AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2371020621
Éditeur : Lumen (05/11/2015)

Note moyenne : 4/5 (sur 790 notes)
Résumé :
Née pour trahir et faite pour tuer, Ivy est désormais condamnée à mort !
Condamnée à l'exil pour ses crimes, Ivy se retrouve seule au-delà de la barrière qui
protège les siens d'un monde hostile, dévasté par l'arme atomique des décennies plus
tôt. Trahie par sa famille, abandonnée par Bishop, elle doit quitter Westfall et s'enfonce
dans la nature sauvage et découvre qu'elle est habitée.
Cette année, mon tour est venu.
<... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (291) Voir plus Ajouter une critique
florencem
  23 août 2017
Une petite appréhension pour deux raisons : la première est que le tome un avait été un coup de coeur. Difficile donc de se dire que la suite en sera de même. Si vous êtes habitués à lire des sagas, vous savez que le niveau n'est pas toujours le même, surtout avec un second tome. La deuxième est que j'avais lu quelques critiques assez négatives. J'ai du coup retardé ma lecture encore et encore… Fort heureusement, j'ai pour ma part beaucoup aimé The Revolution of Ivy. Je dirais que dans sa globalité, certaines petites choses sont « trop faciles » et prévisibles, mais l'histoire est menée avec toujours cette part d'intelligence et de réflexion.
Pas de saut dans le temps. Nous retrouvons Ivy juste après son expulsion de Westfall. La jeune femme est au plus mal ayant été battue et comme on peut s'y attendre l'extérieur est tout sauf accueillant. le début de la survie commence. Et c'est vraiment un point que j'ai apprécié tout au long du roman. On y voit différents aspects de cet instinct qui nous pousse à vivre. Ivy ne reste pas longtemps seule, mais il n'en reste pas moins qu'elle doit tout de même s'acclimater à une vie plus dure et surtout, elle doit faire avec ses actes, sa vie passée, les conséquences de ses mensonges… Elle souffre physiquement mais clairement c'est psychologiquement que notre héroïne est le plus à plaindre.
Il y a une évolution, un changement ou plutôt une renaissance. Ivy fait face à ses démons et devient petit à petit celle qu'elle était censée devenir. Pour moi, c'est avant tout cela « la révolution ». La colère qu'elle ressent envers elle, envers son père et sa soeur qui l'ont lâchement abandonné, envers Bishop pour avoir cru qu'elle avait voulu le tuer et envers ce monde si injuste et dur la ronge. On oublie très vite qu'Ivy est une adolescente. Ce qu'elle a subi en aurait fait s'écrouler plus d'un. Alors oui, son comportement est erratique, elle ne sait pas réellement ce qu'elle veut, ni ce qu'elle ressent. J'ai lu des critiques où ce comportement avait énervé les lecteurs… pour ma part, j'aurais trouvé trop facile qu'Ivy agisse différemment. Elle est totalement perdue, doit se reconstruire. Et franchement l'auteur parvient très bien à nous le faire ressentir.
Un point aussi important réside dans ce que l'on est capable de faire pour survivre. Quelle est la limite ? le fait de tuer vous rend-il mauvais ? Perd-t-on son humanité à un moment donné ? La présence de deux personnages que j'ai adoré, Ash et Caleb, est un parallèle très intéressant vis-à-vis d'Ivy et même de Bishop. Tuer ou être tuer. Certains moments du roman peuvent être durs mais le contexte et la façon dont l'auteur l'amène nous fait réfléchir. Je n'ai vu à aucun moment nos quatre héros comme des monstres. A contrario, Mark, Callie ou le père de notre héroïne en sont l'exemple même à différents niveaux.
Il y a moins d'actions que dans le premier tome mais cela ne m'a pas empêché de vraiment apprécier cette introspection. Elle soulève des points intéressants mais pas seulement. Elle est aussi un parallèle avec Westfall et tout ce que l'on a pu vivre dans le tome un. Certaines choses ralentissent le récit par contre. La relation entre Bishop et Ivy par exemple. Nécessaire, certes, mais pas assez percutante et profonde. La situation de Westfall aussi. Tout va trop vite avec un côté assez surréaliste. Nous avons quitté la ville depuis plusieurs mois, certes, mais je ne sais pas… même si je suis satisfaite de ce qui en retourne, il y a un effet trop brutal. Je sais que les habitants attendaient cet électrochoc mais tout de même. J'ai du mal à me dire que cela pourrait arriver dans nos sociétés.
Un mot rapide sur les personnages. Ivy est celle qui évolue le plus, cela va s'en dire. Ses prises de conscience sont intéressantes même si elles ne sont que le balbutiements de ce que la jeune femme pourra devenir. Bishop est égal à lui-même. Il se montre moins patient, moins parfait aussi, mais cela ajoute à son charme. Ash et Caleb étaient deux rayons de soleil. J'ai adoré ces deux personnages même si à mon goût, ils manquent d'un chouia de développement. Callie a, quant à elle, définitivement atteint le point de non retour pour moi. Je ne l'aimais pas dans le tome un. Je l'ai détestais dans le deux. le père d'Ivy, lui, s'est montré pathétique jusqu'au dernier moment. Je peux comprendre son chagrin mais ses actes, eux, sont juste impardonnables et minables… Bref, ces deux-là ne resteront pas dans les mémoires.
La fin est prévisible mais elle laisse aussi une ouverture ainsi que des choix n'allant pas vers la facilité. J'en suis très contente même si j'avoue qu'un peu plus de challenge ne m'aurait pas déplu. Une très bonne duologie qui sort de l'ordinaire et que je recommande !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          403
iris29
  17 mars 2016
Deuxième et dernier tome de cette série d'anticipation ," La révolution d'Ivy" m'aura un peu déçue et mon avis va un peu à contrario des critiques que j'ai pu lire...
Moi, j'ai beaucoup aimé la première partie .
Ivy est une paria, et a été jetée hors de Westfall, derrière LA barrière, un lieu que personne ne connait vraiment, (et pour cause , personne ne peut en parler puisque personne n'en est revenu pour raconter son expérience ). Elle ne peut compter que sur elle , pour assurer sa survie . Chasser, se défendre , explorer . [ On est presque dans l'excellente émission de télévision,très prisée par les adolescents : " Man vs wild, Ultimate survival", laquelle met en scéne un ancien des forces marines appliquant les techniques de survie en milieu hostile].
Et là , l'auteur ne fait pas dans la dentelle "gnan-gnan", Ivy est forte et fait ce qu'il faut, c'est une héroïne de son temps ... J'ai aimé les rencontres qu'elle fait , bonnes ou mauvaises, j'ai trouvé cette partie intéressante .

La deuxième partie , concernant Westfall et son devenir , je l'ai trouvée moins 'punchie", plus guimauve . certaines décisions prises par l'auteur m'ont laissée perplexe...
C'est tout ce que je peux vous dire sans vous gâcher le plaisir de votre future lecture...
C'est toujours une lecture agréable et bien écrite.
Une petite précision sur le mot dystopie employée pour cette série . Certes ,cela commence comme une dystopie mais le 2° tome n'en est pas une....Une dystopie dépeint une société imaginaire organisée de telle façon qu'elle empêche ses membres d'accéder au bonheur , et ne peut donc pas se terminer sur une note positive , (voir" 1984" et "Le meilleur des mondes ")...Ce serait bien que les maisons d'éditions consultent le dictionnaire... On attend d'eux qu'ils s'y connaissent un peu plus que nous en genres littéraires, surtout quand ils s'adressent aux ados, qui risquent de se prendre une tôle au bac ou au brevet avec ce genre d'erreur...
A bon entendeur salut!
A part ce petit coup de gueule , la couverture est magnifique ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          380
stokely
  13 avril 2017
Ma première note de 0.5 étoiles sur Babelio est amplement méritée pour ce livre, je ne comprends pas du tout la moyenne à plus de 4.
Je n'avais déjà pas tellement aimé le tome 1 mais j'ai tout de même voulu lire le tome 2, il faut attendre la page 240 sur 320 avant qu'il se passe enfin un petit quelque chose dans cette histoire qui traine en longueur. On s'attend à ce que la vie d'Ivy soit rude rejeter ainsi par tout le monde et on se retrouve dans le monde de oui-oui quasiment c'est invraisemblable.
On ne s'attache même pas au nouveaux personnages non plus, en bref si vous n'avais pas aimé le tome 1 passez vraiment votre chemin.
Un livre creux, ennuyeux au possible, un seul tome aurait suffit amplement un peu plus étoffé.
Commenter  J’apprécie          320
Hyelana
  25 décembre 2015
Suite et fin de la bilogie d'Amy Engel. J'avais eu un coup de coeur pour le premier tome et en fait je pense que j'ai un coup de coeur pour l'ensemble.
Dans ce deuxième tome, on retrouve Ivy de l'autre côté de la barrière. Son combat quotidien pour sa survie aussi bien physique que mentale après les épreuves qu'elle a traversées. Elle va faire des rencontres, certaines moins recommandables que d'autres, mais dans tous les cas, sa vie va changer et elle va se (re)découvrir.
J'ai adoré cette suite. Déjà conquise par l'écriture dans le premier tome, on assiste ici à l'éclosion des personnages qui étaient déjà bien mis en relief dans le premier tome. On les découvre tous sous leur réelle essence et c'est prenant, attachant, révoltant, enfin ça touche dans tous les cas !
J'avais trouvé que l'arrière plan général faisait légèrement défaut dans le premier tome, ce n'est qu'un tout petit mieux ici, mais comme pour le premier tome, ce n'est pas gênant pour être emporté par l'histoire malgré tout.
Pour finir, je suis également conquise parce que je ne m'attendais pas forcément à cette fin et du coup ça m'a emballée. J'aime être surprise et ne pas découvrir ce à quoi je m'attendais, ça rend le récit original à mes yeux, et c'est exactement ce que représente cette bilogie : l'originalité.
En bref, ce sont encore 5 étoiles que j'attribue au roman d'Amy Engel et c'est certain que je conseillerai cette lecture à tous les amateurs du genre !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          273
cicou45
  27 mai 2018
Attention : SPOILER ALERT
Bon beh voilà, nous y sommes, non pas comme Bishop et Ivy au bord de l'océan mais bel et bien au bout de cette lecture (j'ai même lu les remerciements et tout ce qui pouvait encore se lire mais bon, il faut que je me fasse une raison, je suis bien arrivée au bout de ce deuxième et ultime volet). Certes, en voyant la fin du premier, j'avais beaucoup d'appréhension, comme la plupart d'entre vous qui l'avez lu je suppose, en commençant ce deuxième tome mais je dois avouer qu'Amy Engel a été une nouvelle à fois à la hauteur de mes espérances, même si l'histoire est à un moment donné, courue d'avance et que c'est ce que c'est exactement ce que nous attendions (à savoir que Bishop rejoigne Ivy au-delà des barrières) mais il fallait que cela en soit ainsi - je veux dire qu'il n'était pas envisageable que l'auteure imagine une autre issue possible- même si j'avoue que j'ai quand même douté pendant un long moment !
Après s'être fait exilée de la ville de Westfall, Ivy, notre héroïne, se retrouve donc livrée à elle-même. Comment faire pour se débrouiller seule dans un milieu hostile alors que l'on ne vous a jamais appris comment faire ? Trahie par sa soeur et son père, Ivy n'a cependant pas d'autre choix que de tenter le tout pour le tout pour ne pas, continuer à vivre, mais disons seulement survivre. de toute manière, son coeur est brisé puisqu'elle a abandonné tout ce à quoi elle tenait le plus derrière elle dont un de tille que je ne vous présente plus : le dénommé Bishop. Cependant, si le monde peut s'avérer très cruel (bien plus que tout ce qu'elle aurait pu imaginer), il peut aussi s'avérer rempli de surprises agréables et ces dernières vont apparaître en la présence d'Ashley (Ash) et de son frère adoptif Caleb. Ces deux derniers vont alors dorénavant constituer la seule famille d'Ivy, même si elle leur ne leur a pas tout révélé de son passé trouble, par peur. Comment réagiraient ces derniers si ils venaient à apprendre qui elle est vraiment ? La rejetteraient-ils ? Puisque dans la vie, rien n'est jamais simple et que nous avons tous en nous notre part de bon et de mauvais, c'est là où l'on se rend compte des personnes qui nous aiment vraiment, celle qui nous apprécie tel que nous sommes et non pas tel qu'elles voudraient que l'on soit : c'est ce qui s'appelle amour mais aussi amitié véritable !
Un deuxième tome qui a dons été à la hauteur du premier, très bien écrit, avec un côté moralisateur qui n'est pas pour me déplaire (à la Roméo et Juliette) et que je ne peux donc que vous recommander !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Citations et extraits (105) Voir plus Ajouter une citation
Carole94pCarole94p   05 novembre 2015
P. 170

- Je sais que tu m'en veux, Bishop. Quand est-ce que tu vas le reconnaître ?
- Bien sur que je t'en veux. (Il fait un pas vers moi et, pour compenser, je recule de la même distance.) Je ne l'ai jamais nié. C'est ce que tu as envie d'entendre ?
- Peut-être.
Mon coeur tambourine comme un fou dans ma poitrine. Tout à coup, je suis terrifiée d'imaginer où ce scénario va nous mener. Suis-je assez courageuse pour faire mes propres aveux en retour ? J'aurai dû continuer à me taire, rentrer à la maison et me glisser dans le lit. Mais combien de nuits pouvons-nous encore tenir ainsi avant qu'il ne se détourne au lieu de me prendre dans ses bras ? Avant que je ne me réveille un matin pour découvrir le lit vide, Bishop parti pour de bon ?
- Très bien, dit-il un ton plus haut. Je t'en veux parce que pendant tout le temps où je tombais amoureux de toi, tu cherchais des façons de me tuer !
Je reste bouche bée un instant.
- Je n'ai pas... Ce n'est pas...
- Je t'en veux parce que quand tu as eu l'occasion de me dire la vérité, tu as préféré mentir ! (Il a franchi l'espace entre nous plus vite que je n'ai pu reculer, et nous nous retrouvons presque torse contre poitrine.) Je t'en veux parce que maintenant qu'on a une seconde chance, tu refuses toujours d'être franche avec moi !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          162
florencemflorencem   22 août 2017
Je suis encore effrayée parfois, mais maintenant, je sais qui je suis. Ma naissance s’est faite dans la douleur et dans le sacrifice, dans la joie et dans l’amour inconditionnel. Je suis plus forte qu’avant, capable de prendre des décisions difficiles sans fléchir, mais je ne suis pas dure. J’ai peut-être les mains sales, mais mon âme reste pure. J’aime plus profondément que je ne l’aurais cru possible, sais jusqu’où je peux aller pour protéger ceux qui me sont chers. Je suis en mesure de survivre ici, mais aussi de vivre tout court. Je peux abattre un chevreuil pour le repas du soir et apprécier la beauté d’un aigle solitaire qui s’élance dans un ciel bleu éclatant. Je peux tenir en respect un inconnu avec mon poignard, mais aussi rire avec mes amis autour de la chaleur d’un feu de camp. Je peux vivre avec la peur de perdre Bishop et l’aimer avec passion malgré tout.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
EppupuceEppupuce   11 mars 2016
- Je t'aime Bishop. Je n'ai jamais cessé de t'aimer.
C'est la première fois que je lui révèle vraiment mes sentiments, sans qu'ils soient déguisés ou dissimulés entre deux mensonges. Ces paroles ne sont pas faciles à prononcer pour moi et ne me viennent pas naturellement. Ma famille m'a appris à les conserver précieusement, à toujours être avare de ce qui est le plus important. Il me faudra déployer pas mal d'efforts avants que les mots se forment de façon aisée dans ma bouche, avant que ce qui se trouve dans mon cœur ne me donne pas la sensation que je dois le cacher. Je perçois la lueur dans les yeux de Bishop et je penche la tête, souriant alors que mes larmes coulent encore.
- Mais tu t'en doutais, non ?
Bishop répond doucement :
- Oui, je m'en doutais.
- Comment tu le savais ?
Il écarte mes cheveux de mon visage, touche des lèvres ma tempe, ma joue, la peau sensible au-dessous de mon oreille. Je ferme les paupières, le cœur battant la chamade.
- Parce que même si tu as changé par beaucoup d'aspects, tu es toujours la même Ivy, profondément. Celle qui livre tout par ses yeux, son expression, même quand elle refuse de parler. Et je sais que cette fille-là est assez courageuse pour m'aimer, même si c'est difficile pour elle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
AuroremushiAuroremushi   19 novembre 2015
A la fin du tome 1, nous avions quitté Ivy au pire des moments, de l’autre côté de la barrière. Autant dire que l’attente à été insoutenable… Dans « The Revolution of Ivy », la jeune femme va donc découvrir un nouvel environnement, qui était jusque là méconnu, plus sombre et sauvage que ce qu’elle a pu vivre à Westfall. Pour survivre au milieu hostile dans lequel elle se trouve, Ivy va devoir prendre sur elle et compter sur son instinct de survie, chose qui ne sera pas toujours facile. La jeune femme va devoir apprendre à se nourrir, trouver des abris et surtout se défendre face aux dangers. On découvre alors l’autre visage d’Ivy : combattante et rusée, les épreuves auxquelles elle va faire face vont la renforcer et lui permettre d’acquérir une confiance en soi. Ne pouvant compter que sur elle-même, la jeune femme, désespérée va devenir une force de la nature. Au final, on est loin de la jeune femme un peu fleur bleue qu’on a pu voir dans le premier tome. Hantée par son passé et ses erreurs, et surtout par son amour pour Bishop, Ivy va au cours de son parcours, croiser Caleb et Ash, deux fortes personnalités qui vont lui être d’un grand secours, et qui vont prendre une place importante dans sa vie.

Dans l’ensemble, ce second tome a été très agréable à lire. J’ai été ravie de redécouvrir la plume fluide et légère d’Amy Engel que j’avais beaucoup apprécié lors du premier tome. Du coup, autant vous dire que j’ai dévorée le livre en deux jours, incapable de m’en séparer (sauf pour le travail…). Et puis à l’heure où la mode est d’écrire des livres à plusieurs tomes, j’avoue que je suis contente que l’œuvre d’Amy Engel ne soit qu’une duologie. Même si j’ai beaucoup aimé le tome 1, je n’avais pas forcément envie que l’intrigue dure trop longtemps, avec des tomes de transitions comme c’est le cas dans beaucoup de sagas aujourd’hui. J’avais juste envie de retrouver Ivy et Bishop pour savoir connaître la fin de l’histoire.

Mais il y a quand même quelques petits points négatifs, qui font que « The Revolution of Ivy » n’est pas un coup de cœur : tout d’abord, même si Ivy évolue beaucoup dans cette partie et qu’elle devient une vraie combattante, il y a toute une partie du livre où la jeune femme est tiraillée par ses sentiments, ce qui la pousse à prendre souvent les mauvaises décisions et à agir comme une adolescente. Et ca peut devenir vite agaçant… Heureusement, cette partie ne dure pas longtemps, et on passe rapidement à la suite. Ensuite, j’ai trouvé le rythme de l’histoire un peu plus mou que le premier tome. J’ai beaucoup aimé la première partie dans les bois, car l’histoire enchaîne action et rebondissement, le tout dans un décor un peu sombre, mais arrivé à un certain point, le livre connait quelques longueurs, l’histoire stagne et il ne se passe pas grand-chose…

Je dois toutefois avouer que l’auteur à su offrir une fin digne de mes attentes. Malgré les longueurs évoquées ci-dessus, j’ai trouvé que la suite était plutôt bien ficelée et les trois parties de l’histoire sont bien distinctes, ce qui empêche le lecteur de se perdre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
florencemflorencem   17 août 2017
Les autres ont-ils autant de chance ? Trouvent-ils quelqu’un qui les comprend vraiment ? Quelqu’un qui accepte leur façon étrange et abracadabrante de voir et d’aborder le monde sans constamment s’efforcer de les changer ? Il me laisse être Ivy, alors que tant d’autres auraient essayé de me transformer en une personne différente, et c’est là le cadeau le plus précieux que Bishop m’offrira jamais.
Commenter  J’apprécie          220
Videos de Amy Engel (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Amy Engel
The Book of Ivy de Amy EngelLa traque ne prendra fin qu'à votre dernier souffle… Distingué par l’Association des libraires américains comme l’un des meilleurs livres jeunesse 2013, IN THE AFTER saura vous faire passer des nuits blanches !
autres livres classés : dystopieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

The Revolution of Ivy

Au début du roman, par quel animal Ivy se fait-elle attaquer ?

Un chien
Un loup
Un coyote

10 questions
12 lecteurs ont répondu
Thème : The Revolution of Ivy de Amy EngelCréer un quiz sur ce livre
.. ..