AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2709648466
Éditeur : J.-C. Lattès (04/03/2015)

Note moyenne : 3.6/5 (sur 10 notes)
Résumé :
S'il y a bien une chose à laquelle Linda ne renoncera jamais, ce sont ses défauts. Nombreux sont les hommes qui ont essayé de la changer, de corriger ses imperfections pour faire d'elle la femme idéale. Pourtant, à trente-trois ans, Linda mène une brillante carrière de décoratrice d'intérieur, possède un catalogue de petits amis et d'histoires d"une nuit, et sait très bien qu'être capricieuse, irascible, paresseuse et gourmande fait sa force. Quand elle veut quelque... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
harmo20
27 mai 2015
J'ai découvert cette auteure avec son autre trilogie, j'avais bien apprécié la trilogie et du coup, j'étais tentée de découvrir celle-ci. C'est toujours un plaisir de parcourir l'Italie auprès des personnages d'Irene Cao.
On rencontre Linda, c'est femme qui a une vie stable mais célibataire. Elle ne cherche pas spécialement à se caser mais voudrait quand même partager sa vie avec quelqu'un. Elle adore son travail qui est décoratrice d'intérieur. Son meilleur ami Alessandro est un aventurier, c'est un photographe professionnel, du coup, ça fait très longtemps qu'ils ne se sont pas vus. Linda, va faire la rencontre de Tommaso, un homme riche, séduisant…
C'est une belle histoire d'amour. Linda est une héroïne qui dit ce qu'elle pense, elle est directe et veut à tout prix avoir raison. Son travail à une grande place pour elle car elle apprécie énormément ce qu'elle fait. Il n'y pas vraiment d'action, ni de rebondissement dans cette romance. On est emporté avec les personnages, j'ai passé un bon moment.
Le style de l'auteure est simple, ça se lit bien. J'ai quand même trouvé certains passages longs, c'est dommage. On se laisse emporter à travers l'Italie, des paysages très beaux et des endroits très merveilleux.
C'est un livre érotique mais je n'ai pas trouvé du tout vulgaire, il a fallu plus de cent-cinquante pages pour qu'il se passe quelque chose. Je trouve ça soft.
En conclusion, j'ai passé un bon moment, il y a des passages longs. L'héroïne est intéressante et pleine de vie, c'est un coup d'air frais. L'histoire est captivante même s'il ne se passe pas grand-chose. On se demande tout le long lequel va choisir Linda… Même s'il y a des défauts, en gros, j'ai passé un bon moment, du coup, je me langui de découvrir la suite !
Lien : http://livres-films-series.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Ninie067
09 mai 2016
J'avais découvert cet auteur avec sa précédente trilogie, alors j'ai profité de quelques courses pour m'offrir le premier tome de sa nouvelle duologie. Il faut dire que j'ai adoré voyager en Italie la dernière fois, alors j'espérais que ce soit également le cas cette fois-ci. Surtout que le prochain tome va sortir d'ici peu en version poche donc je n'aurais pas à attendre trop longtemps avant de le lire.
J'ai adoré retrouvé la plume de l'auteur, Irène Cao arrive avec passion à me faire voyager en décrivant son Italie dans les moindre détails. C'est une belle balade que nous offre l'auteur, je ne sais pas si vous faites la même chose mais moi je ne peux m'empêcher de découvrir les lieux en image, alors je pose mon livre et je surfe sur internet à la recherche du lieu magnifique qu'elle vient de décrire, je parcoure les rues italiennes et je rêve.
Mais revenons-en au roman, car c'est ce qui nous intéresse après tout. Les personnages sont très intéressants à découvrir et tous très différents les uns des autres. Linda est un personnage qui n'a pas langue dans sa poche, elle a de l'énergie à revendre, a un esprit vif et pourtant elle n'hésite pas à braver tous les interdits pour les beaux yeux de Tommaso Belly. Ce séduisant et riche diplomate est l'opposé de Linda, il est maître de soi, calme, distingué.
Irène Cao nous propose dans ce roman, une succession de péchés capitaux dans ces chapitres, nous découvrons donc tour à tour que Linda est gourmande, mais aussi capricieuse, coléreuse, vaniteuse… Par moments, certaines choses m'ont semblé monotone et le déroulement de la romance long à se mettre en place, mais au final, j'ai trouvé que tout se combine parfaitement bien. J'aurais cependant aimé en découvrir un peu plus sur Alexander l'ami de Linda et sa passion pour les photographies.
Maintenant il ne me reste qu'à attendre quelques jours pour la sortie du prochain tome en version poche 😉
Lien : http://thereadinglistofninie..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Sami33
19 juillet 2016
Je ne connaissais pas la plume de l'auteur mais j'en ai entendu énormément parlé, en bien suite à sa précédente saga qui a été un succès international ! C'est l'une des raisons qui ont fait que je me suis lancée dans sa duologie !
J'ai été déçue par ma lecture. J'ai tellement entendu d'éloges concernant Irène Cao que j'ai dû la placer sur un piédestal parce que sa romance ne m'a pas convaincu.
La trame met beaucoup trop de temps à se mettre en place. le roman commence vraiment arrivé vers la centième page alors que tous les ingrédients sont réunis pour faire une belle romance.
Un point positif et important, si la romance ne m'a pas charmé, en revanche, le paysage en est tout autre ! En effet, l'auteur nous décrit son pays avec une telle passion que l'on croirait être sur place, les images s'imposent d'elles-mêmes dans notre esprit tant c'est bien décrit.
Les personnages sont très intéressants à découvrir et tous très différents des uns des autres, c'est ce qui fait un atout à ce roman incontestablement. Linda ne pratique pas la langue de bois, elle n'a pas langue dans sa poche, elle parle d'abord, elle réfléchit après (m'enfin pas tout le temps !). Elle a de l'énergie à revendre, c'est une vraie pile électrique ! Elle est très intelligente et ne s'encombre pas d'hommes. Et pourtant, il y en a un qui va lui faire chavirer son coeur et se noyer dans l'océan des beaux yeux de Tommaso Belli. Ce séduisant et riche diplomate est le total opposé de Linda, il a un self-control à faire pâlir de rage Le Dalaï Lama ! Il est d'un calme royal, il ne lève jamais la voix, il règle tous ces soucis par voie diplomatique. Cet homme si calme en apparence devra faire face à la tornade qu'est Linda... Comment va se passer leur rencontre ? Saura-t-elle le faire sortir de ses gonds ?
L'histoire du premier volet ne m'a pas franchement emballé, c'est finalement une romance simplette. C'est Linda qui l'a rend intéressante avec son imprévisibilité...
Lien : http://leslecturesdeladiablo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
nathumbert
06 avril 2015
Fan de la précédente trilogie de Irène CAO, c'est avec plaisir que je me suis replongée dans son univers. Après un début un peu long, je me suis finalement plongée dans ce nouveau diptyque avec délectation. La fin de ce premier tome me laisse en haleine et j'attends avec impatience de pouvoir poursuivre ma lecture. Je suis fan de cette écrivaine. Un vrai coup de coeur pour une lecture agréable et dépaysante
Commenter  J’apprécie          00
benedicteetxavier
26 novembre 2016
Une romance légèrement érotique, sous le ciel italien. Pas de quoi casser trois pattes à un canard mais ça se laisse lire agréablement et je vais lire la seconde partie car, même si cela met un certain temps, on finitpar s' attacher aux personnages. Pour les amateurs du genre donc, je dirais 😉
Commenter  J’apprécie          00
Citations & extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
Ninie067Ninie06709 mai 2016
Elle commence tout juste à transpirer : cela signifie qu’elle court de la bonne manière. Des gouttes coulent le long de son dos, d’autres glissent de ses tempes jusqu’à la peau ambrée de son cou, pour ensuite se nicher au creux de ses seins toniques. Elle court vite, mais elle n’est pas encore à son maximum. Elle dépasse le carrefour de la Madone del Sasso, une étrange sculpture creusée dans un énorme bloc de pierre, et désormais recouverte de chapelets et de cœurs posés en offrande. La Maison bleue n’est plus loin : c’est le moment du sprint final. Après presque une heure de course, Linda est un faisceau de muscles, toute son énergie est dans ses jambes : elle ne pense plus à rien, seule la route existe. La route et son instinct.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
rkhettaouirkhettaoui27 février 2016
L’indice ultime qui classe cet homme dans une tout autre catégorie que ceux qu’elle a vus en sous-vêtements jusqu’à présent : c’est le boxer de quelqu’un qui sait vivre au sommet de l’élégance, d’un homme qui connaît parfaitement les femmes et sait comment les embrasser, les caresser et bouger ce doigt en avant et en arrière, ni trop fort, ni trop lentement, précisément comme il le fait à cet instant, avec la juste impulsion et la juste intensité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui27 février 2016
Elle a quarante-deux ans mais semble en avoir dix de moins. C’est une de ces femmes qui semblent tout droit sorties des pages glacées d’un magazine de mode, même au réveil. D’origine libanaise, elle fait partie d’une des familles les plus politiquement influentes de Beyrouth, mais elle a grandi à Paris et ne parle pas moins de cinq langues.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui27 février 2016
Elle a transféré sur le papier une réalité imaginée qui, bientôt, elle l’espère, revêtira une forme concrète. Il aurait été trop facile de réaliser une villa ouvertement classique, avec des meubles et des objets qui se seraient limités à raconter les années fastes de la noblesse vénitienne, celle dont l’opulence permettait que l’été elle abandonne les palais sur le Grand Canal pour se réfugier dans le luxe débridé des demeures de la terre ferme. Linda a préféré suivre un autre chemin, plus difficile, mais aussi plus excitant, qui convoque des atmosphères évocatrices, mais qui ne soient pas trop explicites et banales.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui27 février 2016
— Et les Vietnamiennes, elles sont comment ?
— Parmi les Asiatiques, ce sont peut-être les plus belles : elles sont longilignes, les cheveux noirs et longs, très raides, une peau de velours…
Commenter  J’apprécie          20
Video de Irene Cao (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Irene Cao
Irène Cao - Pour tes lèvres, trilogie italienne .A l'occasion du Salon du Livre de Paris, Irène Cao nous présente sa trilogie italienne « Pour tes lèvres », « Sur tes yeux » et "Tout entière » aux éditions jean-claude Lattès. Pour en savoir plus : http://www.mollat.com/recherche/auteur/Cao%20Irene.html Notes de musique : ® Tres Tristes Tangos/Unknown Album/Planta Baja. Free Music Archive.
autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
2411 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre