AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Rosalie Guillaume (Traducteur)
EAN : 9782290351185
606 pages
Éditeur : J'ai Lu (08/03/2006)

Note moyenne : 3.54/5 (sur 93 notes)
Résumé :
Jamais la magie de Jerle Shannara n'aura été aussi puissante parmi ses descendants que chez Jair et sa soeur Brin.
Lorsque l'Ildatch, le grimoire maudit au pouvoir démoniaque, corrompt définitivement le peuple gnome, Allanon sait qu'il n'a plus d'autre choix : pour détruire l'Ildatch et sauver les Quatre Terres du mal qui les guette, le dernier des druides devra entraîner Brin dans sa quête désespérée. Commence alors pour la jeune elfe, une aventure à nulle a... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Colombedelesperance
  15 août 2014
L'inconvénient quand on procrastine, c'est qu'au final, ça ne nous aide que momentanément. Ok, j'ai gagné quelques minutes de sommeil en repoussant ma chronique, mais flûte, pas sûre que ma mémoire puisse rattraper tout ça !
« souvenirs, souvenirs… » Chut, cerveau !
Ce troisième tome se passe vingt ans après la fin du 2. Cette fois-ci, les Ohmsford sont à nouveau appelés par Allanon pour sauver les Quatre Terres, et il a été décidé que seule Brin, la fille aînée de Wil, pourrait changer les choses. Seule ? Non pas, son frère Jair devra lui porter secours, sans quoi tout sera perdu. Alors qu'Allanon, Brin et Rone partent pour chercher l'Illdatch et le détruire, Jair, lui, file pour essayer de rejoindre sa soeur avant qu'il ne soit trop tard. Mais de rencontres en rencontres, les deux groupes vont s'apercevoir qu'un tel chemin n'est jamais aisé et qu'il faut mûrir pour parvenir à ses fins, et surtout que la magie elfique, qui coule en Brin et Jair, peut apporter tant la vie que la mort.
Quels choix seront-ils amenés à faire ? Quels sacrifices devront-ils assumer ? Parviendront-ils à leur tour à sauver les Quatre Terres comme les précédents Ohmsford ?
Vous voulez que je vous dise ? Ce troisième et dernier tome de Shannara est juste, à mes yeux, le meilleur des trois. Il y a plusieurs raisons à cela, et je m'en vais de cette touche (restons dans le bon champ lexical !) vous raconter tout ceci.
Par où commencer ? le début ? Charmante idée. Lorsque nous commençons le livre, Brin, Jair et leurs deux parents sont présents et s'apprêtent à partir. Bien vite, la situation est installée et il nous est aisé de nous rappeler les grandes lignes du tome précédent, ce qui n'est pas sans avantage. Et tout aussi rapidement, une fois les parents partis, le schéma se répète, Allanon surgit, demandant impétueusement à ce qu'on le suive, sans pour autant forcer quiconque. Et Brin va le suivre, accompagnée de Rone Leah, un ami de la famille qui deviendra son protecteur.
Au départ, j'ai trouvé ça agaçant que Jair soit mis de côté, cela me paraissait fichtrement injuste. Ok, l'enchantement de Shannara n'était pas le même chez lui, mais alors ? Quoi, il devait simplement jouer les messagers ? Je peux vous dire que quand je me suis aperçue qu'en fait, non, il aurait une place prépondérante dans l'histoire, et qu'il viendrait carrément au secours de sa soeur, sans quoi tout ne serait que vain, j'ai été heureuse.
Oui, pour moi, ça ajoute quelque chose. J'aime beaucoup cette notion d'avoir un héros, soyons honnêtes, mais là, d'avoir un héros qui ne peut rien ou presque sans un autre personnage à côté, c'est pour moi superbe, parce que c'est une belle leçon : chaque être a ses limites et peut demander de l'aide.
Bref, j'étais ravie et en plus de cela, en suivant tout autant Jair que Brin, je peux vous dire que les chapitres, je les ai enfilés ! (quand j'en avais l'occasion et la force, mouaha)
J'ai retrouvé avec plaisir la plume de Terry Brooks, ses descriptions assez rapides mais tout à fait prenantes, sa façon de nous plonger dans son univers et son intrigue, tout en soulevant des questions existentielles, nous permettant ainsi de suivre les micmacs mentaux de ses héros et de les voir mûrir, appréhender le monde d'une autre manière.
Même si, encore une fois, notre auteur a toujours autant de mal avec certains sentiments, tout le reste n'est que pur bonheur ! Ou pure tension, comme vous préférez !
Oui, parce que ce tome 3 est assez fort non pas en roquefort mais en surprises et en rebondissements en tout genre ! La révélation de Jair est fascinante et du côté de Brin, on va dire qu'Allanon ne ménage pas son effet, aussi… il y a vraiment beaucoup de choses, et quand on arrive à la fin, on a cette petite boule au ventre d'anxiété en appréhendant ce qu'il va se passer. Et je dois avouer que la « lutte » finale est juste superbe ! Elle dure un moment, s'étend sur un ou deux chapitres, et… permet à Brin et Jair d'accomplir tout ce qui doit être fait. Mais c'est quoi ? Parce que oui, on reste dans un méchant flou jusqu'à la fin, je vous promets !
Voyager aux côtés de Brin, Jair et Rone – surtout ces trois –, a été quelque chose de très sympathique. Ok, Jair était parfois gamin, mais en tant que plus jeune, c'était son rôle aussi, et il a vite mûri. Ses compagnons de route m'ont fait rire tout en m'impressionnant, ce qui n'avait rien d'aisé. Quant à Brin, elle aussi a vraiment grandi, durant son périple, ce qui était logique, mais elle a réussi à acquérir une conscience d'elle-même, de sa magie et de tout ce qu'elle pouvait faire ou devenir qui m'a sincèrement épatée. Je l'ai prise en affection ! le frère comme la soeur m'ont fait rêver avec leurs pouvoirs que je trouvais originaux, quelque part ! Rone, en revanche, même si je l'ai bien apprécié, parfois, il m'a un peu gonflée, bien que sur la fin, il reste un personnage qui me laisse une bonne impression (quand même !).
Enfin, il va falloir que je termine cette chronique où j'en dis pas tellement, je m'en rends compte, mais qui j'espère vous donnera envie de vous lancer dans cette saga vraiment agréable, avec un univers particulier, des personnages toujours aussi attachants et capables de beaucoup d'évolution, qui sauront vous impressionner par leur humanité. Bref, c'est une saga qui se termine en beauté, sans que nous ayons de regret mais en se disant qu'on a passé un super moment !
Ce sera un 16/20 pour moi et un tout grand merci à Justine de Lire-une-passion qui m'a fait découvrir la saga !
Lien : http://leden-des-reves.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
idevrieze
  26 avril 2017
Terry Brooks nous installe dans un schéma familier mais sans perdre de temps non plus.
Le gros problème à mon humble avis des Ecrivains de saga en Fantasy (et pas que, je vous rassure, ils sont pas mal non plus en thriller, SF et autres). C'est qu'ils ont leur routine d'écriture pour chaque début de saga. Par exemple, Anne Robillard nous donne des nouvelles de ses héros, ce qui apparaît particulièrement lourdinque pour les Chevaliers parce qu'ils sont plus d'une centaine à la fin. Je vous dis pas la saga de la suite de la saga où on prend un tome entier pour prendre des nouvelles de tout le monde. Pour Terry Goodkind, en général, on dit à Richard qu'il a pas le droit de faire un truc pour sauver le monde. Il le fait quand même et on se tape un tome pour réparer sa bêtise ou il regarde les cheveux de sa meuf.
Pour Terry Brooks, c'est simple et cela prend à peine un mini chapitre : le ou les héros se retrouvent seuls (sans parents et autres). Paf, Allanon arrive et met le bordel. Paf on part à l'aventure et rien ne se passe comme prévu. Simple, efficace. Au début de tome 3, j'attendais Allanon. Comme il y avait deux héros, je me doutais bien qu'il y allait avoir deux schémas. Bref, on n'a pas épilogué dessus pendant 36 pages et hop hop hop, on a découvert qui étaient les méchants et on a cherché à les combattre ce qui est grosso modo le but de la saga.

Ce troisième tome un peu plus pessimiste sur la magie ?
On sait clairement que les pierres elfiques de Shannara bousillent leurs porteurs. C'est dit et répété tout au long des premiers tomes mais comme on ne voit jamais les précédents héros, j'ai envie de vous dire que cela nous passe carrément au dessus. C'est comme de savoir que manger trop de sucres peut nous rendre diabétique. Vous n'y pensez pas en commandant votre paquet de bonbons au cinéma. Votre cerveau pense que le sucre c'est bon devant votre film. Pour la magie c'est pareil.
Mais disons qu'ici, on a aussi un peu le point de vue de Will qui est notre précédent héros et qui est un peu amer et qui veut surtout protéger ses pioupious qui pensent tout savoir de la magie parce que ce sont des ados (magie des ados bonjour). Mais ce que j'ai particulièrement aimé dans ce tome et que j'ai trouvé assez innovateur c'est que l'auteur a bien décrit les effets nocifs de la magie pour les rendre bien tangibles. Ce qui est réellement une innovation sur ce tome ci.
Après, je vous rassure, il y a tout ce qu'il faut pour un bon roman de fantasy. Lire du Terry Brooks mais particulièrement une saga de Shannara, c'est de la valeur sûre en fantasy.

Lien : http://labibliodekoko.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Acidus
  15 décembre 2020
Pour ce troisième roman de sa série Shannara, Terry Brooks reprend le même cahier des charges utilisé pour ses livres précédents pour en cocher les mêmes clichés, histoire de ne pas en oublier. "L'enchantement de Shannara" qui vient conclure la première trilogie ressemble en effet aux deux autres tomes. On change juste quelques personnages, l'objet de la quête et les endroits traversés mais sinon, on en connaît par coeur le schéma narratif. Après avoir plagié Tolkien, Brooks s'auto-plagie. C'est fort, non ?

D'un point de vue qualitatif, on se situe entre les deux premiers volumes. Pas aussi honteux et soporifique que "L'épée de Shannara" mais moins accrocheur que "Les pierres elfiques de Shannara". Il faut dire que l'intrigue y est prévisible, les personnages lisses et l'univers très cliché. de plus, Brooks n'a pas ce talent de conteur qui nous permet de nous évader et de vibrer au cours de cette quête. L'originalité n'est certes pas toujours de mise dans la fantasy mais on attend au minimum qu'un tel roman nous fasse rêver. Ce n'est pas le cas ici où l'ennui vient même pointer le bout de son nez de temps à autre.

Bref, il y a bien mieux dans le genre pour perdre son temps (comme je l'ai fait) à se pencher sur cette série littéraire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Sev59283
  30 mai 2017
Et voilà la première trilogie se termine. Une trilogie de fantasy que j'ai adorée
Une trilogie qui a la même base le mal se pointe, Allanon sort de son sommeil, puis il va chercher un Omsford (descendant des Shannara) pour accomplir une dangereuse mission.Dans ce dernier tome, Allanon vient chercher Brin, la fille de Will et Eretria, ce qui va poser problème à son frère Jair.
Brin partira donc avec Allanon qui comme pour les tomes précédents cache beaucoup d'information, un vrai cachottier celui-là, la vérité, on l'apprend au fil des pages. Mais bon, on l'adore Allanon mais quand même ! Ils seront accompagnés de Rone, un ami de la famille qui deviendra le protecteur de Brin. Mais Jair ne se laissera pas exclure comme cela de cette aventure et les suivra de près.
À mon avis, c'est le second tome qui restera le meilleur, je ne sais pas trop si c'est l'adaptation qui joue, mais entre les 3, c'est le second que j'ai le plus apprécié. Pour autant, ce tome 3 n'est pas mauvais loin de là, mais je pense que certains schémas que l'on a déjà eus pendant les 2 premiers tomes ont fait qu'ils deviennent un peu plus prévisibles.C'est quand même avec plaisir que j'ai plongé dans ce troisième tome toujours si complet, avec des descriptions qui ne sont pas trop longues mais assez présentes pour bien, vous imaginez l'univers. L'intrigue se met très vite en place et on part très vite à l'aventure. Les rebondissements sont bien présents ainsi que diverses révélations.
Bref, un troisième tome génial, certaines choses deviennent prévisibles, mais il clôture très bien cette première trilogie. Les personnages sont toujours attachants, énervant aussi. La nouvelle quête passionnante, bref un excellent cocktail !
Lien : http://toutelalecturedesev.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Elana
  30 janvier 2015
Ces trois premiers tomes du cycle de Shannara furent ma seconde lecture après le Seigneur des Anneaux. Sur le même ton que ce dernier, je ne me suis pas senti dépaysé. J'ai particulièrement apprécié y retrouver les même peuple et une intrigue similaire. Cette série a été une transition pour moi, elle m'a permis d'aborder d'autres auteurs et de diversifier mes lectures.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Skarn-shaSkarn-sha   25 avril 2012
Un homme de plus de sept pieds, enveloppé d’un manteau noir dont le capuchon rabattu révélait un visage en lame de couteau à l’expression dure. La barbe et les cheveux striés de blanc, l’homme avait des yeux hors du commun : profondément enfoncés dans leurs orbites et à demi dissimulés par son grand front, ils semblaient tout voir, y compris les choses cachées.
Rone Leah leva son épée.
La main de l’étranger jaillit de sous ses robes.
— Vous n’aurez pas besoin de ça.
Le montagnard hésita, puis laissa retomber son bras. Brin et Jair se pétrifièrent, incapables de parler ou de s’enfuir.
— Vous n’avez aucune raison d’avoir peur, dit l’étranger de sa voix profonde.
Aucun des trois amis ne se sentit très rassuré, mais ils se détendirent un peu, car l’homme ne faisait aucun geste menaçant. Brin regarda furtivement son frère, qui étudiait l’inconnu, les sourcils froncés comme s’il cherchait la solution d’une énigme. Le visiteur étudia le jeune homme, puis Rone, et enfin Brin.
— Aucun de vous ne sait qui je suis ? murmura-t-il.
Il y eut un long silence.
— Allanon ! s’écria Jair, tout excité. Vous êtes Allanon !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
irwingeltimeirwingeltime   04 janvier 2018
Une dernière fois, elle leva l'Ildatch au-dessus de sa tête. Elle n'était pas l'enfant des ténèbres et le grimoire n'avait rien du serviteur qu'il avait prétendu être. Il affirmait qu'elle serait la maîtresse de son pouvoir, mais c'était un mensonge. Aucun être vivant ne pouvait maîtriser la magie noire. En fin de compte, l'utiliser détruisait celui qui devenait son esclave.
Commenter  J’apprécie          00
irwingeltimeirwingeltime   04 janvier 2018
Jair serra les dents.
-J'ai mal Slanter ! Chaque pas est pénible...
- La douleur t'informe que tu es encore vivant, gamin.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Terry Brooks (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Terry Brooks
Festivaletteratura 2013 - Intervista a Terry Brooks
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le quiz star wars

Quel est la planète natale de Anakin

dagoba
tatooine
coruscan

3 questions
22 lecteurs ont répondu
Thème : Star Wars, tome 22 : Episode I, La Menace fantôme de Terry BrooksCréer un quiz sur ce livre