AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782842715151
320 pages
Éditeur : La Musardine (17/01/2013)

Note moyenne : 3.28/5 (sur 90 notes)
Résumé :
RESERVE A UN PUBLIC AVERTI

Charlotte, jolie brune de vingt-huit ans, partage ses journées entre son boulot répétitif de maquettiste, sa passion pour les recettes bios et son blog culinaire qui cartonne. Seule ombre au tableau : sa vie de couple soporifique. Intriguée par les aventures sexuelles de ses deux meilleures copines, Morgane, la fashionista nymphomane, et Déborah, la dominatrice-orthophoniste, Charlotte rêve secrètement d'ébats plus pimentés.... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (41) Voir plus Ajouter une critique
Luniver
  12 décembre 2013
Charlotte travaille dans un magazine de cuisine, et tient son propre blog sur la cuisine bio, très populaire, en parallèle, sans que personne au travail ne soit au courant. le directeur du magazine est viré et remplacé par un jeune aux dents longues, qui décide séance tenante de plagier le blog de Charlotte.
Arrivé là, j'ai vu arriver gros comme une maison la relation à la « cinquante nuances ... ». Ce qui s'est révélé faux, et ce qui a beaucoup nuit au plaisir de ma lecture, tant il est difficile d'apprécier un livre la main sur la poignée de la fenêtre, le corps en extension, et prêt à battre le record de lancer de bouse commerciale en milieu urbain au premier indice négatif.
Au contraire, on suit un groupe de filles assez dégourdies, avec Morgane, qui tombe sur l'homme de sa vie chaque semaine, et Déborah, une dominatrice qui gère un cheptel de soumis et qui n'hésite pas à en passer un de temps en temps à ses amies en manque d'affection. le seul mâle de groupe, Benjamin, joue le rôle de la vierge effarouchée et a un peu de mal à se faire aux récits parfois riches en description de ses trois amies.
L'intrigue n'est pas convenue et le coup de théâtre final a réussi à me surprendre. Ce livre est finalement assez réussi, et mêle agréablement humour et sexe débridé. Il tord aussi le cou à pas mal de clichés des romans érotiques actuels, ce qui est tout à son honneur !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          233
Bouvy
  06 avril 2015
Charlotte est maquettiste pour un magazine culinaire. Elle est aussi une bloggeuse de talent, spécialisée dans la cuisine bio. Notre héroïne est encadrée par deux amies, assez délurées, la rousse et dominatrice Déborah et la blonde fashion victime, versatile, changeant de vêtements, de jobs de mecs quotidiennement : Morgane. le trio est complété par un quatrième complice, un jeune homme, Ben. Benjamin est photographe, il est le colocataire de Morgane et aide la jolie brune Charlotte à illustrer son blog grâce à ses prises de vue. Contrairement à ses trois amies plutôt libérées et malgré un physique assez avantageux, Ben serait encore puceau.
Au début, Charlotte est la plus sage des trois jeunes femmes. Elle vie en couple avec Bruno. Quand elle comprend que son compagnon lui est infidèle, elle le met à la porte de chez elle. Conseillée par ses deux amies, elle se jette à corps perdu dans l'amour pour le sexe, s'épargnant ainsi les peines de coeur.
Sur le plan professionnel, Charlotte va également vivre de gros changement. le journal pour lequel elle travaille est repris par un grand groupe qui n'a comme objectif que de doper les ventes du magazine. Pour cela, il remplace la directrice par un jeune homme aux dents longues, peu scrupuleux, qui ambitionne sans remord de plagier le blog de Charlotte pour donner un coup de jeune à l'hebdomadaire culinaire essoufflé.
C'est alors que Charlotte reçoit un troublant message d'un admirateur anonyme, se faisant appelé Stan. Charlotte, à peine consolée de sa rupture, va t'elle se laisser séduire par cet étrange inconnu qui a le don de la toucher par quelques mots dans sa fibre la plus intime?
Ne vous y trompez pas. Ce roman, fruit d'une imagination féminine est loin du standard qui inonde depuis le succès de 50 Nuances le monde de l'édition. La cuisine bio est un prétexte, une légère trame. L'arrivée de l'inconnu ajoute un léger suspens à l'histoire. C'est cru, c'est chaud, c'est relevé et épicé à souhait. Ici, nous ne sommes pas vraiment dans la romance. Les scènes d'érotisme sont explicites, flirtant avec la pornographie. Les trois jeunes femmes sont plus que libérées. Belles, indépendantes, elles s'offrent sans retenue, tout à tour dominatrices, amoureuses, libertaires. Nous, les " mecs " y sommes plutôt vus comme des objets, limite sex-toys. On se prend une bonne claque dans la testostérone. Ça fait du bien, pour une fois, d'avoir l'impression d'être le sexe faible.
Le style, malgré le côté sulfureux, reste féminin. Il est rapide, moderne. Ce qui me gêne un peu, c'est l'emploi de pas mal de mots anglais, propre au milieu de l'édition, des affaires et de la mode qui sont l'environnement dans lequel vivent les personnages.
Au-delà de la grivoiserie, les scènes d'érotisme sont émoustillantes. le livre est empli d'un humour décapant et le fou-rire vous guète a chaque page. Bref, ne pas dire que j'ai aimé serait mentir. Je crois que je ne vais pas hésiter une seconde à télécharger le deuxième tome : " Sex In The TV "
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Milka2b
  13 août 2013
Je ne sais pas à quoi je m'attendais en lisant un livre avec ce titre, mais sûrement pas à ça....
Moi qui croyais lire une petite chick-lit romantique, tournant autour d'un blog culinaire et d'un trio de copine...oui c'est le cas...mais version "X".
Charlotte, une jeune fille adorable, maquettiste dans un magasine de cuisine, élabore le soir venu un Blog Culinaire Végétarien et Bio, la seule ombre à sa vie, c'est qu'elle n'ose pas assouvir ses fantasmes ni les avouer à son copain.
Une de ses amie, une rousse ultra sexy, exerce en tant qu'orthophoniste 3 jours par semaine pour assouvir son coté maternelle, et nous dévoile sa face cachée en tant que Dominatrice ayant tendances à jouer avec les hommes soumis.
Puis vient Morgane la copine délurée qui tombe amoureuse tout les 4 matins et a des pratiques sexuelles un peu « spéciales »
Et au milieu de ce trio feminin, nous avons Benjamin, le gentil pote, colocataire de Morgane et encore puceau....
Toute l'histoire gravite donc autour de Charlotte qui va voir sa vie basculer en un claquement de doigts. Heureusement ses amis sont là pour l'aider à surmonter ses malheurs.
Bon je ne cache pas que les termes un peu crus et les situations sexuelles extravagantes peuvent choquer les yeux chastes (et un peu les miens, surtout que je ne m'attendais pas le lire).
Nous avons droit à des détails assez précis, des relations homosexuelles et orgiaques, des scènes SM et fétichistes, et perdu dans tout ça du romantisme et de l'humour.
Mais cette histoire érotico-romantique est drôlement sympa, et vraiment vraiment marrante avec toutes ces mises en scènes cocasses, j'ai pas arrêter de rigoler à chaque pages, grâce aux situations et expressions de nos protagonistes.
Je le conseil les jours de pluie et de cafards ;)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          111
sinupsia
  15 mars 2013
de nos jours, il faut bien l'avouer, le roman érotique refait surface. Ce n'est pas une nouveauté, ce genre existait déjà depuis plusieurs années, mais avec la sortie médiatisé de la saga Fifty Shades, les femmes osent de plus en plus avouer leurs lectures affriolantes.
Vous l'aurez compris, Sexe in the kitchen est un roman érotique mais pas n'importe lequel. C'est un savant mélange entre l'érotisme et le chick-lit qui n'a rien à voir avec ce qu'on peut lire en ce moment dans le même genre. Pas de jeune fille naïve, prête à tout accepter pour l'homme qu'elles aiment etc etc mais des jeunes femmes qui savent ce qu'elles veulent et surtout ne veulent pas. Dans ce roman, les femmes sont au pouvoir :) Elle contrôle et dirige leur vie comme elles l'entendent. Pas de tabou ni de privation, l'héroïne et ses amies vivent leur vie pleinement.
Pour ce qui est de la couverture, elle me rappelle les couvertures des anciens livres de cuisine ou ceux qui abordent les bonnes vieilles recettes de grand-mère. J'aime beaucoup ce petit vichy rose très girly tout comme le contenu du roman d'ailleurs. La couverture correspond bien à l'histoire et c'est un plus comme vous le savez pour moi.
Passons à l'histoire. Nous rencontrons Charlotte, une jeune et jolie jeune femme. Charlotte a tout pour être heureuse, ou presque. Elle est maquettiste dans un magasin culinaire, tient un blog réputé où elle présente ses recettes bios et elle est entourée d'un groupe d'ami incroyable. Seule ombre au tableau, son petit ami Bruno je vous laisse découvrir pourquoi.
Pour ce qui est des personnages, c'est simple, je les ai adorés. Que ce soit Déborah l'orthophoniste et dominatrice rousse, Morgane la blonde fashion, qui collectionne aussi bien les fringues, que les échecs professionnels ou encore les mecs, Ben le copain photographe puceau ou Charlotte notre brunette pétillante. D'autres personnages entre en jeu également au file des pages. On rencontre les soumis de Déborah comme Boris, ainsi qu'un certain Stan. Un personnage bien mystérieux qui débarque dans l'histoire en laissant un message à Charlotte via son blog. Il va entraîner Charlotte, et le lecteur avec, dans un petit jeu des plus excitant.
J'ai trouvé la plume de cette auteur très légère, originale, bien pensée et drôle. Les personnages ont de la personnalité et une répartit incroyable. Ils m'ont aussi bien fait rire que donné chaud. Il y a une réelle histoire et cette dernière va droit au but avec fluidité et humour. Les scènes de sexe sont originales, bien décrites et émoustillantes.(Il y a une scène au téléphone qui j'en suis certaine ne vous laissera pas indifférente ainsi qu'un trio qui va très certainement vous plaire mais je n'en dis pas plus, je préfère vous laisser le plaisir de découvrir par vous-même).

En bref, j'ai passé un agréable moment en compagnie de ce livre qui allie à la perfection humour, univers féminin et érotisme. Des dialogues qui tiennent la route et des descriptions juste parfaitement bien menées. On peut facilement s'identifier au personnage féminin principal (Charlotte) qui est d'une nature plutôt normal et même la jalouser à certain moment. :)
Une lecture plaisante, excitante, divertissante et amusante.

Les + :
- Beaucoup d'humour
- Une histoire qui tient la route
- Des personnages très attachants, amusants bien que très différents
- Scènes de sexes originales et diversifiées
- Une vraie fin qui conclu bien
- Pas de temps mort ou inintéressant

Les - :
- Des termes spécifiques (en anglais) propre au métier de Charlotte m'ont un peu gênée n'y connaissant rien.

http://les-lectures-de-sinupsia.blogspot.fr/2013/03/sex-in-kitchen.html
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
xnewlo
  02 octobre 2014
Un petit moment que ce livre trainait dans ma PAL. le résumé laissait penser à une romance Chick-lit sur fond érotique. Et bien pas tout à fait...
Charlotte, jeune femme de 28ans, chroniqueuse culinaire de carrière et blogueuse de cuisine bio à ses heures perdues est belle, intelligente, et a tout pour réussir. Seulement voilà, un soir, alors qu'elle avait préparé une soirée coquine a l'intention de son copain, un message vocal lui apprend que celui-ci la trompe avec une collègue... C'est alors que Charlotte perd toute confiance en la gente masculine, et décide donc d'oublier son chagrin d'amour en vivant des expériences sexuelles originales et avec de nombreux partenaires. Seulement voilà, sa vie aujourd'hui se résume à de multiples garçons, dont un qui est un admirateur secret...
En ce qui concerne les personnages, on en a vraiment une belle variété !
Tout d'abord, Charlotte, chroniqueuse culinaire, est plutôt attachante, mais a surtout souvent le feu aux fesses ! C'est le cas de le dire !
On a aussi Morgane, son ami bimbo et croqueuse d'hommes ! Sa vie est totalement instable: un nouveau job tous les jours, un nouvel homme tous les soirs...
Il y a également Déborah, jeune orthophoniste le jour, et dominatrice sexuelle puis sado-masochiste la nuit avec quantité d'hommes... Adepte des partouzes et des plans homosexuels...
Pour compléter la bande d'amis, on a Benjamin, puceau, n'ayant jamais eu d'amoureuse. Photographe dans la vie, c'est le meilleur ami de Charlotte, et l'aide à monter ses bouquins de cuisine avec des photos des recettes de celle-ci...
Sans compter les personnages secondaires, comme Romain Valandier, le jeune patron un peu chaud, Poupette la soubrette soumise, Bunny le lapin, Boris le légionnaire, Poussin et j'en passe largement des meilleurs...
Que dire ce livre ? D'une part, je ne m'attendais pas à cela, et donc j'ai été vraiment surprise et étonnée c'est le cas de le dire ! D'autres part, si vous vous attendez à une romance érotique romantique, passez votre chemin ! Ce livre est nettement plus trash, parfois vulgaire et mettant en scène des choses vraiment inattendues... Mais qu'est-ce que c'est bourré d'humour et de situations comiques ! Déborah est vraiment cinglée dans son genre, Charlotte est vraiment une grosse obsédée et Morgane est les deux réunies... Il n'y a que Benjamin pour relever le niveau de cette bande de déjantés, ou pas en fait.
Au final, cette lecture fut une bonne découverte divertissante et rigolote, pas prise de tête. Néanmoins, ce livre n'est pas à laisser à la portée des petites mains, étant donné que dans le genre, je crois que c'est ma lecture la plus trash jusqu'à aujourd'hui... Marrant et surprenant ! Seul petit bémol, j'ai d'entrée de jeu deviné l'identité de l'admirateur secret, d'où le retrait d'une étoile. Mais ça ne gâche pas le plaisir de la lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (43) Voir plus Ajouter une citation
Milka2bMilka2b   13 août 2013
« Putain, Lo, c’est quoi, ça ? Y a des gros vers qui cuisent dans ta soupière !

— Mais non, ce sont des crosnes. De délicieux tubercules. Je vais en faire une salade, assaisonnée à l’huile de sésame et au gomasio. Il va falloir t’y habituer, demain on commence la série sur les légumes oubliés.

— Ah ouais, chanmé ! J’imagine que les fœtus de rats dans ta panière, ça se mange aussi ?

— Affirmatif. Ils ont même un nom : les topinambours, mon cher. Ils seront délicieux en velouté, avec une touche de poivre du Sichuan et une larme de crème d’avoine.

— OK, c’est pas de leur faute s’ils sont moches, pourvu qu’ils soient bons, mais ça va être coton de les rendre appétissants en photo. Putain, t’as vu la tronche de ce youpitambour ? On croirait un mauvais effet spécial de série B !

— Et encore, je t’ai pas présenté leurs cousines : les betteraves crapaudines.

— Putain, Lo, t’as un grain parfois. Tu ne peux pas manger des Big Mac comme tout le monde !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
sariahlitsariahlit   23 mai 2013
Je marche vite, parmi la foule pressée des jours d'affluence. Les enseignes se succèdent le long de la rue commerçante. Ce pourrait être le boulevard Haussmann un samedi de décembre. En tout cas, c'est l'hiver, car le soleil décline alors que les boutiques sont encore ouvertes. Les passants ont des sacs de shopping plein les mains. Je slalome entre les manches et les bonnets. Tout un groupe de personnes m'accompagne ; il y a mes copines : Déborah, Morgane, et aussi d'autres gens que je ne connais pas.
Et puis il y a ce garçon. Un inconnu qui marche avec nous. Quelqu'un doit le connaître puisqu'il est là. La nuit tombe. Je n'arrive pas à distinguer les traits de son visage . Il se trouve toujours quelqu'un ou quelque chose pour le cacher. Il est grand, d'une belle carrure. Son pas est rapide, sa démarche élastique. Son attitude m'interpelle. Il m'observe, il cherche mon contact, c'est évident. Je sens le poids de son désir sur moi. Sa convoitise me trouble. Très vite, je réalise qu'il m'attire aussi. Je ne m'explique pas cette pulsion soudaine. Il faut, moi aussi, que je l'approche t que je le frôle sans arrêt. A chaque contact, je suis prise de frissons. Bien que j'ignore tout de lui, je le veux, et je sais, oui , je sais, d'une certitude comme on ne peut en avoir qu'en rêve, que c'est réciproque. Cette prise de conscience me grise. Je n'écoute plus les conversations de mes amies. Ce garçon devient mon unique obsession.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
BouvyBouvy   02 avril 2015
Non. C’est son jour de soumis. Elle encule un avocat d’affaires dans son bureau entre midi et deux. C’est pas ce type qu’on a vu une fois chez elle, à qui elle avait mis des oreilles de lapin et une carotte dans le cul ? Oui, c’est lui, et elle le faisait sauter à pieds joints dans l’appartement. Je crois qu’il s’appelle Benoît, mais elle l’appelle Bunny, à cause des oreilles. »
Commenter  J’apprécie          70
Ninie067Ninie067   28 décembre 2013
Devant son attitude défensive, Dino s’expliqua, un sourire malicieux aux lèvres :

« Eh bien, Princesse, pour quelqu’un qui n’est ni sado, ni maso, on en trouve de belles dans ta chambre ! »

Mais bien sûr ! C’était la cravache que Déborah lui avait prêtée pour dominer Boris. Où Dino avait-il donc été fouiner pour tomber dessus ?

« Ce n’est pas à moi, c’est à ma copine Déborah, s’empressa de répliquer Charlotte, sans réel espoir de convaincre son interlocuteur.

— Eh, ça va, lui dit-il en contournant le comptoir de la cuisine pour s’approcher d’elle, tu fais ce que tu veux, ma chère, je te juge pas. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Morgane_De_MussetMorgane_De_Musset   28 février 2017
- NON ! Tu t'es tapé ton élève ? Questionna à son tour Déborah.
- Euh... pas tout à fait.
- Tu l'as sucé ?
- T'es ouf ! J'aurais jamais trompé Antonin. Non, je crois que je l'ai laissé... me lécher l'anus, mais bon, c'était un dérapage ! Au départ, il était juste censé me masser les pieds parce que je m'étais cognée sur le tabouret du piano.
- Comment ? hurla Déborah en se frappant le front du plat de la main. Tu te rends compte qu'il n'y a qu'à toi que ça arrive des trucs comme ça ? Les gens normaux ne se font jamais bouffer le cul sur un malentendu !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
Videos de Octavie Delvaux (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Octavie Delvaux

Osez dresser votre mari
Un an après Sex in the kitchen, Octavie Delvaux revient avec Osez dresser votre mari, un petit guide pratique pour tout vous apprendre de l'art de la dominat...
autres livres classés : chick litVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Êtes-vous incollable sur Sex in The Kitchen?

Comment s'appelle le personnage principal?

Charlotte
Morgane
Julie

10 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Sex in the kitchen de Octavie DelvauxCréer un quiz sur ce livre
.. ..