AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2702830633
Éditeur : Le Grand Livre du Mois (30/11/-1)

Note moyenne : 3.62/5 (sur 4 notes)
Résumé :
"J'étais à peine descendue de la Fiat 600 que j'ai filé à la cave. Je savais que tu me suivrais. Tu n'es pas du genre à laisser tomber. Je crois que c'est cela qui te donne du plaisir: te prouver à toi-même que tu es inflexible, que tu es un homme tout d'une pièce. Pendant un mois, j'ai marché de travers, en m'appuyant aux murs. Mais je devais payer un prix bien plus élevé pour ce que j'avais découvert. Quelque chose pouvait encore me sauver, sinon me libérer de toi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
MyriamOrazzo
  12 mai 2015
Voilà un récit qui a failli me faire craquer.
Houlala… bon revoici Cosette : un papa bizarre, une maman gentille mais qui meurt tôt. Un papa qui devient encore plus bizarre et se trouve une nouvelle compagne. Bien entendu elle est méchante, elle demande même au papa de trucider Griffon le chien (seul compagnon de la petite Cosette) On la fait dormir sous l'escalier, ou dans la cave, elle n'est nourrie que des restes de la table que la vilaine marâtre essaie de réduire à tout prix, elle est détestée ou méprisée de l'humanité presque entière, etc, etc.
Alors, pourquoi est-ce que non seulement je n'ai pas lâché ce livre, mais je l'ai carrément dévoré ?
Parce que le style est merveilleux. Que chaque page regorge d'intelligence. Parce qu'Ippolita Avalli est une danseuse sur fil et que du premier au dernier mot de son récit, on la regarde avancer au-dessus du vide, en priant pour qu'elle continue à trouver en elle la Force et la Grâce pour arriver jusqu'à l'extrémité de la corde.
Commenter  J’apprécie          00
lailasamburu
  13 septembre 2012
Une enfant raconte sa quête d'amour de celui qu'elle appelle son père. Une quête ignorée, incomprise, négligée dont les souffrances et les retombées sont relatées ici.
Un mélange d'admiration, de haine, de demandes toujours rejetées, décrites dans un style poignant, où l'enfant essaie de se réfugier dans ses rêves et espoirs, seuls échappatoires à une triste réalité.
Une écriture qui ne laisse pas le lecteur indifférent.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
krzysvancokrzysvanco   17 février 2017
Glaucos s'est penché vers moi, comme pour me dire un secret. "J'ai envie de donner autant de baisers qu'il y a de poissons dans la mer", et ses lèvres ont effleuré mon cou. Son rire m'a suivie un bon moment tandis que je m'enfuyais, flageolant sur mes jambes.
Commenter  J’apprécie          90
lailasamburulailasamburu   13 septembre 2012
La souffrance est le nerf de la littérature. Ne la déteste point. Le bonheur n’a pas besoin qu’on le raconte, les mots sont inutiles, il se suffit à lui-même.
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : italieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox

Autres livres de Ippolita Avalli (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Grandes oeuvres littéraires italiennes

Ce roman de Dino Buzzati traite de façon suggestive et poignante de la fuite vaine du temps, de l'attente et de l'échec, sur fond d'un vieux fort militaire isolé à la frontière du « Royaume » et de « l'État du Nord ».

Si c'est un homme
Le mépris
Le désert des Tartares
Six personnages en quête d'auteur
La peau
Le prince
Gomorra
La divine comédie
Décaméron
Le Nom de la rose

10 questions
500 lecteurs ont répondu
Thèmes : italie , littérature italienneCréer un quiz sur ce livre