AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782871427353
30 pages
Éditeur : Mijade (02/02/2011)
4.33/5   3 notes
Résumé :
Souriceau a trouvé un gâteau énorme.
Comment le ramener chez lui ?
Heureusement, d'autres gourmands passent par là ...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
cascasimir
  30 novembre 2020
"Vous boufferez sans nous, grand-mère
Vous boufferez sans nous, grand père
Tout comme au bon vieux temps
Quand vous aviez vos dents
Vous passerez un Noël extra
Tous deux, dans votre débarras..."
Joyeux Noël !Frédéric Froment, sur la chanson de Chantal Goya.
Car le 24/11/20, Rémi Salomon de l'AP-HP déclarait:
- "A Noël, on coupe la bûche en 2, et papy-mamie mangent dans la cuisine."

Réactions d'internautes:
- Une tarte pour Salomon?
-Faut pas pousser mémé dans les orties!
-Et pourquoi pas papy mamie dans le grenier, la cave ou sur le palier ?
-Leur jeter la bûche de Noël sur le trottoir, en passant?...
C'est comme ça que Souriceau trouva un gros gâteau...
-" Chouette, mais il est si gros!"

Un oiseau arrive.
"-Peux tu m'aider à transporter ce gâteau?
-Il est bien trop gros! Comment pourrais je encore voler?"
Puis une grenouille, une taupe, et d'autres animaux surviennent : "l'escargot, l'opossum et l'écureuil rayé". Ils demandèrent tous à goûter le gâteau.
Souriceau qui avait bon coeur (contrairement à quelqu'un comme Salomon!) accepta.
Les animaux vont-ils manger gâteau, ensemble ou chacun dans son coin, son trou (de souris)?

Suite à la déclaration de Rémi Salomon qui se prend pour Le Roi Salomon, j'en suis resté Baba... au rhum. La cerise sur le gâteau serait que ses parents lui balancent, dans sa chambre, un bout de gâteau (je propose un beignet, même aux pommes?)...
Faut pas prendre nos seniors, pour de vieux croûtons! On embrasse nos papys et nos mamies, mais de loin!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          8913
bdelhausse
  20 décembre 2015
Le livre est basé sur une séquence très courante, mais qui fonctionne à merveille: un animal a découvert un trésor et demande de l'aide, mais à chaque aide reçue, il doit céder une part de son trésor.
L'animal est Souriceau. le trésor est un gâteau splendide à la framboise aux pépites de chocolat.
Viennent un oiseau, un opossum, une taupe, une grenouille... à qui Souriceau demande de l'aider à transporter le gâteau. Mais ils ne peuvent pas.
Mais à chaque fois, ils grignotent une part. Heureusement, à la fin il reste un morceau suffisant pour Souriceau. On dira que la morale est sauve.
Le côté répétitif "demande-aide-gâteau" est toujours attrayant et ici il fonctionne tout à fait bien. Avec des dessins adéquats. Un livre à conseiller.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
fefe2fefe2   10 avril 2015
un livre très bien dessiné, très coloré ; il fait fait intervenir beaucoup d'animaux avec un jeu de scènes répétées qui plaisent aux enfants. Rien de surprenant en somme.. mais c'est bien pour les petits.
Commenter  J’apprécie          00
bdelhaussebdelhausse   20 août 2016
- "L'emporter?" s'écria joyeusement Souriceau. "J'ai bien trop faim ! Je vais plutôt le manger tout de suite !"
Commenter  J’apprécie          00
bdelhaussebdelhausse   20 août 2016
Et Souriceau, qui avait bon coeur, les laissa tous goûter.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : gâteauVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les nourritures livresques : la cuisine dans la littérature

Qui est l'auteur de la célèbre scène où le personnage principal est assailli de souvenirs après avoir mangé une madeleine ?

Emile Zola
Marcel Proust
Gustave Flaubert
Balzac

10 questions
381 lecteurs ont répondu
Thèmes : gastronomie , littérature , cuisineCréer un quiz sur ce livre