AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782205076400
264 pages
Éditeur : Dargaud (25/11/2016)

Note moyenne : 4.3/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Librement adapté de la légende des Nibelungen, qui a inspiré à Wagner l'un de ses plus beaux opéras, Siegfried est un sommet de l'heroic fantasy – une bande dessinée fascinante qui renoue avec les mythes fondateurs des plus belles histoires. Siegfried, fils d'un mortel et d'une déesse, est élevé par le nain Nime, au milieu des loups. Poursuivi par Odin, le garçon tombe amoureux d'une walkyrie... L'ensemble est somptueusement mis en scène par Alex Alice, créateur du ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Fifrildi
  13 avril 2018
Quand on s'est mis en tête de lire un livre particulier il est assez contrariant de devoir en lire un autre : Legenderry égaré dans un point poste, la série le Crépuscule des Dieux de Djief déjà empruntée à la bibliothèque, oserais-je vous dire que ma pàl déborde de toutes parts ? Bref… que lire ?
J'ai donc mis la main sur les 3 tomes de la série Siegfried que je n'aurai probablement pas lu si… enfin je ne vais pas me répéter.
Une très belle découverte car j'ai énormément apprécié cette lecture. le premier tome est la mise en place de l'intrigue (qui s'inspire de la mythologie scandinave et plus particulièrement de l'histoire de Fafnir) et des personnages. Il y a Siegfried bien sûr mais j'ai vraiment adoré Mime le forgeron qui est aussi le Nibelung qui a « forgé » Siegfried.
C'est Völva la sorcière qui raconte l'histoire tout le long. Elle m'a fait penser à Rumpelstilskin de la série Once Upon Time ^_^
Les deux autres tomes sont plus dans l'action avec un final assez original
Un très bon scénario, des planches à couper le souffle, de l'action et aussi de l'humour (ah Mime et ses enclumes!) franchement je n'ai rien à dire de négatif sur cette trilogie qui m'a donné envie de lire les autres BD d'Alex Alice.
A découvrir si ce n'est pas encore fait.

Challenge défis de l'imaginaire (SFFF) (98)
Challenge multi défis 2018 (48)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          274
celindanae
  24 octobre 2017
Cette série s'inspire de la légende de la Chanson des Nibelungen dont Siegfried est un personnage. La Chanson des Nibelungen est la version christianisée d'un mythe nordique où Siegfried s'appelle Sigurd et est un prince guerrier faisant de nombreux exploits dont le meurtre du dragon Fafnir. Sigurd qui est présent dans l'Edda poétique dans l'Edda de Snorri est l'auteur de nombreux exploits, cependant, la série s'intéresse à son combat contre le dragon Fafnir.
L'auteur revient sur les origines de Fafnir qui fait partie du peuple des Nibelungs des créatures très douées pour exploiter les mines. Fafnir a volé l'or des dieux et l'exploite grâce à son peuple mais son crime ne reste pas sans conséquence car peu à peu Fafnir va se métamorphoser en dragon. L'histoire revient aussi sur les origines de Siegfried, de sa naissance avec la disparition de ses parents à son enfance auprès de Mime, le forgeron qui va être amené à jouer le rôle de tuteur. Mime sort du lot par son caractère très différent de Siegfried, il ment, il est très malin, râle souvent et a de grands yeux lui donnant un air attendrissant.
L'histoire est connue mais le récit est intéressant, même s'il aurait pu être un peu réduit, il y a en effet quelques longueurs. Cependant, elles sont rattrapées par la qualité esthétique parfaite des 3 tomes. Les dessins sont vraiment magnifiques que ce soit au niveau des personnages que l'on a aucun mal à reconnaitre au fil des pages, aux créatures très variées et toujours réussies et aux paysages tout simplement somptueux. Ces dessins sont propices à laisser filer notre imaginaire et à nous faire rêver. de plus, Alex Alice utilise des mises en page originales qui agrémentent la lecture et la rendent moins linéaire.
La construction générale de l'intrigue suit la trame de l'histoire des Nibelungen, cela est fait avec brio et apporte beaucoup au récit. On voit ainsi Siegfried grandir et prendre conscience de son destin. L'univers est très riche, avec de nombreuses créatures comme la völva, la walkyrie et le dragon très sombre et très réussi. La fin de l'histoire apporte son lot d'émotions.
L'intégrale propose également une galerie d'illustrations qui sont magnifiques (notamment celle du bateau et du dragon). Cette série est d'un très bon niveau surtout pour ces illustrations très belles, habilement mises en couleur, et mettant un univers très riche. L'histoire est connue et assez classique, les personnages aussi, à part Mime qui est le plus réussi de tous. Une belle découverte!
Lien : https://aupaysdescavetrolls...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          104
Walkyrie29
  02 mai 2018
Une intégrale sublime qui dore le blason de l'héroïc fantasy, entre le mythe nordique librement et soigneusement adapté, et le graphisme travaillé et absolument magnifique, Alex Alice emporte ses lecteurs au coeur d'une épopée épique et fantastique !
L'histoire… Inspirée de la mythologie nordique !
Siegfried, c'est une bande dessinée d'héroïc fantasy qui trouve son inspiration au coeur de la légende des Nibelungen : Siegfried doit tuer le dragon Fafnir. de l'origine du monde où Odin, le puissant Dieu, à qui l'or échappe au profit de Fafnir, qui a la convoitise excessive, le pouvoir démesurée et la cupidité incisive se voit peu à peu transformer en dragon. Tel un opéra majestueux, on est vite emporté dans une chevauchée épique où le passé, le présent et l'avenir s'entrecroisent.
Siegfried, élevé par une créature naine en l'absence d'autres humains, recherche ses origines et le contact de ses congénères, ainsi accepte t-il de suivre celui qui l'a élevé, Mime le nain et de quitter la seule contrée qu'il connaisse. Rapidement d'autres responsabilité se greffe à son voyage, notamment celui d'être le seul à pouvoir combattre celui qui menace le monde : le Dragon Fafnir.
Une histoire où l'amour trouve également sa place entre Odin et sa bien aimée nature humanisée ou encore entre Siegfried et la froide Walkyrie.
Cet intégral renferme les trois tomes de la trilogie Siegfried qui pourrait globalement se résumer ainsi :
Tome 1, Siegfried : Un tome d'introduction des personnages (Siegfried, Mime, Odin, La Walkyrie, …) et du contexte mythologique (l'origine du monde, la cupidité née de l'amour de l'or d'Odin et Fafnir, la perte des parents de Siegfried, l'enfance de ce dernier avec les loups et Mime,…) pour introduire rapidement le voyage épique de Siegfried et sa destinée ultime ; tuer le dragon Fafnir pour sauver le monde.
Tome 2, La Walkyrie : Ce second tome est nettement plus dynamique avec une part belle à l'action, aux combats, aux difficultés rencontrées par Siegfried et Mime dans leur voyage épique au coeur des contrées dépaysantes et variées. La Walkyrie guette l'avenir de celui par qui le monde pourrait périr et qui ne doit en aucun cas être aidé des divinités.
Tome 3, le Crépuscule des Dieux : Ce dernier tome voit la confrontation finale avec le dragon Fafnir, où Odin tente de résister à l'attraction de l'or, à l'envie d'aider ce héros dans sa quête, pour garder celle qu'il aime depuis toujours. le monde dépérit et seul Siegfried peut le sauver !

Un univers foisonnant de richesse !
Cette bande dessinée, c'est aussi un maestria de paysages traversés par Siegfried et Mime, une richesse environnementale qui emporte les lecteurs au coeur d'une forêt maudite, au sein des marécages dangereux et mystérieux, au travers des montagnes impressionnantes aux pics ciselés et raides habitées par des géants, des paysages enneigés, froids et glacés, une véritable mélopée pour les yeux qui amènent des atmosphères légendaires et des ambiances mystiques.
Les personnages… Equilibrés, forts et attachants !
Les personnages sont aussi finement traités que les paysages et l'environnement, Siegfried est un héros humain, fort et charismatique qui n'a pas peur de rien et encore moins des divinités, plutôt curieux et naïf quelque part, celui qui a été élevé par un nain et a grandit avec des loups porte un regard innocent sur le monde. de l'enfance à l'age adulte, on suit son évolution. Son tuteur, Mime le nain est un personnage atypique, menteur, malin et grincheux, on ne sait exactement ses sentiments pour Siegfried ; profiter de lui, être attendri par lui, Mime, le Nibelung est surtout attachant et plein de surprises.
Des créatures variées et captivantes !
Là aussi, la mythologie nordique est fortement illustrée par ses créatures, le Nibelung, un nain un peu tordu aux grands yeux expressifs, la Völva, drôle de devineresse mystérieuse et troublante, la Walkyrie, forte, imposante, sublime et particulièrement lumineuse dans ses attraits de guerrière et son fidèle destrier blanc et majestueux. de même que par ses dieux, Odin entre autres et la nature, celle qu'il aime.
Le graphisme… Magnifique et poétique !
Alex Alice offre une profusion graphique, un esthétisme somptueux extrêmement soigné, des traits précis sublimés par un jeu de couleur à la fois froid et chaleureux, on en prend plein les yeux.
Des textes simples et efficaces !
Les bulles ne viennent pas alourdir les dessins, au contraire, ils sont discrets mais suffisants pour rendre le tout riche et fouillé. Alex Alice greffe également quelque moments riches d'humour à travers le personnage de Mime (et de son enclume !) et ses répliques délirantes.
En bref…
Si certains éléments apparaissent classiques et propres au genre, l'ensemble demeure d'une grande qualité et contentera aisément les amateurs d'héroïc fantasy et de mythe nordique. Il ne faut pas hésiter à découvrir ce titre.
Lien : https://songesdunewalkyrie.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Luria
  14 février 2017
Des artworks épiques, doux, contemplatifs, terribles
OUVERTURE
Une plongée directe vers un monde onirique, violent, légendaire.
Tel un opéra, l'oeuvre se découpe pour vous balancer direct à peine quelques notes échappées vers ce monde fantaisyste qui nous conte une des légendes nordiques qui en a inspiré plus d'un.
---SIEGFRIED
Ne laissera personne indemne. C'est beau, magnifique, on se sent pousser des ailes, une envie terrible de dessiner à son tour tout en se sentant tellement humble, banal et si petit. le trait et les couleurs d'Alex Alice se marient tant et si bien qu'on forgerait l'anneau juste pour lui.
L'hiver est encore à nos portes, l'année à peine entamée et déjà mon petit coeur bât très fort pour cette épopée.
Commenter  J’apprécie          80
ClaireR
  08 février 2018
Dans l'ensemble j'ai aimé l'histoire et même si je pense que le fond à quelques petites imperfections (quelques ellipses dans l'histoire gênent un peu la lecture, récit parfois un peu long, final un peu court et révélations attendues), la forme, elle, est nickel. Le récit et le temps sont organisés de manière particulière par des flashbacks, des histoires dans l'histoire et des effets de simultanéité. De plus, les dessins et les couleurs qui sont très beaux permettent de mettre en relief les décors, les personnages et leurs émotions.
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (1)
Sceneario   15 décembre 2016
Alex alice signe là un scénario audacieux, épique, grandiose qui nous entraine dans les pas de Siegfried. Le tout servi par un dessin sublime, majestueux, impressionnant, aux couleurs incroyables.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
FifrildiFifrildi   12 avril 2018
- Eh bien?! Saute!
- Tu es fou?! Tu as déjà vu Mime ôter ses pieds du sol?
- Je suis juste là! Qu'est-ce qui peut t'arriver?!
- M'évanouir dans l'air! Disparaître en fumée!! C'est ce qu'on raconte sur les Nibelungs qui n'ont plus les pieds sur terre!
- N'importe quoi!!
- En tout cas, Mime va faire le tour! Tiens, prends mon sac!
BONG
- Qu'est-ce que c'était que ce bruit? Tu n'a pas abîmé mon enclume?
- Non non, tout va bien... Je vais te la faire avaler...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
LuriaLuria   14 février 2017
Le monde s'achève mon amour...
Non...
... Seulement notre règne.
Commenter  J’apprécie          50
FifrildiFifrildi   12 avril 2018
L'impuissance, Walkyrie. Tel est le prix de la certitude.
Commenter  J’apprécie          40
LuriaLuria   14 février 2017
Le soleil se lève ! Pourquoi ne m'as-tu jamais dit...
... Qu'il était si beau ?
Commenter  J’apprécie          10
FifrildiFifrildi   12 avril 2018
Qui cherche le pouvoir de l'or doit renoncer à l'amour.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Alex Alice (23) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alex Alice
La série du Château des Etoiles de Alex Alice développe un univers quasi sans limite dans les contrées du système solaire. Ce potentiel scénaristique se caractérise par une série annexe, "Les Chimères de Vénus", dans laquelle les auteurs Alain Ayroles et Etienne Jung vont mettre leur talent à profit pour réaliser une aventure extraordinaire digne de ce nom sur les rivages sauvages de la planète Vénus. A l'occasion de son passage au salon de la bande dessinée d'Angoulême, Alain Ayroles nous accorde une interview bien sympathique dans laquelle il nous dit tout sur cette série en trois tomes des Chimères de Vénus ainsi que de sa collaboration avec Alex Alice et Etienne Jung.
+ Lire la suite
autres livres classés : dragonVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox