AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Katia Holmes (Traducteur)
EAN : 9782264023995
221 pages
Éditeur : 10-18 (16/03/1998)

Note moyenne : 3.85/5 (sur 10 notes)
Résumé :
"Miss Seeton enseignait le dessin dans une école londonienne avant de prendre une retraite bien méritée. L'arme favorite de cette vieille dame sans merci est le parapluie.Ajoutez à cela une naïveté et une capacité à faire confiance aux premiers aigrefins venus et vous avez une "reine du crime" d'un nouveau genre, fantasque et délicieuse. Vous reprendrez bien un thé avec des muffins, my dear, quand vous aurez terminé votre lecture !".
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
collectifpolar
  25 novembre 2020
Nouvel opus des aventures rocambolesques de Miss Seeton, professeur de dessin à la retraite, détective d'occasion... inoxydable vieille fille au parapluie. Miss Seeton dont le solide bon sens en fait l'auxiliaire nécessaire au bon fonctionnement de la justice de Sa Très Gracieuse Majesté.
Le 5e épisode est le dernier écrit par son créateur.
À la table de roulette, une femme âgée et ridiculement maquillée, ce n'est autre que Miss Emily Seeton déguisée pour aider à capturer un mystérieux chef du crime. Elle observe l'escroc pour tenter de reproduire un portrait-robot pour la police mais elle finit par se faire repérer. Et à ce jeu du chat et de la souris, les enjeux sont beaucoup plus élevés qu'à la roulette car il se pourrait bien que ce soit sa propre vie que notre détective amateur joue ici.
Mais on peut faire confiance à notre excentrique célibataire cat là où trébuche Scotland Yard, Miss Seeton arrive toujours à ses fins avec son que son carnet de croquis et son parapluie !
Quel plaisir de retrouver cette inénarrable vieille anglaise qui nous fait par moment penser à Miss Marple, la naïveté en plus. Car Miss Seeton, devenue la coqueluche de Scotland Yard, est une excentrique vieille fille et une des plus attachantes figures de détectives amateurs. Aussi on aime la retrouver le temps d'une enquête farfelue mais tellement so british comme l'humour qui parcourt ce roman.
C'est frais et ça fait du bien

Lien : https://collectifpolar.com/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
babelio-a-gogo
  20 mai 2014
je viens de finir le 5è tome des aventures de Miss Seeton dont l'auteur est Heron Carvic. C'est tellement agréable et ce personnage décalé est si attachant ! Cela faisait longtemps que je ne m'étais pas autant amusée ! Je vais passer à la suite, avec les 3 tomes écrits par Hampton Charles... en espérant que lje retrouverai le même esprit... pas évident de faire revivre un personnage créé par un autre auteur...
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   18 avril 2016
Si les contours exacts des choses demeuraient incertains, un œil habitué à la pénombre pouvait discerner les objets – des formes plus ou moins claires ou foncées – et juger de leur position et de leur distance.
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaouirkhettaoui   18 avril 2016
Il pouvait penser à une douzaine d’excellentes raisons de ne pas le faire, en vertu du bon sens, et à une seule raison de le faire, en vertu des grands sentiments.
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaouirkhettaoui   18 avril 2016
Aux yeux du vice, l’innocence fait toujours figure de supercherie élaborée.
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaouirkhettaoui   18 avril 2016
Bon, c’est vrai qu’on en a une assez bonne idée, mais une idée, ça ne suffit pas pour dresser un portrait-robot, ça ne se diffuse pas. On a bien quelques gars sous le coude, susceptibles de cracher le morceau une fois qu’il sera clair qu’on est à deux doigts de mettre la main sur le patron mais, sans photo, on est coincés. Notre homme est un méfiant, et chaque fois qu’on a tenté de lui tirer le portrait, on a raté le coup.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   18 avril 2016
Et on prétend que les Anglais ne parlent pas avec les mains… Pas vrai : y en a un sacré paquet qui le fait, mais il n’avait encore jamais vu personne s’y adonner comme elle, de façon si constante, fluide, lente, gracieuse et spontanée…
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : casinoVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Londres et la littérature

Dans quelle rue de Londres vit Sherlock Holmes, le célèbre détective ?

Oxford Street
Baker Street
Margaret Street
Glasshouse Street

10 questions
797 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature anglaise , londresCréer un quiz sur ce livre