AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9791094786253
418 pages
Éditeur : Editions Plume Blanche (01/05/2018)

Note moyenne : 4.46/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Seïs se voit contraint d'abandonner Naïs en Principauté pour retourner de toute urgence à Macline.
Mais voilà, la jeune femme s'approche dangereusement de Noterre... au risque de tomber entre les griffes du lion blanc. Toutes les fondations du pays sont menacées et risquant de s'effondrer, et au-delà, celles de leur propre existence.

Parviendront-ils à protéger leur univers, leur croyance et leur vie ? Réussiront-ils à se retrouver en dépit du ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
luciebernard98
  10 mai 2018
Je vous présente mon avis sur l'incroyable, que dis-je, l'extraordinaire tome 3 du Porteur de Mort écrit par Angel Arekin et publié par les Editions Plume Blanche… Quand j'ai commencé cette troisième partie, je n'ai eu aucun mal à me replonger dans l'univers fascinant d'Asclépion et alors que je pensais être fan du roman, plus je tournais les pages et plus ma lecture devenait frénétique… me laissant pantelante d'admiration devant cette histoire hors norme. Dire que je suis fan de ce roman serait un euphémisme… Ce tome 3 fut un véritable cataclysme émotionnel et je sens que la suite de l'aventure n'a pas fini de me surprendre ! Une série coup de foudre ! Un troisième tome qui recèle l'âme d'un best-seller ! *-*

Je ne sais même pas par où commencer ma chronique tellement j'ai de choses à dire…

Je vais donc me lancer en parlant du scénario. Dès que le lecteur ouvre le livre, il est plongé dans un paysage apocalyptique digne des plus terribles cauchemars et la peur qui submerge les personnages est tellement palpable que le lecteur, témoin silencieux, ne peut que tenter de calmer les battements effrénés de son propre coeur qui s'affole devant l'horreur qui prend vie sous ses yeux. Plus l'histoire avance et plus les ruines s'amoncellent sous la folie d'esprits pervertis. le sang recouvre tout et l'espoir n'est plus qu'une vague pensée à laquelle personne n'ose croire. Même les plus puissants ne font pas le poids face au destin…

Dans ce tome, la psychologie des personnages ressort de façon marquante. Impossible de prévoir les réactions des héros, impossible d'imaginer l'issue du livre… Les méchants et les gentils se confondent, remettant toutes les certitudes du lecteur en question. Seïs demeure un héros comme on les aime, un héros qui est loin d'être parfait, qui ressent la peur et ne fait pas de manière pour paraître distingué. Il est naturel et le lecteur n'a aucun mal à s'attacher à lui. Loin d'être un protagoniste adorable, il ne cesse d'évoluer et de surprendre, dans le bon sens comme dans le mauvais. La mort l'entoure alors que les fantômes du passé ne cessent de le torturer. le jeune homme devra arriver à surmonter les trahisons et à accepter une vérité qui remet l'Histoire toute entière en question. Naïs, quant à elle, fait preuve d'un manque de prudence horripilant, si bien que l'idée de lui mettre une claque m'a maintes fois traversé l'esprit. Pourtant, grâce à elle, le déroulement du récit prend un autre tournant et les révélations qu'elle va déterrer vont entraîner d'autres questions bien plus sombres et sournoises… dont les réponses dans les prochains tomes promettent d'être foudroyantes ! Je tiens également à mettre en avant le personnage énigmatique et paradoxal qu'est Noterre, le Grand Méchant du récit. Fort présent dans ce tome, cet énergumène sème le doute dans les esprits, passe du rire aux larmes, de la joie à la colère, sans éprouver la moindre peur. Tout son être transpire le danger et pourtant, plus le lecteur apprend à le connaître, et plus la cause qu'il défend semble être dotée de raison. L'intelligence qui émane de lui est stupéfiante et à chaque fois qu'il prend la parole, l'attention du lecteur se retrouve happée par ses mots. Les masques tombent les uns après les autres et les personnages se montrent sous un jour nouveau, dévoilant des pans insoupçonnés de leurs personnalités…

Je terminerai par parler de la plume de l'auteure… La manière d'écrire d'Angel Arekin me stupéfie. Elle utilise un vocabulaire parfaitement adapté à son univers et prouve sa maîtrise de la fantasy en inventant des mots propres à son monde, donnant une réalité tangible à Asclépion et ses alentours. Il est tout bonnement impossible de ne pas se laisser entraîner par un tel talent…

En résumé, ce tome 3 fut un véritable coup de foudre. Je n'avais plus écrit une chronique aussi prenante depuis celle de Ray Shepard (et vous savez tous à quel point je suis fan de la plume de Morgane Rugraff !). Je ne peux que vous recommander de lire cette série. Pour ma part, je vais attendre le tome 4 avec beaucoup de difficultés !
Bravo à l'illustrateur pour cette sublime couverture !
Lien : http://rectoversooo.weebly.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Clem_YCR
  04 janvier 2019
J'ai lu les deux premiers tomes du porteur de mort il y a plus d'un an et demi ; je les avais enchainés à l'époque, tellement prise par l'univers. J'avais le lion blanc dans ma Bibliothèque depuis un an et pourtant, ne l'avais toujours pas lu, sans vraiment savoir pourquoi ; du mal à m'y mettre, le récit d'Angel Arekin est tellement dense qu'il faut vraiment être dedans ! Pourtant, une fois encore, plongée au coeur d'Asclépion, j'ai eu beaucoup de mal à m'en détacher ; il est d'ailleurs fort probable que j'ouvre le quatrième tome très prochainement !
Commençons pas les points « négatifs », le seul petit manque que j'ai ressenti, c'est le poids des mois qui se sont écoulés entre mes lectures ; si nous retrouvons une carte (fort utile d'ailleurs) en début de roman, j'aurais grandement apprécié un petit lexique des personnages, histoire de se remettre dans le bain. En effet, ceux-ci sont tellement nombreux que j'ai un peu peiné à m'y retrouver. Toutefois, même si ma lecture a probablement été plus difficile, j'ai réussi à suivre le fil sans trop de problèmes !
Comme je vous le disais, j'ai absolument adoré ma lecture ! Et, en recopiant les citations que j'ai relevé, j'ai envie de me replonger à nouveau dans l'univers d'Angel.
Tout est tellement parfait dans cette saga que je crains de n'être pas très objective : l'univers mêlant intrigues politiques, amoureuses et personnages plus qu'imparfaits ; les descriptions de l'auteure des paysages, des sentiments, des états d'âme et les phrases tellement justes que l'on pioche par ci par là et qui savent nous parler… Viennent s'ajouter à cela les fameux « passages en noir », toujours aussi mystérieux, mais qui commencent à venir s'imbriquer dans le présent; et je vous avoue que j'ai peur de comprendre quelque chose à propos de Shaolan. Je suis un peu frustrée de ne suivre Méridiane qu'au compte-goutte ; même si ces passages viennent couper l'histoire principale, j'ai parfois le sentiment qu'elle mériterait son propre livre.
Angel Arekin arrive toujours à nous surprendre en introduisant de nouveaux éléments ou en redéfinissant la vérité que l'on croit détenir. Ce que j'adore surtout dans le Porteur de Mort ce sont ces héros tellement imparfaits, qui ne sont pas des enfants de coeur, parfois vulgaires mais qui savent nous toucher. Particulièrement Seïs avec toutes ses failles, son esprit plutôt négatif et ce sentiment de culpabilité qui lui est inhérent. J'ai également bien apprécié découvrir Noterre dans ce tome; il est à l'opposé de ce qu'on aurait pu imaginer de lui et sentir le regard de Naïs évoluer petit à petit, malgré sa lutte, était prenant. J'ai aimé la voir s'affirmer et suivre son propre chemin.
J'ai l'impression qu'il y a encore tant de choses à apprendre sur cet univers qui semble si vaste, sur les histoires personnelles de chacun et surtout, j'ai hâte de savoir ce que vont engendrer les dernières actions du lion blanc, qui risquent de plonger les deux cousins dans une situation plus que délicate.
Difficile pour moi d'exprimer tout ce que j'ai ressenti à la lecture de ce troisième opus mais une chose est sûre : c'est un gros coup de coeur et j'en redemande. Les tomes du Porteur de Mort ont beau être de jolis pavés, ils se lisent vraiment très bien ; à aucun moment on ne trouve le temps long, les personnages arrivent à nous séduire au plus haut point et on brûle de découvrir ce que l'auteure nous réserve.

Lien : https://sawisa.wixsite.com/y..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LesFantasydAmanda
  26 décembre 2017
--- Les meilleures histoires sont celles qui se construisent pas à pas… ---
…et le Porteur de Mort n'a pas fait exception. J'attendais tellement de ce troisième volet, mais je dois dire que le résultat est au-delà de mes espérances. Pourtant, ce n'était pas gagné : les débuts m'ont semblé un peu lents, bien que cela soit justifié – et oui, l'intrigue est toujours aussi complexe qu'auparavant, si ce n'est plus !
Mais à l'instant même où je me faisais cette réflexion, le récit a brutalement décollé pour ne jamais retomber ! C'est devenu si intense, si fascinant que je n'ai pas pu m'arrêter de lire, lire, lire encore et encore pendant deux jours, jusqu'à connaître le dénouement. Et quel final magistral !
--- Le point fort de cette saga ? Ses personnages ! ---
Je le répète depuis le début, mais Angel Arekin a un don incroyable pour créer des personnages à la fois convaincants et attachants. J'ai tant tremblé pour Seïs et Naïs, tant espéré qu'il ne leur arrive rien ! Bien que leur relation évolue enfin – je ne vous dirai pas dans quel sens, bien sûr -, l'auteure ne tombe jamais dans les clichés, ni dans les raccourcis. Ici, ce sont les actes qui parlent, avant les mots. Car ceux d'Angel Arekin sont si criants de vérité qu'on s'immerge totalement dans l'histoire. Je le dis et le redis encore, sa plume est tout simplement exceptionnelle !
Revenons un instant aux personnages. Comme l'indique son titre, ce troisième numéro s'intéresse enfin au plus grand ennemi de la couronne : Noterre. Jusqu'à maintenant, il m'était resté mystérieux. J'ignorais tout de ses aspirations et partageais donc le point de vue d'Asclépion : c'était lui, la cause de tous les malheurs. Mais le lion blanc est bien plus que cela. Ce tome, qui porte son nom, est une succession de révélations le concernant. Enfin, Seïs et Naïs sont en mesure d'identifier leur adversaire et de le comprendre. Pour mieux le contrer… ?
Et si, parfois, le scénario ne tenait qu'à un fil, ce n'était qu'une impression. Car Angel Arekin maîtrise parfaitement son intrigue. Celle-ci est tellement bien ficelée, tellement bien menée, qu'on se laisse prendre au jeu, ici plus que jamais.
--- Un récit parallèle qui se dévoile peu à peu ---
Les pages noires ! Au début, je n'y comprenais pas grand-chose, mais le but était certainement de perdre le lecteur, d'ouvrir une minuscule fenêtre sur des zones d'ombre toujours plus nombreuses. Mais, aujourd'hui, j'aperçois un semblant de cohérence, enfin.
Naturellement, je veux savoir, en découvrir davantage ! Une chose est sûre : je ne pourrai jamais attendre 2019 pour connaître la suite, car cette histoire est aussi unique qu'addictive ! Il n'y a plus qu'à espérer que je puisse également acquérir le tome 4 en avant-première…
Lien : https://lesfantasydamanda.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Sizel
  20 mai 2018
Le premier tome sert d'introduction à l'univers et aux personnages, le deuxième bouleverse la vie de Seïs et Naïs et ce troisième tome bouscule tout ce qui avait été établi jusque-là !
Le point fort dans ce tome, c'est la psychologie des personnages : j'ai adoré me faire des noeuds au cerveau en même temps qu'eux ! On est dans un stade de la saga où on a des réponses, on peut élaborer tout un tas de théories, mais on manque encore de certitudes. C'est quelque chose que j'adore vivre dans mes lectures !
Jusque-là Seïs n'avait pas réussi à me toucher. C'est chose faite après ce tome. J'ai apprécié la façon dont il évolue et surtout, j'ai adoré le sentir vaciller et douter.
Noterre également dans toute sa complexité m'a particulièrement marqué.
Il y a encore beaucoup d'éléments qui demandent des réponses et de personnages que j'ai hâte de retrouver donc je vais devoir prendre mon mal en patience en attendant la suite !
Commenter  J’apprécie          30
Metalicsound
  15 mai 2018
J'en suis à 80% du livre et jusque là c'est incroyable, tout s'effondre et on découvre de nouvelles vérités qui semblent changer tout et pourtant pas. le livre est riche en rebondissement et tout commende à prendre sa forme finale ! Je commence à avoir peur d'arriver à la fin :)
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
Clem_YCRClem_YCR   30 décembre 2018
Qu'est-ce qui vous choque ? La vulgarité a au moins le mérite d'être comprise par tout le monde. Elle est limpide, sans fioritures. Même vous, jolie jeune femme, vous la pigez très bien. Prenons un exemple. […] Mettons que je vous avoue que j'ai envie de vous sauter, c's juste que je veux vous baiser d'accord ? Il n'y a aucune ambigüité possible. Vous savez à quoi vous en tenir. Alors que si je vous fais la cour comme un bon gentilhomme, vous risquez de vous monter la tête, espérer le mariage et tout un tas de trucs qui n'ont rien à voir. Pourtant, le but reste le même : je veux toujours vous sauter. La vulgarité est sans doute moins élégante, mais au moins, vous savez toujours où vous allez. Pas de surprise. N'est-ce pas plus honnête ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Clem_YCRClem_YCR   30 décembre 2018
Bien des gens préfèrent ne prendre aucune décision, ils ont ainsi la possibilité de se plaindre jusqu'à la fin de leurs jours. Les gens courageux choisissent leur voie, quelle qu'elle soit, et assument pleinement ce qui en découle.
Commenter  J’apprécie          10
Clem_YCRClem_YCR   30 décembre 2018
Tu voudrais posséder l'avenir, parce qu'il te semble sans doute plus clément, au lieu de chercher à améliorer ton présent. Tu voudrais fuir en croyant qu'en t'éloignant assez, tes soucis fondront dans le vent et ne reviendrons jamais te hanter. Tu voudrais changer de vie, de lieu, de peau. Tu crains que tout soit cloisonné et que tu ne puisses plus rien contrôler. Et si la véritable liberté était justement tout le contraire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Clem_YCRClem_YCR   30 décembre 2018
Si tu avais le pouvoir de lire l'avenir, tu serais sûr de la décision que tu prends et du chemin à suivre. Tu ne le peux pas, alors tu prends seulement la décision qui te semble convenir le mieux. Peut-être qu'elle ne sera pas la bonne, peut-être que si. En l'absence de toute indication, on ne peut faire confiance qu'en notre jugement. C'est ça le courage, Seïs. Avoir peur et agir malgré tout.
Commenter  J’apprécie          00
Clem_YCRClem_YCR   30 décembre 2018
Ca m'a rendu fou furieux de voir que personne dans le Ponant ne s'en rendait compte ou que ceux qui ouvraient enfin les yeux les refermaient aussitôt pour ne pas subir le courroux des Tenshins, de voir que les gens préfèrent plier le genou devant l'adversité plutôt que de s'élever pour y résister ensemble.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Angel Arekin (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Angel Arekin
Le 17 mars dernier, alors que non loin de là se déroulait Livre Paris, les éditions BMR ont choisi de se différencier en organisant un évènement inédit : La Maison BMR. Louée spécialement pour l'occasion, cette maison dédiée à la new romance lors d'une journée à acceuillit nombreuses lectrices et évènements. Au programme de la journée, un atelier cupcake animé par Chloé Saada, une battle Dark Romance VS Light Romance avec les auteures Pascale Stephens (Not Easy et Speedway) et Pauline Libersart (Jeux de Glace, Nick and Sara, Baltimore..) mais également beaucoup d'autres ateliers et des dédicaces avec Angel Arekin (No Love No Fear, No Love No Pain, Sans Coeur, Sans Âme) et Chrys Galia (Parier mais pas jouer). Un évènement fédérateur, pour une communauté toujours plus grande.
+ Lire la suite
autres livres classés : lionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1471 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre