AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.72 /5 (sur 71 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 22/11/1943
Biographie :

Roland Gori est psychanalyste à Marseille et professeur de psychologie et de psychopathologie cliniques à l'université d'Aix-Marseille 1. Il est l'auteur de nombreux ouvrages de psychanalyse.
Fils unique d’un père d’origine toscane «hyperdoué», chef des services techniques sur le port de Marseille et communiste militant, et d’une mère catholique dont le cœur penche à droite, il grandit entre crucifix et volonté d’apprendre, heureux et choyé sous l’ombre portée de la guerre, dans une atmosphère à la Cavanna des Ritals. Ses parents sont pourtant tous deux marqués par le deuil, l’un ayant perdu son père à l’âge de neuf ans, l’autre sa sœur jumelle. Leur tristesse laisse sur lui une empreinte qu’il estime bienfaisante . Après une enfance de rêve, les choses se gâtent à l’entrée au lycée où son «étrangeté» de fils du peuple s’affronte aux moqueries de la bourgeoisie.
Sauf que Roland, lui, s’en sort en fréquentant des petites bandes de quartier qui renforcent son goût du collectif. Contre son père, qui le rêve ingénieur, il abandonne la filière scientifique et passe un bac philo. Puis il enchaîne les petits boulots, fait des remplacements d’instituteur.
Monté à Paris avec ses premiers diplômes, il se marie, a une fille, exerce différentes fonctions à Sainte-Anne puis à l’hôpital de Châteauroux. En première année de thèse avec Didier Anzieu, il assiste à Nanterre aux événements de Mai 68.
C’est pourtant à cette époque que, psychothérapeute, il entreprend une psychanalyse afin de mieux comprendre ses patients.
De retour dans le Sud, il enseigne comme assistant puis maître-assistant à Aix et Montpellier où, après son divorce, il vit avec ses deux filles. En 1980, il commence une longue carrière d’expert universitaire, pendant laquelle il assiste à la mise au pas insidieuse des chercheurs et à l’agonie des humanités. Dès 1990, il s’alarme de la «philosophie de la rentabilité» qui, au nom des valeurs perdues, prône l’Evaluation et défigure la science, préparant la descente aux enfers de la psychanalyse. Avec Pierre Fédida et Elisabeth Roudinesco, il organise la riposte et sera très actif lors de l’amendement Accoyer.
En 1996, il publie un traité d’épistémologie de la psychanalyse, la Preuve par la parole, et en 2002, Logique des passions, son livre le plus personnel, «la livre de chair» de son parcours existentiel, sans doute induit par sa rencontre avec Marie-José Del Volgo et l’amour.
CAMILLE LAURENS
+ Voir plus
Source : Wikipédia et Libération
Ajouter des informations
Bibliographie de Roland Gori   (23)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

https://www.editions-eres.com/ouvrage/4715/les-enfants-naufrages-du-neoliberalisme Préface de Roland GORI Croissance et opulence sont la face éclairée d'un monde de dénuement. Comment aider les plus vulnérables de nos jeunes à prendre leur place dans un monde désenchanté ? Quelles sont les conséquences psychiques des violences de notre temps sur les plus vulnérables de nos enfants ? Dans les coulisses de la croissance qui promet le bonheur à portée de consommation, le dénuement fait retour sur les plus fragiles. le reflux de la misère économique et psychique est la face cachée de la rationalite economique et technocratique. Devant les lendemains qui déchantent, les enfants du néolibéralisme cèdent aux mirages de notre temps, et s'étourdissent dans la jouissance de l'instant. Entre violences et addictions, entre régression et agression, entre fuite en avant maniaque et plongée mélancolique, ils sont les naufragés psychiques d'un effondrement symbolique. Ces jeunes sont le symptome social d'une société déboussolée par les promesses illusoires du néolibéralisme et de l'hypermodernité, creuset des inégalités. Faire antidote aux mirages de notre temps, c'est leur transmettre la force et le désir de ne pas s'y laisser engloutir, c'est faire de leur rage de vivre le socle d'une implication citoyenne. Tel est l'objectif de cette réflexion. Dans la collection Questions de société

+ Lire la suite
Podcasts (1)


Citations et extraits (53) Voir plus Ajouter une citation
julienraynaud   14 novembre 2015
La fabrique des imposteurs de Roland Gori
la comédie des fréquentations mondaines, de leurs codes et de leurs simagrées (...) participe à la duperie
Commenter  J’apprécie          130
frconstant   13 février 2018
L'individu ingouvernable de Roland Gori
La sécurité par le gouvernement de la technique tend à remplacer le soin humain.
Commenter  J’apprécie          130
Luniver   10 octobre 2013
La fabrique des imposteurs de Roland Gori
Dans une situation expérimentale, Salomon Asch organise des réunions de groupes dans lesquelles un participant naïf est placé au milieu de comparses de l’expérimentateur. On demande aux sept personnes présentes (parfois neuf) de désigner, parmi des droites figurant sur une carte, celle qui est égale à une ligne étalon, le sujet naïf parlant toujours l’avant-dernier. Tous les autres sujets donnent tantôt la bonne réponse (pour accroître la vraisemblance), tantôt la même réponse incorrecte. L’influence normative d’une majorité unanime donnant une réponse contraire à l’évidence et au bon sens affecte les individus isolés face à cette opinion compacte. Lorsque le groupe de complices feint de ne pas être unanime, que certains des participants montrent des doutes et des désaccords, la tendance à la conformité s’atténue et les individus se fient davantage à ce qu’ils voient. Ces effets de séduction de la pensée critique par l’influence sociale sont au cœur de la problématique de l’imposture. La tendance au conformisme social, à l’adhésion aux rites et préjugés normatifs de l’époque, qui suspend toute pensée critique, est le plus sûr allié de l’imposteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
lafilledepassage   02 octobre 2019
La Dignité de penser de Roland Gori
Le numérique, comme « monnaie » universelle de notre civilisation, favorise énormément les dispositifs qui participent à la «financiarisation» de l’humain.
Commenter  J’apprécie          120
moussk12   02 mars 2019
Homo Drogus de Roland Gori
Votre enfant parle sans réfléchir ? Il ne tient pas en place, prend la parole en classe sans lever le doigt, court comme un fou dans l'appartement, se bagarre avec sa soeur, et il n'est pas sous Ritaline ?

Etes-vous sûr d'être un bon parent, bien dans le rang ?
Commenter  J’apprécie          110
Roland Gori
lafilledepassage   03 octobre 2019
Roland Gori
Raconter, rêver, jouer c’est survivre aux traumatismes, c’est donner une sépulture.
Commenter  J’apprécie          111
julienraynaud   14 novembre 2015
La fabrique des imposteurs de Roland Gori
Qu'est-ce qu'une politique qui vend sans cesse à l'opinion publique la "marque de fabrique" d'un gouvernement, évaluant par des sondages constants la pénétration de sa propagande au sein de la population ?
Commenter  J’apprécie          90
colimasson   17 janvier 2020
L'individu ingouvernable de Roland Gori
Gouverner, éduquer et soigner procèdent d’un art de conduire les hommes qui rencontre tôt ou tard la butée de l’impossible.
Commenter  J’apprécie          90
lafilledepassage   07 octobre 2019
La Dignité de penser de Roland Gori
Pour les Athéniens du siècle de Périclès, contraindre était le lot des barbares, du pré-politique. Le politique commence quand il s’agit de convaincre, de convaincre par des arguments, convaincre par l’argumentation entre « égaux » situés à la même distance des « lieux » de décision dans la gestion des affaires de la cité. Nous sommes par l’exigence des débats que suppose le politique, par la mobilisation de la parole qu’il requiert à mille lieues de cette « police des normes » auxquelles tendent nos démocraties actuelles. Police des normes qui s’accompagne d’une transformation anthropologique de la fonction du langage, de l’impérialisme de sa valeur instrumentale, à prétention universelle, et de l’appauvrissement des valeurs mytho-poétiques de la parole et de ses particularités, de ses effets de vérité de son invitation à débattre.
Commenter  J’apprécie          70
boadalio   30 décembre 2011
La Dignité de penser de Roland Gori
Croyez moi : si les hommes doivent travailler et produire dans l'usine de la science avant de parvenir à maturité, la science sera bientôt ruinée, de même que les esclaves trop tôt employés dans cette usine. Je regrette qu'il faille utiliser le jargon

des négriers et des patrons pour traiter de matières auxquelles l'utilité et le besoin matériel devraient rester étrangers, mais les mots "usines, marchés du travail, offre, productivité"- avec toute la terminologie usuelle de l’égoïsme - viennent inévitablement aux lèvres, lorsqu'on veut dépeindre la nouvelle génération de savants.
Commenter  J’apprécie          72

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

hunter x hunter

Comment s'appelle le père de Gon ?

ganno freets
gann freecs
gin freecs
ginne freets

10 questions
96 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur