AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2020326426
Éditeur : Seuil (14/10/1997)
Résumé :
L'Algérie, trois ans après l'accession du pays à l'Indépendance. Jean-Marie, jeune coopérant français, part vers les Hauts Plateaux, accompagnant la secte des " mendiants de Dieu " : il y mettra à profit ses talents de sourcier.

Mais les hommes du village accueillent les nouveaux venus avec une certaine réserve...

Une deuxième expédition se prépare : en pure perte ? C'est pourtant le sort du nouvel État, le devenir d'un peuple ayant c... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Sachenka
  29 octobre 2016
Je ne sais pas trop quoi dire concernant le maitre de chasse… le résumé de la 4e de couverture va à l'essentiel. Quelques années après que la France se soit retirée de l'Algérie, l'ardeur est retombée. Quelques fellahs pensaient que l'indépendance amènerait l'égalité, le partage des terres, la richesse pour tous. Malheureusement, ce n'est pas le cas et ils sont prêts à tout pour y arriver. Même se retourner contre les leurs. le préfet Waëd (le personnage principal ?) préfère protéger ce nouveau pays, et parfois cela signifie réprimer les frères d'autrefois. le maitre de chasse contient donc tous les éléments d'une bonne histoire. le coeur de l'intrigue est puissant mais, malheureusement, pas suffisamment bien exploité ou développé pour m'intéresser. du moins, pas à mon goût.
Je ne me suis jamais senti proche de Waëd, je n'ai jamais senti son urgence d'agir. Les autres personnages sont trop nombreux et on ne plonge pas suffisamment en eux. On les observe de l'extérieur, dans leurs interactions avec les autres. Cette distance, ce détachement m'a empêché de me sentir concerné par leur lutte fraticide. Et c'est en grande partie à cause du style d'écriture de Mohammed Dib. Il est correct, sans plus. Alors que, souvent, il faut plus. Pourtant, dans ses autres romans, j'ai apprécié l'attention qu'il porte aux détails, les descriptions des lieux et des paysages sont souvent révélatrices. Et cette atmosphère. Mais ici, tout semble sec. Bref, une petite déception.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          350
Citations et extraits (53) Voir plus Ajouter une citation
SachenkaSachenka   24 octobre 2016
Nous avons conscience du silence. Nous ne l'avons pas entendu tout de suite, ne nous rendant compte d'abord que d'un faux silence, de quelque chose comme l'envers d'un grondement, mais déjà de si étranger à tout ce que nous connaissons, à tout ce que nous avons appris à écouter et à apprécier que nous restons longtemps, passons un moment avant d'y prêter attention. Puis il a dressé autour de nous sa présence péremptoire.
Nous pouvons l'entendre maintenant. Nous l'écoutons tous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          410
SachenkaSachenka   30 octobre 2016
Je les revois, ces steppes sur lesquelles les fellahs s'agrippent. Nous y sommes allés, conduits par lui, en décembre dernier. Des étendues sans fin où l'herbe est rare, consommée ; des étendues nettes. Nous avancions. Il n'y a que ces steppes et elles ne portent que ces touffes noires entre les pointes des rochers qui les hérissaient. Sur des lieues et des lieues. Chaque oued était un ossuaire sur un fond de sable propre. Le vent griffait le pays, pompait l'humidité de l'air, faisait craquer les plantes. Allant, venant, entre les montagnes d'où des pans s'étaient écroulés, il irradiait une lumière de soude sur leurs masses hiératiques.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
SachenkaSachenka   26 octobre 2016
La conversation part tout de suite. Elle devient générale, bruyante, gaie. Des gicleurs, des lambeaux, me parviennent :
... le malheur avec les Occidentaux, c'est qu'ils en sont arrivés à penser que la civilisation est tout ce qui est bon pour eux ; ils s'enferment dans le confort qu'elle leur procure comme dans un bastion fortifié et hors duquel un cataclysme même ne saurait les tirer que pour les emporter avec leur refuge...
... jusqu'à quel point le menteur ment-il véritablement, jusqu'à quel point cherche-a-t-il à donner le change? L'homme avance masqué...
... nous cachons ou renions certaines parties de notre âme de la même façon que certaines parties de notre corps...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
SachenkaSachenka   25 octobre 2016
Ce qui est facile, c'est de proclamer des idéaux! Mais quand il faut prendre le taureau par les cornes, c'est une autre histoire. On s'aperçoit que la vérité réside dans l'autorité, l'autorité seule, et le reste - tout le reste - n'est que du vent.
Commenter  J’apprécie          160
rkhettaouirkhettaoui   10 octobre 2015
Et à côté de ça, combien de vastes, de riches domaines abandonnés par les colons, dont nous sommes incapables de tirer grand-chose faute d’hommes et de connaissances, combien de puits de pétrole dont la plus grande part des bénéfices va à des sociétés étrangères. On ne saurait en avoir une idée exacte. Il faudra pourtant que les uns puissent un jour aller à l’école, et qu’il n’existe plus pour les autres de terres et d’emplois interdits, pour ces hommes justement qui ne pouvaient être que des manœuvres quand il leur arrivait de trouver du travail, et ces femmes qui n’auraient été que des boniches et qui feraient avec le temps d’aussi bonnes secrétaires, d’aussi bons professeurs ou quelque chose de semblable, avec de bons salaires, que n’importe qui. Et ce sera à la Révolution qu’ils le devront ; à nous, rien qu’à nous, qui aurons été capables de leur préparer et de leur construire cet avenir. Et eux-mêmes deviendront le meilleur rempart contre le désordre, la misère.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Mohammed Dib (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mohammed Dib
Mohammed Dib parle de Kateb Yacine.
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Mohammed Dib et son oeuvre

Mohammed Dib est originaire de :

Kabylie
Tlemcen
Alger
Constantine

10 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : Mohammed DibCréer un quiz sur ce livre