AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Découvrez les meilleures listes de livres


"Les Immortelles du Panthéon ! "...

Liste créée par fanfanouche24 - 19 livres. Thèmes et genres :

Félicitons le président Emmanuel Macron, d'avoir proposé en 2017 la "Panthéonisation" de cette grande Dame, Simone Veil... ce qui fut honoré en juillet 2018, juste une année après ses obsèques... Il reste que sur les 76 "Grands Hommes " inhumés, cinq "Grandes Femmes" seules y reposent !.... encore un sacré chemin pour cette "Parité" ...dans la vie comme dans la postérité !!! - Sophie Berthelot - Marie Curie (1867-1934) -Germaine Tillion (1907-2008) - Geneviève Anthonioz-De Gaulle (1920-2002) - Simone Veil ( 1927-2017) *** le 11 juillet 2018


1 Une vie
Simone Veil
136 critiques 103 citations

[1927-2017] Entrée au Panthéon en juillet 2018 Ajouter à mes livres
2 Pour mémoire
Alain Genestar
2 critiques 4 citations

"22 décembre 2004. Pour la première fois, Simone Veil retourne à Auschwitz avec les siens à quelques semaines du 60e anniversaire de la libération du camp. Le reportage publié dans "Paris Match" avait bouleversé les lecteurs par l'intensité de l'émotion qui s'en dégageait. A l'origine de ce "voyage" , Alain Genestar, alors directeur de la rédaction du magazine. Il avait réussi à convaincre Simone Veil de revenir sur les lieux où 1 million de Juifs et 120 000 autres déportés ont été assassiné par les nazis. Si Simone Veil s'était déjà rendue à deux reprises à Auschwitz lors de cérémonies officielles, elle avait toujours refusé les invitations des magazines et télévisons du monde entier de réaliser un grand sujet sur elle à l'intérieur du camp. Simone Veil a accepté la proposition d'Alain Genestar, parce qu'elle étaient touchée par le fait que celui-ci avait fait le déplacement à Auschwitz avant de formuler sa demande. Mais aussi parce qu'elle estimait qu'il était temps, pour elle, d'engager un dialogue avec ses petits enfants, et que ce dialogue devait débuter sur place, sur ces lieux symboles du plus grand crime contre l'humanité. D'où son souhait : revenir à Auschwitz-Birkenau avec ses petits enfants. C'est ce voyage "extraordinaire" que raconte Alain Genestar dans ce petit livre pudique. Il ne dévoile pas les propos échangés entre Simone Veil, six de ses petits-enfants et ses deux fils. Ces mots intimes, ces confidences appartiennent à eux seuls. Mais il restitue l'émotion qui les envahit et le gagne lui-même. Il décrit cette longue marche familiale dans le camp. Les souvenirs de l'ancienne déportée de 17 ans qui resurgissent telles des bouffées de douleur. Mais une douleur transmise. En deuxième partie du livre, Alain Genestar publie l'intégrale de la longue interview que lui a accordé Simone Veil au retour de ce voyage à Auschwitz. Des propos où se mêlent la dureté, la tendresse, l'absence de pardon, l'amour des autres. Et la volonté de survivre. "Là-bas, je n'ai jamais pleuré. C'était au-delà des larmes" dit Simone Veil. Ce livre est à la fois un document pour l'histoire et un hommage à une femme d'exception qui, avant d'entrer au Panthéon, est entrée dans le coeur des Français. Alain Genestar " Ajouter à mes livres
3 Simone Veil, mon héroïne
Leïla Slimani
2 critiques 3 citations

""Depuis mon adolescence, un portrait de Simone Veil est accroché au-dessus de mon bureau. Sur cette photographie, elle porte un chemisier blanc et ses longs cheveux noirs sont détachés. Son regard fixe l'objectif avec une détermination qui impressionne. Elle est belle comme une star de cinéma. C'était mon héroïne à moi." Dans ce texte lapidaire, Leïla Slimani rend hommage au parcours de Simone Veil, à ses combats, à son engagement. Illustré par Pascal Lemaître, ce texte est fort, bouleversant. L'ensemble constitue un très bel objet à offrir et à s'offrir, pour ne pas oublier.Leïla Slimani, née à Rabat en 1981, a publié deux romans aux éditions Gallimard, Dans le jardin de l'ogre et Chanson douce (prix Goncourt 2016). Elle a également publié, dans la collection Le 1 en livre aux éditions de l'Aube, l'ouvrage Le diable est dans les détails." Ajouter à mes livres
4 Discours de réception de Simone Veil à l'Académie française et réponse de Jean d'Ormesson : Suivis de l'allocution prononcée à l'occasion de la remise de l'épée par Jacques Chirac
Simone Veil
2 citations

"Jeudi 18 mars, Simone Veil, qui fut déportée, ministre d'État, présidente du Parlement européen, membre du Conseil constitutionnel, est reçue à l'Académie française. Elle y prononce l'éloge de son prédécesseur au fauteuil de Jean Racine, Pierre Messmer, compagnon de la Libération et ancien Premier ministre. En réponse, Jean d'Ormesson prononce son éloge à elle. Deux jours plus tôt, son épée d'académicienne lui a été remise par Jacques Chirac et François Jacob, compagnon de la Libération et Prix Nobel. Jacques Chirac a fait un bref discours. C'est l'ensemble de ces textes - les deux discours en constituent l'essentiel - qui forment ce petit livre." Ajouter à mes livres
5 Elles sont 300 000 chaque année : Suivi de Accéder à la maternité
Simone Veil
2 critiques 11 citations

"Dans les années 1970, l'avortement est un acte lourd de conséquences, condamné par la loi française et pratiqué clandestinement. Lorsqu'elle présente son projet de loi en 1974, Simone Veil fait face à une majorité de députés opposés à l'avortement. Malgré des débats houleux, parfois d'une grande violence, son discours finit par remporter l'adhésion. La loi sur l'Interruption volontaire de grossesse (IVG) poursuit ainsi l'entreprise d'émancipation sociale de la femme. Quelques années plus tôt, en 1967, Lucien Neuwirth avait fait voter une loi sur la maternité volontaire autorisant la contraception." Ajouter à mes livres
6 Marcelin Berthelot
Daniel Langlois-Berthelot
Sophie Berthelot, surnommée "L'Inconnue du Panthéon", Elle y a fait son entrée le 7 avril 1907; Scientifique et épouse du chimiste , Marcellin Berthelot, elle a intégré la "patrie reconnaissante" en qualité d'épouse... Ajouter à mes livres
7 Germaine Tillion, la pensée en action (1CD audio)
Germaine Tillion
Germaine Tillion, [ 1907- 2008 ]entrée au Panthéon le 27 mai 2015, sur l'initiative du président, François Hollande Ajouter à mes livres
8 Le témoignage est un combat. Une biographie de Germaine Tillion
Jean Lacouture
1 citation

"4° de couverture : (Edition source : Seuil - 10/2000) Parce que le siècle qui s'achève fut plus qu'aucun autre lardé de crimes collectifs, il lui faut des témoins. Et parce que l'imposture, soudée au crime, lui a survécu, il importe que ces témoins soient, par l'expérience, la culture, le désintéressement et le courage, dignes de foi. En voici un, qui étudie depuis bientôt quatre-vingt-treize ans les fureurs du temps, en éprouve sur elle les effets, et sait, de chaque épreuve affrontée, nourrir ses analyses du mal à venir. Des vices du régime colonial aux horreurs du système concentrationnaire, et de la pratique de la torture à l'usage du terrorisme ou de l'esclavage, elle a su éclairer l'une par l'autre les atteintes faites au genre humain, et créer une science de l'épreuve. C'est pourquoi Jean Lacouture, qui la connaît, l'interroge et l'admire depuis plus de quarante ans, a voulu écrire la vie de Germaine Tillion, ethnographe, résistante de 1940, déportée à Ravensbrück, sociologue du nazisme, interlocutrice des combattants algériens, ennemie de la torture, avocate de l'émancipation de la femme méditerranéenne — vie qui manifeste à grands périls courus que tout témoignage est un combat, avec l'autre et pour l'Autre. " Ajouter à mes livres
9 Le siècle de Germaine Tillion
Tzvetan Todorov
"Collectif Traduit par : Jean Guiloineau Traduit par : Philippe Zard Pour fêter les cent ans de Germaine Tillion, Tzvetan Todorov a réuni les textes d'une vingtaine d'auteurs de renom, parmi lesquels Jean Daniel, Jean Lacouture ou encore Benjamin Stora ainsi que des contributions d'auteurs étrangers qui témoignent du rayonnement de Germaine Tillion. Des inédits de l'auteur elle-même figurent dans ce volume ainsi que nombre de synthèses documentaires sur cette oeuvre et ce parcours exemplaires. Un livre-hommage rendu à l'une des grandes dames de la culture française." Ajouter à mes livres
10 La traversée du mal
Germaine Tillion
3 critiques 12 citations

"Geneviève de Gaulle-Anthonioz, qui a connu Germaine Tillion à Ravensbrück, termine sa présentation de La Traversée du mal par ces mots : " Voici donc près de soixante ans que tu nous apprends à regarder, à écouter, à essayer de comprendre... Toujours avec bienveillance, souvent avec compassion. Tes camarades ont croisé dans ton escalier tes amis berbères, des officiers de parachutistes et des combattants algériens du FLN, le général de Gaulle a été attentif à ce que tu lui communiquais. Quelle chance extraordinaire d'avoir "traversé le mal" à tes côtés, puisqu'en te voyant nous pouvions croire au bien, puisque nous pouvions encore espérer." Ajouter à mes livres
11 Le harem et les cousins
Germaine Tillion
3 critiques 3 citations

" Un classique sur la condition féminine dans le pourtour méditerranéen. Germaine Tillion nous démontre que l'oppression des femmes, loin d'être le triste apanage de l'Islam, sévit aussi bien dans les pays chrétiens que musulmans dont aucun n'a su totalement repousser cet héritage de la préhistoire et du paganisme. Le pire est que cet asservissement ne profite à personne : l'aliénation des femmes aliène les hommes et appauvrit dramatiquement les régions où elle pèse le plus. Il aura fallu qu'une ethnologue célèbre remonte jusqu'aux origines de l'humanité, se fonde sur ses travaux scientifiques, interroge sa mémoire pour que nous soyons propulsés, incidemment, à l'avant-garde d'un féminisme jusque-là trop empêtré dans l'inventaire de ses différences pour analyser le mal commun qui frappe à la fois l'oppresseur, sa victime et la civilisation qui les porte. " Ajouter à mes livres
12 Une opérette à Ravensbrück. Le Verfügbar aux Enfers
Germaine Tillion
3 critiques 2 citations

"Résister en écrivant, chanter à la barbe des geôliers nazis pour défendre sa dignité: dans Le camp de Ravensbrück, Germaine redonne vie à Lulu, Nénette, Marmotte et Titine, ses camarades de détention. Convoquant le souvenir des rengaines populaires, du bon vin qui réchauffe, des joyeuses tablées d'antan, elles luttent contre leur condition inhumaine avec la plus redoutable des armes : la joie de vivre." Ajouter à mes livres
13 Geneviève de Gaulle Anthonioz et Germaine Tillion : dialogues
Isabelle ANTHONIOZ-GAGGINI
1 critique 3 citations

[1920-2002] Entrée au Panthéon en même temps que Germaine Tillion, le 27 mai 2015-------- "" Ma mère, Geneviève de Gaulle, faisait partie du "convoi des 27 000' avec la mère de Germaine Tillion ; elles devinrent amies pendant le transport vers le camp de Ravensbrück en février 1944. Elles y retrouvèrent Germaine, internée depuis plusieurs mois. Les deux jeunes femmes survécurent, Madame Tillion fut gazée. Geneviève et Germaine ne se quittèrent plus, devenues plus que des amies, plus que des s?urs. Depuis l'enfance, nous avons été témoins, mes frères et moi, de leurs longs échanges complices dans le travail inlassable de la conscience et de la mémoire, pour garder ce qui est vrai et juste, dans l'engagement commun du combat contre l'inacceptable. " Isabelle Anthonioz-Gaggini À l'occasion de l'entrée au Panthéon de Geneviève de Gaulle Anthonioz, sa mère, et de Germaine Tillion, Isabelle Anthonioz-Gaggini nous livre des échanges inédits de ces deux femmes d'exception, résistantes, déportées, qui toute leur vie luttèrent pour le devoir de mémoire. Des dialogues où les rires côtoient les silences douloureux, où les récits, précis, détaillés, terribles, ouvrent une vision lucide, mais aussi fraternelle de l'humanité. Isabelle Anthonioz-Gaggini, fille de Geneviève de Gaulle Anthonioz, a réalisé, avec Jacques Kebadian, cinéaste, le documentaire " Germaine Tillion et Geneviève de Gaulle ". Ajouter à mes livres
14 La traversée de la nuit
Geneviève de Gaulle Anthonioz
17 critiques 13 citations

"Geneviève de Gaulle Anthonioz, déportée à Ravensbrück, écrit, plus de cinquante ans après, le récit des mois passés au secret, dans le cachot du camp, exclue parmi les exclues. Pourquoi écrire aujourd'hui seulement ? Cette traversée de la nuit est-elle à l'origine des choix de sa vie future, cette attention portée à ceux qui sont victimes d'exclusion ? A ces questions l'auteur ne répond pas. C'est la simplicité même du récit et la stupéfiante fraîcheur d'une mémoire inguérissable qui témoignent. De cette expérience intérieure nul ne peut sortir indemne." Ajouter à mes livres
15 Dialogues avec Geneviève de Gaulle Anthonioz, suivi de La traversée du bien
Geneviève de Gaulle Anthonioz
"Cet ouvrage se compose d'une série d?entretiens entre Michael de Saint-Chéron et Geneviève de Gaulle-Anthonioz et d'un essai de Michael de Saint-Chéron. Les entretiens (qui furent déjà publiés en 1998, mais qui sont ici complétés et « mis en situation ») revisitent le parcours exceptionnel de cette femme admirable, nièce du Général de Gaulle (elle était la fille de son frère, Xavier) qui s'illustra aussi bien pendant la Résistance que dans la lutte contre l'extrême pauvreté. Rappelons que, déportée à Ravensbrück à la suite d'une dénonciation (elle fut torturée par la Gestapo et la bande de Bonny et Lafon), elle s'y lia d?amitié avec Germaine Tillion et fut « épargnée » car Himmler voulait en faire une « monnaie d'échange » à un moment où de Gaulle prenait la tête de la France Libre. A la Libération, cette femme intransigeante (le premier volume des Mémoires du Général de Gaulle lui est dédié) s'engagea dans un nouveau combat, contre la misère. Elle fut ainsi à l'origine de la fameuse loi de 1958 , dite « loi contre la grande pauvreté ». Témoin au procès Barbie, elle impressionna la France entière par la sobriété et la puissance de son intervention. De cette vie prodigieuse, elle tira un récit, La Traversée de la nuit (1958) qui fut en son temps un énorme best-seller. Dans ces Entretiens avec Michaël de Saint-Chéron, elle revisite l'ensemble de son parcours et affine sa réflexion sur le bien, le mal, l'horreur absolue et le destin de l'humanité." Ajouter à mes livres
16 Pierre Brossolette, Geneviève de Gaulle Anthonioz, Germaine Tillion et Jean Zay au Panthéon
Olivier Loubes
1 critique

"Deux femmes, deux hommes, quatre destins au Panthéon. Pierre Brossolette, journaliste, unificateur des résistances françaises se suicida après son arrestation en 1944 pour ne pas parler ; Geneviève de Gaulle Anthonioz, résistante et déportée à Ravensbrück, âme d ATD Quart-Monde ; Germaine Tillion, ethnologue, résistante et déportée, a toujours su entrelacer sa réflexion avec son goût pour l'action; Jean Zay, ministre du Front populaire, prisonnier en 1940, assassiné lâchement par la Milice en 1944." Ajouter à mes livres
17 Marie Curie
Xavier-Laurent Petit
1 critique

[1867-1934] Panthéonisée 60 ans après sa mort, le 20 avril 1995, sous la présidence de François Mitterrand... Ajouter à mes livres
18 Marie Curie
Brigitte Labbé
1 critique 1 citation

Ajouter à mes livres
19 Leçons de Marie Curie : Physique élémentaire pour les enfants de nos amis
Marie Curie
1 critique 1 citation

Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          257