AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782355741432
106 pages
Éditeur : Akileos (03/10/2013)

Note moyenne : 4.31/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Nevada, le jour d’Halloween…La traque du shérif Justice, toujours sur les traces des Blackwoods, l’amène à découvrir l’horreur qui menace la région de Carson City. C’est dans le cimetière local qu’il va se heurter à des adversaires aussi dangereux qu’inattendus… Retranchés dans leur manoir, les Blackwoods doivent trouver un plan d’évasion avant que les créatures “morts-vivants” n’arrivent à percer leurs barricades de fortune…Les plus chanceux meurent à Cason City!
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Yvan_T
  31 octobre 2013
Y a-t-il de meilleure date que celle-ci pour poster un avis sur le quatrième volet de cette saga au scénario complètement surréaliste ? Je ne pense pas !
« Halloween » propose donc la suite des déboires de ceux qui ont eu le malheur de s'approcher de Carson City. Si le lecteur s'attendait à voir intervenir les indestructibles Ryback et Braddock (incarnés par Steven Seagal et Chuck Norris) au sein de ce road-movie apocalyptique parsemé de shérifs à la gâchette sensible, de truands et de morts-vivants, il devra néanmoins prendre son mal en patience car l'ami Guillaume Griffon les garde probablement sous la main pour un final que l'on imagine explosif. Pas de nouveaux venus donc dans ce tome, mais la suite de la quête vengeresse du shérif local et des péripéties des frères Blackwood dans une maison hantée.
Tous se retrouvent dans une situation plus que précaire. le shérif Justice arrive au cimetière de Lone Mountain où il tombe évidemment sur des morts-vivants, mais également sur une créature écervelée répondant au nom d'Ashley et son « petit » ami Dick. Vous comprendrez les guillemets en lisant l'album, mais sachez que l'auteur en profite pour dire « non au dopage », mais si cela permet de gonfler un peu les protagonistes et de les rendre encore plus effrayants. Quant aux frères Blackwood, ils ne sont pas beaucoup mieux lotis car ils sont retranchés dans leur manoir en compagnie de Jenny et du padre, mais surtout entourés de zombies qui commencent à percer leurs barricades de fortune. Heureusement que leur plan pour échapper à ce carnage est infaillible.
Si Guillaume Griffon multiplie le nombre de zombies, il se concentre sur seulement quelques protagonistes mal embarqués et joue pleinement la carte de l'action. Si l'humour noir est toujours au rendez-vous ce parti-pris a également pour conséquence que l'auteur n'a plus le temps, ni l'occasion d'insérer ces fameuses fiches de personnages totalement désopilantes qui annonçaient l'espérance de vie des nouveaux protagonistes. Si j'ai trouvé cela dommage, j'ai tout de même à nouveau accroché à la suite de cet hommage désopilant aux séries B des années 80. Multipliant les références cinématographiques et parsemant son récit d'humour, l'ex-pistolero de "Billy Wild" propose non seulement un scénario totalement déjanté et digne d'un Quentin Tarantino en grande forme, mais également des dialogues chiadés et des personnages truculents.
Visuellement, le découpage dynamique et la mise en images donnent à nouveau une impression très cinématographique à l'ensemble. le graphisme de Guillaume Griffon est toujours aussi alléchant, sa maîtrise du noir et du blanc toujours aussi impressionnante et les personnages aux tronches insolites sont à nouveau expressifs à souhait.
Bon, il ne reste donc plus qu'à attendre le tome suivant, intitulé « l'apocalypse selon Matthews ». Héhé, rien que le titre me fait déjà saliver !
Lien : http://brusselsboy.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
liratouva2
  15 octobre 2014
ne série d'horreur et d'humour pour le challenge Halloween BD de ce mercredi, ça ne pouvait pas mieux tomber mieux, d'autant plus que le tome 4, le dernier sorti, s'intitule «Halloween» car c'est ce jour-là que se déroule toute l'aventure. Elle commence dans un cimetière envahi de morts vivants. On se sent tout de suite dans l'ambiance avec un premier chapitre portant le numéro 13: «La créature du cimetière».
La situation est celle-ci: les trois frères Blackwood, de dangereux gangsters, barricadés dans leur vieux manoir, sont poursuivis par le shérif de Carson City, une ville perdue du Nevada, mais le pire c'est que des morts vivants les menacent aussi. Il leur faut échapper à tout prix à la police et aux zombies.
C'est plus drôle qu'horrible malgré les détails en gros plans: le sang qui coule partout, les visages grimaçants, les hurlements et les cris divers, les morts qui s'accumulent et les sottises de certains "gentils" qui les rendent plus dangereux que tout, comme celles d'Ashley, la pom-pom girl du lycée qui ne "dégage pas assez d'ondes cérébrales pour se faire repérer par les zombies et qui ne comprend pas grand chose à ce qui se passe".
Les planches sont en noir et blanc et font beaucoup d'effet avec de très nombreux détails.
"Un mec qui ouvre une porte me prend déjà une page!" a déclaré Guillaume Griffon, (l'auteur aussi de Billy Wild) qui est à la fois le scénariste et le dessinateur, ce qui lui donne une grande liberté pour la mise en page; Il dit aimer les planches surchargées, le graphisme caricatural, les personnages un peu "cartoon", "des mecs méchants mais un peu ridicules"
Les dialogues sont percutants et amusants et renvoient à de nombreuses BD et films célèbres dont j'ignore tout mais, n'empêche, ça ne m'a pas gênée et cette lecture m'a bien amusée malgré certains clichés machos, agaçants parce que trop systématiques mais c'est peut-être la loi du genre?
L'ensemble m'a semblé cependant suffisamment bon enfant pour que je me sente indulgente et de bonne humeur en refermant l'album. Dire que j'attends la sortie du tome 5 avec impatience serait sans doute exagéré mais je lui donne 17 au top de Yaneck, ce qui ne me semblait pas gagné d'avance vu le peu de sympathie que je prends à lire des histoires de zombies. Des sorcières et des maléfices anciens, oui, tant qu'on veut, mais des morts-vivants, non ou alors à petites doses. Mission accomplie avec cet album!
Lien : http://liratouva2.blogspot.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (2)
BDGest   04 novembre 2013
Évidemment, arrivé au quatrième tome, l'effet de surprise s'est quelque peu émoussé. Heureusement, les dialogues sont toujours aussi déjantés et les références immanquablement pertinentes.
Lire la critique sur le site : BDGest
Sceneario   21 octobre 2013
On rit toujours, on s’amuse, mais la puissance tragique et sourde de Billy Wild nous manque tout de même un peu.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
GabylarvaireGabylarvaire   25 mars 2019
Ben oui... Elle a été aspirée et mangée par la dame de la télé qu'on avait renversée sur la route et que Dick voulait enterrer dans le cimetière, mais il a pas eu le temps parce qu'il a été rattrapé par les créatures quand il a voulu s'enfuir avec son costume de foot. C'est pourtant simple! Il faut vous expliquer combien de fois?
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Guillaume Griffon (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Guillaume Griffon
Festival du Film Fantastique Gerardmer Expo BD avec Guillaume Griffon.
http://www.akileos.fr/catalogue/apocalypse-carson-city-t-1-fuite-mortelle/
autres livres classés : zombiesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16632 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre