AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782253941088
256 pages
Le Livre de Poche (08/03/2023)
4.25/5   1786 notes
Résumé :

Cela fait dix ans que je rêve de lire ces mots.
Bien sûr, ils arrivent trop tard. Beaucoup trop tard.
Parce que la vie, ce n’est pas une meuf ponctuelle.

Juillet 2021. Deux couples d’amis se retrouvent à Procida, dans le sud de l’Italie. Alba, Valentin et leur bébé semblent former une famille heureuse. Mais, en plein post-partum, minée par ses nuits trop courtes, Alba ne sait plus bien qui elle est, ni ce qu’elle désire. D’autant... >Voir plus
Que lire après Sarà perché ti amoVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (362) Voir plus Ajouter une critique
4,25

sur 1786 notes
« Sarà perché ti amo » invite à suivre deux couples qui partagent leurs vacances sur une petite île dans le sud de l'Italie. Alba vient d'accoucher d'une petite fille et semble trop préoccupée par ses kilos en trop, sa fatigue et ses problèmes relationnels pour profiter pleinement de cet énième séjour à Procida, surtout qu'un ex refait subitement surface. Gabrielle y passe par contre ses premières vacances en compagnie de Nino, un italien malheureusement un peu trop possessif et autoritaire…

À l'instar de « Mamma Maria », ce nouveau roman de Serena Giuliano sent bon l'Italie. Outre le dépaysement qu'apporte ce petit séjour sur l'île paradisiaque de Procida, l'autrice invite également à revivre la coupe d'Europe de football en compagnie de la Squadra Azzurra (souvenirs douloureux en ce qui me concerne), ainsi que certaines mesures sanitaires issues de la pandémie de Covid-19, obligeant les vacanciers à emporter leur masque chirurgical à la plage, plutôt que leur masque de plongée.

Comme le suggère son titre en italien (« C'est sans doute parce que je t'aime »), ce roman choral qui passe d'Alba à Gabrielle au fil de chapitres assez courts, propose une histoire d'amour… Enfin, ce qu'il en reste car les deux narratrices passent surtout leur temps à partager leurs doutes relationnels, transformant ces vacances en remise en question. Si je ne me suis pas vraiment senti concerné par leurs préoccupations (dépression post-natale, relation abusive, …), je me suis tout de même laissé séduire par cette invitation au voyage, tout en m'attachant progressivement aux personnages et en particulier à la Mamma italienne locale nommée Rosa. J'espère donc que l'autrice pensera à également à remercier ses lecteurs et pas uniquement ses lectrices lors de l'introduction de son prochain roman.

Un roman léger, parsemé d'humour, qui sent bon l'Italie… un feel-good idéal lors des vacances estivales
Lien : https://brusselsboy.wordpres..
Commenter  J’apprécie          1006
Sarà Perché ti Amo - Serena Giuliano - Roman - Éditions le Livre de Poche - Lu en juillet 2023.

Lu en deux soirées !

"C'est sans doute parce que je t'aime"

L'Italie, le soleil, une île au large de Naples : Procida, un petit paradis.

Alba, mariée depuis 7 ans avec Valentin, ils ont une petite fille Emma âgée de trois mois.
Alba, depuis la naissance d'Emma souffre d'un complexe, elle ne reconnaît plus son corps et ne se sent plus bien dedans, elle se trouve moche et plus désirable. Valentin ne la regarde plus trop, c'est son impression.


Tous les 1er juillet, ils se rendent sur l'île de Procina pour 15 jours de repos bien mérité après une année de travail.
Alba y possède une maison qu'elle appelle son paradis.

Gabrielle, 26 ans, pas gâtée par la vie, pas très sûre d'elle, venant d'un milieu social précaire, attend trop de l'amour, souvent déçue, mais là, elle y croit. C'est Nino, ils se sont rencontrés dans une galerie marchande où Gabrielle travaille dans un magasin de vêtements. Elle attend un enfant, mais ne se sent pas prête à être maman.

Nino, bel italien, meilleur ami d'Alba et Valentin, parrain d'Emma. Que va-t-on découvrir sur lui ?
Ils partagent une passion, le foot et le club la Squadra.

Et voilà donc tout ce petit monde sur l'île Procida, petit monde que Gabrielle découvre pour la première fois.
Elle découvre la vie facile, la beauté de l'île, l'amitié et le vrai caractère de Nino.

Il ne faut pas oublier Rosa et Ferdinando et leur grand fils
Giovanni avec qui Alba a partagé ses jeux d'enfants, son adolescence et le début d'un amour. Mais Giovanni est parti et Alba ne l'a plus jamais revu jusqu'à ce qu'il revienne sur l' île pendant les vacances.

Le temps s'écoule mais pas si calmement qu'on pourrait le croire.
Le joli soleil de l'Italie frappe fort et se voile parfois d'ombres bien sombres.

La plume de Serena Giuliano est toujours légère, drôle, il y a du soleil dans ses phrases, on dirait un jus de fruits avec des glaçons, c'est rafraîchissant en diable.

J'ai aimé "Ciao Bella", "Mamma Maria" (prix Babelio 2020, prix Machiavel du roman Cercle Leonardo da Vinci 2020) et à présent "Sarà Perché ti Amo" .
Il me reste à lire "Luna" (Prix des lecteurs U 2022) que je vais me procurer.

Sarà Perché ti Amo est une lecture d'été libératrice de toutes pensées négatives. Rendez-vous à Procida pour l'apéro !
A presto, e buona lettura !

Commenter  J’apprécie          8418
Emprunté aux paroles d'une chanson italienne, ce titre sent bon les vacances en Italie...

L'histoire est très légére et ce n'est pas ce qui m'a marqué pendant ma lecture, ce n'est pas ce qui est le plus original. Car ce qui frappe , c'est l'Italie, la découverte d'une île que l'on fait par l'intermédiaire d'un personnage , Gabrielle, qui s'est vue invitée par son petit-ami , chez son pote de lycée marié à Alba qui a hérité d'une maison sur l'ïle de Procida dans le sud de l'Italie, à ses 18 ans.
Elle a 26 ans, travaille dans une boutique, , a tout obtenu au mérite, vient d'un milieu modeste et c'est sans contexte, ses plus belles vacances. Son mec est bien plus âgé ( 40 ans) et aussi très autoritaire.

Alba , elle, connait parfaitement cet endroit, son havre de paix, mais traverse une crise existentielle, elle est crevée car elle vient d'avoir un bébé, et en a marre "de n'être que" mère dans son couple.
Deux couples, des vacances, des milieux sociaux différents...

Mais comme je le disais plus haut, cette histoire est un peu vue et revue, et seul le sort de Gabrielle m'a touché. Alba est une enfant gâtée, Valentin fait son Valentin, et Nino, pffft...


Quelques passages critiques sur Insta et ses dérives sont exquis ! ( Alba étant une accro des réseaux, des influenceurs chirurgicalement modifiés , et ses réflexions sont jubilatoires. ). Certains passages sur le foot et la passion qu'il suscite apportent une note originale (Alba est également une accro du foot et c'est bien de voir une femme dans cette position-là, c'est original ). C'est intéressant aussi de lire une histoire qui se déroule pendant la période Covid qui obligeait les gens à porter des masques chirurgicaux pour se rendre à la plage : décalage...


Ce que je retiendrai, c'est durant ma lecture, une envie irrésistible d'aller sur cette île, arpenter ses rues, voir ses plages, parler italien, manger italien, respirer italien , bronzer italien ! C'est un livre qui fait beaucoup pour le tourisme ...
Une histoire légére et charmante.. ( mais vraiment légére ... )
Commenter  J’apprécie          420
Voici mon retour de lecture sur Sarà perché ti amo de Serena Giuliano.
Juillet 2021.
Deux couples se retrouvent à Procida, dans le sud de l'Italie.
Alba, Valentin et leur bébé semblent former une famille heureuse. Mais, en plein post-partum, minée par ses nuits trop courtes, Alba ne sait plus bien qui elle est, ni ce qu'elle désire. D'autant que son ex choisit ce moment pour réapparaître sur l'île…
Gabrielle et Nino passent leurs premières vacances ensemble. Gabrielle croit avoir enfin trouvé le prince charmant : italien, charismatique, même si un brin autoritaire, Nino est celui qui devrait lui apporter la confiance dont elle manque cruellement.
Et si ce séjour agissait comme un déclic ? Et si chacun d'entre eux venait à douter de ses sentiments ?
Sarà perché ti amo nous présente deux femmes : Alba et Gabrielle, au premier abord assez différentes.
J'ai eu l'impression d'avoir deux narratrices différentes, comme si c'était écrit à deux mains.
J'ai vraiment été surprise car Serena Giuliano a réussit à faire vivre chaque personnage indépendamment de l'autre avec brio. Ce n'est pas toujours évident de faire deux narratrices dont les pensées et le parler sont différent, et là le pari est réussi :)
Alba comme Gabrielle sont attachantes.
J'ai été amusé par la fascination d'Alba pour les personnages de télé réalité qui se mettent en scène sur les réseaux sociaux, les codes promos qu'elles proposent.. et qui font craquer la jeune mère de famille !
La fragilité extrême de Gabrielle face à certaines situations m'a touché ; de même qu'Alba avec ses doutes sur son image suite à son accouchement.
Plus les pages se sont tournées et plus je me suis attaché à elles deux, sans préférence.
J'ai apprécié que ce roman soit ancré dans la réalité.
En effet, il est très actuel car il se déroule en 2021, en Italie. le confinement et donc la pandémie de Covid-19 sont mentionnés ainsi que les difficultés qui en ont découlé.
L'autrice souligne que l'on vit une drôle d'époque où l'on va à la plage avec son masque de plongée.. et son masque chirurgical ! Ce qui n'est quand même pas banal ;)
Nino est un homme que j'ai rapidement jugé.. et pas qu'en bien ! Gabrielle le voit avec les yeux de l'amour ; Alba avec les yeux de l'amitié.. Mais qui est t-il vraiment ? Il est bien connu que l'amour rend aveugle..
Ce roman dépeint la vie de tous les jours avec ses joies, ses peines, ses doutes..
J'ai adoré partir avec eux en Italie, ça donne envie de découvrir l'île de Procida.
La fin est une réussite et Sarà perché ti amo est un excellent roman, qui m'a fait du bien.
J'ai adoré et je ne peux que vous inviter à le découvrir.
Ma note : cinq étoiles bien méritées.
Commenter  J’apprécie          371
Qui n'a pas entendu parler ces dernières années au moins d'un livre de Serena Giuliano ? Je n'avais pas eu l'occasion encore de découvrir ses oeuvres et c'est donc avec plaisir que j'ai été sélectionnée pour recevoir en avant-première son dernier roman, Sarà Perché ti Amo. Un grand merci aux éditions Robert Laffont et à Babelio pour leur confiance et à l'autrice pour sa gentille dédicace.

Pour ne rien cacher, mes impressions ont évolué au fil des pages.

J'ai démarré cette lecture dans un vieux taxi diesel, avec un besoin de chauffer avant de prendre la route : la structure narrative me semblait vraiment trop simple dans une alternance de chapitres courts intitulés du prénom des deux narratrices, Alba et Gabrielle, employant un registre familier qui n'est pas ce que je préfère en littérature, pour illustration, « parce que la vie, ce n'est pas une meuf ponctuelle ».

Puis, j'ai déambulé dans les ruelles de Procida, petite île d'Italie, en appréciant l'ambiance de la coupe d'Europe de football, en portant même le maillot de la Squadra, puis en commençant à m'intéresser à ces retrouvailles entre amis pour passer les vacances estivales. Alba et Gabrielle étaient finalement attachantes, l'une ayant du mal à trouver un nouvel équilibre avec son mari après la naissance de leur petite fille et l'autre étant très effacée devant son compagnon beau parleur mais maltraitant.

Enfin, j'ai profité, des virées en Vespa sur des plages paradisiaques en ne parvenant plus à poser le roman avant de l'avoir terminé. On se prend au jeu des rebondissements, on veut savoir ce qui va arriver aux personnages, avec en fond une playlist des chansons d'amour italiennes communiquée par l'autrice.

Ainsi, même si vous pensez que ce roman n'entre pas dans vos habitudes de lecture, il apporte une bien agréable détente ensoleillée en attendant l'été !
Commenter  J’apprécie          374

Citations et extraits (145) Voir plus Ajouter une citation
Aimer quelqu'un, cest lui confier un pistolet chargé et prier pour qu'il ne tire jamais sur la gâchette
Commenter  J’apprécie          20
Je tombe amoureuse comme on tombe malade. Il me suffit de peu de choses. Un regard, une petite attention, et me voila repartie pour un tour. Je peux succomber au charme de n'importe qui, je n'ai pas de critères physiques particuliers. Je me fiche de son métier, de son âge, qu'il écrive en alexan- drins ou qu'il fasse trois fautes par phrase. Ce qui me fait tomber sous le charme d'un homme, c'est qu il me remarque, moi, au milieu de tant d'autres femmes. Qu'il s'intéresse à celle que je suis. Qu'il ait envie de moi Parce que je trouve ça toujours improbable, en fait. Je vois cela comme un cadeau, une opportunité à ne pas rater. Et s'il m' échappait, et s'il était l'homme de ma vie? Le prince char- mant? Alors je laisse des chances, pour ne pas rater la mienne.
Commenter  J’apprécie          100
Y a-t-il une jauge à l'amour? Quelque chose pour mesurer l'intensité, une formule mathématique qui multiplierait la passion par l'attirance et soustrairait les manies exaspérantes afin de donner un résultat qui affirmerait, si oui ou non, c'est encore suffisant pour continuer à vivre ensemble?
Et puis, qui a pondu cette idée d'amour unique, de grand amour, d'amour toujours? Pourquoi ne pourrait-on pas avoir plusieurs amoureux, alors qu'on peut avoir plusieurs amis? Pourquoi, au moindre doute, au moindre écart, doit-on tout remettre en question ?
page 160.
Commenter  J’apprécie          50
Je ne note que le positif car c’est le plus difficile à se remémorer. On a tendance à être marqué par ce qui ne va pas, par les souffrances, par l’agacement, plutôt que de prendre le temps d’apprécier les moments où tout va bien. Je suis convaincue que c’est ce qui a sauvé mon couple à plusieurs reprises. […] Si on a envie de continuer à écrire les beaux moments, il faut d’abord s’unir pour surmonter les mauvais.
Commenter  J’apprécie          60
Ma patience a été récompensée.
Bien sûr, ils arrivent trop tard. Beaucoup trop tard.
Parce que la vie, c'est pas une meuf ponctuelle.
Commenter  J’apprécie          200

Videos de Serena Giuliano (23) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Serena Giuliano
Dans cet épisode de « L'Intention », Serena Giuliano nous présente son dernier roman paru au Livre de Poche, « Un coup de soleil ». À travers la vie d'Éléonore, femme de ménage approchant la quarantaine et mère de jumeaux, elle nous plonge au coeur d'une Italie ensoleillée et rend hommage à sa mère et sa grand-mère, elles-mêmes femmes de ménage. Avec la pointe d'humour qui la caractérise, Serena Giuliano apporte un peu de légèreté à des sujets importants à ses yeux : elle déconstruit notamment le mythe de la mère parfaite et souligne l'importance du temps pour guérir d'une blessure amoureuse. Ce faisant, elle fait de la littérature une thérapie personnelle, aussi bien pour elle que pour ses lecteurs.
Concept éditorial: Hachette Digital en collaboration avec Lauren Malka Voix et interview: Laetitia Joubert et Shannon Humbert Écriture: Lauren Malka Montage, musique originale: Maképrod Conception graphique: Lola Taunay Photographie : © Christophe Martin Extrait musical : "Le coup de soleil » de Riccardo Cocciante, album « Richard Cocciante », Polydor International 1980
+ Lire la suite
autres livres classés : italieVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus



Lecteurs (3375) Voir plus



Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
5313 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..