfuge dont elle est devenue la rédactrice en chef littérature en 2011. Elle a par le passé publié différents articles dans Philosophie Magazine et d'autres pages littéraires.
Elle est l’auteure d’un livre sur Sylvia Plath, Mourir est un art, comme tout le reste (Albin Michel, 2013), remarqué par plusieurs jurys, notamment celui du Prix de la Closerie des Lilas, du Prix de la Coupole, du Prix Montalembert et du Prix littéraire Québec-France.

Source : http://www.albin-michel.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Oriane Jeancourt Galignani   (7)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Les arbres tombent-ils vraiment dans le grand parc de la propriété du Val de Loire auquel Paul a prodigué tous ses soins ? le vieil homme qui vit là, seul, depuis qu'il a quitté Paris et la vie active, alerte sa fille et lui demande de l'aider. Zélie le rejoint, comprenant que ce père, jadis si puissant, lui lance un ultime appel au secours. L'amour d'un père et d'une fille est un sentiment pudique et délicat : les voici qui tentent de se parler sous les frondaisons, soignant ensemble les bois dans lesquels, quinze ans plus tôt, ils n'ont pas su empêcher leur fils et frère de se donner la mort. Survient Luc, qui trouble leurs retrouvailles en les obligeant à se confronter à leurs secrets. Un roman d'une beauté simple et tragique, qui révèle toute la maturité littéraire de l'auteur. Oriane Jeancourt Galignani a publie plusieurs romans, dont Hadamar (Grasset, 2017, prix de la Closerie des Lilas) et La Femme-écrevisse (Grasset, 2020). Elle est critique litteraire et theatrale et redactrice en chef de la revue culturelle Transfuge. En savoir plus : https://bit.ly/3uoRKyO

+ Lire la suite
Podcasts (9) Voir tous


Citations et extraits (65) Voir plus Ajouter une citation
kielosa   16 octobre 2018
Mourir est un art, comme tout le reste de Oriane Jeancourt Galignani
" Je n'ai que trente ans. Comme les chats, je dois mourir neuf fois. "



Sylvia Plath (1932-1963)



(page 94)
Commenter  J’apprécie          260
Eve-Yeshe   02 septembre 2014
L'Audience de Oriane Jeancourt Galignani
Les membres du jury pourront apprécier d’eux-mêmes, l’exhibitionnisme de Mme Aunus, j’ai imprimé son mur Facebook et son historique, il s’agit de ma première pièce à conviction. P 42

Commenter  J’apprécie          190
Annette55   03 juillet 2017
Hadamar de Oriane Jeancourt Galignani
"Ils assistaient à la violence des SA, aux manoeuvres des donneurs de crédit du NSDAP, aux manifestations à croix gammées grossissant de semaine en semaine comme des truies gavées de graines qui prenaient possession de leurs rues éteintes.

Mais "Rien "ne suggérait la vitesse avec laquelle la pensée nazie s'installa dans les cerveaux, domina l'instant, devint réflexe : l'agilité des prestidigitateurs nazis....Franz l'a enfin compris une nuit de février 33..."

Commenter  J’apprécie          180
Annette55   05 juillet 2017
Hadamar de Oriane Jeancourt Galignani
"Toute société se juge à la manière dont elle traite ces hommes, femmes, enfants, ces esprits en fuite qui n'ont d'autre choix que d'être pris en charge par elle.

Tout homme se mesure à la manière dont il appréhende la folie, l'étrangeté, la faiblesse."
Commenter  J’apprécie          181
Eve-Yeshe   03 septembre 2014
L'Audience de Oriane Jeancourt Galignani
Debbie ne regarde plus la partie, mais Quentin figure enragée, poing au ventre. Il n’a plus rien de l’élève à la docilité fourbe. Des rides de férocité se tracent de chaque côté de ses lèvres, sillonnent le tendre blanc de son menton. P60
Commenter  J’apprécie          160
Ziliz   18 septembre 2014
L'Audience de Oriane Jeancourt Galignani
- [...] Mais y a d'autres choses que le plaisir, dans le sexe.

- Ah oui ?

- Oui. L'absence.

- L'absence de quoi ?

- D'un peu tout. Des gens, de leurs questions, des journées qu'ils t'imposent. T'as jamais cette envie-là, toi, de blanc ?

(p. 137)
Commenter  J’apprécie          140
Ziliz   19 septembre 2014
L'Audience de Oriane Jeancourt Galignani
Elle ne dira rien de plus [à son mari], sait que chaque mot demeurera entre eux, à jamais. Comme leur histoire avec le couple de Louisiane, une tache de gras qui imprègne leur couple et qui réapparaît selon l'éclairage porté sur leur passé. (p. 231)
Commenter  J’apprécie          130
Eve-Yeshe   04 septembre 2014
L'Audience de Oriane Jeancourt Galignani
Elle se souvient d’un tableau qu’elle a vu dans une pub pour une assurance, tard dans la nuit : une crucifixion médiévale d’un peintre lointain, européen. Une scène sans ombres. Des faces vivantes et, au centre, un meurtre. L’homme en croix représenté en pleine souffrance. Sang et nerfs s’expurgeaient le long des pectoraux du Christ. Le corps se vidait en direct. Elle aimerait donner cette image-là à la Lettown, au jury, au public de la télévision ; vomir l’image d’elle livrée dans le prétoire. Ils la libéreront à coup sûr si elle y parvient. Mais les jurés l’ignorent, ils écoutent la procureure avec la religiosité d’un public de cirque. P 74

Commenter  J’apprécie          120
LaBiblidOnee   17 novembre 2014
L'Audience de Oriane Jeancourt Galignani
Tenace idéal de croire que l'autre est le reflet de soi, que si les corps s'emboîtent, les esprits ne peuvent être que jumeaux.
Commenter  J’apprécie          130
Eve-Yeshe   30 novembre 2020
La femme-écrevisse de Oriane Jeancourt Galignani
La foule subit le bruit et la poussière au nom d’une chose à venir, qui existe déjà dans l’esprit de chaque habitant, et que ces canaux, maisons, viennent ériger sur pilotis : Eleutherepolis. L’autre nom d’Amsterdam chez les vendeurs de rêves. Eleutherepolis. La ville libre, la ville élue, le lieu des possibles face à la mer du Nord.
Commenter  J’apprécie          111

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Lecteurs de Oriane Jeancourt Galignani (176)Voir plus


Quiz Voir plus

Quel est le bon titre des livres d’Ernest Hemingway ?

Le vieil homme et la ... ?

Montagne
Mer
Campagne
Ville

10 questions
55 lecteurs ont répondu
Thème : Ernest HemingwayCréer un quiz sur cet auteur