AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782268102702
240 pages
Éditeur : Les Editions du Rocher (02/10/2019)

Note moyenne : 3.64/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Elles sont partout, incarnant le symbole de la transition écologique : sur les sites internet institutionnels, dans les livres scolaires, les publicités, les films, les médias... Les éoliennes ont envahi les campagnes et les littoraux et sont devenues dans le monde entier, par une propagande systématique, le symbole de l'écologie et de la lutte pour le climat. Et pourtant, derrière cette image verte... Pollution, émissions de CO2, atteintes à la santé et à la biodiv... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
migdal
  24 novembre 2019
Suite à l'émission « Secrets d'info » que France Inter a consacré le 2 novembre aux morts suspectes de bovins à proximité d'équipements électriques, j'ai voulu en savoir plus et François que je remercie m'a recommandé cette étude de Fabien Bouglé . L'auteur, spécialiste de la corruption financière, collabore depuis 10 ans avec la justice pour enquêter sur les abus et détournements liés à la transition énergétique.
Les faits qu'il présente au fil des pages sont inquiétants et démontrent que le principe de précaution, inscrit dans notre constitution, n'est pas respecté quand on avance masqué derrière le mot «écologie».
Pour une éolienne de capacité maximale d'un mégawatt il faut deux cents kilos de terres rares, ce qui a un lourd impact écologique (destruction de terres agricoles et production de déchets radioactifs), il faut cent cinquante tonnes de béton léger ou mille cent tonnes de béton lourd qui resteront éternellement dans le paysage et les pales en matériaux composites (fibres de carbone) ne sont pas recyclables et devront être enterrés. En songeant aux 14 000 éoliennes qui rouillent sur place en Californie, on frémit à ce qui nous attend en France et en Europe. L'impact environnemental de leur fabrication et de leur installation n'est jamais pris en compte.
Le bilan carbone de leur conception, fabrication, installation est catastrophique. le facteur de charge (le temps durant lequel une installation produit) d'une éolienne est proche de 15% ce qui contraint EDF et les autres producteurs à investir dans des installations fossiles et la France, élève modèle de l'Europe en termes d'émissions de CO2, se voit enjointe d'imiter le modèle allemand qui émet 10 fois plus de CO2 par kWh produit.
Les infrasons (le vent contaminé) produits par les éoliennes sont la cause de problèmes de santé (dans un rayon de vingt kilomètres) présentés par le reportage de « secrets d'info » et confirmés par des études des chercheurs allemands (institut Planck), suédois et finlandais. Les cancers pédiatriques associés au raccordement des lignes électriques à haute tension dans les sous sols doivent être étudiés avec rigueur.
Le monde animal est lui aussi victime des éoliennes. La société espagnole d'ornithologie estime que les dix-huit mille éoliennes ibériques tuent six millions d'oiseaux chaque année. En Allemagne deux cent cinquante mille chauves souris sont tués annuellement par les pales. En France la surmortalité des vaches a fait l'objet du reportage de France Inter.
L'invasion des éoliennes ne s'explique donc pas par des avantages reconnus, mais trouve son explication dans un marketing et une communication financés agressivement par des financiers qui ont convaincu des politiques de leur accorder des prébendes et des rentes fabuleuses payées par le consommateur ou le contribuable.
Le prix de rachat de la production électrique éolienne est fixé par décret et non par la loi de l'offre et de la demande. le cout d'un kilowatt « renouvelable » est le double du prix du marché est cet écart représente un engagement de cent vingt milliards en vingt ans (commission des finances de l'assemblée nationale) soit mille euros par an et par citoyen !
A ceci s'ajoutera une trentaine de milliards pour l'éolien maritime si le gouvernement décide de poursuivre le fiasco programmé.
Fabien Bouglé démontre avec de nombreux exemples les collusions entre les industriels, les lobbyistes et des ONG (EELV, Greenpeace) qui emploient, subventionnent ou recyclent les politiciens qui promeuvent les éoliennes. Ce capitalisme de connivence a conduit la justice, en France et en Europe à condamner des prises illégales d'intérêt mais la suppression, en mars 2017, du SCPC (Service Central Prévention Corruption) ouvre la voie à bien des dérives. La récente condamnation du « seigneur du vent » Vito Nicastri a montré le rôle de Cosa Nostra et de la maffia dans le déploiement des éoliennes. D'autres enquêtes sont en cours.
Ce livre m'a passionné car c'est un véritable rapport d'enquête et ses conclusions aussi limpides qu'inquiétantes enrichissent le débat public.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          7715
BurjBabil
  23 janvier 2021
C'est un livre sur les éoliennes qui va à contresens de la doxa médiatique sur ce sujet. Soyons honnêtes, si un observateur lambda non compétent en termes d'énergie est sollicité pour donner un avis sur l'éolien, les mille et un reportages des émissions de TV de radios viendront alimenter sa réponse : c'est propre, c'est moderne, c'est l'avenir (avec le solaire soyons justes) ...
M. Bouglé dénonce dans ce livre ce « faux point de vue de bon sens » qu'il considère comme une escroquerie environnementale, économique et politique.
En quelques chapitres très inégaux en termes d'intérêt et de sourçage, il fait le tour du sujet.
Il commence par le plus intéressant : la fabrication, l'entretien, la durée de vie limitée de ces monstres aériens. Peu de gens savent que cette fin de vie arrive assez vite, au bout de vingt à vingt-cinq ans et que nous sommes un peu comme dans le cas de nos déchets nucléaires (en moins dangereux tout de même), nous ne savons pas quoi en faire après...
De même il s'intéresse à l'impact sur le climat induit par l'édification de ces « capteurs de vent », l'apport très mitigé de ces systèmes sur la réduction des gaz à effet de serre pour un pays assez peu émetteur comme la France grâce à ses centrales nucléaires. Cette première partie de livre fait réfléchir en replaçant l'ensemble des choix énergétiques à faire dans un contexte global. Quel intérêt pour la France par exemple de remplacer une centrale nucléaire qui produit de l'électricité de manière constante par de l'éolien intermittent (facteur de charge : 22%) qui devra être secondé par une centrale thermique les trois quarts du temps ?
La deuxième partie se focalise sur l'impact sonore et animalier et m'a beaucoup moins convaincu, les histoires d'infrasons et de mammifères marins en danger à cause de l'off-shore, si elles sont à étudier sérieusement sont surexposées par rapport à ce dont on est sûr.
C'est un peu ce qui a limité mon intérêt pour ce livre : il est émaillé de milliers de références censées prouver le caractère sérieux de ce qu'il faut bien appeler un pamphlet anti-éolien. Mais si on détaille les sources : beaucoup sont journalistiques et donc ne valent scientifiquement rien. D'autres citent des études issues de rapports, de spécialistes dont on n'a pas la preuve de l'objectivité, de la rigueur. Cette lecture m'a montré le drame dans lequel la récente crise du Covid nous a plongé : celle de la chute spectaculaire de la confiance dans la parole scientifique et de la mise sur le même plan de l'étude sérieuse faite par un spécialiste avec la pseudo info du gugusse qui met en relation des causes et des faits sans liens réels.
Petit, j'ai eu la triste vision de baleines échouées sur une plage et mourant sur place, et alors nulle éolienne à blâmer.
La troisième partie et plus économico-politique. le coût de l'éolien est stratosphérique ! C'est un pactole que nous payons chaque jour sur nos factures d'électricité et à la pompe... Et qui enrichit ceux qui font la promotion de ce mode de production d'énergie : cela rapporte 83 euros le mégawattheure pour les éoliennes sur terre et environ 180 euros le mégawattheure pour les 6 projets d'éoliennes en mer alors que le prix de marché est de l'ordre de 40 euros le mégawattheure... la différence, c'est pour nous... Taxe carbone notamment. On voit apparaître alors le rôle de la politique et de l'imbrication des sujets, les dépenses et affectations de budgets devant être provisionnés ailleurs.
L'idée défendue à partir d'ici étant que la facture des fantasmes verdoyants et nébuleux des citadins mondialisés et aériens doit être payée par les ruraux fumeurs et diésélisés.
Quand même pas les élus locaux adeptes de l'idéologie « planétophile », qui poussent au vent, attirés qu'ils sont par les revenus substantiels tirés de l'implantation de ces monstres sur des terrains leur appartenant, par les régimes fiscaux avantageux. Bref, une histoire de corruption encore et toujours...
C'est un livre à mettre en balance avec chaque discours pro-éolien pour mieux peser le pour et le contre et permettre une réflexion. Espérons que nos enfants n'auront pas à regretter un dogme construit sur du vent car les conseilleurs et prescripteurs d'aujourd'hui, eux, c'est certain, ne règleront pas la facture...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          443
paul_sage
  06 octobre 2019
De quel droit Fabien Bouglé se presente t-il en tant qu'expert éolien et nous presente t-il un livre pseudo-scientifique sur le sujet alors qu'il travaille dans le patrimoine artistique? C'est une blague? Monsieur Bouglé est en fait juste un anti éolien de bas-étage qui a eu assez d'argent pour faire éditer un livre.
Il dit avoir fait 10 ans de recherche sur l'éolien et au vu de ces propos cela m'etonnerait qu'il ait ouvert ne serait ce qu'une seule étude scientifique sur l'éolien; tous ces propos sont faux et viennent d'idées complotistes qui circulent dans des associations d'anti éoliens.
Si vous etes anti-éoliens ne perdez pas votre temps, ce livre ne fait que ressasser les arguments qui circulent déja dans les associations, si vous etes pour l'éolien ne le lisez pas non plus car ce qui est ecrit dans ce livre est faux, avec des énormités parfois impressionnantes comme par exemple la NASA qui aurait étudié le fait que les infrasons des éoliennes sont dangereuses pour la santé (une rapide recherche internet permet de voir que c est absolument faux)
Monsieur Bouglé essaie de faire dans le scandale pour se rendre interessant et pour qu'on achete son livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          82
MONNAERT
  09 octobre 2019
On y découvre la face cachée du lobby éolien vis à vis du monde politique; les mensonges , les non-dits, et surtout le risque pour la santé des riverains de parcs aéro-générateurs industriels. Un livre INDISPENSABLE pour tout comprendre !!!
Commenter  J’apprécie          101
Villebard
  18 décembre 2019
L'auteur y décrit la catastrophe que constitue pour l'environnement le déploiement des éoliennes. Il examine les différents aspects : pollution à cause de l'extraction des métaux nécessaires (terres rares), bilan carbone déplorable, centaines de tonnes de béton pour les socles, pales non recyclables. Impact sur la santé humaine et animale (oiseaux, vaches, baleines..). Corruption des politiques, conflits d'intérêt, lobby écolo, ONG qui se sucrent… Une crapulerie du lobby écolo, une de plus !
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
BurjBabilBurjBabil   23 janvier 2021
Dans le domaine des éoliennes, la confusion voire la collusion sont totales entre élus, lobbyistes, ONG ou associations environnementales, et promoteurs. Tout ce monde se soutient, se coopte dans une organisation où tout est fait pour soutenir l'industrie des aérogénérateurs et simplifier leur installation en supprimant tous les freins prévus pour protéger l'environnement et les citoyens.
Commenter  J’apprécie          140
CececuicuiCececuicui   19 mai 2020
Pollution, matières premières non recyclables, déchets radioactifs, développement des lignes à haute tension, émissions de CO2, atteintes graves à la santé et à la biodiversité, détournement de fonds publics, augmentation du prix de l'électricité, déni de démocratie, destruction d'emplois, fiscalité à tous crins...
Commenter  J’apprécie          40
CececuicuiCececuicui   19 mai 2020
Au nom de l' "écologiquement correct", on détruit la nature.
Commenter  J’apprécie          10

Video de Fabien Bouglé (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Fabien Bouglé
Conférence en ligne « Présidentielle 2022 : vers la guerre des éoliennes ! » avec Fabien Bouglé le Mardi 1er Décembre 2020 à 21h.
S'inscrire à la conférence ici : https://bit.ly/37zQQob
Voir le replay ici :
Alors que l'assemblée nationale a voté la loi ASAP qui libéralise encore une fois l'installation d'éoliennes dans notre pays, de nombreux députés de tous courants politiques se mobilisent pour éviter le saccage de nos paysages par ces monstres d'acier et de fibres de carbone. Les éoliennes constituent une imposture écologique et financière dénoncée dans le livre de Fabien Bouglé "Eoliennes la face noire de la transition écologique" aux éditions du Rocher, livre qui constitue un important succès de librairie. Cette conférence sur le web sera l'occasion d'expliquer pourquoi les éoliennes constituent une impasse écologique au profit des industriels du vent qui perçoivent des revenus gigantesques grâce aux subventions de l'Etat. Dans ce secteur la corruption est massive et de nombreuses associations environnementales touchent de l'argent pour éviter qu'elles ne dénoncent les impacts écologiques avérés sur la biodiversité ou sur la nature. Face à cela la résistance s'organise dans la France entière sur terre et en mer. C'est plus de 1500 associations locales qui sont mobilisées pour la préservation de leur cadre de vie et du respect de la nature. Pourquoi les éoliennes sont un non-sens écologique et un gouffre financier historique ? Où en est-on de la bataille contre ces monstres d'acier ? Où en est l'organisation de la résistance à l'éolien ? Quel est la position de l'Etat ? Et pourquoi les éoliennes suscitent-elles une résistance inédite dans notre pays ? C'est toutes ces questions qui seront abordées le 1er décembre par Fabien Bouglé de 21h à 22h30
Découvrir le livre ici : https://bit.ly/34mwZHd
Visionner nos webinaires ici : https://www.editionsdurocher.fr
+ Lire la suite
autres livres classés : corruptionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Fabien Bouglé (1) Voir plus