AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782842716110
337 pages
Éditeur : La Musardine (15/01/2015)
3.79/5   31 notes
Résumé :
[RESERVE A UN PUBLIC AVERTI]

En l'espace de deux ans, la carrière de Charlotte a décollé. L'auteure de best-sellers culinaires est maintenant chroniqueuse dans une émission quotidienne. Mais les coulisses de la télévision, où règnent jalousie et luttes de pouvoir, lui réservent bien des surprises. Entre les avances très hot de la présentatrice vedette et les menaces d'un mystérieux maître chanteur, la jeune femme ne sait plus où donner de la tête. Et... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
3,79

sur 31 notes
5
7 avis
4
7 avis
3
1 avis
2
2 avis
1
3 avis

Aelynah
  20 avril 2015
Charlotte, la trentaine vintage et veggie, après le succès de son blog se voit propulser à la télévision pour animer une chronique culinaire végétarienne dans une des émissions à succès du moment.
Entre la productrice de l'émission qui n'attend qu'un faux pas, un être malveillant qui met à sac sa loge ou modifie des produits de beauté bio, la présentatrice qui lui fait du rentre-dedans, ou les jalousies des autres chroniqueuses, Charlotte a rapidement un aperçu réaliste et franchement pas girly de la vie de chroniqueuse tv.
De plus avec le départ pour un mois de son cher et tendre au Brésil, la solitude lui pèse et l'inquiétude un peu aussi. Car son chéri va photographier sur les plus belles plages brésiliennes des mannequins peu vêtues et sexy.
Heureusement leurs correspondances vont être une vraie bouffée de chaleur pour elle. A tout niveau vu les échanges érotico-fantasmes qui vont transiter sur la toile du net entre nos deux tourtereaux.
Elle peut aussi compter sur ses deux meilleures amies, Deborah la dominatrice et Morgane la fashionista, actuellement en poste de prof d'histoire-géo dans un lycée pour petits bourgeois.
Les personnages de ce roman ne sont pas à piquer des vers et octavie Delvaux réussit à nous en offrir un panel assez hétéroclite.
Autant Charlotte avec son côté vintage fait de prime abord penser à l'autre Charlotte, celle de Sex and The city, un peu coincée et sage avec son col Claudine et sa petite robe à fleur, autant les deux autres sont hautes en couleur.
Deborah, une double vie, orthophoniste le jour, domina le reste du temps est mon personnage préféré. Elle ne mâche pas ses mots, a toujours des dictons complètement farfelus. Par exemple :" Cul sur la houle, QI de moule" en parlant des surfeurs. Elle est de plus plutôt misandre et ses conseils font souvent appel à un peu de violence envers le sexe dit fort. Mais on ressent en elle une sensibilité et une fragilité qui touche. Enfin est-ce mon cas.
J'ai d'ailleurs trouvé assez sympa sa pseudo déprime existentielle qui du jour au lendemain parce qu'elle se retrouve amoureuse du mec qu'il ne faut pas , allez comprendre marié à une autre, décide de tout bazarder, ses soumis comme ses jouets, de les délaisser comme de vieilles chaussettes. Elle va même en oublier un dans sa cave toute une nuit.
Charlotte, comme je le disais plus haut me fait penser à cette autre Charlotte de Sex and The city qui paraissait timide et réservée et qui dans l'intimité ne s'en laissait pas conter. Ici aussi elle va nous surprendre. Entre les emails coquins échanges avec son chéri, son aventure d'un soir avec la présentatrice, les gages farfelus et plutôt osés d'un maître chanteur, des soirées en club échangiste, des jolis fantasmes de fessées dans un cadre particulier, elle nous surprend et nous émoustille.
Car elle n'est pas l'oie blanche que l'on pense. Elle manque peut être parfois un peu de repartie mais ne se laisse pas marcher sur les pieds pour autant.
De plus elle est vraiment bien entourée avec ses deux meilleures amies. Car quoique toutes trois très différentes elles sont aussi complémentaires.
La dernière cependant m'a fait hérisser le poil plus d'une fois, Morgane, la fashionista.
Blonde, évaporée, avec des comparaisons toutes plus bizarres les unes que les autres j'ai eu beaucoup de mal à accrocher à un personnage aussi futile et superficiel. Elle tombe amoureuse comme vous changez de culotte, elle ne voit que par la dernière tendance à la mode, pour lesquelles elle tient un blog aidée de ses deux acolytes Jo et Paul. Un point d'humour pour eux d'ailleurs lorsque nous apprenons qui ils sont vraiment et les résultats de leur cohabitation.
Enfin tout ça pour dire que c'est un délicieux moment de détente erotico-chick-lit que ce roman. Je n'en attendais pas plus car comme le titre le laisse entendre il y a beaucoup trop de la série Sex and the city dans ce roman pour ne pas en faire l'amalgame. Il est cependant désopilant, émoustillant et fait passer de savoureux moments à suivre les aventures de nos trois amies.
Savoureux car il y est question de cuisine, de bons petits plats et je ne suis pas végétarienne mais les recettes expérimentées par Charlotte et proposées aux téléspectateurs de son émission sont sous la plume de l'auteure digne d'être goûtée. Ma gourmandise s'est réveillée pour ces plats pourtant peu habituels de mes papilles et comme je ne dois pas être la seule, l'auteure a pensé à nous en les incluant à la fin de son livre. Un bon point pour notre gourmandise.
Autres gourmandises qui se sont dévoilées sous la plume de l'auteur, ce sont les scènes coquines. Celles-ci sont construites elles-aussi comme une recette. Les ingrédients sont intégrés petit à petit pour faire monter la sauce (sans jeu de mots grivois), les mélanges parfois surprenants vont aiguiser les papilles, les saveurs suaves et douces mais aussi épicées et sauvages de certains plats vont nous surprendre agréablement.
Bon appétit à tous fins gourmets ou fins coquins, ce livre est pour vous !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Sami33
  24 octobre 2015
J'étais plus que ravie de retrouver Déb, Gaga, Lo et Ben ! Vous me direz, je n'ai pas attendu longtemps, j'ai enquillé directement sur celui-ci !
Dans cet opus, on retrouve Charlotte en animatrice TV ! Son blog et ses livres ont rencontré tellement de succès que l'univers de la télévision lui a ouvert ces portes ! Sauf que là-bas, c'est un monde remplis de requins en tout genre et que notre pauvre gentille Charlotte tient plus du baleineau que d'un requin ! Elle peut se faire manger toute cru à tout moment, c'est d'ailleurs ce qui risque de se passer, et l'intrigue sera menée dessus...
La productrice n'attend qu'un faux pas de la part de la belle pour la remiser au placard mais manque de bol, Charlotte est aimée du grand public pour sa simplicité, son efficacité, son enthousiasme ! Une personne qui végète dans son entourage lui veut du mal, il ne lui arrive que des bricoles dans le studio et c'est Veronica, la présentatrice vedette de l'émission qui va la soutenir... Elle va tellement bien l'épauler qu'un soir, elles vont toutes les deux poussées leur relation... En effet, avec Ben parti au Brésil pour son travail pendant un mois, Charlotte se sent terriblement seule, abandonnée, en manque d'affections ! Même si ses fidèles amies et les échanges téléphoniques et mails qu'elle a avec Ben régulièrement pour palier ce manque, cela ne change pas grand chose car elle se sent toujours seule, le soir, quand elle rentre chez elle, après l'émission. Elle est donc vulnérable, et l'alcool n'aidant pas à faire les bons choix, Charlotte va avoir une relation sexuelle avec Veronica. Cette relation lesbienne m'a dérangé...
Déborah, notre domina, mon personnage préféré de "Sex and the kitchen" nous fait une tite déprime ! J'ai eu un pincement au coeur en la voyant tristounette à cause d'un mâle ! Je ne pensais pas que Déborah pouvait tomber amoureuse ! Mais surtout, tomber amoureuse d'un soumis/homme marié qui plus est !! Sur un coup de tête, elle décide de tout bazarder, elle ne veut plus de soumis, elle ne veut plus dominer, elle se débarrasse de ses joujoux, en somme, le nettoyage de printemps en plein automne !
Gaga, notre fashionista ! C'est ma blonde préférée ! Elle est toujours autant déjanté pour ne pas dire plus déjanté qu'avant ! Elle s'est trouvée un job d'enseignant ! Oui, vous lisez bien ! Morgane est enseignante mais vous la connaissez, elle ne garde pas un job très longtemps et celui-ci ne déroge pas à la règle ! Elle tient toujours son blog de mode, aidée de ses deux acolytes Joe et Paul ! D'ailleurs, son blog fait un tabac, il est publicité dans Cosmos !! Mais quand vous apprendrez qui sont Joe et Paul et ce qu'ils ont fait, vous serez morte de rire !
Je sur-kiffe toujours autant la plume d'Octavie Delvaux
😻
!
Ce roman est un condensé d'humour cru entre copine, de sexe à l'état pur. La plume de l'auteur est originale, drôle, légère, agréable, facile à lire, sans aucune prise de tête.
Les personnages ont tous une personnalité et une répartie géniale ! J'ai pleuré de rire tant les dialogues sont incroyables ; notre blonde mais aussi notre orthophoniste de charme n'ont pas leur langues dans leur poche et elles ont de la répartie, croyez-moi, on a pas le temps de s'ennuyer ! Prévoyez également un stock de petites culottes, ce roman donne chaud, aussi chaud que dans le précédent opus. Les scènes de sexe sont originales, bien décrites et toujours émoustillantes (les mails érotiques entre Ben et Charlotte ne devraient pas laisser indifférentes les coquines !).
Dans tout ça, nous avons une histoire, et elle tient la route, il n'y a pas de temps morts, on a pas le temps de se poser des questions ! Octavie Delvaux enchaîne les événements qui s'emboitent parfaitement dans le temps, c'est bien écrit.
Vous l'aurez compris, j'ai passé un bon moment avec ce trio de jeunes (vieilles ?) femmes infernales, l'humour, la répartie, l'histoire et les scènes de sexe sont géniales !
Si vous êtes adepte de livres érotiques, cette lecture est faite pour vous ! Si vous aimez la répartie et l'humour en plus, ce livre est triplement fait pour vous !
Petit plus, non négligeable pour les gourmandes (de nourriture, hein !) : je trouve sympa que l'auteur partage avec nous les recettes de Charlotte ! En revanche, je ne suis pas sûr de vouloir les essayer... Je ne suis pas veggie ! Tofu ou autre, ce n'est pas trop ma tasse de thé... Bonne dégustation !
Lien : https://www.facebook.com/per..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Bouvy
  20 avril 2015
Ce n'est pas sans plaisir que je retrouve les trois amies déjantées de "Sex In The Kitchen". le premier tome m'avais ravis, tant par son humour que par son érotisme sans concession.
Deux ans se sont écoulés depuis le premier tome. Charlotte est devenue une star de l'édition, grâce à ses livres de recettes bios. Elle va commencer à présenter une rubrique dans un talk-show à la télévision. Dorénavant, elle partage sa vie avec Benjamin, l'ami photographe et nage dans le bonheur d'un couple heureux et complice. Mais Benjamin doit se séparer d'elle un long mois pour aller photographier des naïades en maillot de bain sur les plages idylliques du Brésil. Leur couple résistera t'il à cette séparation pleine de tentation ? Ses deux amies, Morgane, la blonde pulpeuse fashionista et Déborah, la rousse dominatrice sont toujours aussi présentes dans sa vie. Morgane crée son propre blog sur la mode, espérant conquérir la renommée comme son amie Charlotte tandis que Déborah, lasse de ses "mâles" dominés, souffre de vague à l'âme en cherchant l'amour.
Charlotte découvre avec méfiance le milieu à l'égo surdimensionné de la télévision. A peine sous les feux de la rampe, sa jeune célébrité est menacée par un mystérieux maître chanteur qui lui envoie une vidéo équivoque, ...
Face à l'heureuse surprise de la découverte du premier tome, j'avais un peu peur que ce deuxième épisode ne sente déjà le réchauffé. Il n'en est rien. L'humour cinglant est toujours présent, surtout les répliques irrésistibles de Morgane ou les proverbes inventés par Déborah. Si les scènes d'amours sont moins fréquentes dans ce nouvel opus, elles n'en sont pas moins chaudes et suaves que dans "Sex In The Kitchen". le rythme de l'écriture est toujours aussi rapide, un peu moins jalonné de mots anglais, ce qui n'est pas pour me déplaire.
Nous, les hommes, face à cette écriture qui suinte la féminité et le féminisme, ne sommes pas épargnés et notre virilité est bien égratignée. Ca a le mérite de nous recadrer un peu.
Bref, j'ai été autant surpris par le deuxième volet de cette saga, j'ai ris de bon coeur et ne suis jamais resté insensible aux scènes d'érotisme. Je crois que ce livre doit être lu en couple, c'est un bon remède contre la morosité quotidienne.
Et pour finir, l'auteur nous offre en prime quelques recettes de cuisine bio. Avis aux amateurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
ChtiteEmilie
  25 octobre 2017
Toujours un bonheur de retrouver la plume d'Octavie Delvaux!
On retrouve toujours Charlotte et ses copines deux ans après Sex in the kitchen.
Charlotte est chroniqueuse cuisine dans une émission à succès. Deborah n'a plus goût a rien même a ses soumis. Morgane est prof. Voilà comment commence notre histoire.
Tous va basculer quand Ben va partir au Bresil. Charlotte cédera a de nouvelles expériences et s'en mordra les doigts. Sa belle collègue ne lui fera pas que de l'oeil et elle sera victime d'un maître chanteur suite a une sextape. Son couple connaitra des remous.
Deborah trouvera l'amour.
Morgane ne restera pas longtemps prof et la tentation de coucher avec un élève sera trop grande.
Pleins de rebondissements en perspective.
Une histoire d'infidélité parasitera le livre mais c'est le coeur de l'histoire.
J'attends le troisième tome avec impatience!
Commenter  J’apprécie          50
Ninie067
  13 février 2015
Tout d'abord je tiens à remercier Stéphane et La Musardine pour m'avoir offert l'opportunité de lire ce livre en m'accordant leur confiance dans le cadre de ce nouveau partenariat.
Ayant eu l'occasion de découvrir le premier titre des aventures de Charlotte la blogueuse culinaire et de sa bande d'amies (retrouvez mon avis ici). J'ai profité de l'occasion qui m'a été donné de découvrir le nouveau roman d'Octavie Delvaux.
Le style de l'auteur est toujours autant enthousiasmant et j'ai été agréablement surprise dans ma lecture par le fait qu'elle ait su encore une fois me faire sourire à plusieurs reprises avec les péripéties des trois amies, tout en réussissant à allier cet humour et l'érotisme nécessaire à satisfaire tout le monde (personnages et lecteurs).
Dans ce livre, Charlotte découvre l'envers du décor des plateaux télévisés en devenant chroniqueuse culinaire pour une émission assez connue. Elle va se rendre compte que tout n'est pas tout rose et que pour rester en vue, certaines personnes sont prêtes à tout pour lui voler sa place dans l'équipe. Alors qu'elle est confuse, se sentant seule (car son petit-ami Benjamin est au Brésil pour un mois afin de photographier des top-modèles en maillot de bain) et terriblement attirée par une femme pour la première fois, Charlotte verra sa vie bousculée suite à un chantage diabolique.
Morgane et Déborah, ses deux amies, vivront aussi des changements dans leurs vies. Morgane cherchant constamment le grand amour et Deborah tombant amoureuse d'un de ses soumis qui est aussi un homme marié. J'ai justement apprécié le fait que l'histoire ne tournait pas uniquement autour de Charlotte (même si elle est le personnage principale), mais que justement l'auteur exploite tout autant l'histoire des personnages secondaires. D'ailleurs, la fin avec la révélation de Morgane laisse espérer une nouvelle aventure des trois amies. Je vais donc surveiller les infos à ce sujet.
En bref, une excellente histoire écrite par une auteur talentueuse, de l'humour à revendre, de l'amour, du sexe et de la jalousie à revendre, mais surtout un petit bonus avec de délicieuses recettes en fin de livre pour égayer nos papilles.
Lien : http://thereadinglistofninie..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
BouvyBouvy   13 avril 2015
Vous pensez peut- être qu’avec votre niveau, vous allez devenir P.- D.G. ? Vous croyez au père Noël ou quoi ? Vous ferez toujours partie de la caste des petits commerciaux qu’on piétine. Préparez- vous dorénavant à avaler des couleuvres. Ah, ça vous fait marrer aujourd’hui de vous foutre de ma gueule ! Profitez, profitez de la rigolade, je vous l’offre, parce que je sais que ça va pas durer. Et si vos boulots de merde sous- payés ne vous conviennent pas, ce sera le chômage, et dans dix ans je vous retrouverai à mendier en bas de mon immeuble. Parce qu’avec les gueules de bâtards finis au pipi que vous vous trimballez, comptez pas sur vos charmes pour vous prostituer. Même la veuve Bettancourt ne lâcherait pas un bifton pour vous. Ah si, toi, oui, oui, toi, Lola, pétasse over the pétasses, tu crois que j’ai pas remarqué ton sac Jérôme Dreyfuss et tes godasses Free Lance à 500 euros ? Tu penses que j’ai pas deviné comment tu les as achetés, hein ? J’en vois pas souvent, des boursières, se trimballer avec ce genre d’articles de luxe. Peut- être qu’aujourd’hui tu jubiles et tu crois dominer le monde parce que t’arrives à te faire 200 euros tous les quinze jours avec ta bouche de pute pétée d’acide hyaluronique, mais dans dix ans, quand ils auront défoncé ta jolie petite chatte bien lisse et embouti l’arrière- train au point que ton anus ressemblera à un chou romanesco, qu’est- ce que tu foutras de ta vie, hein, ma belle ?” »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
BouvyBouvy   11 avril 2015
Et comment ! Vous avez oublié ma devise ? Homme érudit, cafard au lit ! Je n’arrive toujours pas à comprendre pourquoi on apprend à lire aux mecs ! Non, mais c’est vrai, à quoi ça sert vu ce qu’on leur demande : avoir de gros bras pour soulever des armoires, monter des meubles Ikea, nous protéger en cas de conflit et, accessoirement, faire quelques pompes au- dessus de nous au pieu. Non, je vous assure, seules les femmes devraient être lettrées. Nous, au moins, on sait manier le savoir avec subtilité… Apprendre à lire des bouquins aux mecs, ça leur embrouille le cerveau ! Après, ils en oublient leur fonction première : mâle bagarreur en rut.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
BouvyBouvy   07 avril 2015
T’inquiète donc pas comme ça. Pour avoir pratiqué le Benny, je t’assure que quand il a décidé de rester de glace, il le reste. Tu te souviens du nombre de fois où je me suis baladée à poil devant lui quand on vivait ensemble ? Bon, OK, je ne suis pas mannequin, mais j’ai certains atouts… Eh bien, c’est à peine s’il me calculait. Il était aussi chaud qu’un survivant du Titanic accroché à son rondin dans l’océan Atlantique… Et pourquoi ? Parce qu’il était love de toi, ma jolie ! »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
BouvyBouvy   17 avril 2015
- Disons que je souffre davantage d’avoir rompu avec lui que de savoir qu’il m’a trompée…
- Je comprends. Après tout, commettre une incartade au Brésil, c’est pardonnable. Les Brésiliennes sont tellement open qu’il faut les considérer comme des attractions touristiques au même titre que le Corcovado. Revenir sans en avoir baisé une, c’est un peu comme revenir d’Auvergne sans saucisson. Et qui en voudrait à son mec pour avoir rapporté un saucisson ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Ninie067Ninie067   13 février 2015
— Cherche pas, se taper une prof, même poilue de la teuch, ça le fait, niveau popularité.


— J’en sais rien, mais Baptiste m’a de nouveau attirée à lui, tout mielleux. Je sentais bien qu’il était pas chaud pour me faire un cunni, parce qu’il paraît que ça sent le fauve, je sais pas quoi. Non, mais sérieux, qu’est-ce qui leur arrive aux jeunes ? C’est le changement climatique qui leur a donné un flair de cabot ? Ils sont en train de muter ou quoi ? Du coup, je ne lui ai pas fait de pipe, pas folle la guêpe, mais je le sentais lutter, les mains sur mes épaules pour essayer de me faire descendre… Comme je résistais, il me fait : “Vous sucez pas non plus ?” Je lui réponds : “T’es plus obligé de me vouvoyer ”, “Non, mais je veux dire, vous, les femmes matures !” Alors là, je vous raconte pas… Il m’a semblé que c’était le 11 septembre dans mon cerveau. Mon estime de moi-même est passée en deux secondes du 113e étage à ground zero. Que faire ? Vanne pour vanne, je lui ai lancé : “Tu sais, les femmes de ma génération, on a baroudé, on est habituées à de plus gros calibres… Quand on a goûté la saucisse knacki classique, une knacki ball ça vous bouche une dent creuse…” »

Les deux copines riaient à gorge déployée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Êtes-vous incollable sur Sex in The Kitchen?

Comment s'appelle le personnage principal?

Charlotte
Morgane
Julie

10 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Sex in the kitchen de Octavie DelvauxCréer un quiz sur ce livre