AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782756077697
160 pages
Éditeur : Delcourt (30/03/2016)
3.5/5   7 notes
Résumé :
Saudade est un mot portugais qui exprime une mélancolie empreinte de nostalgie. Il raconte un désir intense, pour quelque chose que l'on aime et que l'on a perdu, mais qui pourrait revenir dans un avenir incertain.
Cette émotion imprègne chacun des personnages, nous plongeant dans leur intimité à travers des instantanés de leurs envies et désillusions.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
ninosairosse
  30 mai 2019
♫Si tu ne la vois pas venir - elle te voit
Si tu essayes de la fuir - oublies ça
Et même si tu veux en finir - Elle veut pas
Elle se serre contre toi♫
Saudade - Bernard Lavilliers - 2001
Une tension entre contraires
Comme monter tout un versant
pour y verser des cendres
Lente mélodie, désaccords
Que tu ne peux plus taire
Complexe sentiment alors !
Mélant coliques et ulcères
Nostalgie des jours d'avant
Désir, Espoir, ça devait être autrement
Retrouver ce qui nous manque
peut être un passé heureux
une personne, ou encore un lieu
La Saudade est un mal sourd
Quelqu'un qui vous crie Au secours
Un management sans ménagement
Déménagement sans management
Sale hasard antisocial
Pedro Escobar Dictature
bastion de l'ordure
Fortu nous vient de Saumur.
Sao tomé et tes Principes
Césoria Evora Espère
SAUDADE
Bientôt la fête des pères
So' Dad' ;-)



Commenter  J’apprécie          621
alouett
  11 avril 2016
Petits bouts d'existence couchés sur un papier épais et doux au toucher. le petit format de l'album (147 * 210 mm) nous invite à entrer dans un univers intime et propice à la confidence.
L'objet-livre contient quinze nouvelles qui vont conduire le lecteur à « rencontrer » différents protagonistes et à écouter ce qu'ils ont à dire. Chaque histoire a donc sa voix-off, celle du personnage mis en premier plan. Il se livre, témoigne de ce qu'est sa vie, partage sa réflexion et fait le point sur ses impasses, des fragilités et ses échecs. Les récits ne proposent aucun dialogue direct, uniquement des situations racontées, analysées, décortiquées pour certaines tandis que d'autres resteront davantage sur du factuel. Les individus se remettent en cause, se questionnent. Ils cherchent, pour certains, une porte de secours sans toutefois se risquer à l'approcher de trop près. Quinze monologues qui ont ce point commun de contenir une certaine nostalgie d'un moment passé, d'une décision qui n'a pas été prise, d'une opportunité que l'on n'a pas su saisir ou d'une envie qui ne sera jamais réalisée.
« Saudade ». Comme l'explique le texte en quatrième de couverture, « Saudade est un mot portugais qui exprime une mélancolie empreinte de nostalgie. La saudade raconte un désir intense, pour quelque chose que l'on aime et que l'on a perdu, mais qui pourrait revenir dans un avenir incertain. » On retrouve d'ailleurs cette nostalgie mêlée à une petite étincelle de vie dans la chanson « Saudade » de Cesaria Evora.
Quinze nouvelles qui nous amènent à nous poser délicatement sur l'épaule d'autant d'inconnus pour entendre leurs pensées, apprendre d'eux et comprendre comment ils cheminent. Autant d'opportunités de « vivre » des situations nouvelles. le lecteur côtoie ainsi un homme qui vient de perdre brutalement son enfant ; tandis que sa femme est dépassée par un deuil insurmontable, lui se révolte et dans un dernier soubresaut de colère, fait son adieu au monde. Ailleurs, dans un autre quotidien, nous assistons à une séparation à la terrasse d'un café et encaissons toute l'incompréhension que la situation fait naître : « je suis privé de celle avec qui j'aime être sous prétexte que l'on s'entend trop bien… Il y a vraiment quelque chose d'illogique ». Je repense aussi à l'histoire de ce jeune retraité qui, le jour de son pot de départ après 40 ans de carrière, mesure toute la difficulté d'accepter son nouveau statut ; il ressent déjà la nostalgie de son quotidien de travail, il comprend qu'il perd une part de lui-même, un élément de son identité, comme s'il perdait sa raison d'être. Ailleurs, un autre homme de 65 ans, homosexuel, en proie à un désir de paternité qui restera à jamais assouvi… « Ma vie ressemble désormais à cette cigarette. Elle se consume lentement, sans rien attendre d'autre, et elle s'éteindra sans laisser de trace » pense-t-il. Il est aussi question d'identité avec ce vieux portugais qui a quitté son pays dans sa jeunesse pour fuir la misère et la dictature de Salazar et qui, au crépuscule de sa vie, cherche toujours sa place, tel un apatride.
La grossesse, le coup de foudre, le deuil, la drague, le chantage… sont autant de situation et de sentiments que Fortu explore dans ce recueil.
(...)
Lire l'article complet sur le site : https://chezmo.wordpress.com/2016/04/11/saudade-fortu/
Lien : https://chezmo.wordpress.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Caro44
  23 janvier 2017
Le mot saudade est intimement lié au Portugal, et évoque la nostalgie, la mélancolie.
A travers des dessins tout en douceur, un graphisme précis et à la fois épuré, des saynètes aux personnages divers mais qui nous semblent familiers, l'auteur exprime parfaitement bien ces sentiments et le lien avec ce pays.
Entre souvenirs, regrets, résignation et fatalité, les personnages défilent et nous parlent du temps qui passe, de leurs fragilités, des changements, des échecs et des chocs parfois, de la vie qui évolue et transforme les êtres et les choses… On entre dans l'intimité des sentiments dans ces 15 histoires courtes qui se succèdent. On est spectateur sans filtre des souffrances et des monologues, des pertes et des espoirs (souvent déçus), comme l'épaule accueillante d'un ami de passage.
J'ai beaucoup aimé cette bande dessinée atypique, Fortu exprime avec brio des émotions fortes à travers son graphisme singulier et épuré et beaucoup de délicatesse.
Une vraie découverte !
Lien : https://mesmotsmeslivres.wor..
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (4)
BullesEtOnomatopees   24 juin 2016
Saudade nous raconte des récits humains, certains peut-être familiers, d’autres qui nous font réfléchir à notre propre condition. Quand une BD invite à la réflexion on peut se dire que son auteur à réussi son coup.
Lire la critique sur le site : BullesEtOnomatopees
Sceneario   06 juin 2016
Ça sonne juste alors que ça parle de sentiments qu’on ne peut pas toujours expliquer clairement avec des mots. C’est très touchant.
Lire la critique sur le site : Sceneario
BoDoi   06 mai 2016
Si le rythme narratif est parfaitement maîtrisé, (...) Fortu installe dès les premières pages une distance confinant à la froideur.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Bedeo   14 avril 2016
Techniquement original et sentimentalement chargé, l’ouvrage de Fortu donne à voir peu mais à ressentir beaucoup.
Lire la critique sur le site : Bedeo
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
alouettalouett   11 avril 2016
Ce que j’aime, c’est apprendre à connaître la personne et à faire qu’elle m’apprécie de plus en plus. Je cherche les failles, il y en a toujours de plus ou moins grandes. (…) Ce qui me plaît le plus c’est quand la fille se jette à l’eau sans s’apercevoir que je l’y ai poussée. (…) Dès qu’elles me disent oui, je sais que c’est déjà fini
Commenter  J’apprécie          20
alouettalouett   11 avril 2016
Ma vie ressemble désormais à cette cigarette. Elle se consume lentement, sans rien attendre d’autre, et elle s’éteindra sans laisser de trace
Commenter  J’apprécie          30
Caro44Caro44   23 janvier 2017
Ma vie ressemble désormais à cette cigarette. Elle se consume lentement, sans rien attendre d’autre, et elle s’éteindra sans laisser de trace.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
autres livres classés : intimitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4121 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre