AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2923841409
Éditeur : Les Editions de La Pastèque (14/11/2013)

Note moyenne : 2/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Du Midwest américain aux rues de Tokyo, Red Ketchup sème la panique ! Quand des volailles, des salamandres et autres moustiques surdimensionnés déferlent sur le paysage nippon, Ketchup, plus fou que jamais, fonce à son tour vers le pays du soleil levant avec toute la finesse d'un Godzilla gavé aux stéroïdes, l'Oiseau aux sept surfaces est une épopée où aventure rime avec démesure.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
martinperez
  18 janvier 2014
Rhaaa l'odeur d'un bon steak frites ketchup avec sa dose minimale de cholestérol remplit de joie mon système cardiovasculaire et, annonce la couleur avec une exclusivité à vous dévoiler, c'est-à-dire la sortie de Red Ketchup tome 6 édité chez La Pastèque (qui, je le précise, n'est pas un grossiste de fruits et légumes mais bien un éditeur québécois). Menu du jour ? Salade de fruits avec ou sans gland !
USA, quelque part dans le quartier général du Federal Bureau of Investigation.
Red Ketchup est l'agent le plus survolté qui soit, faut dire qu'en plus d'agent, il est toxico, albinos, complètement barré et surtout increvable au grand dam de sa propre hiérarchie qui a déjà essayé par tous les moyens de s'en débarrasser. Au point même de l'envoyer sur les traces d'une mystérieuse et surtout fictive organisation secrète qui complote pour la disparition de la dinde. Pourquoi la dinde me direz-vous ? Même si la mère Michelle a encore perdu son chat, et si tant est que cela ait bien pu régler un sérieux problème d'obésité aux USA, c'est plutôt ici de la bestiole genre poule-faisane-géante utilisée lors de Thanksgiving dont on parle ! Car oui, LA Dinde est LE symbole traditionnel de l'oncle Sam. Plus de symbole, plus d'oncle Sam, plus d'USA.
Sans hésiter, Red qui ne demande pas mieux que de retourner sur le terrain, va s'embrigader dans cette enquête corps et âme, en passant de ces culs-terreux de redneck jusqu'aux bridés du soleil levant où dernièrement d'effrayantes mutations génétiques sont apparues. Nul doute que notre expert es-castagne à l'esprit plus que borné saura rivaliser d'originalité au pays du tatami surtout que de vieilles connaissances l'y attendent.
BD québécoise culte aux pays des caribous (Canada), cet anti-héros, cousin intello de Stallone, qui carbure allégrement aux pilules et aux substances plus qu'illicites est d'une simplicité basique à souhait : son seul objectif est sa mission et ce, par n'importe quel moyen. L'histoire, avec ses airs de naphtaline à la James Bond époque Sean Connery, mélange situation absurde, poupée gonflable, grosses prunes, personnages hétéroclites et stéréotypes en tout genre.
Graphiquement c'est tendance « ligne claire » (comprendre un style visuel très Tintin sous acide) avec beaucoup de bulles à lire et une mise en avant des dialogues. Je vous arrête tout de suite, ce ne sont pas des dialogues trop compliqués, longuets avec un vrai ésotérisme verbal à la Jacobs et sa Marque Jaune ! Que nenni, c'est du dialogue très bourrin, simple à comprendre même pour moi (a-ga-ga) et en grosses lettres.
Le scénario est bien maitrisé et amusant, avec une construction originale et sans pause alliant simplicité exagérée (hop ! vous avez vu ? un oxymore bien placé) et humour bête et méchant. Difficile d'approfondir la psychorigidité des personnages mais là n'est pas le but. Ici l'histoire est noire, le sang est chaud et l'on rit jaune.
Par ailleurs, pour les purs et durs, un intégral existe regroupant les trois premiers volumes (si si) mais ceux-ci sont plus violents et plus crus que ce 6e épisode qui, ma foi, est assez mou sans pour autant être mauvais. Pas un vrai travail d'orfèvre ni intemporel mais un bon moment de lecture lors de vos transports en commun. Compacté sous 40 pages (et je ne reviendrai pas sur tout le mal que je pense de l'imposition de ce format trop limité à mon gout), cette fois-ci la taille est adéquate pour cette histoire.
Bref, Red Ketchup est avant tout une sympathique bande dessinée sans prise de tête qui mélange polar, satire et action. Je ne sais pas si les auteurs, Pierre Fournier et Réal Godbout, se sont inspirés de leur vie personnelle sinon il va falloir consulter rapidement.
Alors au final, vous prenez l'aile ou la cuisse ? Perso je n'en sais trop rien mais ce qui est sûr, c'est que Mulder et Scully n'ont qu'à bien se tenir.
Lien : http://lacasebd.overblog.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Marmoutre
  12 janvier 2014
Red Ketchup, l'agent cinglé du FBI s'envole vers une nouvelle aventure sur fond de dinde géante, de sumo mutant et de complot génétique...
L'histoire est originale, les dialogues manient l'humour à bonne dose.
Je n'ai cependant pas été séduite par les dessins, les couleurs et l'aspect esthétique de la BD.
Je remercie Babelio et l'opération masse critique pour la réception de cette BD !
Bonne lecture !
Commenter  J’apprécie          30
steph42
  23 janvier 2014
Tout d'abord merci pour l'envoi de cette bd dans le cadre de masse critique.
Red Ketchup est un agent du FBI incontrôlable . Pour s'en débarrasser sa hiérarchie l'envoie sur le terrain pour sauver la Dinde Us d'un complot .
Son périple s'achèvera au Japon dans un délire franchement loufoque.
Franchement, je n'ai pas été du tout séduit par cette BD .Le dessin un peu enfantin , des bulles beaucoup trop bavardes, un humour franchement pas renversant .....
Enfin vous l'avez compris , je n'ai pas du tout aimé . Désolé
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
BulledEncre   09 mars 2015
Red Ketchup mélange plusieurs styles, du polar au film d’espionnage, le tout mêlant des stéréotypes en tout genre et des situations burlesques très amusantes. Si la narration se suit sans discontinuité, la fin, fort brutale, amène un certain goût de reviens-y.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
editionslapastequeeditionslapasteque   18 décembre 2013
Maintenant qu'il est de retour, je préfère le garder tout près. Au moins, de cette façon, je l'ai à l'oeil. Ce serait un désastre s'il venait à quitter de nouveau le FBI! Le problème, c'est qu'il ne tient pas en place...
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : absurdeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15401 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre