AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2072789184
Éditeur : Gallimard (13/09/2018)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Le 18 Brumaire est le commencement et la fin d'une histoire ; il marque l'accession au pouvoir de Bonaparte et l'épilogue provisoire d'une Révolution française qui n'en finit pas de s'achever. Depuis 1789, elle a parcouru tout le cycle des formes politiques connues pour s'enliser dans une impasse dont elle ne sait plus comment sortir : la République, souillée par la Terreur, est devenue impossible ; la monarchie, synonyme de contre-révolution, l'est autant. C'est do... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Henri-l-oiseleur
  04 février 2019
C'est un livre remarquable que celui-ci. Il réunit dans un espace assez restreint tout ce qu'il faut savoir en histoire politique, militaire, sociale, en droit constitutionnel et autres domaines, pour comprendre quelque chose au coup d'état du 18 brumaire où Bonaparte, illégalement, renverse un gouvernement légal discrédité au profit de sa légitimité supérieure, selon les mots de l'auteur, qui a comparé dans un autre ouvrage cet événement de la fin du XVIII siècle et le coup d'état gaullien de 1958. Une lecture précieuse.
Commenter  J’apprécie          140
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
FreioFreio   12 novembre 2018
A propos du vicomte de Barras, membre du Directoire : "Doté d'une grande prestance et d'une belle voix, il s'imposa bientôt comme le roi un peu crapuleux du nouveau régime. Il était à son aise au milieu de la nomenklatura qui avait vu le jour après Thermidor, dans cette société mêlée où se côtoyaient parvenus, révolutionnaires plus ou moins repentis, débris de l'Ancien régime, financiers véreux, généraux ambitieux et gens de lettres aspirant à voir renaître les salons d'autrefois. Barras menait une existence fastueuse et, dit-on, dissolue. On lui prêtait de nombreuses maîtresses, mais de méchantes langues assuraient qu'il agissait en réalité de favorites auxquelles il ne faisait pas ce qu'il préférait faire aux sémillants aides de camps dont il s'entourait." (p.122)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
benlebbenleb   22 avril 2019
Personne ne symbolise mieux que Sieyès la passion de l’abstraction et l’esprit de système qui ont été ceux de la Révolution; Bonaparte, sceptique et réaliste, déteste théories et théoriciens.

« Vieillard dans les nuages. » dira-y-il de Sieyès; « Jeune aventurier, rétorquera l’intéressé, qui couche avec la République quand il a besoin de la trouver dans son lit. »
Commenter  J’apprécie          20
Henri-l-oiseleurHenri-l-oiseleur   03 février 2019
Disons d'emblée que l'idée d'un État instrument passif entre les mains d'une classe sociale est une absurdité.
P. 403
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Patrice Gueniffey (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patrice Gueniffey
Patrice Gueniffey - Les couples illustres de l'Histoire de France
autres livres classés : 18 brumaireVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1658 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre