AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Découvrez les meilleures listes de livres


Les Amis du chat du rabbin

Liste créée par madameduberry - 18 livres. Thèmes et genres :

Merci à Fanfanouche, d'avoir si éloquemment parlé de sa "conversion" à la BD grâce au chat du rabbin. Ce dernier, qui a plus d'un tour dans son sac, n' a toujours pas appris à lire mais a convoqué tous ses amis, cousins, cousines par alliance pour nous expliquer la vie et surtout la réflexion sur la vie.. Il attend évidemment de vous que vous complétiez cette liste collaborative, afin qu'il puisse retourner ronronner dans le giron si accueillant de la fille du rabbin.


1 Histoire des juifs sépharades : De Tolède à Salonique
Esther Benbassa
L’histoire des Juifs dans la péninsule Ibérique sous les régimes musulman et chrétien figure dans les pages glorieuses de la coexistence et de l’épanouissement culturel au Moyen Âge en Europe. Les grandes figures philosophiques et littéraires, de Maïmonide à Ibn Gabirol, de Juda Halévi au kabbaliste Nahmanide, voient le jour dans ces terres bénies. En 1492, après l’édit d’expulsion, c’est la conversion ou l’exil, et la fin d’une présence multiséculaire. Les Sépharades se dispersent autour du bassin méditerranéen. Les marranes, surtout du Portugal, prennent aux siècles suivants le chemin du départ, et ils rejoignent les communautés déjà formées ou en créent d’autres, notamment à Amsterdam, patrie de Spinoza, et dans le Sud-Ouest de la France. Mais la majorité s’installe cependant en terre d’Islam. L’Orient se transforme ainsi en foyer culturel judéo-ibérique conscient de sa spécificité. Comme les Ashkénazes, les Sépharades ont dû faire face aux grands défis de l’histoire juive de ces derniers siècles. Décimés par le génocide, ils connurent également le déracinement des temps modernes, tout en conservant la mémoire de leur grandeur d’antan." Ajouter à mes livres
2 Les trois exils : Juifs d'Algérie
Benjamin Stora
2 critiques 4 citations

Benjamin Stora, dont la famille est originaire de Khenchela, ville de l'Est algérien, a retrouvé les jalons de son histoire familiale. Voyageant entre mémoire et histoire, quête personnelle et enquête historique, il reconstitue les trois exils qui ont marqué le destin des juifs d'Algérie. En moins d'un siècle en effet, ils sont sortis par trois fois de ce qui était jusque là leur univers familier. Ils se sont éloignés de leur vie en terre d'islam quand le décret Crémieux de 1870, faisant d'eux des citoyens français, les a mis sur la voie de l'assimilation. Ils ont été rejetés hors de la communauté française de 1940 à 1943 avec les loi de Vichy. Et ils ont quitté les rives algériennes avec l'exode de 1962. A travers cet essai historique sensible et rigoureux, enrichi de documents inédits, on décourve l'originalité de ce judaïsme algérien à la fois passionnément attaché à la république française et profondément pétri de traditions religieuses, mais aussi la complexité et les ambiguïtés des relations entre juifs et musulmans. Et l'on comprend mieux comment, dans les tensions actuelles, quand la crainte de l'islamisme et montée de l'antisémitisme se conjuguent, revient une " mémoire longue de l'inquiétude ". (Editeur) Ajouter à mes livres
3 Dictionnaire amoureux de l'humour juif
Adam Biro
8 citations

Ce livre n?est pas un livre très orthodoxe. L?histoire mythique du peuple juif commence par le rire, celui d'Abraham et de Sarah apprenant que, presque centenaires, ils auront un fils. Et ce n'est pas tout : Dieu ordonne aux futurs parents d?appeler ce fils Isaac, Yitzhak, « qui rira » ! Ce rire juif, qui va du Talmud à Tristan Bernard, Sholem Aleichem, Pierre Dac, Woody Allen, Romain Gary, Georges Perec, Philip Roth, à Rabbi Jacob ou La Vérité si je mens, en passant par Bergson, Freud et Groucho Marx est un rire ouvert, tonitruant, irrespectueux de tout, qui défie le destin. En Galicie, à Tunis, à New York, partout. Même à Auschwitz. Dans une baraque, quelques juifs prient. Un d'eux, oubliant où il se trouve, lève la voix. Les autres le rappellent à l'ordre. «Tais-toi donc ! Dieu pourrait t?entendre et se rendre compte qu?il "en"reste encore ! » Il ne s'agit pas ici d'un nouveau recueil de blagues, de witz juifs. Dans ce dictionnaire aigre-doux (comme l'aliment préféré de l'auteur, les cornichons), Adam Biro, en consacrant des articles à la « Bible », au « Chemin », aux « Femmes », à la « Modestie » ou à la « Vérité », réfléchit au principe même de l'humour juif, partie intégrante du judaïsme. À ses origines, à sa raison d'être, à sa structure et à son rôle , tout en racontant des witz dont les héros immortels sont Moïshe le tailleur, le docteur Lévy, le petit Maurice, madame Taïeb ou le mythique Ch?ra d'Afrique du Nord. Et le livre se termine sur une question comme celle qu'attend le rabbin qui parcourt son shtetl en criant : « J?ai une réponse, posez-moi une question ! » Mais quelle est donc La réponse ? (Editeur) Ajouter à mes livres
4 Le judaïsme n'est pas une question de sang
Romain Gary
" - D'abord il est incontestable que par ma mère, j'ai la sensibilité juive. Cela se sent dans mes livres et en les relisant, je la retrouve moi-même. Mais je serais un raciste si je disais que je suis lié aux juifs par les liens de race et de sang. Ce n'est pas ce que je sens. Je suis lié à eux d'une manière beaucoup plus définitive par le sens même de mon ?uvre ; l'humour de mes livres est un humour typiquement juif, celui-là même qui a inspiré les frères Marx, Chaplin et d'autres ; un humour en partie slave aussi, mais ici je ne parle pas d'Israël, je parle de la culture yiddish. - Et puis il y a ce que les juifs ont représenté pour moi pendant une très grande période de ma vie, le cas extrême de l'homme. La phrase n'est pas de moi, elle est de Koestler. En effet, les juifs sont dans une situation extrême à tous les points de vue et l'ont toujours été dans l'histoire à cause des persécutions. Et dans cette mesure je ne peux que leur être attaché puisque toute mon ?uvre est la recherche de l'humain fondamental, de l'humain essentiel. " Romain Gary Ajouter à mes livres
5 Célébration talmudique. Portraits et légendes
Elie Wiesel
1 citation

"Chef-d'oeuvre inégalé de la mémoire juive, le Talmud couvre tous les aspects de toutes les activités humaine : littérature et jurisprudence, médecine et géométrie, paraboles et aphorismes, problèmes de l'individu face à la société, comportement devant l'étranger, interrogation sur le sens de la vie, interprétation de la Loi et analyse psychologique, conflits culturels et religieux. "Tourne donc les pages, dit un Sage, tourne-les bien, car tout y est". Le Talmud abonde en portraits de Maîtres, de disciples, de visionnaires et de rêveurs, de Leur oeuvre est unique. Elle fait appel au coeur autant qu'à la raison, ouvre d'invisibles portes sur d'antiques trésors comme sur les problèmes les plus actuels. Mon propos n'a pas été d'écrire un ouvrage scientifique mais simplement de raconter mon amour du Talmud et ma passion pour son enseignement à travers ses personnages fabuleux." Elie Wiesel Ajouter à mes livres
6 D'un monde qui n'est plus
Israël Joshua Singer
3 critiques 5 citations

"Notre foyer était triste, et c'est pourquoi tout petit déjà je préférais vivre dans la rue plutôt que chez moi. Cette tristesse, c'était d'abord la Torah qui en était responsable : elle remplissait le moindre recoin de la maison et pesait lourdement sur l'humeur de torts. C'était plus une maison d'étude qu'un chez-soi : une maison de Dieu, plus qu'une maison d'hommes. D'un monde qui n'est plus évoque avec tendresse et précision les souvenirs d'enfance d'Israël Joshua Singer. Ces Mémoires nous emportent dans l'atmosphère pittoresque du shtetl de Lentshin, non loin de Varsovie, où s'est réfugiée - sous la houlette du père d'Israël Joshua Singer, le rabbin Pinhas Mendel - une communauté de Juifs paysans expulsés de leurs villages par la police russe. A travers le regard de l'enfant, on plonge dans un quotidien pétri de croyances et de rituels où le mauvais ?il attend au coin de la rue. On découvre les secrets de chacun, l'austérité de la vie au shtetl, mais aussi les déchirements identitaires et les discriminations qui bouleversent les communautés juives polonaises en ce début de XXe siècle. D'un monde qui n'est plus, écrit par l'un des grands maîtres de la littérature yiddish, demeure, au-delà de sa valeur historique, un témoignage unique." Ajouter à mes livres
7 Qu'est-ce que le hassidisme?
Haim Nisenbaum
Oui, qu'est-ce? Ajouter à mes livres
8 Le domaine
Isaac Bashevis Singer
3 critiques

"En 1863, les Polonais se révoltent contre la Russie, sans succès. Parmi les rebelles, le comte Wladislaw Jampolski est emprisonné et ses terres confisquées. Le bail de son domaine est cédé à Calman Jacoby, un grainetier juif très pieux. La Pologne commence à sortir de l'ère médiéval partout dans le pays, les locomotives, les usines, les routes et les villes modernes font leur apparition. C'est sur la vente des arbres de haute futaie du domaine de Jampolski pour la construction de traverses de chemin de fer que Calman Jacoby va fonder sa richesse. Devenu un homme d'affaires, il n'en demeure pas moins méfiant à l'égard des idées nouvelles et révolutionnaires qui voient le jour autour de lui, et menacent le monde ancien auquel il appartient. À travers l'histoire de la famille Jacoby, le roman dresse un tableau de la bourgeoisie juive du XIXe siècle, et plus largement d'un monde en pleine transition. Une saga familiale qui se fait la chronique d'une époque marquée par le changement et les doutes qu'il suscite." Ajouter à mes livres
9 Le Manoir
Isaac Bashevis Singer
4 critiques 1 citation

En 1863, les Polonais se révoltent contre la Russie, sans succès. Parmi les rebelles, le comte Wladislaw Jampolski est emprisonné et ses terres confisquées. Le bail de son domaine est cédé à Calman Jacoby, un grainetier juif très pieux. La Pologne commence à sortir de l'ère médiéval partout dans le pays, les locomotives, les usines, les routes et les villes modernes font leur apparition. C'est sur la vente des arbres de haute futaie du domaine de Jampolski pour la construction de traverses de chemin de fer que Calman Jacoby va fonder sa richesse. Devenu un homme d'affaires, il n'en demeure pas moins méfiant à l'égard des idées nouvelles et révolutionnaires qui voient le jour autour de lui, et menacent le monde ancien auquel il appartient. À travers l'histoire de la famille Jacoby, le roman dresse un tableau de la bourgeoisie juive du XIXe siècle, et plus largement d'un monde en pleine transition. Une saga familiale qui se fait la chronique d'une époque marquée par le changement et les doutes qu'il suscite. (Editeur) Ajouter à mes livres
10 Le Tailleur ensorcelé et autres contes
Sholem Aleikhem
"On dit souvent que l’humour de Cholem Aleichem consiste en jeux de mots. C’est vrai en partie. Depuis toujours les Juifs chérissent la Parole. D’abord, ils ont reçu en héritage inaliénable, la parole révélée écrite (la Torah). Puis, la parole orale traditionnelle (le Talmud, le Midrach). Peu à peu, ceux de l’Europe Orientale ont forgé, par leurs propres moyens, celle parole « vécue » qui est devenue leur mode d’expression le plus naturel, à la fois tendrement maternel et explosif. C’est à elle qu’ils ont confié désormais leurs rêves les plus chers et c’est elle en retour qui leur révélait tous ses secrets." Ajouter à mes livres
11 Les juifs d'Algérie deux mille ans d'histoire
Richard Ayoun
1 critique 1 citation

Ce sont deux mille ans d'histoire que nous retracent ici Richard Ayoun et Bernard Cohen, deux mille ans de présence des communautés juives sur la terre d'Algérie. Installées au Maghreb central dès le début de notre ère, ces communautés vont vivre l'histoire heurtée et difficile de ce pays: l'occupation romaine, le repli berbère, l'invasion musulmane, l'occupation française. A des périodes heureuses succèdent des temps de persécution. C'est pourtant au XIV° siècle que l'immigration des juifs fuyant l'Espagne donne un renouveau à cette communauté juive d'Algérie qui, désormais, s'ouvre résolument sur le monde méditerranéen. En 1962, plus de cent quarante mille juifs quittent l'Algérie pour la France tandis qu'une dizaine de milliers d'entre eux seulement se dispersent en Israël et à travers le monde. L'esprit de la communauté juive française s'en trouve profondément modifié (Editeur) Ajouter à mes livres
12 Au tribunal de mon père
Isaac Bashevis Singer
7 critiques 19 citations

"Dans notre maison de Varsovie, au 10, rue Krochmalna, vivait un couple âgé. [?] Mais les voisins racontaient que, malgré leur âge avancé, ces deux-là étaient toujours amoureux l?un de l'autre.. Or soudain, une rumeur se mit à circuler qui scandalisa tout le monde : les deux vieillards allaient divorcer ! La rue Krochmalna était sens dessus dessous.." Isaac Bashevis Singer nous raconte ici ses souvenirs d'enfance dans la Varsovie juive d?autrefois. Son père, rabbin, était juge et arbitre des petits et des grands problèmes qui se posaient quotidiennement au sein de la communauté. Dans l'embrasure de la porte, un petit garçon écoutait avec passion, ignorant que ce qu'il entendait deviendrait la matière même d?une des plus grandes oeuvres littéraires du 20e siècle. Peut-être le plus beau, le plus parfait des livres d?Isaac Bashevis Singer. (Editeur) Ajouter à mes livres
13 Les Valeureux
Albert Cohen
5 critiques 17 citations

Sont-ils dieux, sont-ils hommes, ces Valeureux sur qui le temps est sans pouvoir et qui changent en rêve tout ce qu'ils touchent ? Ivres de soleil, celui d'Israël et celui de la Grèce, plus ivres encore des mots qui leur viennent aux lèvres, ils ont traversé Solal, Mangeclous et Belle du Seigneur sans prendre une ride ni gagner une once de sagesse. Rien n'égale leur malice si ce n'est leur naïveté. Dérisoire Olympe infiniment bavard, éternels enfants, les voici tels qu'ils sont à jamais. Si Mangeclous décide de mettre fin à ses jours, on demeure assuré qu'il décidera peu après de joyeusement survivre ou de ressusciter. S'il fonde une Université, dont il est le recteur et tous les professeurs, elle sera sans lendemain. La fortune attend peut-être les Valeureux à Genève. Ils se jettent dans le voyage avec un enthousiasme et une incompétence également exemplaires. Mais qu'on y prenne garde, ces témoins d'un peuple chassé de l'Histoire, figés dans le rire comme ils le furent dans la douleur, ont à nous enseigner une vérité essentielle. Et la voix du prince des Solal ou de leur créateur, celle d'Albert Cohen, intervient pour nous le rappeler. En ce monde mortel, il n'est de grave que ce rapport tendre et heureux entre les hommes que l'on nomme Amour. Tout le reste est supercherie. Les Valeureux sont là pour le prouver. (Editeur) Ajouter à mes livres
14 Mangeclous
Albert Cohen
20 critiques 23 citations

Mangeclous, un des sommets de la littérature contemporaine. Mangeclous, livre plein d'une verve triomphale, livre d'une liberté extraordinaire (nous sommes à l'époque des livres contraints), livre riche (nous sommes à l'époque des livres pauvres), livre gras (nous sommes à l'époque des livres maigres), grand livre enfin. Mangeclous est pour moi l'exemple à peu près unique, dans la littérature contemporaine, d'une épopée comique, c'est-à-dire d'un comique grand. Une épopée, et pourtant on ne cesse pas de hurler de rire. Félicien Marceau, de l'Académie française. Un héros comme Mangeclous atteint à l'épique. Il y a là, à mon sens, quelque chose sans aucune espèce de comparaison. Il y a du souffle de Rabelais. C'est comme dans Rabelais: on accepte tout. On accepte tout parce qu'il y a encore un amour du personnage, parce qu'il y a une manière démesurée de le traiter qui fait que simplement on est ébloui. Joseph Kessel, de l'Académie française. L'admirable Mangeclous, un grand héros comique d'une drôlerie extraordinaire. Le comique de Mangeclous est juif par sa subtilité, par les récifs de mélancolie qui affleurent soudain, par l'observation féroce et tendre qui le nourrit. Mais ce roman acquiert une portée générale par son humanité, son grand rire salubre, sa verve populaire. Sa fraîcheur, sa fruste saveur, sa robuste simplicité le font accéder à la majesté des légendes populaires et des grandes épopées. Marcel Pagnol, de l'Académie française. Ajouter à mes livres
15 Vidal et les siens
Edgar Morin
2 critiques

Avec Vidal Nahoum mourut, à La Turbie (Alpes-Maritimes), en 1984, l?un des survivants du monde englouti de la Salonique séfarade où il était né en 1984. Son grand-père venait de Toscane et parlait italien, sa langue maternelle était l'espagnol du XVe siècle, mais, tout jeune, il sut s'exprimer en français et en allemand. Adolescent, il rêvait de vivre en France : il y fut conduit dans une « prison » d?où le libéra le président du Conseil d'alors, Aristide Briand. Naïf et malin, animé d'un optimisme et d'une gaieté sans faille, d'un sens de la famille quasi religieux et d'un goût inépuisable pour la nourriture, il traversa les guerres balkaniques, l?écroulement de l'Empire ottoman et les deux guerres mondiales. Comme tout point singulier d?un hologramme qui contient l'information de la totalité où il s'inscrit, l'histoire unique de Vidal Nahoum porte en elle l'épanouissement, le crépuscule et la mort de la culture judéo-espagnole, le passage de la cité d'Empire à l?État-Nation, la complexité des relations modernes entre juifs et « gentils », entre Orient et Occident. A partir de documents historiques et personnels, Edgar Morin, son fils, nous restitue son histoire irremplaçable et celle des hommes et femmes de sa famille. (Editeur) Ajouter à mes livres
16 Les Juifs dans l'Espagne chrétienne avant 1492
Béatrice Leroy
1 critique 2 citations

Présents en Espagne depuis l'Antiquité, les juifs ont longtemps vécu sans difficultés majeures au coeur des sociétés ibériques. Tolérés sous le pacte d'Omar, ils demeurent avec un statut particulier dans les royaumes chrétiens qui, du VIIIe au XVe siècle, entreprennent et réussissent la reconquête du sol espagnol, participant à presque toutes les activités économiques et culturelles. Au moment des guerres civiles et des tensions économiques des XIVe-XVe siècles, les juifs deviennent alors la cible d'attaques populaires, politiques et religieuses. Elles aboutiront à leur expulsion des royaumes de Castille et d'Aragon, le 31 mars 1492. (Editeur) Ajouter à mes livres
17 La Senora
Catherine Clément
6 critiques 2 citations

"Pourchassée par l'Inquisition, expulsée successivement de Lisbonne, Anvers, venise, Ferrare, le destin extraordinaire de la senora trace un sillon lumineux à travers toite l'Europe du XVI° siècle, et s'achève en apocthéose dans l'Empire ottoman. De son vrai nom Gracia Nasi, cette jeune et séduisante héritière d'une immense fortune, ennemie des Habsbourg, des papes et de la république de Venise, incarne aujourd'hui encore la fierté et la douleur des Marranes, ces juifs contraints à la converion, ces "Nouveaux Chrétiens", pour lesquels elle est devenue une figure de légende, et dont Catherine Clément restitue l'existence épique et romanesque. Au coeur de l'Occident déchiré par les haines religieuses et les conflits politiques, elle va organiser des réseaux destinés à la fuite des persécutés et des victimes de l'intolérance. avant dde payer chèrement la protection d'Istamboul, elle commandite la Bible de Ferrare, première Bible en judéo-espagnol, magnifique emblème qui lui sera dedié et la fera entrer dans l'histoire. La Senora et son neveu sont les héros de cette fresque flamboyante, où se mêlent péripéties amoureuses et querelles théologiennes, initiation à la puissance politique et grands événements de l'époque. Roman vrai, mais aussi conte, épopée, la Senora est encore une prière, un chant d'amour, un mémoriaL" (Editeur) Ajouter à mes livres
18 Un monde disparu
Roman Vishniac
1 critique 4 citations

Un reportage en 1933 à travers la Pologne, la Lettonie, la Lithuanie, la Hongrie, la Tchécoslovaquie, chronique du monde juif avant l'holocauste. (Editeur) Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          62

Ils ont apprécié cette liste