AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2812607238
Éditeur : Editions du Rouergue (03/09/2014)

Note moyenne : 3.98/5 (sur 236 notes)
Résumé :
De mémoire d'homme, aucun meurtre n'a jamais eu lieu sur l'île d'Entrée, située dans l'archipel de La Madeleine, à l'est du Canada, et peuplée par une poignée de familles d'origine écossaise pour la plupart. Jusqu'à cette nuit de tourmente où James Cowell est poignardé à mort. Sa femme prétend qu'un assaillant s'en est pris à elle avant de tuer son mari, mais tous suspectent cette épouse d'un couple vacillant. Tous, sauf Sime Mackenzie. Seul anglophone parmi les enq... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (61) Voir plus Ajouter une critique
LePamplemousse
  27 mars 2015
Quel est le lien entre une famine ayant eu lieu en Ecosse au 19 ème siècle et un médaillon retrouvé aujourd'hui sur une île du Québec ?
Ou celui entre un jeune métayer vivant il y a plus de 150 ans sur l'île de Lewis et une femme accusée du meurtre de son mari à notre époque au Canada ?
Ce roman nous entraîne dans un voyage à travers le temps et les lieux, on découvre tout un pan de l'histoire Ecossaise (la vie sur les îles Hébrides, la famine des pommes de terres, l'exil forcé des habitants vers le Canada) et on suit le destin de plusieurs personnes à travers de vieux journaux intimes, tout en menant une enquête policière classique.
Peter May est écossais et il aime son pays, il sait nous faire ressentir le vent qui jamais ne s'arrête, l'odeur des algues pourrissantes, le bruit des vagues qui se fracassent sur les rochers, la vie difficile dans les blackhouses, ces maisons typiques, il nous emmène à sa suite dans la traque d'un cerf, dans la cale d'un bateau surpeuplé, dans une vie toute entière consacrée aux souvenirs, dans le quotidien d'un policier insomniaque...
L'histoire semble avoir des implications magiques, fantastiques, mais est-ce réellement le cas ou n'est-ce que l'effet d'un souvenir tenace lié à des destins tragiques et qui traversé le temps ?
Je ne suis pas restée insensible à ces histoires, j'ai aimé marcher avec Sime, le personnage principal, sur les falaises escarpées, j'ai lu de vieux cahiers par dessus son épaule, j'ai fermé les yeux et attendu pendant des heures pour trouver le sommeil, j'ai tourné les pages avec frénésie mais en prenant mon temps, pour rester un peu plus longtemps dans ces contrées lointaines.
Un roman puissant et qui reste longtemps dans les esprits.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          573
Tostaky61
  02 décembre 2015
De nos jours sur une île canadienne un homme est assassiné. Principale témoin et suspecte aux yeux de la police, sa femme.
Pourtant, l'un des enquêteurs ne semble pas convaincu, d'autant, qu'assez bizarrement, le visage de cette femme ne lui est pas inconnu.
Une enquête à laquelle se mêle bientôt l'histoire des ancêtres de notre policier.
Si la partie contemporaine de ce roman peut être qualifiée de classique, même si j'ai apprécié les portraits et la personnalité dressés pour chacun des protagonistes, c'est dans la partie historique que j'ai trouvé un véritable plaisir de lecteur.
Peter May, par la voix de son policier et des souvenirs des récits de sa grand –mère, nous raconte comment, au XIX éme siècle, des Ecossais, en pleine famine, se retrouvent expulsés de leur ferme et de leur terre par leurs propriétaires dans le but de les envoyer repeupler la région du Québec.
C'est cette histoire particulièrement dramatique que nous raconte l'auteur. Et ce récit est tellement fort qu'il m'a donné l'envie d'en savoir plus sur cette période, puisque, bien sûr, l'écrivain s'est appuyé sur des faits réels pour tresser les fils de son roman.
Un très bon moment de lecture que je recommande.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          451
Marple
  16 juillet 2017
Encore un polar qui m'a séduite plus par le lieu et le temps où il se passe que par son intrigue ! le lieu ? Les îles de la Madeleine au Québec et les îles des Hébrides en Ecosse ! le temps ? Aujourd'hui et au siècle dernier, à la période de la famine de la pomme de terre et des grands départs forcés des pauvres pour le Canada...
La partie moderne de l'intrigue est un peu convenue : un enquêteur insomniaque et traumatisé par son divorce, un crime trop évident, des témoins qui n'ont rien vu et rien entendu...
Mais quel régal que les flashbacks qui nous racontent la vie des ancêtres de nos héros, Ecossais farouches et fiers, émigrés pour trouver une vie moins injuste et plus libre. Evidemment, il y a un lien entre les deux histoires, aujourd'hui et hier, et même s'il est ténu et alambiqué, il apporte de la fantaisie et de la tendresse à ce roman.
Après l'ile du serment, pourquoi ne pas faire le serment de suivre Peter May sur d'autres îles ? ou même ailleurs ?
Commenter  J’apprécie          462
isabelleisapure
  29 décembre 2014
Sur la petite île d'Entrée, dans l'Archipel de la Madeleine, à l'est du Canada, personne ne ferme jamais sa porte à clef, et aucun crime n'a jamais été commis… jusqu'à cette nuit de tempête où James Cowell est poignardé à mort. Sime Mackenzie, un flic insomniaque, passablement déprimé depuis la rupture avec sa femme, est dépêché sur les lieux. Seul anglophone de l'équipe, il est chargé d'interroger Kirsty vers laquelle tous les soupçons convergent. Au premier regard, il a éprouvé une sensation de déjà connaître Kirsty Cowell, et l'enquête provoque chez lui des rêves en lien avec son histoire familiale, maintes fois racontés par sa grand-mère dans son enfance. La construction du livre est intéressante, faisant de nombreux aller-retours entre l'enquête actuelle et l'histoire de l'ancêtre homonyme de Sime, parti des îles Hébrides en 1847, aux temps de la famine de la pomme de terre. Au-delà de cette plongée dans le passé, l'auteur nous livre une enquête policière sur fond de paysages sauvages magnifiques et inquiétants, balayés par des vents furieux. Je n'avais jamais lu Peter May et cette lecture m'a totalement convaincue.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          336
spleen
  18 mai 2016
Changement de continent pour cette nouvelle enquête nous entrainant dans les îles de la Madeleine, porte d'entrée du Canada où Peter May poursuit ses ancêtres de l'île Lewis , ces pauvres métayers chassés par les gros propriétaires terriens, entassés dans des bateaux , débarqués et parqués pour une quarantaine avec l'espoir pour certains d'une nouvelle vie.
Sime , un policier d'origine écossaise arrive sur l'île d'Entrée avec son équipe pour enquêter sur le premier meurtre jamais commis dans cette île .
Tout semble accuser l'épouse de l'homme assassiné , mais pour Sime, la vision de cette femme le replonge dans ses souvenirs d'enfance lorsque sa grand-mère lui lisait le journal de son ancêtre nous replongeant dans cette Ecosse du XIX ème siècle au moment de la famine des pommes de terre , époque terrible qui, comme en Irlande a entrainé un déplacement important du peuple paysan vers le nouveau continent .
Sime en proie à une insomnie chronique depuis le départ de sa femme , qui (bien entendu ) se trouve également dans l'équipe envoyée sur l'île mène une enquête parallèle persuadé de l'innocence de la femme .
Double histoire avec celle de son ancêtre Simon dont les pages du journal s'intercalent avec l'époque actuelle et que j'ai trouvé les plus intéressantes et poignantes , histoires reliées par une chevalière et un pendentif .
Le dénouement concernant le crime n'est pas vraiment à la hauteur de l'intrigue, Peter May s'en sort plus honorablement avec l'histoire ancienne .
Reste tout de même à faire une large abstraction d'un style répétitif et parfois un peu pauvre ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270

critiques presse (1)
Actualitte   09 septembre 2014
Il réussit, une nouvelle fois, à éveiller la curiosité du lecteur vers des lieux préservés des destinations habituelles des voyagistes, à faire de son personnage principal, un être empreint d'une grande réalité (et qui suscite alors une belle empathie) et donne envie de se plonger davantage dans l'histoire des émigrants européens vers le Nouveau Monde.
Lire la critique sur le site : Actualitte
Citations et extraits (36) Voir plus Ajouter une citation
blandine5674blandine5674   09 décembre 2017
- Parce que la loi est faire pour que les puissants et les riches conservent le pouvoir et les richesses. Et que les pauvres restent pauvres.
Commenter  J’apprécie          90
tamara29tamara29   09 décembre 2017
Tout ce qui brûle intensément se consume rapidement.
Commenter  J’apprécie          230
Val13390Val13390   08 mars 2016
Le vent forcissait en provenance du sud-ouest, balayait le sommet des falaises et, sur son passage, couchait à terre tout ce qui avait le malheur d'y pousser. Le soleil, d'abord voilé par des nuages d'altitude, avait finalement été avalé par les nuées d'orage qui progressaient rapidement au-dessus de la masse gris ardoise de l'océan. Paradoxalement, l'air était doux et tiède sur la peau. Sime s'assit au milieu des hautes herbes qui ployaient autour de lui, à quelques mètres à peine du bord de la falaise. Il entendait le fracas des vagues en contrebas et se sentait totalement exposé à la force de la nature. Communiant avec elle tout en étant à sa merci. Il eut l'impression d'être un fantôme, sans substance, perdu dans une vie qui avait mal tourné.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
claudine42claudine42   12 octobre 2014
Ce matin là, j'étais assis avec Calum, le vieil aveugle, devant la porte de sa maison, en bas du village.
Comme toujours, Calum portait son manteau bleu décoré de boutons jaunes et un Glengarry usé par le temps sur le crâne. Il disait pouvoir discerner des formes dans la lumière du jour, mais ne rien y voir dans la pénombre de sa blackhouse. Alors,il préférait être assis dehors, dans le froid, et de voir quelque chose, plutôt que d'être aveugle au chaud à l'intérieur.
Je passais souvent du temps en sa compagnie, à écouter ses récits. Il savait presque tout sur les gens qui vivaient là et sur l'histoire de Baile Mhanais. Quand il m'a raconté pour la première fois qu'il était un vétéran de Waterloo, j'ai eu un peu honte d'avouer que je n'avais aucune idée de ce qu'était un vétéran, ou Waterloo. Ce fut mon instituteur qui m'apprit qu'un vétéran était un ancien soldat et que Waterloo était une bataille célèbre qui avait eu lieu à des milliers de kilomètres de là, sur le continent européen, et à l'issue de laquelle Napoléon Bonaparte, le dictateur français, avait été vaincu.
Cela m'incita à regarder le vieux Calum sous un jour différent. Avec quelque chose comme de l'émerveillement. Un guerrier qui avait vaincu un dictateur vivait dans mon village. Il disait avoir participé à neuf batailles sur le continent et être devenu aveugle lors de la dernière d'entre elles, quand la platine à silex de son propre fusil lui avait éclaté au visage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
tamara29tamara29   28 octobre 2017
Je fis halte pour admirer l'océan. Le soleil entamait sa lente descente vers l'horizon et bordait d'or les nuages tout en effleurant la surface de l'eau de ses rais de lumière. Une vue que je partagerais pour l'éternité avec ceux qui avaient habité ces terres des siècles avant moi.
Commenter  J’apprécie          170
Videos de Peter May (27) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Peter May
Littérature en Corrèze : Peter May
autres livres classés : littérature écossaiseVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1214 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
. .