AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2745977830
Éditeur : Milan (26/10/2016)

Note moyenne : 3.8/5 (sur 20 notes)
Résumé :
Pour ses dix-sept ans, Olivia avait organisé la teuf du siècle. Ca aurait pu être cool, si Nicola, sa meilleure amie, n’avait pas eu l’idée… d’accoucher dans la salle de bains. Le choc ! Et dures lendemains de fête ! Pour Nicola, d’abord, dont le quotidien est bouleversé et qui aurait bien besoin de son amie. Mais Olivia a ses propres problèmes, tout comme Jonty, son mec écorché vif, Alice, sa jeune sœur un peu space, et Ben, le confident de Nicola. La vie n’est plu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
Shan_Ze
  03 juillet 2018
Baby bad trip : 5 ados (ou presque) et un bébé. le roman commence tambours battants lors d'une fête d'anniversaire qui tourne à la catastrophe...
Des amitiés, des amours, des relations mises à rude épreuve ! Que penser de son amoureux quand on a des soupçons envers lui ? Et de son amie quand on se rend compte qu'elle vous a trahi ? Il y a aussi les thèmes de la maternité chez les adolescents, comment elle change les repères, les déplace dans une autre réalité. Plus discret aussi, l'auteur évoque l'homosexualité, la différence, la jalousie. J'ai aimé le découpage pour avoir une vue de chacun des personnages, dommage qu'on insiste pas assez sur les protections lors des relations sexuelles... une fin étonnante, comme un pied de nez à tout ça. Une nouvelle inconnue dans ces équations à relations ! Une découverte surprenante et qui donne à réfléchir sur l'adolescence à nos jeunes gens.
Commenter  J’apprécie          210
LesMotsPourRever
  20 décembre 2016
Olivia, dix-sept ans, est parvenue à convaincre ses parents de la laisser organiser une fête pour son anniversaire. La soirée se passe à merveille, l'adolescente est persuadée d'avoir donné la fête du siècle. Dommage que sa meilleure amie Nicola ait disparu peu après le début de la soirée. Dommage que Jonty, son petit ami, lui gâche son bonheur en exprimant sa jalousie et sa possessivité par la violence alors qu'elle ne faisait que s'amuser avec Ben, son meilleur ami gay. La fête bascule véritablement lorqu'Olivia découvre Nicola cachée dans la salle de bain depuis des heures, sur le point d'accoucher alors qu'elle ignorait être enceinte. Tout se complique encore plus lorsqu'elle surprend un étrange regard entre Jonty et Nicola. Que lui cachent-ils ?
Tout d'abord, merci à Babelio et aux éditions Milan pour ce partenariat. Sans lui je ne pense pas que j'aurais osé tenter l'aventure Baby bad trip.
Moi qui adore les romans sur la parentalité à l'adolescence, j'ai presque été déçue. Presque parce que même si au final ce thème n'est pas (à mes yeux) central, l'histoire en elle-même reste intéressante. le livre est divisé en cinq chapitres, chacun dédié à l'un des personnages principaux : Olivia, Nicola, Alice, Jonty et Ben. Heureusement pour nous il ne s'agit pas du point de vue successif de chacun sur un même instant, tous s'insinuant plutôt dans la continuité de l'histoire. Au final c'est peut-être ça qui me pose problème. J'aimais être du point d'Olivia, voir ses doutes et ses soupçons concernant une possible liaison entre Jonty et Nicola, son désarroi face au fait que sa meilleure amie ne lui ait pas avoué ne plus être vierge, ses problèmes de compréhension avec sa petite soeur, sa merveilleuse amitié avec Ben, cette violence qui commence à s'installer entre Jonty et elle, … Bref, j'aimais suivre cette histoire à travers les yeux d'Olivia. le fait de basculer un mois plus tard du point de vue de Nicola est d'autant plus frustrant qu'on ne sait rien de son quotidien avec ce bébé qu'elle n'attendait pas. J'aurais aimé la voir se débattre avec ses nouvelles responsabilités, la voir affirmer vouloir garder son bébé malgré tout ce que pouvait lui dire les adultes, voir en situation cette solitude qui lui pèse face à tous ces amis qui n'en sont plus, … Il m'a manqué une transition, en fait. En ce qui concerne Nicola on passe d'un déni de grossesse à un quotidien plus ou moins rodé, même si épuisant et avec peu de soutien. Et lorsqu'on rentre finalement dans le quotidien de Nicola, on passe ensuite à Alice. J'ai adoré suivre les aventures de cette enfant un peu en marge de la société et à l'imagination débordante mais j'ai été une fois de plus perturbée par le fait de passer d'un quotidien à un autre. J'ai ressenti cet effet à chaque changement de personnage, ce qui au final fait beaucoup de frustration.
Changer aussi souvent de point de vue permet à l'auteur d'aborder différent sujets puisque chaque personnage a sa propre histoire, ses propres problèmes. Pour Olivia il est question de violence conjugale, de trahison, de pardon, d'acceptation. Nicola permet de parler de problème de confiance en soi, du regard des autres et de déni de grossesse. Avec Alice on aborde le thème de la différence, de la difficulté à s'intégrer lorsqu'on ne voit pas le monde de la même façon que les autres. Jonty permet d'exploiter la thématique des enfants illégitimes, des parents absents ou qui n'assument pas leurs responsabilités. Et enfin avec Ben il est question de s'assumer, de refuser de se cacher à cause de son homosexualité. Tous ces thèmes sont extrêmement intéressants mais malheureusement pas assez exploités. Baby bad trip est un roman très court au final, trop court pour vraiment parler de tout ça. Il aurait fallu choisir quelques unes de ses thématiques et les travailler réellement plutôt que de se contenter de les survoler. Sans oublier que certaines sont franchement clichées. Je ne sais pas vous mais personnellement l'histoire de Jonty ne m'a absolument pas touché. J'ai eu l'impression d'avoir lu ça mille fois auparavant. Et surtout je ne cautionne pas que l'auteur explique la violence de Jonty par le fait que sa mère était parfois violente avec lui. C'est trop facile.
Le personnage qui m'a le plus marqué est sans conteste Ben. Olivia et Nicola ne s'en rendent pas compte mais il est un véritable pilier pour chacune d'entre elles. On ne peut pas nier qu'il les aime et qu'il se soucie d'elles. Il est une véritable bouffé d'air frais au milieu de tout ce chaos qu'a provoqué l'arrivé de ce bébé imprévu. Et que dire de ces sentiments qu'il se découvre pour Josh, l'un des joueurs de foot de son lycée ? Leur histoire se fait tout en douceur et en tendresse, un véritable contraste par rapport à tous les bouleversements que connait ce récit. J'aurais tellement aimé en lire plus sur eux !
Par contre je dois admettre avoir eu énormément de mal avec le style de l'auteur. le présent me pose souvent problème dans mes lectures mais le fait que les phrases soient extrêmement courtes devient vite lassant. Cela alourdit le récit, donne une impression de saccade, de lenteur. Je ne comprends pas ce choix. Pourquoi utiliser autant de points quand une virgule ferait parfaitement l'affaire ?
Au final Baby bad trip n'est pas un mauvais roman, loin de là. Mais j'aurais aimé que l'auteur s'éparpille moins ou qu'elle prenne le temps de réellement traiter en profondeur les nombreux sujets qu'elle aborde. Sans parler de ce dernier retournement de situation que je ne cautionne vraiment pas. Il n'était absolument pas nécessaire. Pire encore, il met en branle ce fragile équilibre que Olivia, Jonty et Nicola ont finalement trouvé, menaçant de tout faire basculer encore une fois. Comment annoncer la vérité après toutes ces péripéties ? Comment vont réagir les autres ? Jonty va-t-il accepter les faits ou cela le fera-t-il retomber dans ses excès de violence ? Bref, une fin ouverte, bien trop ouverte à mon goût. J'aurais définitivement gardé un meilleur souvenir de ce roman sans ce dernier retournement de situation.
Lien : http://lesmotspourrever.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Lire-une-passion
  16 novembre 2016
J'avais besoin de passer un peu à du contemporain classique, alors cette lecture est tombée comme il fallait. Ce n'est pas non plus une lecture légère, car elle parle de la maternité chez les adolescents. Pour le coup, même si la plume de l'auteure m'a un peu déstabilisée, je dois dire que j'ai apprécié ma lecture, et que les différents points de vue ont ajouté un plus.
Pour ses dix-sept ans, Olivia avait organisé la fête du siècle. Ses amis, son amoureux et sa meilleure amie étaient invités, et ils devaient passer une super soirée. Mais voilà qu'elle retrouve sa meilleure amie, Nicola, en train d'accoucher dans sa salle de bain. Dès lors, leur vie va changer. Nicola va connaître la joie de la maternité, Olivia va se remettre en question, sa petite soeur va grandir plus vite que prévu, et ses amis vont devoir eux aussi, se mettre au goût du jour.
Comme dit plus haut, j'ai vraiment eu du mal au début avec la plume de l'auteure. Avec ses phrases trop courtes, j'ai trouvé que ça cassait beaucoup trop le rythme du récit, et que ça l'alourdissait. Alors que si ses phrases avaient été plus longues, je ne doute pas que cela aurait été plus fluide. Mais au fil de la lecture, on finit vite par s'y habituer, pour au final passer un bon moment et s'attacher plus ou moins aux personnages. Bien sûr, l'intrigue était assez prévisible, et j'ai deviné immédiatement un pan précis, mais ça ne m'a pas pour autant gâché ma lecture.
Le point fort de ce roman, c'est sans conteste les différents points de vue. L'auteure a pris la bonne décision de faire un chapitre concernant les cinq personnages principaux de l'histoire. Ainsi, même si nous sommes à la troisième personne du singulier, nous avons leurs ressentis et savons ce qu'ils pensent de tout ce qui leur arrive. Je dois avouer que celle qui m'a le plus touchée, c'est Alice, la petite soeur d'Olivia. C'est un peu le bouc émissaire à l'école, et devient vite celle qu'il faut constamment mettre mal à l'aise. le harcèlement scolaire est très bien amené, à tel point qu'on a à la fois le coeur serré, mais aussi une grande colère. On aimerait entrer dans le roman pour remettre à leur place ces gamines qui ne se rendent pas compte du mal qu'elles lui font. On est juste spectateurs et ça devient presque frustrant de ne rien pouvoir faire.
Par contre, celui pour lequel j'ai eu le moins d'attachement, c'est Jonty, le petit-ami d'Olivia. En même temps, je pense que l'auteure a fait en sorte qu'on ne l'apprécie pas, même si vers la fin, on commence à comprendre qui il est vraiment. Néanmoins, c'est loin d'être mon préféré. J'ai vraiment eu du mal à le cerner, en fait, et c'est ça qui m'a dérangée, je pense. À côté de cela, il y a aussi Ben, le meilleur ami, et celui qui se retrouve entre les deux amies. Il est un pilier pour les deux jeunes filles, même si elles ne s'en rendent pas vraiment compte. Il leur permet de ne pas perdre pied, de rester dans la réalité, et aussi, de reconnaître leurs fautes. Quant à Nicola, elle prend son rôle de mère très à coeur. Elle n'a pas envie d'abandonner son bébé, et le prouve un peu plus chaque jour. J'ai vraiment aimé sa force de caractère, malgré son âge. Il ne faut pas oublier qu'à seize ans, on pense plutôt à faire la fête et voir ses amis, qu'à être parents. Quant à Olivia, j'ai bien aimé son personnage, mais sans plus. Elle m'a quand même fait ressentir de la pitié, et plusieurs fois, j'aurai aimé la prendre dans mes bras pour la réconforter, mais ce n'est pas celle que j'ai préféré.
Quant à la fin, que dire ? L'auteure a bien caché son jeu et nous a balancé une bombe totalement inattendue pour ma part. Je ne l'ai absolument pas vue venir, étant donné que j'étais persuadée de moi. Alors rien que ça, elle a réussi son coup !
En résumé, c'est un court roman qui prend assez aux tripes et qu'on a du mal à lâcher. Certes, la plume de l'auteure déstabilise au départ, mais on finit par s'y habituer. le choix de faire cinq chapitres avec cinq points de vue différents était une excellente idée. L'auteure aborde aussi des thèmes d'actualité, mais avec justesse, sans en faire trop. Elle dit ce qu'elle a dire, sans en faire trop. Néanmoins, ils nous permettent une piqûre de rappel qui n'est jamais de trop. En somme, c'était une bonne lecture, qui sert tout de même le coeur à certains moments.
* Je remercie Page Turners pour leur confiance ! *
Justine P.
Lien : http://lireunepassion.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
orbe
  30 novembre 2016
Alors que tout le monde fait la fête pour les dix-sept ans d'Olivia, Nicola, sa meilleure amie accouche seule dans la salle de bain. Que s'est-il passé ?
La jeune fille est bien obligée de reconnaître une aventure brève et secrète. Elle décide de garder l'enfant. Sa mère, elle-même mère célibataire la laisse se débrouiller alors que la plupart de ses amis s'éloignent d'elle...
Un roman court et percutant sur la difficile condition de fille mère. La jeune fille, à peine sortie de l'adolescence, est obligée de changer radicalement sa vie. Sans moyen, elle voit son existence rythmée par celle de son bébé.
L'amitié dès lors ne prend pas le même sens. Elle se raréfie mais ne devient que plus importante. Reste à régler la question du père...
Un récit réaliste sans être désespérant, qui alterne la voix de quatre jeunes qui ont chacun une approche différente de la situation. Il est avant tout question de positionnement et de choix.
Il est à noter que les personnages évoluent pour dessiner au final une mosaïque de réactions très humaines et nuancées face à une situation soudaine violente. L'auteur creuse peu à peu les raisons de ce drame pour au final y apporter une touche relativement optimiste.
A partager !

Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
ReveursEtMangeursDePapier
  27 octobre 2016
Pendant l'absence de ses parents, Olivia organise une fête d'anniversaire. Il y a de la bonne musique, de l'alcool, des amis qui dansent et qui ont le sourire. La fête est des plus réussies ! Jusqu'à ce que sa meilleure amie Nicola, accouche dans la salle de bain. Désormais, rien ne sera plus comme avant pour les deux meilleures amies. Et pas seulement pour elles...

Ce roman ado est une merveilleuse surprise. Je ne pensais pas qu'il aborderait autant de sujets, avec autant de justesse, en si peu de pages. L'amitié d'abord, puisque nous suivons cinq jeunes personnages, présents ce soir là et jusqu'alors pour la plupart très liés. Il parle aussi de grandir, de la famille, de la différence, du regard des gens... Ce n'est donc plus une simple fiction, c'est plus que ça, plus sérieux. Et on se sent plus impliqué dans la lecture.

Ce roman est divisé en cinq parties qui nous permettent de suivre de près les cinq personnages. On découvre comment ils vivent cet événement inattendu et effrayant. J'ai particulièrement apprécié les passages dans lesquels l'auteure partage la détresse et l'angoisse de Nicola ou de Jonty. Elle nous fait part de leurs qualités, de leurs défauts et même lorsqu'on trouve un personnage détestable, elle nous aide à comprendre ses agissements. Tout n'est pas tout noir, ni tout blanc. Et c'est vraiment intéressant de voir ces jeunes tenter de régler leurs problèmes comme des adultes et prendre leurs responsabilités.

J'ai beaucoup aimé suivre Nicola, cette jeune fille complexée mais surtout chamboulée par l'arrivée inattendue de son bébé. Elle est en difficulté et on aimerait l'aider, la soutenir tant on la sent délaissée par tout le monde au début du roman. Heureusement, sa situation évolue positivement et on garde espoir que tout s'arrange au mieux pour la jeune maman. Mais j'ai surtout eu un coup de coeur pour la partie concernant Alice, la petite soeur d'Olivia. Agée de onze ans, Alice est différente. Elle a une ferme imaginaire et n'arrive pas à se faire des amis facilement, contrairement à sa soeur qui est populaire. C'est fou comme sa vision des choses m'a donné le sourire et touché à la fois.

La fin m'a beaucoup surprise et fera sûrement grogner plus d'un lecteur. D'abord parce qu'il y a un dernier rebondissement inattendu ! Puis aussi parce que c'est une fin assez abrupte. On a l'impression de quitter trop tôt cette bande d'amis à laquelle on s'est attachée. Probablement parce qu'ils n'ont eu droit qu'à un seul chapitre chacun, et qu'on aurait aimé les suivre encore un peu. Rien qu'un peu... L'auteure nous laisse sur quelque mots emplis de bonheur, mais on ne peut s'empêcher de se questionner sur leur avenir à tous.
Lien : http://revesurpapier.blog4ev..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
AzilisAzilis   16 décembre 2016
– Ne dérangez pas la voisine. Tu sais que Mrs Greasly a horreur du bruit tard le soir.
Les doigts de sa mère triturent nerveusement son sac à main.
– Je sais, acquiesce Olivia.
Commenter  J’apprécie          00
LesMotsPourReverLesMotsPourRever   19 décembre 2016
Il se souvient de ce que lui a dit sa grand-mère : voir quelqu'un sourire et savoir qu'on en est la cause.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : éducation sexuelleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1071 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre