AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9791097125943
363 pages
Éditeur : Black Ink Editions (15/03/2019)
4.44/5   25 notes
Résumé :
Le bonheur est un but utopique qu'Alyssa a passé sa vie à essayer d'atteindre. Malgré tous ses efforts, le destin s’acharne et la place au cœur du danger, mettant sur sa route le ténébreux Hardy, agent du S.W.A.T. Un passé mystérieux, une rencontre électrisante, une organisation mortellement dangereuse, le tout multiplié par des décision hasardeuses changeront la donne. Et si il y avait un véritable fossé entre ce qu’elle veut et ce dont elle a besoin ? Et s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
4,44

sur 25 notes
5
8 avis
4
6 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

Lixia
  05 avril 2019
Et bien, et bien, et bien... Que dire après avoir refermer ce livre 🤔🤔🤔 Manon, Manon, Manon, ce n'est pas Hardy que j'ai envie d'étriper mais bien toi en fait 😂😜😂
Une fin pareille c'est inhumain et j'ai tellement de scénarios différents en tête que ça me donne le tourni 🤣🤣🤣
Une lecture intense, qui apporte toujours plus de questions que de réponses, des émotions brutes qui nous font aimer autant que détester ces personnages d'une grande force mais dont les bases sont grandement fragilisées.
En bref, un coup de coeur ❤️ de plus pour ma québécoise préférée, pour sa plume, tout d'abord, aussi douce que tranchante, aussi franche que contradictoire et qui sait susciter autant de fascination que de colère, elle sait jouer avec votre sensibilité avec brio !!! 😂 J'ai ri beaucoup, j'ai ragé énormément, j'ai compatis, j'ai été triste, j'ai été sur mes gardes et sur les nerfs tout au long de ses lignes captivantes. Et pour son histoire, ensuite, aussi prenante, addictive, lumineuse et sombre que prise de tête 😜
Alyssa est restée une petite fille à l'intérieur d'un corps de jeune femme qui affole sans difficulté la gente masculine. D'une grande intelligence, elle n'est malheureusement pas née du bon côté de la barrière, et après avoir grandi beaucoup trop vite dans son quotidien enfantin, elle a tenté de repartir de zéro en s'éloignant et en coupant tout contact avec son passé, s'inventant une toute nouvelle vie loin de la misère qu'a été ses débuts.
Mais un passé qu'on a fuit et pas résolu revient toujours tel un boomerang, en frappant toujours plus fort et toujours plus vite.
Obligée de revenir sur les lieux qui l'ont vu grandir, Alyssa se veut hautaine, forte et sans pitié mais ce n'est qu'une façade qui cache sa peur, sa détresse et ses rêves de petite fille.
Des problèmes à régler, des vérités à trouver et une conscience à apaiser lui feront mélanger son passé avec son présent et l'avenir qu'elle souhaite mais, lui permettront également de trouver l'homme pour lequel son corps, son coeur et son âme battent à l'unisson, Hardy.
Mais réussira-t-elle à construire quelque chose dans le contexte énigmatique et terriblement dangereux de leur rencontre ?
Hardy est un agent du S.W.A.T. expérimenté. Accompagné de son équipe aussi consciencieuse et loyale que lui, où son meilleur ami Jay opère avec lui, il est chargé d'éradiquer la vermine des rues et notamment une organisation aussi célèbre que dangereuse à la tête de la distribution de drogues.
Des unités comme la sienne, il y en a plusieurs, mais toutes, malheureusement, ne sont pas restées dans le droit chemin et il met un point d'honneur à rester droit, respectueux et honnête malgré une impulsivité et une franchise qui lui ont valu de multiples problèmes et surtout très récemment avec son mentor qui est à la tête d'une équipe que l'on pourrait qualifier de rivale.
Un homme arrogant, dur, brut, imposant et colérique que la vie et l'expérience ont façonné d'une façon négative créant une dualité en lui-même contre laquelle il lutte au quotidien.
Dans le fond c'est donc un être sensible et torturé qui préfère resté seul et à l'écart du monde que de se rapprocher encore du commun des mortels, afin que ses ténèbres n'atteignent personne d'autre que lui-même. Un altruisme égoïste, peut-être, mais une nécessité pour lui malgré la désapprobation de son seul et unique ami, Jay, qui tente depuis plusieurs années de le faire réagir et sortir de cette spirale infernale.
Mais c'est au détour d'une mission foireuse, que des yeux révélant une grande fragilité seront le déclencheur capable d'opérer un changement en lui, d'abord infime puis de plus en plus dérangeant. Alyssa. Voilà la responsable de ce changement qu'il n'a jamais demandé mais que sa dualité approuve pourtant.
Sera-t-il capable de l'approcher sans l'abîmer ? Pourra-t-il se contrôler et revenir à un état humainement acceptable aux yeux de tous pour les jolis yeux de sa belle ?
Une rencontre qui n'aurait jamais dû se produire.
Une attirance, un lien qui se crée malgré eux. Ils tentent bien de l'ignorer mais celui-ci est bien trop imposant au premier regard pour être enterré.
Elle cherche à se défaire d'un passé qu'elle aurait préféré oublier mais surtout elle souhaite la vérité.
Il veut accomplir son job et vivre sa vie mais il cherchera finalement une rédemption malvenue mais trop près de lui pour ne pas la tenter.
Elle va tout faire pour opérer un rapprochement, pour essayer de comprendre cet homme auprès duquel elle se sent en sécurité comme jamais avant dans sa vie.
Il va tout faire pour l'éviter et la tenir éloigner pour ne pas la salir mais il n'est qu'un homme et il finira par succomber à la tentation.
Ils vont apprendre à composer l'un avec l'autre, tentant d'obtenir un semblant de vérités ensemble mais gardant chacun leurs secrets qui finalement pourront les desservir et/ou les surprendre.
Une femme forte mais fragile, sincère mais secrète qui veut une vie simple et heureuse.
Un homme brisé, violent mais honnête et droit qui veut faire son boulot, et le faire bien.
Mais les apparences sont-elles vraies ou les secrets seront-ils plus fort ? À suivre...
Une fin sous haute tension qui nous fait hurler, à la hauteur de l'histoire qui nous fait nous interroger encore et toujours !!!
Bravo mais vivement fin mai quand même 😜😜😜
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
tislerkarine
  07 avril 2019
" Ce ne sont pas les faits en eux-mêmes, si terribles ou horribles soient-ils, qui nous font souffrir. La souffrance vient de ce que l'on n'a pas pu montrer ses sentiments, ni en parler, ni le hurler, ni en pleurer, ni le partager, et qu'on a tout enduré en silence. Cette souffrance prend sa source dans le secret, tel un "cadavre dans le placard", voire un fantôme qui crie vengeance ou demande à être reconnu et pleuré." Anne Ancelin Schützenberger
Hardy, flic au SWAT, une unité d'élite où il excelle depuis quelques années. Il est autoritaire, n'accepte aucunes fautes, négociateur chevronné mais aussi tellement colérique, impulsif, haineux mais envers qui ? Envers quoi ? Depuis quand ? Qu'est ce qui fait de lui cet homme au regard de glace, au tempérament de feu, aux réactions imprévisibles,à ce monstre qui lui donne cet apparence imposante forçant le respect ?
Au cours d'une mission, il va rencontrer Alyssa, l'otage qu'il doit libérer, il se fait et lui fait la promesse de la secourir, la sauver, qu'elle sera en sécurité, qu'il veillera sur elle et qu'elle ne sera plus en danger ; cette simple parole pour le commun des mortels est lourde de sens, de conséquence pour Hardy.
L'agent de SWAT a un instinct de tueur, il le tait depuis des mois et voir la terreur dans les yeux d'Alyssa à réveiller la bête sauvage ancrée en lui, de là, il se donnera le devoir de la protéger. Pourquoi elle et pas une autre ?
Il va découvrir des choses suite a la captivité de Alyssa, son enquête ne fait que commencer mais un autre agent le sergent Cartweld lui mettra des obstacles sur son chemin, cet homme qui fut son mentor, n'est plus qu'un être avide de pouvoir, de promotion, de reconnaissance et n'hésite pas a sacrifier des innocents pour atteindre ses objectifs. Qu-est ce qui a fait basculer l'homme droit vers un gars qui s'enjoint à provoquer Hardy et les règles ?
Alyssa, d'où vient-elle ? Que fait-elle à Miami ? Que cache t-elle ? Qu'est ce qui la met en danger et pourquoi ?
Hardy et la jeune femme sont liés, la raison est aussi sombre que ses yeux et aussi glaciale que son âme, pourtant, Hardy devra tenir sa promesse et faire en sorte que sa protégée reste vivante au péril de sa vie. La jeune femme a un comportement étrange, elle semble divulguer un secret, son attitude est tantôt celle d'une enfant, tantôt celle d'une femme manipulatrice et fatale. Elle traîne des casseroles, a une histoire compliquée et difficile, vit dans un quartier malfamé et ne semble pas intimidée par Hardy même si la peur l'habite. Cartweld l'ennemi numéro 1 de Hardy tentera une nouvelle fois de le doubler, mais l'homme glacial ne se laissera pas faire, une vie sauvée équivaut à sauver celle qui ne l'a pas été.
Dompter la « bête », celle qui blesse, cogne, ôte des vies, laisse derrière elle peur, haine, crainte, dégoût et colère, Hardy est en proie à ses démons. Jay, le collègue et ami de Hardy depuis tellement d'années qu'il ne dit rien quand il subit les foudres de son collègue, la confiance qu'ils ont entre eux va au delà de leur propre vie, même si cette promesse les conduira vers un néant quasi certain. Des abîmes silencieuses, des regards insidieux, mais où transparaît une confiance sans limites, deux âmes foudroyées, deux histoires différentes, deux être humains unis malgré eux, deux corps qui s'imbriquent parfaitement alliant destruction, secrets, attirance et ce petit quelque chose qui les prends au coeur et à l'âme, Hardy et Alyssa sortiront -ils vivant de cet infernal déferlement de haine ?
Ce tome 1 est comme qui dirait «explosif». @Manon sait y faire pour plonger la lectrice directement au coeur même de l'intrigue, plongeant par la même occasion cette facette peut exploitée du côté obscure du lecteur. Tout y est mélangé, la haine, la colère, l'appréhension, l'espoir, la surprise car oui, j'ai eu plusieurs fois cette moue de poisson hors de l'eau plus d'une fois. Les événements s'enchaînent, les découvertes aussi et à la lecture on s'imagine bien des choses, puis, c'est la douche froide, l'auteur sadique et imprévisible frappe une nouvelle fois pour dévier l'attention sur un élément dont on ignorait l'existence. Hardy, est ambivalent, mystérieux mais au contact d'Alyssa, il s'ouvre par brides, par saccades tout en résistant de la toucher car cela le mènerait à sa perte. Alyssa est bizarre, son comportement est celui d'une fille un peu psychopathe, son passé la rattrape mais elle l'a choisit pour un but précis, et quand je l'ai découvert, heureusement que j'étais assise.
Ce tome un coup de coeur magistral, encore un @Black inks qui m'a emporter au delà de mes limites nerveuses. Merci @Manon, pour ta plume merveilleuse et ta façon bien à toi de faire tourner la lectrice en rond pour l'amener aussi loin dans ses réflexions, merci @Sarah pour ces auteurs géniales que tu débusques même au pays des caribous, merci nounou Blackinette @Diboux pour ta rigueur.
Je vous conseille ce tome 1, attention mesdames Hardy est un faiseur de trouble en bonne et due forme.
Bonne lecture
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Marlene_lmedml
  15 mars 2019
UNE ROMANCE A SUSPENSE, 100% TESTOSTÉRONE ET ADRÉNALINE !
[S.W.A.T #1 – Dualité] est le premier roman de Manon Donaldson que je lis, et mon dieu, cette claque ! J'espère que vous êtes prêtes à faire connaissance avec Hardy, un héros viril qui transpire la testostérone ! Ce mec… c'est quelque chose.
Manon Donaldson nous offre un premier opus sous haute tension, avec beaucoup de rebondissements et une romance qui se met doucement en place dans un milieu dangereux et captivant.
DEUX HÉROS QUE TOUT OPPOSE…
Prenez une jeune femme qui n'aspire qu'au bonheur et un héros torturé, agent du S.W.A.T. et vous obtenez un duo explosif et plutôt atypique.
On entre très vite dans le vif du sujet et on fait connaissance avec nos deux héros principaux. L'alternance de points de vue nous permet de vraiment cerner les personnages sans toute fois deviner tous les tenants et les aboutissants de ce premier opus.
Alyssa est une nana indépendante, elle a déjà trop souffert pour se pourrir la vie, elle aspire à un avenir meilleur et elle va se donner les moyens de se sortir de la vie qu'elle a toujours vécue. Alyssa est une jeune femme optimiste, elle prend sa vie en main pour enfin accéder au bonheur dont elle a toujours rêvé. Sauf que voilà, sur son chemin, elle va tomber sur Hardy, agent du S.W.A.T qui va la sortir d'une situation très dangereuse. Et sans savoir pourquoi, il va se faire un devoir de la protéger lorsqu'elle va se retrouver dans la ligne de mire d'une organisation mortellement dangereuse. Alyssa est solaire, elle est naïve et pleine de bonnes intentions. Alyssa va essayer de faire fondre la couche de glace qui entoure Hardy, car franchement ce mec ne pourrait être plus froid et distant… J'ai adoré Alyssa, elle n'a pas sa langue dans poche, elle est drôle et très sexy. Et elle vous réserve beaucoup de surprises.
« – Tu es imbuvable monsieur le sergent Hardy/Hardy, ajoute-t-elle, toujours d'une humeur étonnamment bonne.
– Et toi, tu es… Très.. trop… vivante… »
Hardy… A nous deux ! Ce héros est un vrai phénomène, non mais franchement, je n'en reviens toujours pas. Hardy est un homme très complexe, tourmenté par des erreurs passées, il a bien du mal à rester dans le présent. Affrontant un alter ego plutôt effrayant il a promis à Alyssa d'assurer sa sécurité. Mais à quel prix ? Hardy est impressionnant, c'est un mâle alpha, un mec viril et brut de décoffrage. C'est un homme qu'il faut apprivoiser, il m'a décontenancé à plusieurs reprises. C'est un homme captivant, la dualité de son personnage est passionnante. Sa psychologie est bien travaillée, j'ai adoré en apprendre plus sur lui, et il est évidemment impossible de rester de marbre face à cette montagne de muscles. Hardy dégage beaucoup de violence qu'il peine à contenir, le danger le rend sexy et un peu inaccessible. C'est un personnage charismatique qui prend toute la place, il éclipse le monde autour de lui.
Je n'ai eu de cesse de penser que Manon Donaldson avait construit le personnage de Hardy avec Tom Hardy pour modèle. Bref, je me le suis imaginé comme ça !
Les personnages secondaires ne sont pas en reste, j'ai particulièrement aimé Jay, qui est un allié de taille pour Hardy et Alyssa. Les autres protagonistes instillent beaucoup de mystère, ce qui rend le récit vraiment intriguant !
UNE INTRIGUE SOUS HAUTE TENSION. UN SCÉNARIO BRUT ET MACHIAVÉLIQUE !
Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu un roman à suspense tel que celui-ci. Manon Donaldson nous propose vraiment une intrigue hyper addictive, sous haute tension où les rebondissements se succèdent pour nous dévoiler un scénario absolument ahurissant !
Je ne savais pas vraiment où j'allais avec cette histoire, j'ai été assaillie par de nombreuses interrogations durant ma lecture, j'essayais de deviner les tenants et les aboutissants de l'histoire, sans succès, hélas ! Je peux vous dire que l'autrice est vraiment sadique. L'intrigue est intelligente et les morceaux du puzzle s'assemblent pour nous dévoiler un scénario surprenant. J'ai particulièrement aimé le milieu exploré dans le récit, nous avons affaire à un puissant cartel de drogue, le danger est omniprésent et on ne sait plus à qui l'on peut faire confiance.
Les rebondissements sont plutôt sympas et le final… un truc de dingue !
UNE ROMANCE QUI SE FOND DANS LE DÉCOR !
Entre Alyssa et Hardy se tisse un lien un peu étrange. Hardy se fait un devoir de protéger notre héroïne, petit à petit, les barrières tombent mais cela n'a rien d'évident. La romance n'est pas sur le devant de la scène. Les sentiments contradictoires que nos héros ressentent s'installent doucement.
Alyssa et Hardy forment un duo atypique. Ils ne pourraient pas être plus différents et en même temps au-delà de tout, ils se comprennent. Il y a aussi une grosse attirance physique entre eux, mais cela ne se limite pas à une tension sexuelle. C'est plus profond que ça. Nos héros sont en lutte constante avec eux-même.
J'ai aimé la psychologie autour de la romance, Manon Donaldson a pris son temps pour que nos héros s'apprivoisent, cela entraîne un rythme un peu lent par moment mais j'ai trouvé cela captivant que le temps se suspende un peu pour que l'on comprenne les états d'âme de nos héros.
UNE PLUME ADDICTIVE AU POSSIBLE !
Manon Donaldson a une imagination de dingue, je dois dire que j'ai tout de suite adhéré à son écriture, j'ai été embarqué dans son histoire à suspense. J'ai trouvé son style vraiment percutant, le récit est addictif, le suspense ne désemplit pas et nos héros se retrouvent au prise avec le danger et leurs sentiments qui ne font qu'accentuer la tension entre eux. L'autrice a beaucoup d'humour et cela allège facilement certaines scènes qui avaient besoin d'être désamorcées, je me suis vraiment marré à certains moments. (Exemple dans l'extrait.)
L'autrice explore un univers où la violence et le danger se côtoient. J'ai aimé sortir de ma zone de confort et j'en redemande !
EN BREF :
Manon Donaldson nous offre un premier opus sous haute tension. Suspense, danger, tension sexuelle et une intrigue de malade vous attendent ! [S.W.A.T] c'est du lourd, une histoire qui m'a totalement surprise avec un cliffhanger de fin ahurissant ! Manon Danaldson a tissé un scénario hyper intelligent qui m'a laissé KO ! Mais c'était tellement bon que j'en redemande ! Je serais bien évidemment au rendez-vous pour le prochain opus.
Lien : http://www.lmedml.fr/2019/03..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LesMissChocolatinebouquinent
  03 mai 2019
Il était une fois une autrice qui avait une idée bien précise et le plan adéquat pour faire mourir de frustration ses lectrices !

Je ne vais pas me plonger dans les affres d'écrire le parfait manifeste où l'objet serait ma colère envers Manon Donaldson. Quoique…. j'ai les arguments pour, surtout pour soulever un mouvement de contestations. Mesdames, prenez stylo et marqueurs, le support que vous souhaitez (tee-shirt, banderoles…) et exprimez-vous ! Mon message serait dans le style : A BATS LES AUTRICES QUI NOUS FONT BAVER !

Okayyy, t'es derrière ton écran et tu dis « elle a le cerveau qui a certainement cramé ! »

Maiiiiiis c'est le caaaaaaasssss !

Objection N°1
Il ne devrait pas exister d'hommes comme Hardy ! Grand, beau, fort, un sex-appeal au top de la forme, ténébreux, les yeux qui tuent, la carrure qui te fait fondre. En fait, tout est fait pour que tu tombes dans ses filets en moins de trois secondes top chrono. T'as déjà fondu, j'en suis sûre ! Accroche-toi bien, car Hardy n'est pas le genre d'homme qui sait se laisser aller à une quelconque relation. Les coups d'un soir ok ! Mais l'amour, la passion, la fusion, le romantique, tout ça n'est vraiment pas fait pour lui. Il se contente du service minimum et puis basta ! Il n'est pas spécialement bavard mais adepte du grognement qu'il faut déchiffrer tantôt selon la situation tantôt selon son humeur ! Moi je dis adopte un mec qui grogne et t'as gagné le jackpot ! Mon beau Hardy, mais que caches-tu derrière cette froideur extrême, derrière cette allure glaciale alors qu'une étincelle et te voilà que tu brules ? Dis-moi ? Dis-nous ? Qui es-tu vraiment ? Pourquoi es-tu si protecteur envers cette Alyssa d'enfer ?

Objection N°2
Pas facile de faire le poids devant cette Alyssa. Petit bout de femme qui n'a jamais semble-t-il toucher du bout du doigt le paradis. Élevée dans un des quartiers les plus pauvres de la ville : drogues, alcool et magouilles, le combo parfait pour développer un instinct de survie exceptionnel. Oui Alyssa survit depuis de nombreuses années. Si la fuite de tous ces problèmes étaient l'unique solution, la voici qui remet les deux pieds en plein dedans. Alyssa est une petite chose aussi déterminée que fragile. Elle dégage une certaine force certes contenues, mais aussi un entêtement hors norme. Hardy et Alyssa c'est le Ying et le Yang. C'est explosif. C'est inéluctable. C'est évident. C'est l'essence même.

Objection N°3
Alors que tout aurait pu être simple tout est compliqué. Une dualité à toute épreuve. Un combat silencieux où les personnalités s'affrontent. Leurs propres démons en prennent également un sacré coup. Chaque acte, chaque parole, chaque mot, chaque regard, chaque caresse devient autant d'épées Damoclès. C'est un véritable enfer !

Objection N°4
Manon Donaldson adore prendre son temps. La température monte crescendo. L'autrice met parfaitement en exergue les personnalités entières et divergentes de ses personnages. Elle prend le temps de les décrire dans des situations plus ou moins cocasses. Donaldson adore nous faire languir. Et moi aussi. Les affrontements sont nombreux, entrecoupés de rebondissements saisissants. L'intrigue se met en place lentement mais surement, mais c'est pour mieux nous surprendre sur les dernières pages. Et là tu n'en croiras pas tes yeux de dévoreuse de pages.

Objection N°5
T'as cru que j'ai détesté…. au contraire, bien au contraire, j'ai complétement craqué pour ce romantic suspense. Une romance qui a du caractère, du peps, de l'actions, de l'émotion, des sentiments, des cris, des pleurs, des doutes, de la passion et des complots. La plume de Donaldson est entrainante et rythmée. J'aime beaucoup qu'elle prenne ce temps et qu'elle joue avec. Je n'ai en aucun cas eu le temps de m'ennuyer. Au contraire je me suis délectée de tous ces moments, d'apprendre à connaître chaque personnage et de savourer les petits détails comme les grands. Alors oui j'ai été grandement frustrée, prête même à traverser l'Atlantique, pour crier MAIIIISSSSS NOOOOOOON ! Mais quand on est lectrices, ce jeu fait partie du contrat tacite que l'on signe en ouvrant un roman.

Ce premier tome est sensationnel, génialissime, prenant et explosif ! J'ai craqué, j'ai succombé, j'ai crié, j'ai pleuré …. Mais qu'est-ce que c'était bon !
Lien : https://lesmisschocolatinebo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lesetoileesdesbibliotheques
  09 avril 2019
Alyssa a évité le pire en étant au mauvais endroit, au mauvais moment. Heureusement, grâce à la persévérance d'un agent du S.W.AT., elle a échappé à une mort atroce.
Quant à Hardy, croiser le regard de biche de cet otage l'a renvoyé à un passé sombre. Lui rappelant des souvenirs d'un séjour en enfer. Alyssa, sera-t-elle le salut de son âme en peine ? Hardy s'est assigné le rôle du protecteur en dépit des ordres reçus. Pour ne pas revivre les erreurs du passé, notre intrépide agent, compte bien lui coller au train. Et qu'importent les moyens dont il usera, même les moins orthodoxes. 
En effet, Alyssa est témoin à charge, et la police craint pour sa sécurité tant que les malfrats seront en fuite. Hélas, cette mésaventure ne sera pas la seule que connaîtra Alyssa ainsi que son S.W.A.T. Depuis la prise d'otages, leurs vies ne sont qu'une série d'emmerdes sans fin. Un puzzle complexe et pas évident d'en assembler tous les pions sans connaître tous les paramètres ! Des variables qui ne cesseront de pointer leurs nez au fil des jours mettant les investigations au poids mort. Hardy et son équipe à charge de la sécurité de l'otage et de l'enquête seront confrontés à la corruption de certains de leurs collègues et inévitablement à la mafia italienne. 
En plus de tout cela, il y a deux éléments très importants qui viennent éparpiller les cartes qu'il a en sa possession. Les facteurs désir et colère qui brouillent les pistes et embrouillent les idées. Hardy doit lutter contre la forte tentation nommée Alyssa. Le désir que lui inspire sa protégée aveugle ses sens et son instinct de flic. Et aussi dompter la colère et la haine qui le bouffent de l'intérieur et obscurcissent son jugement. 
Mais l'aventure ne s'arrête pas là. Car avec Manon Donaldson, rien ne sera facile ni acquis. On s'attend à une des histoires de S.W.A.T. des plus habituelles. Les clichés des interventions comme on en voit dans les séries télévisées. Car c'est bien ce qu'est le S.W.A.T. Une unité d'élite qui ne fait qu'un. Aux nerfs solides et implacables.
Mais l'auteur a choisi la difficulté et est sortie des sentiers battus. Elle nous plonge dans un univers plutôt psychologique des personnages. Elle nous raconte la dualité de son agent très spécial. Un agent pas serein et qui est loin d'incarner les nerfs solides et l'esprit d'équipe légendaires de cet unité. Il ne correspond pas à l'idée qu'on se fait d'un agent surentraîné, et qui se focalise sur son objectif. Au lieu de cela, on se retrouve devant une bombe à retardement. Hardy est un personnage complexe et tout en contrastes. Il inspire autant l'admiration que la crainte. Il ne s'attire pas les amitiés spontanées à première vue. Il est irascible, bougon et traîne une rage au ventre flagrante qui pourrait mettre à mal ses objectifs. Un loup solitaire avare de relations avec autrui et qui préfère faire les choses seul et à sa manière. Et pourtant... Il est prêt à mourir pour cette équipe dont il se désolidarise. S'il a des qualités, il est difficile de les percevoir à l'oeil nu.
Mais Alyssa lit en lui. Elle voit le bien que ses airs de dur masquent. Et cela, lui fait une peur bleue. Et il va user de toutes les goujateries pour la faire fuir. Mais, Alyssa, n'est plus l'otage en détresse qui titillait sa fibre protectrice, ni la nana fragile qu'il imaginait. Aujourd'hui, ce qu'il voit, c'est une fille courageuse, une tigresse qui lui tient tête. Et qui n'a pas peur d'essuyer sa foudre dévastatrice. En somme, on peut dire que le mal et le bien cohabitent, mais dans un tel désordre émotionnel.
Comme je disais, Dualité, est un tome inattendu et déconcertant, mais reste bluffant et audacieux. Une prise de risque assez réussie de mon point de vue. L'auteur a poussé ses protagonistes dans leurs derniers retranchements et a réussi le challenge d'en jouer au gré de ses humeurs d'auteur sadique. Une mise à nu émotionnelle addictive qui nous surprend, nous saisit et nous embarque dans une intrigue complexe. Une intrigue rondement bien menée et originale.
Un premier tome riche en réflexions, d'introspections, de remise en question et d'approfondissements psychologiques qui priment sur l'action qu'on attend de ce genre d'histoire. Ce qui n'est pas pour me déplaire étant fan de thriller psychologique. Et je ne vous parle pas du dénouement. Il est juste spectaculaire que j'en suis restée sans voix.
Ce premier tome est si plein de promesses pour la suite que je prendrais un grand plaisir à lire pour découvrir ce que Manon nous réserve comme surprises. Réussira-t-elle encore à nous surprendre ?  Affaire à suivre...
Mya
Lien : https://lesetoilesdesbibliot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   15 mars 2019
« – Je suis un S.W.A.T. depuis quelque temps, lâche-t-il finalement.
Son visage de marbre ne me donne pas envie de me démonter. Si ça se trouve, c’est même le contraire. Chaque personne a une histoire et je sens que la sienne est d’une noirceur que je n’arriverais même pas à imaginer.
– Pourquoi tu es ici ? Je veux dire, vu que ça a l’air de bien t’emmerder ?
– C’est mon air habituel.
– Quoi ? Tu rigoles, non ? J’ai bien de la difficulté à t’imaginer en train de déballer les cadeaux de Noël avec cette expression de : dès que tu vas cligner des yeux je vais t’abattre ! ça ne peut pas être naturel… je veux dire, tu ne te forces même pas pour avoir l’air… enfin… d’un méchant ?
Je rigole sincèrement et, malgré la douleur que cela m’inflige physiquement, ça me fait un bien fou psychologiquement.
– Et si je te dis que je ne fête pas Noël ?
– Tu as une religion de psychopathe ? Genre sacrifier des vierges chaque jour de pleine lune et une chèvre le 25 décembre ?
Faire sourire ce mec c’est aussi facile que d’expliquer les réseaux sociaux à une personne de 89 ans.
– Je ne fais rien de tel, je t’assure, seulement, je déteste ceux qui ressentent le besoin de s’extasier sur tout et n’importe quoi, explique-t-il en haussant les épaules.
– Oh, je sens que tu vas adorer me détester, alors ! Que vaut la vie si ce n’est pas pour en apprécier les belles choses, aussi infimes soient-elles ?
Surtout avec toutes les merdes qu’elle est capable de vous balancer en pleine tête, je songe tout en le gardant pour moi.
– J’attrape les méchants qui menacent les gens qui ont trop de paillettes dans les yeux pour voir où ils mettent les pieds.
– Aussi doué pour la conversation que pour les métaphores, à ce que je vois…
– Je ne suis pas venu pour tromper ton ennui, dit-il plus doucement. Je veux comprendre ce qui s’est produit et ce que j’ai vu.
– Ça me plairait bien de connaître ta théorie.
Il semble réfléchir et peser ses mots avant de répondre.
– Je pense que tu étais au mauvais endroit au mauvais moment. J’en ignore la raison, mais vu ta naïveté évidente et ta propension à la gentillesse, je dirais que tu ne savais pas exactement où tu mettais les pieds. Néanmoins, une raison t’a poussée à chevaucher ta licorne magique jusque là-bas, et c’est celle-là qui m’importe.
– Ma licorne ? Dis plutôt que je ne suis qu’une nunuche et ça sera pareil, rétorqué-je faussement vexée. Si ça se trouve je suis venue prendre une livraison afin d’aller la distribuer aux jeunes du primaire avec une paille en bonus. Pailletées, les pailles, précisé-je.
Je le jauge du regard, même pas l’ombre d’un sourire. Je suis déçue. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
EloLMLEloLML   01 janvier 2020
Et si dans son âme, deux facettes se livraient un combat acharné ?
Et si elle luttait aussi contre cette dualité intérieure?

-Tu as déjà eu cette impression de ne pas être toi ?
Ce sentiment que si les gens te connaissaient réellement, ils te détesteraient, interroge-t-elle après un long silence.
Commenter  J’apprécie          10
Book-inBook-in   26 septembre 2019
Mon instinct, cette chose qui se trompe quasiment tout le temps, mais à qui je m'acharne à donner un droit de parole au suffrage de mes décisions, hurle bien plus fort que mon intelligence et mon expérience.
Commenter  J’apprécie          10
Book-inBook-in   26 septembre 2019
La douleur est supportable et j'irais même jusqu'à dire qu'elle me fait du bien. Elle me rappelle que je suis humain, que j'arrive encore à ressentir des trucs même si ce n'est que physique.
Commenter  J’apprécie          10
Book-inBook-in   26 septembre 2019
Le mur, le mur, le mur, scande la voix dans ma tête sans se tarir. Je ferme les yeux, tente de l'ignorer, de lutter contre ce besoin mais je le connais. Je sais que je n'arriverais pas à me débarrasser de cette fureur tant que je ne la nourrirai pas de douleur.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : romanceVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4209 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..