AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Michèle Perret (Éditeur scientifique)Isabelle Weill (Traducteur)
ISBN : 2745307347
Éditeur : Honore Champion (16/03/2003)

Note moyenne : 3.73/5 (sur 20 notes)
Résumé :
Composé au début du XIIIe siècle, Le Bel Inconnu de Renaud de Beaujeu, récit d’aventures chevaleresques et sentimentales, reprend le fond commun de la matière de Bretagne mis à la mode par Chrétien de Troyes. Mais c’est aussi un roman moderne dans lequel le narrateur manipule ses personnages et transgresse avec brio les conventions de l’écriture du genre. Renaut de Beaujeu mêle en effet sa propre histoire d’amour à celle de son héros, partagé entre deux femmes : la ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
MicheleP
  19 août 2012
Du fait que je n'en suis pas l'auteur, mais l'humble traductrice, en collaboration de surcroît, je me permets de dire que c'est une belle histoire d'un homme amoureux de deux femmes. Moins connu que d'autre textes de la même époque, apprécié et adapté dans toute l'Europe médiévale. Vivement conseillé aux amateurs de Moyen Age.
Ce récit a aussi fait l'objet d'adaptations en bandes dessinées par Nathalie Ferlut.
Commenter  J’apprécie          40
MaryOn
  08 juillet 2016
Ce récit exceptionnel mériterait vraiment d'être plus connu du jeune public. Tout y est, de l'univers de la cour du roi Arthur, aux monstres en tout genre en passant par des histoires d'amour...
Très riche donc pour le jeune public, et pour les lecteurs adultes il est d'une richesse et d'une profondeur dans ses thématiques assez impressionnantes.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
LutopieLutopie   17 septembre 2019
Il esgarde, voit un castiel,
Onques nus hom ne vit si biel.
Molt fu il castials bien asis,
Molt ert rices et plentevis.
Uns bras de mer entor coroit,
Qui tote la vile açaingnoit.[...]
Un palais i ot bon et biel ;
Cil qui le fist sot d’encanter. [...]
El palais ot une pucele,
Onques nus hom ne vit si biele ;
Les set ars sot et encanter
Et sot bien estoiles garder,
Et bien et mal, tot ço savoit.

Il aperçut une place forte, la plus belle qu’on ait jamais vue. Elle était bien située, riche et opulente, un bras de mer l’entourait à demi : de l’autre côté, c’était la pleine mer qui battait les murailles. [...] Il y avait aussi un superbe palais seigneurial, celui qui l’avait construit n’ignorait pas la magie. [...] Dans le palais seigneurial se trouvait la plus belle jeune fille qu’on ait jamais vue. Elle avait appris les septs arts libéraux, ainsi que l’art des enchantements, elle savait observer les étoiles, connaissait la magie noire et la magie blanche : elle savait tout cela.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          82
autres livres classés : moyen-âgeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Renaut de Beaujeu (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Oyez le parler médiéval !

Un destrier...

une catapulte
un cheval de bataille
un étendard

10 questions
874 lecteurs ont répondu
Thèmes : moyen-âge , vocabulaire , littérature , culture générale , challenge , définitions , histoireCréer un quiz sur ce livre