AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 227805967X
Éditeur : Didier Jeunesse (15/10/2008)

Note moyenne : 4.28/5 (sur 60 notes)
Résumé :
Un conte randonnée
sssavoureux et sssarcastique
par les auteurs de
La Grosse faim de P'tit Bonhomme
et La Petite Poule Rousse.

Pierre Delye et Cécile Hudrisier quittent la ferme douillette de "La petite poule rousse" pour s'aventurer dans la grande savane. Ce jour-là, le lion se pavane, sûr de lui, comme d'habitude. Mais un serpent minus, sinueux et sournois menace soudain le roi de la savane. Qui va l'emporter ?
U... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
cascasimir
  06 octobre 2019
"O wimbowé wimbowé...
Dans la jungle, sinistre jungle, le lion est mort ce soir, ô wimbowé wimbowé."

Enfin, le Roi Lion est mort, vive le Roi! Bon, s'il n'est pas mort, il risssque beaucoup en rencontrant ce sssinisstre et sssournois ssserpent:
-Sssi je te mords, t'es mort!

C'est ssoit, le serpent chassé du paradis, ssoit celui du Petit Prince, qui toi-sss-e le Roi.
Le serpent contessste la sssuprématie du Roi.
- Sss'est moi, le plus fort!
-C'est normal que je sois le plus fort, puisque je suis le Roi, et inversement !
-Vissse verssa? Non!
Bon, malgré la chaleur africaine, le Roi a froid dans le dos...

Le Serpent menace toujours de mordre le Roi Lion, qui lui propose de demander aux autres animaux, qui est le plus fort...
A "une Gazelle toute frêle, qui manque de s'évanouir", à un Zèbre qui en pâlit et perd ses rayures, à un Éléphant...

Mais, depuis "Le livre de la jungle", l'éléphant sait qu'il est le plus fort!
" Le lion livide et le serpent dépité s'éloignent et se mettent en quête d'un autre"... animal!

-Une Langouste?
Non, mangouste avec un M comme Majesté, Sire. Fait la mangouste en lorgnant le serpent qui esssaie de sss'en sssortir.
Que va-t-il se passer ?

C'est un conte ssi sssavoureux et ssi sssarcastique, à lire aux enfants! Et regardez bien, il y a un oiseau qui se cache, dans chaque page...
Sssaga Africa, ambiance de la brousse
Sssaga Africa, attention les secousses!
Yannick Noah.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          696
Lagagne
  10 octobre 2017
Pierre Delye + Cécile Hudrisier + Didier Jeunesse = ?? Oui, un album jeunesse qui frôle la perfection. Pourquoi "frôler" uniquement ? Parce que j'ai confiance, ils peuvent encore faire mieux.
Les illustrations sont riches, variées, étonnantes et rigolotes. le texte est juste, malin, drôle, avec rimes et allitérations. Les rapports de force, l'obstination, la comparaison, l'humour sont quelques uns des thèmes présents qui font mouche.
Un parfait petit plaisir à partager le temps de l'histoire.
Commenter  J’apprécie          140
Jumax
  25 août 2011
Trop drôle! J'adore ce livre.
Qui est le plus fort entre le lion et le serpent... en tout cas une chose est sûr s'ils te mordent t'es mords !
Lien : http://latetedelart2.blogspo..
Commenter  J’apprécie          120
butineuse
  25 juin 2012
Pierre Delye réinvente la fable avec des mots et des expressions contemporaines et un langage néanmoins soutenu. Pourtant rien d'ennuyeux dans cet album, au contraire ce conteur de grand talent compose avec les expressions.
Le texte est fait pour être lu à haute voix afin d'en déguster toute la saveur. Les illustrations sont à la hauteur et appuient encore l'effet comique des situations. Impossible d'échapper à un éclat de rire à un moment ou à un autre. Coup de coeur pour ce livre qui s'adresse aux enfants à partir de 5 ans et jusque très très tard.
Commenter  J’apprécie          20
MDO
  14 février 2011
Comme tous les jours, le lion se pavane dans la savane, fier et imbu de sa personne. Sauf qu'aujourd'hui, un serpent se faufile vers lui et se demande lequel des deux est le plus fort, puisque malgré la peur qu'il suscite chez les autres animaux, le lion peut mourir à la moindre morsure. Pour les départager, ils vont interroger tous ceux qu'ils croisent… L'illustratrice utilise des silhouettes à base de papier et de carton pour représenter un bestiaire très expressif et vraiment cocasse. [Vivien S.]
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Moussaron32Moussaron32   02 septembre 2013
"Celui-ci se présente bientôt. Le Lion n’a jamais vu ce petit animal. Il a une drôle d’allure et une bonne tête avec ses yeux bien brillants. Mais le roi des animaux n’en peut plus, il attaque direct :
- Bon, toi, je ne t’ai jamais vu, t’es qui ? demande-t-il sans remarquer que le serpent cherche soudain à se faire discret. Je suis la mangouste, ô Roi. Langouste ? Non mangouste avec un M comme Majesté, sire, répond elle en lorgnant le serpent qui essaie de se cacher derrière un bâton.
-Bien..Mangouste, j’ai une question. Du serpent ou de moi qui est le plus fort ? Pour moi, votre altesse, quand vous êtes là, vous êtes le plus terrible et sans conteste le plus fort des animaux. Le serpent, lui, je ne le crains pas, je l’adore. –Pardon ? –Oh oui oui je les aime les serpents ! Surtout les venimeux, ce sont les plus goûteux !
- Le Lion épaté se retourne et voit le serpent piteux qui essaie de s’esquiver. Hop la, reptile, où rampes tu donc ? Dis si je suis plus fort que la mangouste et qu’elle est plus forte que toi, alors je suis plus fort que toi ! Logique, non ?
- Le serpent désespéré fait demi-tour et fonce vers le Lion. - NAN , Sssi TU BOUGES
Cette fois le Lion en a par-dessus la crinière. Il bondit hors de portée et dit : Mangouste voici un petit en-cas pour remplir votre creux. Oh merci sire avec plaisir, sire.
Aussitôt la mangouste se met à danser autour du serpent. Elle le fait tourner en bourrique, lui trouble la vue. Il a beau l’attaquer, il ne mord que la poussière. Elle est trop rapide pour lui. Elle le déboussole, le fatigue. Quand il n’en peut plus, elle le chope derrière la tête et d’un coup de dent Crac elle le tue. Puis elle le croque avec un air ravi de gourmande satisfaite. Lorsqu’elle a fini, le Lion ébahi se décide à parler :
- Hé bien merci, chère Mangouste, de m’avoir débarrassé de ce petit inconvénient.
La Mangouste salue et s’éloigne. Quand elle est suffisamment loin, elle se retourne : Dites-moi, ô Roi, si vous êtes si fort, pourquoi ne vous êtes vous pas vous-même débarrassé du serpent ? Un roi sans ses sujets ne serait-il pas un verbe sans complément ?
Ce soir-là dans la savane le Lion ne se pavane plus. Il a eu chaud mais il a eu aussi froid dans le dos. Il se demande s’il est vraiment le plus fort. Et le plus fort à quoi d’abord ? Il marche en regardant où il pose ses pattes de peur de retomber sur un os, une épine ou une autre question ??????"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Moussaron32Moussaron32   02 septembre 2013
"Ce jour-là , il fait beau comme il faut. Il fait chaud mais pas trop. Au milieu de la savane, un lion se pavane. Il n’a peur de personne et tout le monde a peur de lui. Il est grand, il est beau, il est fort, il est roi et il le sait. C’est un lion fier d’être lui-même.
Soudain un sifflement sinistre monte d’en dessous de lui.
Sssi j’ te mords et Sssi jte mords, t’es mort !
Le Lion se statufie. Cette sifflante voix le pétrifie. Elle appartient à l’espèce de serpent sinueux, sournois et surtout mortel. Le Lion ne bouge plus, patte en l’air et l’air bête. Il baise la t^te et voit le serpent. Il comprend tout de suite la menace, ce serpent-ci a tout l’air de vouloir mordre d’abord et de réfléchir après.
- Serpent, demande le roi des animaux, pourquoi voulez-vous me mordre Moi Le lion, qui ne vous ai rien fait et qui n’avait rien prévu de vous faire ?
- C’est parce que tout le monde dit que c’est toi le plus fort, or
C’EST MOI LE PLUS FORT ! Sssi TU BOUGES, J’TE MORDS ET Ssi J’TE MORDS, T’ES MORT!
- C’est normal que je sois LE PLUS FORT puisque je suis le roi et c’est normal que je sois le roi puisque je suis LE PLUS FORT. C’est évident et une évidence cela s’admet, non ?
Le serpent pense, Le Lion pose et les minutes se prennent pour des heures.
J’ai réfléchi ! dit le serpent
Sssi TU BOUGES, J’TE MORDS ET Ssi J’TE MORDS, T’ES MORT!
Le Lion ne voyant pas comment s’en sortir, se remue les méninges.
- Serpent, voici ma proposition : faisons un sondage, interrogeons les trois premiers que nous croiserons et demandons-leur QUI est le plus fort. S’ils répondent que c’est vous, je reconnaîtrai votre supériorité et s’ils disent que c’est moi hé bien, nous aviserons ? D’acord ?
- Ssoit, QU’IL EN SOIT AINSI !
Le Lion s’éloigne suivi du serpent qui ne le lâche pas d’une semelle. Impossible pour lui de s’enfuir. Ils finissent par débusquer une gazelle toute frêle. Comme elle manque de s’évanouir, Le Lion la rassure à sa façon.
- Gazelle, ce n’est pas l’heure de manger mais de répondre.À votre avis du serpent ou de moi qui est le plus fort ?
- Oh, pour moi, vous êtes aussi terribles l’un que l’autre. Avec vous, qui se sauve survit ! et sur ses bonnes paroles, la Gazelle prend la fuite et ne la lâche plus.
Le Lion se retourne vers le serpent et s’exclame : - Elle a raison ! Nous sommes aussi forts l’un que l’autre ! D’ACCORD ?
- NAN , Sssi TU BOUGES, J’TE MORDS ET Ssi J’TE MORDS, T’ES MORT!
Le Lion soupire et repart suivi du serpent entêté.
Un peu plus loin, ils dénichent une dame Zèbre aux grands yeux sombres et humides. Elle tremble tellement qu’elle en est toute grise. C’est encore le Lion qui parle:
-Zèbre, n’ayez pas peur, ce n’est pas l’heure de manger mais de répondre. À votre avis du serpent ou de moi qui est le plus fort ?
- Hé ben Monsieur le lion, répond la Zèbre qui a retrouvé son calme et ses rayures, vous savez, morsure de l’un ou morsure de l’autre, avec vous c’est la mort sûre ! Alors que si l’on se sauve, on est sauvé ! Le serpent et le Lion regardent disparaître la Zèbre.
- Tu vois, dit le Lion, ils sont tous d’accord et moi aussi ! Topons là, sinistre serpent et séparons nous !
- NAN , Sssi TU BOUGES, J’TE MORDS ET Ssi J’TE MORDS, T’ES MORT! C’est tout.
-Le lion résigné, accompagné du serpent obtus, repart à la recherche du troisième avis. Ils finissent par trouver un éléphant. C’est moins difficile à trouver que les fraises des bois. Le Lion comme d’habitude, prend la parole : Eléphant n’aie pas peur.- J’ai pas peur ! – Exact.. J’aimerais que tu me dises qui est le plus fort. - C’EST MOI.
-C’est juste mais écoute toute la question, s’il te plaît. Qui est le plus fort. C’EST MOI !
- C’est vrai ! mais es-tu têtu, toi ! Je te demande qui est le plus fort entre MOI et le Serpent sadique ici présent ! L’Eléphant de peur de se tromper, réfléchit et finit par barrir : - C’est moi ! Le Lion livide et le serpent dépité s’éloignent et se remettent en quête d’un troisième avis."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
JumaxJumax   03 février 2013
'Il est grand, il est beau, il est fort, il est le roi et il le sait. C'est un lion fier d'être lui-même.'
Commenter  J’apprécie          120
Video de Pierre Delye (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Delye
Pierre Delye - T'as mal où ?
autres livres classés : lionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Caprices ? C’est fini !

Le plus proche conseiller du roi est

Son chambellan
Son intendant
Son premier ministre

20 questions
71 lecteurs ont répondu
Thème : Caprices ? C'est fini ! de Pierre DelyeCréer un quiz sur ce livre
.. ..