AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Henri Galeron (Illustrateur)
EAN : 9782070558742
32 pages
Éditeur : Gallimard (16/09/2004)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :

Observe la girafe. A quoi lui sert son cou immense ? Découvre ses habitudes, ses compagnons de la savane, ses ancêtres, et assiste à la naissance du girafon !

Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Gwen21
  10 février 2014
On ne présente plus la collection "Mes premières découvertes" de Gallimard qui, d'une façon très simple et pédagogique, quasi documentaire, et grâce à un système ludique de pages transparentes, permet aux jeunes lecteurs de percer les secrets de Dame Nature.
Parmi les animaux sauvages, il en est un pour lequel je nourris une affection particulière, c'est la girafe. Animal "d'altitude" d'un genre singulier, à la démarche souple et gracieuse, à la robe fascinante avec ses multiples taches, la girafe est pourtant un mammifère comme les autres et les enfants (ainsi que leurs parents) peuvent découvrir dans ce petit guide tout ce qui a trait à l'espèce et à son environnement de vie.
Si j'ai choisi d'écrire cette critique aujourd'hui, ce n'est pas tout à fait un hasard et bien que n'étant pas militante pour un sou (et Babelio n'est certes pas le lieu approprié pour militer), je souhaite en faire une sorte d'hommage à Marius, le girafon en pleine santé qui vient d'être euthanasié au zoo de Copenhague malgré les offres d'adoption et les milliers de signatures recueillies par pétition.
***AVERTISSEMENT DIGRESSION***
La girafe est l'animal préféré de ma nièce (à qui appartient le livre dont il est question ici) et j'aime offrir Sophie la Girafe (chut, chut, pas de marque) aux nouveaux-nés de mon entourage. J'ai donc été particulièrement choquée par ce fait divers.
Qu'une décision de l'Europe condamne à mort un animal en captivité est une chose ; que le zoo de Copenhague organise la dissection publique de Marius, que des parents y fassent assister leurs enfants avant que les morceaux de la dépouille soient jetés aux fauves du zoo, ça m'a dépassé. Je ne suis pas pour la surprotection des enfants et je tiens à ce qu'ils sachent que le steak qu'ils mangent vient d'une vache mais je ne comprends pas cette volonté tenace des adultes à étouffer leurs rêves. Depuis quand l'innocence est-elle un crime ? Nous n'avons pas à nous inquiéter, il n'y a pas plus intelligent qu'un enfant, ils comprendront très vite que le monde est cruel alors pourquoi s'acharner à leur voler leur enfance ?
Merci Gallimard pour cette collection de grande qualité qui contribue avec tendresse et réalisme à leur apprentissage de la vie.
NB : Evidemment, si les administrateurs du site estiment que cette digression est déplacée, je ne m'offusquerai pas de la voir supprimée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          2610


autres livres classés : savaneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox