AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Éditeur : Evidence Editions (24/02/2018)

Note moyenne : 3.43/5 (sur 15 notes)
Résumé :
Lors d'une nuit d'orage au manoir des fées, Charlotte d'Endora est assassinée. À trop vouloir causer du mal à tous ceux qui l'entourent, les suspects sont nombreux. L'auteur de ce crime est-il son mari fou amoureux d'elle mais à la personnalité explosive ? Sa pire ennemie qu'elle n'avait plus vue depuis des années ? Un ex petit-ami qu'elle a autrefois manipulé ? Son ancienne souffre-douleur ? Une jeune femme qui protège ceux qu'elle aime contre vents et marées ? Une... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
familykoala
  27 mai 2015
Je remercie Angels Editions pour ce roman que j'ai pu découvrir en avant première...
Alors voilà, que dire... ce n'est pas habituellement le style de livre que je lis mais le résumé me semblait fort sympathique… alors pourquoi pas…
Nous retrouvons donc Caroline Blake sur le point de quitter un gala de charité auquel elle participait. Caroline est une jeune femme de 23 ans qui apprécie tout particulièrement d'être au centre des attentions et dont la beauté semble reconnue par tous, mais surtout par elle-même (enfin c'est mon ressenti). Elle vit en colocation avec deux amis, Ilan et Mélanie Royer. Originaire de Los Angeles, elle est venue s'installer en France suite au décès de sa soeur aînée. Entretenant des mauvais rapports avec sa mère, cette dernière a fui la Californie, quelques années après la noyade mortelle de sa soeur, pour venir s'exiler dans le Finistère auprès de son père, lui-même français.
Epuisée par cette soirée, elle décide de rentrer chez elle. Mais sur le chemin du retour elle va être victime d'un terrible accident. Gravement accidentée, le père de Caroline, Sam, recontacte son ex-femme et la mère de Caroline mais les retrouvailles sont plutôt froides entre ses trois personnes que désormais tout semble séparer. Après 15 ans, cela semble plutôt logique. En parallèle, nous faisons la rencontre de la meilleure amie de Caroline, Mélanie qui tombe par hasard sur une ancienne connaissance, Michèle, tout en se rendant au chevet de Caroline, toujours hospitalisée suite à son accident.
Dès sa sortie de l'hôpital, Caroline retourne vivre chez son père afin de faciliter son rétablissement et surtout pour permettre qu'elle ne soit pas seule. Souffrant de maux de tête assez violents, cette dernière est, depuis sa sortie de l'hôpital, assaillie également de cauchemars dont le contenu semble être toujours identiques. le contenu de ce rêve se résume à un orage violent qui éclate juste au-dessus de là où elle se trouve avec pour image de fond une vieille bâtisse et un cri effrayant qui semble provenir de cette demeure.
Son père inquiet tente de lui changer les idées et son anniversaire approchant, il décide d'offrir un séjour à sa fille et à ses amis, Ilan et Mélanie mais aussi à Michèle qui est une ancienne camarade du lycée.
Tandis que Caroline prépare cette petite escapade, nous faisons la rencontre d'Adriano d'Endora, gentleman espagnol fortuné et de sa femme, Charlotte qui viennent d'arriver au Manoir des Fées pour un séjour de repos en couple. Ces derniers font alors la rencontre de la maîtresse de maison, Annie York mais aussi de Monsieur Renot, inspecteur en convalescence.
Bien entendu, Caroline et ses amis vont aussi arriver dans ce manoir et faire la rencontre de ces personnes… mais dès leur arrivée des choses très étranges vont se dérouler…
Je ne vous en dirais pas plus…
Mon avis globalement est plutôt mitigé… est-ce dû au fait que les policiers ne font pas partis de mes lectures du moment? Je n'en sais trop rien… mais étant une lectrice plutôt difficile dans cette catégorie, ce pourrait être une raison… en effet les derniers auteurs lu en matière de policier sont Grisham, Katy Reichs et Coben… et ils ont eu le privilège que j'achève ma lecture par rapport à tant d'autres… et cela remonte à plus d'un an… bref tout ça pour dire que ce livre est intéressant mais que des détails m'ont plutôt déplu…
Si l'histoire en elle-même est plutôt intéressante notamment concernant le côté surréaliste et fantomatique, il n'en reste pas moins que certains points de vue, ou visions n'aurait pas dû, de mon point de vue, être abordés!
L'écriture du livre est relativement fluide, les dialogues sont plutôt bien menés et apporte du rythme à la lecture … Par ailleurs, si certains liens entre les personnages sont intéressants pour d'autres cela ne me semblait pas si utile… mais après tout, il fallait trouver des raisons aux évènements et le passé de chaque personne a donc une importance… capitale? Peut-être? Ou peut-être pas!
Les personnages sont pour certains très intéressants mais peu approfondis…
Caroline est une jeune femme en plein tourment. En effet l'apparition soudaine de ses cauchemars la plonge dans une sorte de brume quasi permanente où elle tente d'en maîtriser le sens. Par ailleurs elle semble être une personne assez jolie et très directe. Ce que j'apprécie. Pourtant, je ne l'ai pas cernée tout au long du livre tout comme Ilan et sa meilleure amie Mélanie. Je ne vous parlerais pas du mystère de Michèle, car même si son passé semble avoir été assez douloureux ce côté mystérieux m'a quelque peu séduite…
Quant à Charlotte et Adriano, c'est un couple que j'exècre…imbus d'eux même nous avons ici tous les stéréotypes de la classe sociale fortunée qui n'accepte ni la critique, ni les remarques… ce n'est pourtant pas inintéressant bien au contraire…
Le commissaire Renot quant à lui est tout aussi énigmatique et j'ai beaucoup apprécié ce personnage. Distant, presque froid, il est très en recul et tente de comprendre les liens entre les personnes qui occupent temporairement le manoir des Fées. Quant à Mme York, elle est tout aussi énigmatique même si au premier abord elle semble être une personne chaleureuse et bienveillante!
Tous ces personnages ont des spécificités bien à eux et j'avoue pour autant que j'ai eu beaucoup de mal à m'interroger sur eux, à me prendre au jeu de l'enquête tant par moment certains détails m'ont posé problème! Les personnages les plus importants sont, en effet, à mon sens peu approfondis au cours de la lecture alors qu'il y avait matière. Certains détails du début ne transparaissent plus chez certains personnages et notamment chez Caroline. Par ailleurs, les nombreux points de vue du départ m'ont un peu perdu et personnellement, je n'aurais pas abordé la présentation de ces personnages dès le départ. Cet amoncellement de détails dès les premières pages c'est-à-dire avant l'arrivée au manoir, m'a enlevé une part de mystère. Alors qu'au contraire la découverte des personnages dans ce lieu aurait certainement pu donner un éclat plus important à la suite.
Pourtant certains passages sont incroyablement bien décrits. Je pense notamment lors des moments angoissants et/ou inquiétants ou encore quand Caroline tente de trouver Blanche. Ces passages nous enferment une sorte d'oppression ou d'angoisse, où les pages du livre tournent d'elles-mêmes. A contrario d'autres passages m'ont clairement parus longs et redondants. de même que les liens entre les personnages me semblent être une coïncidence beaucoup trop énorme… un seul lien entre tous… Michèle par exemple, malgré mon intérêt, me semble être en trop… mais ce n'est que mon avis…
En conclusion, je dirais que même si je ne suis une grande adepte du policier, l'histoire est plutôt pas mal. Elle se laisse lire mais il est fort possible que votre lecture s'accélère à certains moment, en sautant des paragraphes ou des pages… alors que pourtant, il y a tous les éléments pour que cela reste une bonne histoire… alors à vous de voir si le coeur vous en dit…
Lien : http://www.thereadinglistofn..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
gabrielleviszs
  06 mai 2015
Je remercie Tamy des Editions Angels Editions pour l'envoi de ce service presse. Concernant la couverture, je l'aime beaucoup. Elle met en scène un manoir où un tragique événement va se produire. Un soupçon de mystère plane autour de cette demeure qui va en montrer bien plus qu'un simple meurtre.
Caroline Blake, vivant dans le Finistère est une jeune femme de 23 ans dont l'avenir lui ouvre grand les bras. Égérie d'une grande marque de bijouterie, elle assiste à un gala lui permettant de se montrer, ainsi que les parures qu'elle porte pour les publicités. La soirée se termine, un retour en voiture, un accident à un croisement et un rêve prémonitoire qui se dessine un peu plus tard. Bien entendu, ce que je note n'est qu'un résumé, il y a un peu plus que cela. Pour son anniversaire, son père, Sam, lui offre ainsi qu'à ses amis proches, un séjour dans le manoir des fées. Dès leur arrivée, une rencontre, un événement et un huit clos qui va forcer les habitants passagers de se dévoiler et faire ressortir une très vieille histoire.
Concernant l'histoire, j'ai apprécié le huit clos, qui n'arrive par contre qu'après un bon premier tiers du roman. Une histoire qui se rapproche un peu des "Hercule Poirot" avec un policier coincé dans les lieux qui va mener une enquête légèrement "déboussolante".
Au niveau des personnages Caroline, elle m'a semblé très imbu d'elle-même, elle est belle le sait, le montre et en abuse à outrance. Elle a un caractère à ne pas se laisser marcher sur les pieds, par contre par moment elle est vraiment méchante et froide dans ses propos. Elle a une mère quasi inexistante, juste présente dans quelques pages pour montrer la tension qui existe entre elle et sa fille dû a un drame lointain, qui est expliqué à un moment donné. Elle vit avec deux colocataires, Mélanie, sa meilleure amie et Ilan. Tous les trois se connaissent depuis quelques années et leur passé est plutôt compliqué lorsque l'on creuse bien. Michèle est une ancienne amie de lycée que Mélanie retrouve par hasard, va venir avec eux pour fêter l'anniversaire de Caroline. A son propos j'ai trouvé étrange le fait qu'elle soit invitée d'un coup sans qu'il n'y ait de véritables liens expliqués dans le livre, mais en sous-entendu comme d'autres faits de l'histoire. Cette Mélanie est très discrète, très réservée, se contenant énormément. Elle n'aurait pas été présente, cela n'aurait pas changé la donne à mon avis. Une part d'elle-même est cachée, un peu trop d'ailleurs, ce qui m'a mis la puce à l'oreille.
Un couple sera présent durant ce séjour, il s'agit de jeunes mariés, Adriano d'Endora étant très connu de part son métier et sa femme Charlotte une ancienne lycéenne qui a déjà cotôyé le groupe d'amis. Tous les deux font partis du gratin, riches à millions voire plus, ils aiment leur confort, leur vie et elle encore plus, surtout lorsque l'on apprend d'où elle vient véritablement.
Et au milieu de tout cela, nous retrouvons trois personnes. La première est l'inspecteur qui se trouve en convalescence, du nom de Renot est présent bien malgré lui. Il est plutôt du genre calme, légèrement casanier évitant les conflits et s'amusant de ce qui se passe entre les autres personnages. Il se fait déjà sa propre idée concernant chacun d'entre eux très rapidement, ne se trompant pas de beaucoup. Il a un esprit ouvert et en Bretagne il vaut mieux l'être avec toutes les superstitions et légendes qui font parties intégrantes de la région. La seconde personne est l'hôtesse des lieux, une vieille dame, madame York, qui est douce, généreuse, mais trop influençable. Et enfin la fameuse Dame Blanche du roman, pardon, juste Blanche, mais elle m'a trop fait penser à une histoire qui se raconte au coin du feu dans cette région.
J'ai eut du mal à m'attacher aux personnages, trop caricaturaux pour la plupart d'entre eux, et pas assez approfondis pour d'autres. Par contre j'ai adoré détester Charlotte : la véritable peste du livre du début à la fin qui n'hésite pas à écraser les autres du bout de sa botte pointue et j'ai aimé l'histoire de Blanche, même si je me demande encore pourquoi avoir écrit cette histoire en parallèle. L'intrigue est intéressante, c'est juste la manière dont les éléments ont été apportés qui m'ont posés quelques soucis et le fait que le premier tiers du livre était trop long à mon gout. Trop de saut dans le temps qui m'ont fait revenir en arrière pour être sur de n'avoir rien oublié dans l'histoire et surtout des petits manques de précision pour certains points tel l'histoire avec Mélanie par exemple, le coma du début qui semble avoir apporté quelque chose, ou encore la fameuse fête d'anniversaire. Beaucoup de sous-entendu qu'il faut débusquer.
Pour un policier, j'ai trouvé dommage que l'inspecteur soit en retrait par rapport à Caroline, une simple jeune femme qui va enquêter. Ils sont en collaboration certes, mais c'est elle, ou plutôt blanche qui trouve les éléments principaux. J'ai bien aimé le fait que chacun passe dans le bureau pour y apporter ses précisions, même si c'était plutôt court pour certains personnages, mais j'aurais vu cet effet dans un film et non dans un livre, car cela fait répétitif à lire. Au début du livre, j'ai eu peur en lisant les dialogues, car je trouvais qu'ils n'apportaient pas grand chose, mais au fil des pages tournées, ils deviennent intéressants et apportent des éléments capitaux. Beaucoup trop de coïncidences surtout au niveau des différentes retrouvailles de tous les personnages, et du fait qu'ils se retrouvent sans moyen de communications et de déplacements. Un cumul un peu trop imposant. Par contre dès que l'auteur se met en quête d'un élément, tel la recherche d'une certaine personne, nous ressentons bien une tension palpable entre les lignes. Pour ma part, l'enquête aurait été plus poussé et amené plus rapidement, mon avis aurait été moins mitigé que celui-ci.
http://chroniqueslivresques.eklablog.com/meurtre-au-manoir-des-fees-delphine-biaussat-a117530308
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
wywijassev
  10 novembre 2018
Au début, je l'ai trouvé assez long à démarrer, puisque l'on découvre le manoir des fées seulement au chapitre 7, puis l'arrivée du meurtre trop rapide. Mais dès que nous sommes plongés dans l'enquête, elle va nous absorbé jusqu'au dénouement, après de nombreux rebondissements ! J'aurais suspectée plein de monde, mais jamais le coupable. L'intrigue est donc brillamment menée, et les pistes brouillées.
Si je devais m'identifier à un personnage, ce serait à cette pauvre mais gentille Annie York. J'ai trouvé que Caroline était une femme épatante qui ne se laisse pas démonter, sans doute qu'elle tire cette force et ce caractère de battante en ce qu'elle a traversé jadis ! Derrière ses apparences de mannequin se cache quelqu'un de tenace, déterminée qui n'a pas froid aux yeux. Adriano, baron d'Endora, a révélé plusieurs facettes j'ai trouvé ses mots envers sa femme tellement touchant, lorsqu'il la compare à "la plus belle des pierres précieuses", mais l'amour rend aveugle comme on dit souvent, car sa femme Charlotte est la parfaite pimbêche manipulatrice et diabolique qui écrase tout et tout le monde sur son passage, alors son sort au final, peut-être l'aura-t-elle méritée... Je regrette tellement de ne pas savoir quel mystère ou secret cache ce bel Adriano. Michèle, timide et discrète va certainement vous surprendre tant elle a changé malgré les apparences, comme quoi tout ce que l'on traverse nous rend plus fort. On en saura finalement très peu sur Mélanie qui est d'un secours à toute épreuve pour tous, mais qui la pauvre, n'est pas vraiment remerciée à sa juste valeur. Blanche, au départ je n'ai pas compris le rôle qu'elle jouerait dans l'histoire, sa vie a été un drame, tel Roméo et Juliette, peut-être trouvera-t-elle enfin la paix, la sérénité et son amour perdu pour l'éternité. le hasard a donc voulu que ce cher commissaire convalescent se retrouve au coeur d'une enquête qui sera un vrai sac de noeud à démêler, j'ai adoré son caractère avec un soupçon d'humour, doué pour brouiller les pistes, mais à l'instinct fiable. Ah les coïncidences qui vont faire que des personnes ne s'étant pas vues depuis le lycée vont se retrouver. Les rancoeurs  du passé seront-elles oubliées ? La vie est parfois étrange... A moins que ce ne soit l'instinct d'un des personnages qui le mènera étrangement ici. 
La description et le nom du manoir semble enchanteur, tel un "petit château de contes pour enfant", pourtant les événements tragiques qui vont s'y dérouler sont loin du conte de fée. Pour Charlotte et Adriano, cela  commence toutefois ainsi, puisqu'ils s'y rendent pour leur lune de miel. 
L'on ressent tout : de l'inquiétude, de l'amour, du frisson, du suspense car la fin est imprévisible et surprenante, en tout cas elle l'a été pour moi. Si, de plus vous aimez l'univers du roi Arthur, l'intrigue et le mystère alors ce livre vous satisfera sans nul doute.
Merci à Évidence Editions pour ce livre qui fait partie de la collection "Clair-Obscur", l'intrigue l'est restée jusqu'au bout pour moi car l'auteure a bien su nous mener vers de fausses pistes et de faux coupable. Alors merci à Delphine Biaussat d'avoir écrit ce livre qui m'a changé de mon registre habituel mais ne m'a pas déçue.
Si j'avais mieux connu l'Univers du Roi Arthur et de ses personnages j'aurais sans doute mieux compris le choix de chacun pour leur chambre. Quoique, je ne vois pas le rapport entre Ilan et Lancelot de prime abord...
Voulez-vous savoir qui a tué Charlotte ? Cliquez sur le lien Évidence boutique ci-dessous. 
Lien vers la boutique Évidence Editions
Disponible en broché et en numérique.
Ma note : 15/20.
Séverine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Melissa-Macy
  04 avril 2016
Après un accident de la route très grave, Caroline part se reposer en compagnie de trois de ses amis dans le gîte du Manoir des fées. Tout serait idyllique, le décor, la maison, l'accueil, si le gîte n'était pas déjà occupé par Charlotte, son ennemie jurée, venue passer son voyage de noces avec son mari.
Très vite, la tension monte dans le manoir et le séjour tourne au règlement de compte. Sans compter que Caroline et Charlotte entendent toutes les deux des voix ... Quelqu'un va mourir ...
Avec Meurtre au Manoir des Fées qu'Angels Éditions a eu la gentillesse de m'envoyer à l'occasion d'un SP , le lecteur a l'impression de replonger dans l'univers d'Agatha Christie lorsqu'elle met en scène Hercule Poirot au centre d'un huis-clos.
L'histoire de Delphine Biaussat, quant à elle, dressent deux rivales l'une contre l'autre, tant et si bien que lorsque l'une d'entre elle vient à mourir, assassinée, l'autre est aussitôt suspectée. Mais le policier en charge de l'enquête est un vieux de la vieille qui ne se laisse pas tromper par les apparences. Il interroge tour à tour tous les témoins, dressant ainsi des portraits psychologiques de chacun des personnages en même temps qu'une chronologie détaillée des événements. Sauf que dans ce scénario, des phénomènes surnaturels interviennent, faussant les pistes ... Ente suspects irréels et coupables tangibles, l'enquête bat son plein.
La couverture de ce livre m'avait tout de suite attirée lors de sa sortie. L'ambiance mystérieuse, le manoir effrayant, le titre prometteur ... Alors lorsque je me suis plongée dedans avec avidité, j'ai un peu déchantée. L'histoire a mis un temps infini à se mettre en place, presque la moitié du livre ... Par contre, une fois le meurtre commis et l'enquête commencée, j'ai pris un réel plaisir à suivre le travail du détective. Il y avait là du suspens, de la tension et des fausses pistes. Tout ce qui m'avait été promis au départ.
Avec ce roman, on découvre une pléiade de protagonistes que j'ai trouvé quelque peu caricaturaux et auxquels je ne me suis pas vraiment attaché. Notons, dans le désordre, la présence d'un inspecteur de police, d'un idalgo espagnol, d'une diva machiavélique, d'une surfeuse au caractère bien trempé, d'une gentille fille, d'un bouc-émissaire, d'une hôtesse d'accueil charmante, d'un ex-petit ami autrefois partagé et enfin d'un fantôme plutôt énigmatique.
Outre un démarrage lent et des personnages peu fédérateurs, j'ai également été gênée par le style de l'auteure que j'ai trouvé parfois confus. La façon de raconter l'histoire m'a aussi perturbée. Tout au long du roman, le narrateur est externe au récit, pourtant il agit comme s'il était omniscient et nous livre des détails sur ce que pense chacun des personnages au lieu de suggérer les choses comme le ferait un observateur extérieur. J'aurais préféré dans ce contexte que le chapitrage se fasse en fonction des voix qui s'expriment afin d'obtenir un récit plus convaincant et lisible.
Alors oui, Meurtre au Manoir des fées n'est pas le livre que j'espérais découvrir, pourtant la seconde moitié du roman m'a convaincue. J'ai apprécié l'enquête ainsi que le suspens et finalement, je ressors de cette lecture avec le sentiment d'avoir tout de même passé un bon moment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Yumiko
  07 août 2018
C'est le second roman que je lis de l'auteur et si le genre littéraire est totalement différent du premier, je ressors tout aussi enchantée de ma lecture. Moi qui suis une grande fan de romans policiers, j'y ai trouvé ici tous les ingrédients que j'adore: des rebondissements à gogo, du suspense, une enquête fastidieuse et passionnante, mais aussi une dose de fantastique étonnante et bienvenue.
Autant dire que le lecteur est happé par cette histoire dès le début du roman. Pourquoi? Parce que les personnages sont hauts en couleurs et ils nous donnent envie d'en apprendre toujours plus. La réunion qui aura lieu au manoir n'est pas toute rose, car toutes ces vieilles connaissances qui vont se retrouver sans le savoir au même endroit ont pas mal de comptes à régler... du coup, cela pimente réellement notre lecture et nous allons de surprises en surprises.
La toile est extrêmement bien ficelée et l'auteur réussit à nous surprendre par la tournure des événements qu'elle nous propose. Je suis juste passée à côté du coup de coeur, parce que la fin est trop rapide à mon goût. En fait, le roman évolue à son rythme et d'un seul coup hop tout se termine. C'est vraiment dommage vu la qualité du texte et des personnages présentés. Je pense que quelques pages supplémentaires auraient amené un plus à la conclusion.
En bref, je me suis régalée avec ce roman policier rondement mené de bout en bout!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
gabrielleviszsgabrielleviszs   06 mai 2015
Titillée par la curiosité ainsi que par une force irrésistible, elle s’en approcha. Alors qu’elle commençait à se baisser, une voix retentit derrière elle :

— Caroline, tu joues à cache-cache avec nous ? plaisanta-t-il.

Comme prise en faute, la jeune femme se releva vivement et se retourna. Elle vit Ilan, un sourire moqueur accroché à sa jolie petite bouille. Elle tenta de protester.

— Je t’ai vu entrer ici et je trouvais bizarre que tu n’en ressortes pas, expliqua son ami. Tu as peut-être découvert un trésor ?

— Pas du tout ! Je... visitais.

Ne trouvant pas quoi lui répondre, elle venait de sortir la première explication qui lui était passée par la tête. Ilan écarquilla les yeux. Son regard fit le tour de la cabane à outils. Tout à l’heure, il s’y était rendu pour prendre la brouette et il n’avait fait attention à rien d’autre. Son sourire s’élargit, montrant toutes ses dents.

— Oh, je vois. Joli musée, dis donc. Je comprends ta nouvelle passion pour les outils. Tu comptes démarrer une collection quand on rentrera à la maison ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
wywijassevwywijassev   10 novembre 2018
Elle est la plus belle des pierres précieuses
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1631 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre