AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Dominique Piat-Couvert (Traducteur)
EAN : 9782081626348
285 pages
Éditeur : Flammarion (02/03/2005)

Note moyenne : 2.92/5 (sur 33 notes)
Résumé :

" Le premier coup l'atteignit juste au-dessus du cœur. Elliot ne ressentit rien. " Vous ne pouvez pas me faire mal... " Puis, un deuxième coup, à l'emplacement exact du premier. Puis, un troisième lui percuta la tête. Alors il eut mal. La douleur s'accentua et il se sentit sombrer, loin, très loin... " Elliot ne veut plus jamais être le souffre-douleur. Déménager, cela veut dire découvrir un nouveau lyc&#x... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
SachaGil
  13 octobre 2017
J'ai lu ce bouquin dans le cadre du cours de français, le deuxième de cette année scolaire. Et une fois de plus, c'est très prometteur! C'est la première année que mes lectures imposées sont aussi chouette.
Ce livre est vraiment une petite pépite, j'ai de suite accroché après l'avoir commencé. Etant en option "technique sociale", je m'attendais à lire des bouquin en rapport avec mes études et effectivement, avec celui-ci, on est en immersion totale.
On suit l'histoire d'Elliot, notre héro, qui change d'école après s'être fait harcelé pendant plusieurs années. Un tout nouveau départ pour cet adolescent détruit par ce qu'il a vécu. L'angoisse et l'appréhension sont au rendez-vous. Des tonnes de questions fusent dans sa tête: Sera-t-il encore le souffre douleur de ses camarades? Comment agir dans ce tout nouvel établissement? Elliot opte pour la discrétion en tentant de passer inaperçu. Mais est-ce vraiment la bonne solution?
Toutes une séries d'interrogations auxquelles l'auteur va répondre tout au long du livre. Certaines réponses sont clairement explicites, d'autres, beaucoup moins. C'est d'ailleurs un des nombreux points fort de ce bouquin. J'ai donc vraiment apprécié ma lecture comme vous avez pu le comprendre.
Premièrement, on peut remarquer une nette évolution quant au comportement et au ressenti du personnage principal. Au départ, Elliot, nouveau dans l'école, essaye de se faire discret, mais petit à petit, malgré lui, il se fait repérer par une bande de son lycée. Contrairement à son habitude, ce n'est pas pour se faire frapper ou insulter mais plutôt pour reproduire cela sur un autre élève. Un dilemme se présente alors à lui, devenir bourreau ou garder son rôle de victime qu'il méprise tant. C'est certainement le plus prenant dans cette histoire, voir les différents choix qui s'oppose à lui. On ne peut s'empêcher de se demander vers quelle décision on se dirigerait.
C'est d'ailleurs ce qui entraine mon deuxième argument qui justifie que j'ai tant apprécié ce bouquin. On serait tenté de dire que l'on préfèrerait se projeter en tant que victime, mais que ferait-on vraiment si on avait eu le même passé que notre héro?
Ce livre fait prendre conscience des difficultés de vivre le harcèlement en se plaçant du côté du martyr mais tout autant qu'en étant bourreau. L'auteur tente à travers cette histoire de justifier les actes de ces gens que l'ont hait tant en apparence.
Pour finir, moi qui n'aime pas du tout les fins comme celle-ci, dans le contexte présent, j'ai vraiment apprécié pouvoir m'imaginer un futur au personnage qui se pensait sans avenir. L'auteur ne nous impose ni une fin heureuse ni l'inverse. Mais il nous influence tout de même dans ce qu'on pourrait imaginer.
En bref, encore une fois, un énorme coup de coeur, je suis très heureuse d'avoir eu l'occasion de découvrir cette histoire. Je la conseillerais à toutes personnes capables de prendre du recul sur ce genre de situation.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Coxinel2
  01 juillet 2011
Elliot est le souffre douleur de son collège. Chez lui, la vie est difficile car son père victime d'une agression a perdu toute envie de vivre. Heureusement sa maman est là pour sauver un peu la mise.
Afin de le protéger et, pensent-ils, tout recommencer à zéro, Elliot et ses parents déménagent.
Dans son nouveau collège, sa seule préoccupation c'est de ne pas se faire remarquer et de rester neutre.
Mais dans son nouvel établissement la violence règne aussi, perpétrée par "les gardiens", des "grands" qui, dans l'ombre, font la justice à l'école.
Les gardiens vont remarquer Elliot et il va devoir faire un choix : accepter ou non de devenir un bourreau.
C'est un beau roman, sur le liberté, le courage et la lâcheté aussi.
Un livre sur la violence dans les établissements scolaires bien construit et qui montre combien il peut être difficile de lutter contre.
Commenter  J’apprécie          160
lirado
  16 juin 2019
Elliot de Graham Gardner est un roman tout simplement magnifique, écrit avec une grande justesse. Nous entrons dans l'histoire de cet ado mal dans sa peau, en manque de repères depuis que son père a été victime d'une agression. Nous partageons avec un réalisme déconcertant les doutes d'Elliot mais aussi certaines scènes crues de la violence d'adolescents.
L'identification peut se faire de façon aisée : qui n'a pas rêvé de devenir quelqu'un d'autre ? quelqu'un qui ne se laisserait pas abattre ? quelqu'un qui ne souffrirait pas du regard des autres et de leurs coups, parfois ?
C'est cette possibilité que Graham Gardner offre à son personnage Elliot et le lecteur peut ainsi suivre l'évolution qui s'opère. Des changements auxquels finalement on est tous confronté au quotidien pour essayer de se faire accepter dans notre société, ou du moins pour passer inaperçu.
Elliot connaitra aussi brièvement l'amour et l'amitié. Ces deux éléments le pousseront à faire finalement le bon choix lorsque le jeu des "gardiens" sera devenu trop dangereux et qu'il s'apprêtera à faire à un autre, ce dont lui même avait tant souffert avant.
Récit poignant, réaliste, bouleversant et parfois cru, le lecteur est emporté par l'histoire que propose Graham Gardner. Psychologie du personnage fouillée, histoire dense et à aucun moment ennuyante, Elliot a tout pour être un formidable roman sur l'adolescence, qui parfois est une étape bien difficile.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lysette
  27 juin 2017
Elliot ou les deux visages du harcèlement scolaire.
Dés les premières pages, l'auteur nous plonge dans le calvaire de Elliot. Impossible de rester insensible a ce que cet ado vit. Mais là où l'auteur réussit un tour de force, c'est qu'il ne s'attarde pas sur Elliot "victime de harcèlement". Très vite, le récit prends une nouvelle tournure, nous découvrons l'autre versant. le harcèlement vu par un des harceleurs. Ce choix est audacieux et payant, car il permet de découvrir Elliot sous un jour pour le moins étonnant et captivant.
Ce roman, aborde un thème difficile, les humiliations, les brimades, les coups, mais développe aussi un contexte familiale si classique qu'il en est désarmant. L'histoire se tient jusqu'au dénouement, ce qui en soit est une prouesse !
Seul bémol, des passages narratifs trop compacts, trop longs à mon gout. Entachant parfois le rythme de l'histoire.
En bref, un roman qui donne à réfléchir, un roman que je conseille.
Bonne lecture à tous.
Commenter  J’apprécie          20
MarieIsabella
  14 juillet 2016
Voilà une belle métaphore pour illustrer le harcèlement en milieu scolaire ! L'auteur Graham Gardner évoque le système répressif du livre 1984 de George Orwell, les pressions, l'enfermement, l'aliénation ainsi que la terreur et l'horreur que puisse avoir une organisation ayant le contrôle sur toute une société. Holminster, une école d'apparence paisible mais en réalité sous le joug des Gardiens – des élèves dont on ne connaît pas l'identité – contrôlant les autres, les punissant pour leur rappeler leurs places et ce qu'ils sont. Elliot, qui dans son passée fut victime de ses camarades, connaîtra dans cette école l'autre rôle, celui du bourreau, contre son gré. Voulant se parer contre toutes attaques venant des autres, il se crée des masques, faisant de lui un être transparent, camouflé, adapté qui plaira aux Gardiens. Elliot devra alors son tour choisir sa victime et sa sanction, tel un tyran dans l'ombre…
Un ouvrage qui par sa référence à l'oeuvre de George Orwell donne une toute autre vision de ce problème scolaire, organisation bien méticuleuse et sans hasard.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
LysetteLysette   27 juin 2017
Ils avaient encore dû se disputer pendant son absence.
"Enfin, si on peut parler de dispute..." songea Elliot.
Une dispute se joue au moins à deux, alors que sa mère était toujours la seule à crier, à pleurer, tandis que son père restait assis, impénétrable et muet.
Commenter  J’apprécie          30

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Livres et auteurs chez PKJ (pocket jeunesse)

Qui est l'auteure de "Eleanor & Park" et "Carry on" ?

Cat Clarke
Marika Gallman
Rainbow Rowell
Jo Witek

20 questions
70 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature pour adolescents , jeune adulteCréer un quiz sur ce livre