AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266270222
Éditeur : Pocket Jeunesse (06/04/2017)

Note moyenne : 4.01/5 (sur 570 notes)
Résumé :
Condamnée à l'exil pour ses crimes, Ivy se retrouve seule au-delà de la barrière qui protège les siens d'un monde hostile, dévasté par l'arme atomique. Trahie par sa famille, abandonnée par Bishop, elle doit quitter Westfall et s'enfonce dans la nature sauvage.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (243) Voir plus Ajouter une critique
iris29
17 mars 2016
Deuxième et dernier tome de cette série d'anticipation ," La révolution d'Ivy" m'aura un peu déçue et mon avis va un peu à contrario des critiques que j'ai pu lire...
Moi, j'ai beaucoup aimé la première partie .
Ivy est une paria, et a été jetée hors de Westfall, derrière LA barrière, un lieu que personne ne connait vraiment, (et pour cause , personne ne peut en parler puisque personne n'en est revenu pour raconter son expérience ). Elle ne peut compter que sur elle , pour assurer sa survie . Chasser, se défendre , explorer . [ On est presque dans l'excellente émission de télévision,très prisée par les adolescents : " Man vs wild, Ultimate survival", laquelle met en scéne un ancien des forces marines appliquant les techniques de survie en milieu hostile].
Et là , l'auteur ne fait pas dans la dentelle "gnan-gnan", Ivy est forte et fait ce qu'il faut, c'est une héroïne de son temps ... J'ai aimé les rencontres qu'elle fait , bonnes ou mauvaises, j'ai trouvé cette partie intéressante .

La deuxième partie , concernant Westfall et son devenir , je l'ai trouvée moins 'punchie", plus guimauve . certaines décisions prises par l'auteur m'ont laissée perplexe...
C'est tout ce que je peux vous dire sans vous gâcher le plaisir de votre future lecture...
C'est toujours une lecture agréable et bien écrite.
Une petite précision sur le mot dystopie employée pour cette série . Certes ,cela commence comme une dystopie mais le 2° tome n'en est pas une....Une dystopie dépeint une société imaginaire organisée de telle façon qu'elle empêche ses membres d'accéder au bonheur , et ne peut donc pas se terminer sur une note positive , (voir" 1984" et "Le meilleur des mondes ")...Ce serait bien que les maisons d'éditions consultent le dictionnaire... On attend d'eux qu'ils s'y connaissent un peu plus que nous en genres littéraires, surtout quand ils s'adressent aux ados, qui risquent de se prendre une tôle au bac ou au brevet avec ce genre d'erreur...
A bon entendeur salut!
A part ce petit coup de gueule , la couverture est magnifique ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
Hyelana
25 décembre 2015
Suite et fin de la bilogie d'Amy Engel. J'avais eu un coup de coeur pour le premier tome et en fait je pense que j'ai un coup de coeur pour l'ensemble.
Dans ce deuxième tome, on retrouve Ivy de l'autre côté de la barrière. Son combat quotidien pour sa survie aussi bien physique que mentale après les épreuves qu'elle a traversées. Elle va faire des rencontres, certaines moins recommandables que d'autres, mais dans tous les cas, sa vie va changer et elle va se (re)découvrir.
J'ai adoré cette suite. Déjà conquise par l'écriture dans le premier tome, on assiste ici à l'éclosion des personnages qui étaient déjà bien mis en relief dans le premier tome. On les découvre tous sous leur réelle essence et c'est prenant, attachant, révoltant, enfin ça touche dans tous les cas !
J'avais trouvé que l'arrière plan général faisait légèrement défaut dans le premier tome, ce n'est qu'un tout petit mieux ici, mais comme pour le premier tome, ce n'est pas gênant pour être emporté par l'histoire malgré tout.
Pour finir, je suis également conquise parce que je ne m'attendais pas forcément à cette fin et du coup ça m'a emballée. J'aime être surprise et ne pas découvrir ce à quoi je m'attendais, ça rend le récit original à mes yeux, et c'est exactement ce que représente cette bilogie : l'originalité.
En bref, ce sont encore 5 étoiles que j'attribue au roman d'Amy Engel et c'est certain que je conseillerai cette lecture à tous les amateurs du genre !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          283
stokely
13 avril 2017
Ma première note de 0.5 étoiles sur Babelio et amplement méritée pour ce livre, je ne comprends pas du tout la moyenne à plus de 4.
Je n'avais déjà pas tellement aimé le tome 1 mais j'ai tout de même voulu lire le tome 2, il faut attendre la page 240 sur 320 avant qu'il se passe enfin un petit quelque chose dans cette histoire qui traine en longueur. On s'attend à ce que la vie d'Ivy soit rude rejeter ainsi par tout le monde et on se retrouve dans le monde de oui-oui quasiment c'est invraisemblable.
On ne s'attache même pas au nouveaux personnages non plus, en bref si vous n'avais pas aimé le tome 1 passez vraiment votre chemin.
Un livre creux, ennuyeux au possible, un seul tome aurait suffit amplement un peu plus étoffé.
Commenter  J’apprécie          290
MelM
21 décembre 2015
17/20
Depuis son mariage avec Bishop et l'évènement qui a bouleversé sa vie à la fin du premier tome, Ivy a changé. de gré ou de force, elle a ouvert les yeux sur sa famille, sur Bishop et sur qui elle était vraiment. Elle va désormais devoir faire ses propres choix et en assumer les conséquences, au jour le jour. Dans un univers désormais hostile dont elle ne connait rien, elle va devoir tenter de survivre, de se faire une place et surtout, d'oublier tout souvenir douloureux de sa vie d'avant. Malgré les douleurs et les doutes, le chagrin et les mensonges, Ivy va devoir se relever, faire face à son avenir et aller de l'avant. Mais est-elle capable d'abandonner tous ceux qu'elle a aimé? Parviendra-t-elle a oublié son passé, à oublier Bishop? Et si le passé la rattrape, sera-t-elle capable de faire les bons choix? de grandes décisions doivent être prises, maintenant ou jamais....
J'avais véritablement adoré le premier tome de cette duologie, avec son univers dystopique intéressant, son intrigue prenante, ses enjeux importants et surtout, ses personnages tellement attachants, alors en refermant le premier tome, mes attentes concernant ce second opus étaient encore plus grandes. Je voulais de l'action, de l'amour et des rebondissements époustouflants. Si j'ai eu tout ça, je déplore aussi certains points qui auraient mérité un peu plus d'approfondissement. Néanmoins, j'ai passé un excellent moment de lecture avec cette duologie et, bien que ce second tome soit un tout petit peu en-dessous du premier à mon avis, je ne peux que conseiller cette série dystopique très bien menée, riche en émotions et en action qui ne pourra que ravir les fans du genre.
Amy Engel redémarre son histoire sur les chapeaux de roues, ne laissant le temps ni à Ivy ni aux lecteurs de souffler. Elle nous embarque directement dans son récit, nous laissant bouche bée devant tant d'imagination, de nouveautés et de suspense. La mise en place de ce nouvel opus se fait donc très rapidement et sans longueur, permettant ainsi d'introduire un tout nouvel univers, parallèle à celui découvert dans le tome précédent, et toutes les conséquences qui en découlent. J'ai adoré me replonger dans l'univers imaginé par Amy Engel, retrouver son atmosphère si particulière et ses personnages si humains qui me font ressentir tellement d'émotions. En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, l'auteur nous envoûte une nouvelle fois de par son récit palpitant et sa plume fabuleuse. Cette première partie du récit, destinée à mettre en place le décor et les différentes intrigues de ce second tome, place immédiatement la barre très haut et ravive encore plus notre intérêt pour cette histoire. J'ai adoré la tension et le suspense qui règnent dès les premières pages ainsi que toutes les découvertes qui s'offrent à nous et qui maintiennent un rythme parfait pour faire de ce second tome un nouveau page-turner.
Dès les premières pages de ce second et dernier tome, l'univers change radicalement. L'atmosphère s'assombrit. L'ambiance est plus pesante. Et tout ça pour notre plus grand bonheur! En effet, c'est avec beaucoup de plaisir que l'on découvre une nouvelle part de l'univers imaginé par Amy Engel, qui se révèle de plus en plus sombre et complexe. La frontière entre le bien et le mal devient plus tenue quand la survie des personnes que vous aimez et la vôtre devient une priorité. J'ai adoré découvrir de nouvelles facettes de ce monde et la façon dont l'auteur les a traité. L'univers se complexifie davantage, l'auteur nous fait découvrir de nouveaux personnages et pose les bases d'un dénouement riche en tension, en action et en émotions. Tout est vraiment parfaitement orchestré pour nous plonger dans ce nouveau monde, de la première à la dernière page.
Et si il y a bien une autre chose que l'autre maitrise à la perfection, c'est sa plume. Toujours aussi fluide et douce, elle gagne en intensité grâce à des scènes plus sombres qui nous font passer par tous types d'émotions. de plus, l'auteur gère parfaitement bien les différents noeuds de son intrigue pour nous assurer des rebondissements et des révélations palpitants, tous plus addictifs les uns que les autres, bien que parfois prévisibles. La plume d'Amy Engel est toujours très agréable à lire, très simple et facile à suivre, les descriptions apportent un réel plus au récit, lui conférant une dimension plus poétique ou plus noire à certains moments et c'est un plaisir à lire. Une plume simple mais fluide et poétique, très agréable et percutante, elle reste douce tout en gagnant en maturité et devrait plaire aux amateurs de lectures alliant dystopie et romance. En tout cas, moi, j'ai encore une fois adoré la plume de l'auteur dans ce second tome, avec son intensité toujours plus grande, le relief encore plus profond qu'elle apporte à chaque mot et les émotions dont elle nous inonde, ... ce fut un réel plaisir.
Néanmoins, il faut bien avouer que la part dystopique du récit est légèrement oubliée dans ce second et dernier tome, surtout dans les deux premières parties du récit. Si la première servait à poser les bases et les nouveautés de l'univers, la deuxième a pour vocation, en plus d'approfondir les points précédents, de marquer plus profondément l'évolution émotionnelle d'Ivy dans ce nouvel univers. Amy Engel approfondit toujours plus la psychologie de ce personnage, face à son passé et à son avenir mais aussi face à ses choix, bons ou mauvais. Cette partie sert donc en grande partie d'introspection à Ivy, qui évolue énormément. Néanmoins, l'auteur n'en oublie pas pour autant de construire son récit autour d'une intrigue très intéressante et prenante qui change beaucoup au fil des découvertes d'Ivy. Tout change, tout est nouveau dans ce second tome et la survie prend une part plus grande, surtout dans les deux premières parties de ce tome. le rythme du récit reste très bon même si l'action est un peu moins présente, et j'ai tout de même adoré suivre Ivy dans toutes ses découvertes essentielles pour la suite du récit.
Qui dit nouveautés et nouvel univers, dit aussi nouveaux personnages. Amy Engel nous offre quelques nouveaux personnages qui ont chacun un rôle clé à jouer dans l'intrigue et parvient à nous les rendre très attachants en très peu de temps. Ash et Caleb sont des personnages secondaires qui prennent une place importante dans l'histoire et dans l'évolution d'Ivy. Ash est douce et amicale, elle offre très rapidement sa confiance; Caleb est tout son contraire, bourru et dur, il cache pourtant un coeur énorme et n'hésite pas à se battre pour ce qu'il estime être juste. Ce sont des personnages que j'ai beaucoup aimé découvrir et qui apportent un plus au récit qui est par ailleurs très centré sur le couple Ivy/Bishop. Paradoxalement, Ash et Caleb ne sont pas des personnages très développés. J'ai parfois eu l'impression que l'auteur ne faisait qu'effleurer leurs personnalités et c'est bien dommage parce que j'aurai aimé en apprendre plus à leur sujet, il y aurait certainement eu beaucoup à dire.
Bien heureusement pour nous, nos personnages principaux, Ivy et Bishop, sont encore une fois mis à l'honneur dans ce second et dernier tome. Ivy évolue beaucoup dans ce tome, elle grandit, elle mûrit, apprend à faire ses propres choix et à les assumer. Si cela ne se passe pas sans regrets et douleurs, elle peut toujours compter sur Bishop qui reste doux, affectueux et tellement attachant. Courageux et aimant, il montre encore dans ce second tome la force de son amour pour Ivy dans des scènes très touchantes. le couple qu'ils forment tous les deux va devoir passer par toutes sortes d'épreuves desquelles chacun ressortira grandit. J'ai beaucoup aimé la façon dont l'auteur a traité les différentes réactions de Bishop et Ivy face aux obstacles et aux questions auxquels ils font face. Leur duo fonctionne toujours aussi bien pour moi, leurs interactions sont toujours aussi délicieuses à suivre, leur affection l'un pour l'autre est très bien retranscrite par la plume poétique de l'auteur et c'est un plaisir de les retrouver malgré les difficultés.
Un retournement de situation particulièrement intéressant permet à l'auteur de passer à l'étape supérieure avec son récit. La troisième partie du récit reste selon moi la plus intéressante pour plusieurs raisons. Beaucoup plus rythmée que le reste du récit, elle apporte une tension palpable à l'approche de la fin qui a pour conséquence de rendre le lecteur toujours plus accro à sa lecture. Cette troisième partie est aussi plus riche en émotions, en retournements de situations et en décisions lourdes. Les différentes intrigues du récit se trouvent à un tournant et s'imbriquent d'une façon dramatique qui ne laissera personne indifférent. La troisième partie du récit est celle qui m'a le plus stimulée, on sent que la fin est proche et que tout peut basculer d'un côté ou de l'autre à n'importe quel moment et j'ai adoré cette sensation. de plus, la tension qui règne dans les derniers chapitres font de ce second et dernier tome un véritable page-turner.
le dénouement de l'intrigue est vraiment à la hauteur de la série, riche en émotions et tellement prenant. J'ai adoré la façon dont Amy Engel a clôt son intrigue, en laissant une porte ouverte vers le futur, dont elle nous laisse un aperçu dans les dernières pages. Si cette fin est néanmoins un peu trop simple et ouverte à mon goût parce que j'aurais préféré avoir une idée un peu plus précise du futur des différents personnages, je ne doute pas que cette fin ravise les lecteurs et fans de cette série, vraiment bien menée du début du premier tome à la fin du second.
Les +: un univers encore plus approfondi, une plume toujours aussi addictive et fluide, un récit très bien mené, une intrigue efficace et prenante, des personnages toujours aussi agréable, un fin simple mais en adéquation avec le récit
Les -: quelques points prévisibles, un aspect dystopique un peu effacé, de nouveaux personnages trop peu approfondis
The Revolution of Ivy clôt merveilleusement bien la série imaginée par Amy Engel. Si quelques petits points m'ont rendu cette lecture légèrement moins bonne que celle du premier tome, ce second et dernier tome reste une très bonne lecture. The Revolution of Ivy possède les mêmes atouts que son grand frère: une intrigue palpitante menée d'une main de maitre par la plume fluide et poétique de l'auteur, des personnages attachants dont on aime suivre les péripéties, le tout dans un univers toujours plus riche et complexe. L'intrigue s'approfondit et c'est avec plaisir que nous retrouvons Ivy et Bishop embarqués dans un récit riche en action et en émotions, clôt par un dénouement à la hauteur de la série. J'aurais aimé que les personnages secondaires soient un peu plus approfondis dans ce second tome ou encore que l'aspect dystopique de la série soit plus marqué, mais force est de constater que malgré ses petits défauts, ce second et dernier tome reste une très bonne lecture. Plus généralement, la série The Book of Ivy est vraiment une très bonne série que tous les amateurs de dystopie/romance se doivent de lire.
Lien : http://story-of-books.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
AliceNeverland
05 novembre 2015
La découverte de The book of Ivy avait été un véritable phénomène. Intriguée par ce livre dont je n'avais pourtant eu aucun écho, je m'étais plongée en aveugle dans l'histoire, et ce fut une superbe découverte. L'intrigue était géniale, la plume magnifique, et la fin à en balancer le livre par la fenêtre. Vous comprendrez donc qu'à peine ce second (et dernier) tome réceptionné, je me suis littéralement jetée dessus.
En une soirée ce petit bijou fut commencé et terminé. C'est de là que viendra mon unique reproche (si cela en est un) : chaque tome de ce diptyque se lit bien trop vite. Les pages se tournent les unes après les autres sans que l'on ne s'en rende compte, et on constate avec stupeur qu'on arrive très vite à la moitié du livre, puis dans le dernier quart... Jusqu'à tourner la dernière page. Et je ne sais pas si cette fin m'a ravie ou non car elle est arrivée bien trop rapidement à mon gout. Sincèrement, je ne suis pas fan en général des séries qui s'étiolent en plusieurs tomes, mais ici je n'aurais pas été contre plusieurs chapitres supplémentaires..
Non pas parce que l'histoire est incomplète. Mais plutôt parce que je n'étais pas prête à quitter Bishop et Ivy. Une séparation qui survient trop vite malgré le fait que la situation soit bel et bien réglée. Mais cette fois-ci, on découvre la vie de l'autre côté du grillage de Westfall. A vrai dire, j'angoissais un peu de cette découverte, mais j'ai été surprise d'apprécier cet aspect là du récit tout autant que la vie à Westfall. Petit à petit on se fait, en même temps qu'Ivy, à ce nouvel environnement assez incertain, à ces nouvelles personnes ainsi qu'à cette nouvelle façon de vivre et, finalement, j'ai beaucoup aimé cette partie là du livre.
Et puis Westfall se rappelle à nous. Par Bishop, ou encore par ses grondements. Comme une écharde plantée dans le doigt, on sait qu'elle est là et qu'il va bien falloir régler cette situation un jour. Mais sans pour autant se sacrifier. Ivy a tellement souffert qu'il est dorénavant hors de question qu'elle se mette en danger, elle ou ses nouveaux compagnons.
La plume d'Amy Engel est toujours aussi concise que dans le premier tome. Elle ne s'embarrasse pas de chichis et va tout de suite à l'essentiel. C'est un aspect assez déroutant car on a l'impression qu'il ne se passe pas grand chose alors que c'est toute une révolution qui a lieu. Mais ici, Ivy n'est que spectatrice. On observe la situation devenir ce qu'elle est à travers ses yeux, mais elle n'y participe pas tant que cela. Elle se trouve juste là où il faut, quand il le faut.
Et c'est ce qui est extraordinaire dans ce tome. Ivy a laissé tomber toute action pour devenir la personne qu'elle a toujours rêvé d'être. Libre, n'ayant plus de comptes à rendre ni à son père, ni à sa soeur, elle peut enfin se laisser aller et profiter de sa vie et être elle même. Et c'est justement en étant la personne qu'elle est qu'elle va participer à ces changements. Sans être active pour autant. Elle a juste la "chance" d'y être quand il le fallait pour favoriser cette réalisation.
Pour conclure, j'attendais ce second et dernier tome avec une énorme impatience, et je n'ai pas du tout été déçue de ma lecture. Encore une fois Amy Engel a réussi à me surprendre sur sa façon de nous raconter une histoire importante tout en ne restant qu'en dehors des évènements principaux. Ivy est au centre de ce tome, elle apprend à se reconstruire, à devenir la personne qu'elle a toujours voulu être, sans mensonge ni cachotterie. Une évolution qui va entrainer une véritable révolution. Ainsi The revolution of Ivy me satisfait complètement, même si la fin est arrivée bien trop vite à mon gout. Dans tous les cas, cette série se laisse dévorer sans soucis !
Lien : http://place-to-be.net/index..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Citations & extraits (82) Voir plus Ajouter une citation
Carole94pCarole94p05 novembre 2015
P. 170

- Je sais que tu m'en veux, Bishop. Quand est-ce que tu vas le reconnaître ?
- Bien sur que je t'en veux. (Il fait un pas vers moi et, pour compenser, je recule de la même distance.) Je ne l'ai jamais nié. C'est ce que tu as envie d'entendre ?
- Peut-être.
Mon coeur tambourine comme un fou dans ma poitrine. Tout à coup, je suis terrifiée d'imaginer où ce scénario va nous mener. Suis-je assez courageuse pour faire mes propres aveux en retour ? J'aurai dû continuer à me taire, rentrer à la maison et me glisser dans le lit. Mais combien de nuits pouvons-nous encore tenir ainsi avant qu'il ne se détourne au lieu de me prendre dans ses bras ? Avant que je ne me réveille un matin pour découvrir le lit vide, Bishop parti pour de bon ?
- Très bien, dit-il un ton plus haut. Je t'en veux parce que pendant tout le temps où je tombais amoureux de toi, tu cherchais des façons de me tuer !
Je reste bouche bée un instant.
- Je n'ai pas... Ce n'est pas...
- Je t'en veux parce que quand tu as eu l'occasion de me dire la vérité, tu as préféré mentir ! (Il a franchi l'espace entre nous plus vite que je n'ai pu reculer, et nous nous retrouvons presque torse contre poitrine.) Je t'en veux parce que maintenant qu'on a une seconde chance, tu refuses toujours d'être franche avec moi !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          132
EppupuceEppupuce11 mars 2016
- Je t'aime Bishop. Je n'ai jamais cessé de t'aimer.
C'est la première fois que je lui révèle vraiment mes sentiments, sans qu'ils soient déguisés ou dissimulés entre deux mensonges. Ces paroles ne sont pas faciles à prononcer pour moi et ne me viennent pas naturellement. Ma famille m'a appris à les conserver précieusement, à toujours être avare de ce qui est le plus important. Il me faudra déployer pas mal d'efforts avants que les mots se forment de façon aisée dans ma bouche, avant que ce qui se trouve dans mon cœur ne me donne pas la sensation que je dois le cacher. Je perçois la lueur dans les yeux de Bishop et je penche la tête, souriant alors que mes larmes coulent encore.
- Mais tu t'en doutais, non ?
Bishop répond doucement :
- Oui, je m'en doutais.
- Comment tu le savais ?
Il écarte mes cheveux de mon visage, touche des lèvres ma tempe, ma joue, la peau sensible au-dessous de mon oreille. Je ferme les paupières, le cœur battant la chamade.
- Parce que même si tu as changé par beaucoup d'aspects, tu es toujours la même Ivy, profondément. Celle qui livre tout par ses yeux, son expression, même quand elle refuse de parler. Et je sais que cette fille-là est assez courageuse pour m'aimer, même si c'est difficile pour elle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
AuroremushiAuroremushi19 novembre 2015
A la fin du tome 1, nous avions quitté Ivy au pire des moments, de l’autre côté de la barrière. Autant dire que l’attente à été insoutenable… Dans « The Revolution of Ivy », la jeune femme va donc découvrir un nouvel environnement, qui était jusque là méconnu, plus sombre et sauvage que ce qu’elle a pu vivre à Westfall. Pour survivre au milieu hostile dans lequel elle se trouve, Ivy va devoir prendre sur elle et compter sur son instinct de survie, chose qui ne sera pas toujours facile. La jeune femme va devoir apprendre à se nourrir, trouver des abris et surtout se défendre face aux dangers. On découvre alors l’autre visage d’Ivy : combattante et rusée, les épreuves auxquelles elle va faire face vont la renforcer et lui permettre d’acquérir une confiance en soi. Ne pouvant compter que sur elle-même, la jeune femme, désespérée va devenir une force de la nature. Au final, on est loin de la jeune femme un peu fleur bleue qu’on a pu voir dans le premier tome. Hantée par son passé et ses erreurs, et surtout par son amour pour Bishop, Ivy va au cours de son parcours, croiser Caleb et Ash, deux fortes personnalités qui vont lui être d’un grand secours, et qui vont prendre une place importante dans sa vie.

Dans l’ensemble, ce second tome a été très agréable à lire. J’ai été ravie de redécouvrir la plume fluide et légère d’Amy Engel que j’avais beaucoup apprécié lors du premier tome. Du coup, autant vous dire que j’ai dévorée le livre en deux jours, incapable de m’en séparer (sauf pour le travail…). Et puis à l’heure où la mode est d’écrire des livres à plusieurs tomes, j’avoue que je suis contente que l’œuvre d’Amy Engel ne soit qu’une duologie. Même si j’ai beaucoup aimé le tome 1, je n’avais pas forcément envie que l’intrigue dure trop longtemps, avec des tomes de transitions comme c’est le cas dans beaucoup de sagas aujourd’hui. J’avais juste envie de retrouver Ivy et Bishop pour savoir connaître la fin de l’histoire.

Mais il y a quand même quelques petits points négatifs, qui font que « The Revolution of Ivy » n’est pas un coup de cœur : tout d’abord, même si Ivy évolue beaucoup dans cette partie et qu’elle devient une vraie combattante, il y a toute une partie du livre où la jeune femme est tiraillée par ses sentiments, ce qui la pousse à prendre souvent les mauvaises décisions et à agir comme une adolescente. Et ca peut devenir vite agaçant… Heureusement, cette partie ne dure pas longtemps, et on passe rapidement à la suite. Ensuite, j’ai trouvé le rythme de l’histoire un peu plus mou que le premier tome. J’ai beaucoup aimé la première partie dans les bois, car l’histoire enchaîne action et rebondissement, le tout dans un décor un peu sombre, mais arrivé à un certain point, le livre connait quelques longueurs, l’histoire stagne et il ne se passe pas grand-chose…

Je dois toutefois avouer que l’auteur à su offrir une fin digne de mes attentes. Malgré les longueurs évoquées ci-dessus, j’ai trouvé que la suite était plutôt bien ficelée et les trois parties de l’histoire sont bien distinctes, ce qui empêche le lecteur de se perdre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LesPetitsMotsDeCiLesPetitsMotsDeCi15 novembre 2015
Je me sens vidée, mais pas vide. Tous mes secrets, mes peurs et mes mensonges ont fini par me quitter et me laissent dans un état presque cotonneux. Je me sens toute légère à l'idée que Bishop et moi sommes parvenus à nous retrouver. Qu'en fin de compte, nous sommes plus puissants que toutes les forces qui ont tenté de nous séparer. Désormais, nous sommes en couple. Pas parce que quelqu'un nous a forcés à nous marier ou nous a liés par des mensonges, mais parce que nous nous sommes choisis. Et je le comprends mieux que jamais, aimer quelqu'un sera toujours comme voler : le saut impensable, la peur de tomber, l'exaltation qui fait gonfler le cœur...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
LPDLouveLPDLouve09 septembre 2016
Je repense à celle que j'étais lorsqu'il m'avait posé cette question : j'avais peur, je ne savais plus où j'en étais, je tombais amoureuse d'un garçon avec qui je pensais ne jamais pouvoir l'être, j'ignorais quelle jeune fille se cachait vraiment sous la façade imposée par ma famille. Je suis encore effrayée parfois, mais maintenant, je sais qui je suis. Ma naissance s'est faite dans la douleur et dans le sacrifice, dans la joie et dans l'amour inconditionnel. Je suis plus forte qu'avant, capable de prendre des décisions difficiles sans réfléchir, mais je ne suis pas dure. J'ai peut-être les mains sales, mais mon âme reste pure. J'aime plus profondément que je ne l'aurais cru possible, je sais jusqu'où je peux aller pour protéger ceux qui me sont chers. Je suis en mesure de survivre ici, mais aussi de vivre tout court. Je peut abattre un chevreuil pour le repas du soir et apprécier la beauté du'n aigle solitaire qui s'élance dans un ciel bleu éclatant. Je peut tenir en respect un inconnu avec mon poignard, mais aussi rire avec mes amis autour de la chaleur d'un feu de camp. Je peux vivre avec la peur de perdre Bishop et l'aimer avec passion malgré tout.
- Voilà qui je veux être. Celle que je suis maintenant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Amy Engel (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Amy Engel
The Book of Ivy de Amy EngelLa traque ne prendra fin qu'à votre dernier souffle… Distingué par l’Association des libraires américains comme l’un des meilleurs livres jeunesse 2013, IN THE AFTER saura vous faire passer des nuits blanches !
autres livres classés : dystopieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Êtes-vous incollable sur The Book of Ivy ?

Commençons facile. Quel est le nom du garçon qu'Ivy doit épouser (et tuer) ?

Bishop
Luke
Alexander
Samuel

9 questions
218 lecteurs ont répondu
Thème : The book of Ivy de Amy EngelCréer un quiz sur ce livre
. .