AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Gardriaah tome 1 sur 3
EAN : 978B0B88LYVK9
359 pages
(31/07/2022)
4.22/5   20 notes
Résumé :
Lorsque Lilith, Saigneur démoniaque, affronta Gabrielle, Fondatrice angélique, sa victoire ne faisait pas l’ombre d’un doute. Pourtant, dix ans plus tard, aucune des deux belligérantes n’est réapparue pour revendiquer son triomphe !

Que sont-elles devenues ? Laquelle a trépassé ? Ces questions hantent leurs races respectives, conscientes que l’heure des choix a sonné. Pourtant, les deux adversaires sont toujours en vie, unies par un lien inexplicable ... >Voir plus
Que lire après Gardriaah, tome 1 : Le réveilVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
4,22

sur 20 notes
5
9 avis
4
9 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis
Bonjour à tous. Je ne sais pas pour vous, mais j'ai le sentiment que le temps s'accélère : aujourd'hui, c'est le printemps et je vous offre mon retour de lecture sur Gardriaah, tome 1 : le Réveil écrit par M. H. Fairheart. Un roman très original qui m'a plongée dans une lecture fabuleuse dont l'humour décalé est inattendu.

***Juste pour la couverture***
Coup de coeur.
J'ai découvert ce roman en numérique et c'est dommage. Je vous conseille une lecture physique tant la couverture est magnifique et les cartes somptueuses. La couverture est une invitation au voyage dans un autre temps : quel splendide voilier ne trouvez-vous pas ?

Ouvrez votre bouquin, montez sur ce navire puisque c'est là que débute l'histoire.

***Le Libertade***
Une jeune demoiselle au sourire taquin et aux courbes avantageuses n'est vêtue que du tricorne délaissé par son amant. La lumière de la bougie laisse entrevoir le capitaine du navire, captif du charme de sa séduisante conquête. Cet intimité est brisée par l'entrée d'une jeune femme aux cheveux roses, bouche bée d'offuscation.

La belle se prénomme Lilith, détail inconnu de son amant qui paie l'information de sa vie face au regard horrifiée de la nouvelle venue. Les deux femmes engagent un échange plutôt singulier sur le bien (ou mal) fondé de cet assassinat. Lilith se moque de tout et se met à rire face à l'incompréhension de celle qu'elle nomme Gaby-chou : Gabrielle. Les deux femme se chamaillent comme des gamines sur la réelle fautive ayant causé la mort du capitaine.

Un dialogue divertissant qui présente les personnages de cette histoire : le prince des enfers et l'ange Gabrielle.

Lilith et sa peur phobique de l'eau y est, autant que possible, canalisée par Gabrielle. Elles sont liées depuis leur duel, 10 ans plus tôt. Gabrielle y a utilisé un sort particulier qu'elle avoue à Lilith tout en lui faisant une morale angélique : Lilith doit se repentir en réparant ses erreurs.

L'occasion rêvée pour Lilith qui y trouve un prétexte pour amarrer.

***L'Abyssinie***
Ne vous perdez pas, l'auteur vous offre une carte magnifique, invitation au repérage dans son univers. Si celui-ci peut sembler inaccessible au lecteur, chaque détail a son importance pour la suite. Sans en faire une étude géographique, je me suis laissée guidée jusqu'à La Pieuvre Chantante, une taverne sympa pour Lilith.
La question que tout lecteur curieux se pose : que font-elles dans cette taverne ?

***Lilith et Gabriel(le)***
Lilith est un démon féminin de la tradition juive. Elle est à l'origine une divinité mésopotamienne. Dans les légendes juives qui se répandent au Moyen Âge, Lilith est présentée selon l'alphabet de Ben Sira comme la première femme d'Adam, avant Ève. Première femme moitié démone, elle y devient le mal, l'impureté, mais aussi symbole de féminité. Créée avec Adam de la même manière que lui (et non d'une de ses côtes), le rôle de Lilith était d'être son égale et non le compléter comme le fit Ève. Seulement du fait de son égalité, Lilith finit par se disputer, Adam prônant sa supériorité. Rappelant leur création égale et se tournant vers son créateur Lilith n'eut aucune réponse de ce dernier.

Elle prit cela comme le fait que son créateur donnait raison à Adam et s'enfuit.

Gabriel est l'archange le plus connu, en raison du rôle qu'il a endossé dans la Bible en annonçant à Marie qu'elle aurait la bénédiction de donner naissance à Jésus-Christ. En tant que messager et saint conseiller, il est vénéré dans de nombreuses traditions religieuses. Messager de Dieu et héraut des visions, L'ange Gabriel fait partie des anges les plus élevés dans la hiérarchie des esprits divins.

L'interprétation de l'auteur dans Gardriaah donne une nouvelle vie fort intéressante aux anges et démons : distrayante et instructive 😉

***Gardriaah : un univers médiéval fantastique***
Gardriaah est un univers riche et particulièrement bien construit. Lilith et Gabriel(le) y sont transposés non sans oublier la mythologie. La lectrice que je suis s'est particulièrement attachée à Lilith que je vois comme une expression de féminité libre plus comme le prince des enfers. Gabrielle, version féminine de l'archange, est celle qui a combattu Lilith lors d'un duel mais elle est aussi celle qui guérit et elle attend de Lilith les “bonnes actions” qui pourraient les libérer de leur union forcée.

Cependant, ce roman est unique en son genre et nous allons y croiser de très nombreux personnages. Je reste sur ma faim concernant les intentions de Lilith, quand à Gabrielle, représentée tel un bonbon rose naïf victime des débordements de Lilith, je suis certaine que les apparences sont trompeuses. N'est-elle pas la Fondatrice ?

Les deux souhaitent retrouver leur place respective bien sûr, mais dans cette union, elles sont obligées de se protéger l'une et l'autre, côtoyant le monde des humains où évoluent aussi vampires et autres créatures dont les connaissances ancestrales peuvent les aider à briser le sort. Mais vous découvrirez rapidement que ce n'est pas si simple 😉 Cependant, vous saurez comment Lilith est devenue Saigneur, son passé lui revient par bribes, chaque détail est un indice important pour comprendre cet univers et son histoire.

Lilith est distrayante, ses expressions amusantes et ses descriptions de Gabrielle pleines d'humour. Serait-ce pour éloigner le lecteur de ce personnage ? Je n'en dirai pas plus. Je vous invite à découvrir la plume de Mary-Ann à travers ce premier Opus.

Quant à moi, il me tarde de suivre les tribulations de tout ce petit monde dans Gardriaah, Au zénith de la Confrontation (T. 2)

Je remercie M. H. Fairheart pour ce service presse. A très bientôt.
Lien : https://lescrinsdubarde.net/..
Commenter  J’apprécie          40
Être lié à un ange par un sort, c'est l'Enfer assuré pour un démon...


Nous rencontrons Lilith qui, depuis 10 ans et par un malheureux coup du sort, se retrouve liée à Gabrielle.
La première est un démon, la seconde un ange. Quand l'une d'elle à mal, l'autre aussi et ainsi de suite.
Avouez que cette situation est cocasse...
Pour conjurer ce sort, Lilith n'a d'autre choix que d'écouter les conseils de sa comparse, à savoir réparer les torts qu'elle a causé.
Sauf qu'il y en a une paire, et à travers son périple elle se rendra compte de certaines choses. Mais son caractère égoïste n'est pas très loin malgré sa conscience enchaînée à elle.
Pendant ce temps, les royaumes démoniaques se tirent entre les pattes pour savoir qui récupérera les terres de la démone.
À ce jeu, certains sont meilleurs que d'autres visiblement...


Un récit qui sort des sentiers battus en terme de gouvernance de monde, ici les anges et les démons se partagent les mondes et les humains
n'ont qu'à bien se tenir.
J'ai beaucoup aimé l'intrigue où Lilith est lié à Gabrielle par un sort lancé par cette dernière, c'est l'enfer littéralement pour elles deux.
Lilith est clairement ma préférée ici, un savant mélange d'un caractère explosif et taquin avec celui d'une aventurière sensible malgré tout.
Gabrielle est la sagesse incarnée malgré un côté très niais, mais dont il faut se méfier car sous couvert de son air angélique se cache peut-être un petit démon qui ne demande qu'a éclore.
J'ai beaucoup aimé l'univers de l'autrice qui a coupé son univers en 3 mondes, un régit par les démons, un autre par les anges et au milieu
celui des humains qui deviennent les jouets des deux autres races. Malgré un très grand nombre de personnages qui m'a perdu, j'ai tout de même
réussi à remettre chacun à sa place et tout ça pour pouvoir apprécier pleinement ce roman et certains personnages comme Azraël qui m'intrigue
fortement à cause de son comportement assez énigmatique.
J'ai adoré les dialogues qui contiennent du sarcasme, de la taquinerie mais aussi un léger soupçon d'amour et de bienveillance entre certains personnages.
Les complots politiques sont rondement menés, mais il faut suivre car les complots dans les complots sont clairement là pour nous faire perdre
la tête et le fil.
Mais ce que j'ai le plus aimé, ce sont les réactions que ce soit des anges, des démons ou même des humains car elles sont tellement proche de
la réalité qu'on ne peux que superposer certaines choses dans notre monde actuel.
Le changement de temporalité m'a quelque peu chamboulée, peut-être y'aurai t'il fallut le mettre en début de chapitre pour ne pas être étonné
d'être dans le passé. Ces passages ont tout de même permis de mettre en lumière les causes du comportement de Lilith, et clairement cela prouve
qu'elle peut changer.
Je tiens aussi à remercier l'autrice pour l'intégration de cartes ainsi que d'organigramme pour se repérer dans son univers fantasque.
Alors certes ici nous sommes dans un premier tome assez introductif sans réelles scènes d'action, avec quelques longueurs mais avec une plume
plaisante à lire et immersive qui fait que l'on se laisse facilement emporter à Gardriaah.


En bref, pour un premier roman c'est plutôt complet et surtout nous emporte dans un monde peu exploré dans le genre littéraire. 
Commenter  J’apprécie          10

J'ai vraiment apprécié cette lecture mêlant une ambiance fantasy et médiévale dans le genre un peu « pirate des caraïbes » surtout au début. D'ailleurs j'espère que dans le tome 2 et 3 cet aspect-là sera encore plus mis en avant, car l'auteure a vraiment un talent et une plume parfaite pour cet univers.

Le vocabulaire est très bien travaillé et concorde donc parfaitement avec l'environnement du livre. On entre dans le vif du sujet dès les premières lignes et c'est appréciable, en quelques pages on sait que l'aventure que nous allons suivre aux côtés de Lilith et Gabrielle va être palpitante.

D'ailleurs parlons de Lilith que l'on nomme « le Prince des Enfers » alors que c'est une femme, mais honnêtement quand on entre en contact avec son caractère et sa façon d'être, on comprend pourquoi le Titre de « Princesse » ne lui correspond pas du tout. C'est un personnage très intéressant d'un point de vue psychologique.

Lilith est impétueuse, aventureuse, pleine d'assurance et de confiance en soi. Elle sait jouer de ses charmes si nécessaire et n'a pas peur de s'en servir. Ce qui est intéressant, c'est que malgré cette digne assurance qu'elle montre aux autres, ça ne l'empêche pas à certains moment et surtout vers la fin de ce premier tome, de montrer ses failles et son inquiétude par rapport à la révélation du lien qui la relie à son acolyte Gabrielle.

Parlons de Gabrielle appelée également « Sateen/Satinette » qui est l'exact opposé de Lilith. Il y a donc bien cette rivalité Ange/Démon et Bien/Mal entre les deux et cependant, elles doivent pourtant faire équipe ensemble. J'ai adoré sa naïveté apparente et pourtant elle possède une puissance immense cachée bien à l'intérieur.

Elle n'est que douceur, ruban, jupon et couleurs pastels, autant vous dire donc qu'elle m'a énormément fait rire à plusieurs passages (notamment au début chez le tavernier). Je ne m'attendais pas à trouver de l'humour dans ce récit et pourtant il y en a et c'est très plaisant, tout en rééquilibrant le côté sombre/drame du roman.

Il y a un personnage qui m'a happé également par son air mystérieux et énigmatique c'est la « Marionnettiste » qui se trouve être une petite fille franchement perchée et très dark dans sa façon de penser et d'être. Je pense qu'elle est bien exploitée dans ce tome 1, mais j'espère qu'elle le sera davantage dans la suite. C'est ce genre de protagoniste torturé dans l'âme qui peut jouer un rôle très important et surprenant.

J'aurai tellement de choses à dire encore sur cette lecture, la plume est vraiment tel l'écho d'une vague qui se déploie et s'échoue sur le bord laissant derrière elle, cette empreinte indélébile qui fait qu'on ne peut pas oublier.

Si je devais émettre un seul petit point négatif, c'est la longueur des chapitres qui parfois peut faire perdre selon moi de la rythmique au scénario. Mais cependant, cela ne gâche en rien le plaisir que j'ai eu à découvrir cette épopée, en compagnie de tant de personnages intéressants.

Je valide à fond les ballons, si vous aimez le fantastique/fantasy/médiéval/dark et l'opposition du bien contre le mal, alors vous serez sans doute conquis vous aussi par cet ouvrage que je vous recommande chaudement.
Commenter  J’apprécie          10

J'ai découvert la plume de M.H Fairheart avec le premier tome de sa série de Fantasy « Gardriaah » : L'éveil.
Le roman débute dans le vif du sujet et nous dévoile les deux personnages principaux de l'intrigue : l'ange Gabrielle et la démone Lilith. Leur relation apparaît alors ambiguë. Anges et démons ne font pas forcément bon ménage et même si les deux protagonistes se chamaillent, elles n'apparaissent pas ici comme des ennemies. Leurs interactions pimentées de dialogues et réparties tantôt taquines, parfois cinglantes, nous révèlent une relation que les deux jeunes femmes n'ont pas choisi. Leur présence, l'une avec l'autre, s'avère contrainte par un mystérieux lien qui les unit depuis dix ans... Au fil des pages, on découvre la personnalité de chacune et on en apprend un peu plus sur leur étrange union.

Les deux possèdent des personnalités opposées qui se complètent. L'une contrebalance l'autre.
Gabrielle est une ange fondatrice, autrement dit elle occupe le rôle le plus haut placé dans la hiérarchie des anges. le territoire des anges, Elitistah se retrouve perdu sans elle et croit l'avoir perdue.
Elle se présente comme un personnage bienveillant, innocent. Elle est douce, non violente, parfois fragile. Elle fait preuve de pudeur et de bons sentiments, d'empathie et de naïveté. le comportement de Lilith l'offusque régulièrement.
Lilith, démone, Prince des enfers, calculatrice, souvent cruelle, égoïste et sans scrupules, pratique la piraterie et n'est pas à un meurtre près. Loin de l'innocence de Gabrielle, elle ne recule devant rien pour arriver à ses fins. Trop différente pour comprendre la pauvre Gabrielle, elle lui reproche sa pudibonderie hypocrite et s'agace en sa présence.
Au fil du récit, les réminiscences du passé de Lilith démontrent son courage et lui confèrent un côté pétillant et un certain panache.
Par contre, j'ai trouvé le personnage de Gabrielle moins développé dans son évolution, se cachant souvent derrière sa naïveté (parfois extrême).
C'est dommage car j'aime beaucoup la dynamique de ce duo et on finit par s'attacher plus à Lilith qu'à Gabrielle, malgré son caractère inconséquent.

Les personnages secondaires sont nombreux et j'avoue qu'il m'a fallu un moment pour me familiariser avec tous. Ils s'ajoutent dans l'intrigue avec cohérence. Leur caractérisation, tout comme pour Lilith, est particulièrement bien maîtrisée. On sent l'implication de l'autrice à faire de chacun d'entre eux un personnage à part entière. Entre anges (dont l'ange noir Azrael qui tient une place importante dans l'intrigue) et démons (dont les deux autres princes de l'enfer, rivaux de Lilith ou Gotan, simple démon mineur, sujet de Lilith, frappé d'une malédiction), les amitiés, hostilités, complots et conflits ne manquent pas.

L'univers proposé par l'autrice est également très bien mis en place. Gardriaah se divise en trois territoires attribués aux anges, démons et humains, mais sur des strates différentes. Chacun d'entre eux possèdent ses caractéristiques propres et son organisation. J'étais confuse au début du récit et avait un peu de mal à retrouver les noms (entre noms de personnages et lieux), comme souvent dans un roman de Fantasy, mais je pense que c'est plutôt lié au format numérique qui ne permet pas facilement de consulter carte et listing de personnages.
On l'a découvert, dans Gardriaah, les complots ne manquent pas : anges et démons se font une guerre impitoyable, guerre d'ailleurs à l'origine du mystérieux lien qui contraint Gabrielle et Lilith à se supporter.
J'ai apprécié le style fluide de l'autrice. Les descriptions permettent de visualiser les scènes et de se représenter les différentes contrées de gardriaah. Les dialogues sont vivants, souvent percutants car quand Lilith est là, le sarcasme fuse. On obtient des situations parfois cocasses, toujours pétillantes. En effet, Lilith ne se dépare pas de son panache, même dans les situations les plus difficiles.

En conclusion, j'ai beaucoup aimé ce premier tome et j'ai vraiment apprécié Lilith qui se présente en parfaite anti-héroïne. Gabrielle , par contre, a fini par m'agacer par sa naïveté. C'est dommage car j'aime beaucoup la dynamique du duo, leurs affrontements et piques reposant sur leur personnalités opposées.
L'univers et personnages sont vraiment bien construits, l'intrigue bien maîtrisée. Ce premier tome est prometteur et accrocheur. J'ai beaucoup apprécié ma lecture et je lirai la suite avec plaisir.
Lien : https://karinemalka.blogspot..
Commenter  J’apprécie          20
« Te parler... Mon rêve se réaliserait donc ? Avoir la chance de bénéficier de ta si mélodieuse voix et de tes conseils éclairés ? » Prince Lilith

À la suite de leur duel, Lilith, couramment surnommée « le Prince », et Gabrielle se retrouvent liées à la vie à la mort. Seulement, pour ces deux femmes, sous le joug de leur nature respective – démone et ange –, la cohabitation se révèle extrêmement tumultueuse entre incompréhension et torture mentale...

🧭Une histoire qui a captivé mon attention de par son résumé original et son ton fantasy. J'ai donc profité de l'offre promotionnelle pour me plonger dans cette aventure et, clairement, j'ai passé un excellent moment ! Si les premiers chapitres se révèlent introductifs, un peu comme si l'auteure tenait une colombe dans les mains et prenait le temps de lui caresser la tête avant de la laisser partir, l'histoire finit toutefois par prendre son envol, nous invitant alors à nous immerger pleinement dans la quête de la sarcastique et sulfureuse Lilith, que j'ai beaucoup appréciée, et de son alter ego l'angélique Gabrielle.
Et d'ailleurs parlons-en : leur lien du « je te déteste à en mourir mais je suis obligée de rester avec toi » est très bien amené entre les réponses acerbes de Lilith et la candeur affligeante de Gabrielle qui frôle très souvent l'humour ! J'ai adoré suivre leurs échanges, tout en découvrant petit à petit leurs failles, notamment celles de Lilith qui peut se montrer touchante à certains moments. Envers Gabrielle ou d'autres personnages ? Réponse dans le livre !

Concernant l'univers, je le trouve parfaitement maîtrisé ! Si je suis une lectrice paumée en lore, je suis parvenue à suivre grâce aux descriptions précises et à la fluidité de la plume qui s'avère mûre et agréable. Sans oublier bien sûr tout ce travail apporté au berceau de Gardriaah qui m'a impressionnée à maintes reprises à travers les rebondissements et les dialogues.

Conclusion : Je ne vais pas en dire plus, d'autant plus que ce premier tome pose en douceur la trame et l'exposition de l'univers, mais honnêtement, si vous êtes friand(e) de récits fantasy épique, je vous conseille vivement cette lecture !
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Lilith observa la tenue blanche et pivoine, couverte de rubans et de dentelles de sa comparse. A cela s’ajoutaient les interminables boucles de sa chevelure rose soignée, son teint de porcelaine aux joues délicieusement colorées, et ses grands yeux naïfs toujours de cette éternelle couleur rose qui la caractérisait.
Commenter  J’apprécie          50
Les émois du cœur ne peuvent prendre le pas sur une décision raisonnable.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : épiqueVoir plus


Lecteurs (25) Voir plus



Quiz Voir plus

Oyez le parler médiéval !

Un destrier...

une catapulte
un cheval de bataille
un étendard

10 questions
1532 lecteurs ont répondu
Thèmes : moyen-âge , vocabulaire , littérature , culture générale , challenge , définitions , histoireCréer un quiz sur ce livre

{* *}