AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782747044905
72 pages
Éditeur : BD KIDS (02/05/2013)

Note moyenne : 3.85/5 (sur 20 notes)
Résumé :
Si vous êtes du quartier, vous connaissez forcément Ariol, le petit âne bleu à lunettes rondes. Aujourd'hui, il réalise son grand rêve : être invité chez Pétula, la vachette dont il est secrètement amoureux. Mais les obstacles s'accumulent !

Le papa de Pétula, un terrible taureau du midi et le grand frère de Pétula un veau de seize ans élevé sous la mère s'ingénient à lui barrer la route.

Ariol parviendra-t-il jusqu'à la chambre de Pétu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Jangelis
  26 septembre 2015
A priori, lorsque je feuillette les revues de mes petits-enfants, je ne suis pas attirée par les histoires de cette drôle de bestiole, dont il m'a fallu lire le résumé pour comprendre qu'il s'agit d'un âne, à lunettes. J'ai parfois tenté, et ça ne m'a guère intéressée.
Cet album, je l'ai juste ouvert,avant de le rendre à la bibliothèque.
D'abord agacée, est-il indispensable que la moitié au moins des histoires pour enfants parlent d'un(e) amoureux(se), ce qui ne concerne pas la majorité, et surtout fait se sentir un peu différent ceux qui n'en ont pas ? Je ne suis pas contre, le sujet, juste, je trouve qu'il revient vraiment trop souvent.
Et puis, je me suis aperçue que je lisais volontiers l’histoire, et je me suis finalement bien amusée avec les péripéties de ce pauvre Ariol ,d'abord terrifié par un papa plutôt impressionnant, et puis quasiment "kidnappé" d'abord par le père, puis le frère, alors qu'il ne rêve que d'aller retrouver sa copine, que finalement il n’arrivera presque pas à voir avant son départ.
Le fond de l'histoire est assez bien vu, aller chez un nouveau copain, quand on est un peu timide, peut être une succession d'épreuves.
L'ensemble est très drôle par le fait qu'à la fois ils vivent un peu comme des humains, mais que chacun est bien de sa race d'animal, et ça amène des dialogues savoureux (la mère qui se plaint qu'ils font tourner son lait, ou qui remercie du bouquet de fleurs en disant "on en brouterait" ; le frère ado qui remarque "il y a un âne qui mange avec nous" ...)
S'y ajoute le fait que la petite Pétula a finalement passé son temps en lecture au lieu de jouer avec Ariol (je sens que ça va parler à mes petites ça !), qu'elle s'est ainsi plongée dans la mythologie. Et qu'il y a à la fin un très court dossier sur le Minotaure, le fil d'Ariane, Dédale.
Une bonne façon de glisser quelques connaissances au milieu de la lecture distraction.
Bref, finalement, une BD que j’apprécie de voir entre les mains de mes pitchounes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
orbe
  13 février 2014
Ariol est invité à jouer chez sa copine Pétula. Mais toute la famille s'en mêle pour rendre la rencontre idéale tant attendue impossible. C'est donc tour à tour le père, le frère et à la mère de Pétula que nous découvrons. L'autre thème conducteur du récit est la musique et les goûts.
Un album réjouissant, plus structuré que les précédents.
Commenter  J’apprécie          130
lire_pour_le_plaisir
  25 septembre 2013
Incroyable ! Ariol est invité chez Pétula ! Il va passer l'après-midi avec cette vachette dont il est fou amoureux. Plus l'heure approche et plus le petit âne a le trac. Une fois devant la porte, il hésite longuement avant de sonner. Et quand le père de Pétula vient ouvrir, c'est la grosse frayeur. le papa est un taureau monstrueux particulièrement intimidant. A partir de là les choses ne vont pas vraiment se dérouler comme prévu et le pauvre Ariol ne va pas vivre le délicieux moment dont il avait rêvé auprès de sa chère et tendre, loin s'en faut…
Délaissant pour la première fois le format court, Emmanuel Guibert et Marc Boutavant lancent leur héros fétiche dans une longue histoire de 64 pages. le résultat est savoureux et c'est un délice de voir le petit Ariol perdu dans cette maison de fous où il lui sera bien difficile de s'isoler cinq minutes avec Pétula. C'est drôle, les personnages secondaires sont parfaitement campés (avec une mention spéciale pour le papa taureau et le grand frère en pleine crise d'adolescence) et les habitués de la série ne seront pas déstabilisés par cette aventure au long cours. Une belle réussite, en somme.
Lien : http://crdp.ac-amiens.fr/cdd..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
abo2008
  15 juillet 2013
Ariol, le petit ânon timide, est invité à déjeuner chez Pétula, la jolie vachette dont il est amoureux. Mais rien ne va se passer comme prévu : Ariol va être monopolisé par le père et le frère de Pétula et la petite vachette ne va pas être très aimable envers-lui.
Je tiens à remercier les éditions BD Kids et l'opération Masse Critique du site Babelio pour l'envoi de ce livre. Je ne connaissais pas Ariol même si j'en avais beaucoup entendu parler par les enfants de mon entourage. J'ai découvert avec plaisir les aventures de ce petit âne auquel, je pense, beaucoup d'enfant doivent s'identifier. Cette aventure est ancrée dans la vie quotidienne des jeunes enfants et par certains aspects, cette bande-dessinée m'a rappelé certains souvenirs d'enfance. Les personnages du père et du frère sont un peu caricatural (le père du midi de la France qui à une grosse voix mais qui a un bon fonds et le frère adolescent rebelle) mais cela ne dérange pas. On a l'impression que l'auteur les transcrit tel que peut les voir un tout jeune garçon. Par contre, j'ai été un peu déçu par le personnage de Pétula : alors que l'album lui est consacré, elle ne fait que de rapides apparitions et nous n'apprenons pas grand-chose sur elle. le texte est très (trop) présent : chaque action est décrite en détail, mais peut-être est-ce nécessaire vu l'âge du lectorat visé. L'humour est très présent et j'ai souri plus d'une fois.
Les illustrations sont mignonnes, très proche d'une illustration d'album jeunesse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Tbilissi
  01 août 2019
Voici un album d'Ariol bien atypique par rapport aux autres, centré sur sa relation à Pétula dont il est secrètement amoureux.
D'habitude dans un album on voit Ariol dans diverses situations : à l'école, avec son copain Ramono, en vacances, avec ses parents, ses copains... ici point de toute cette diversité car Ariol est invité chez Pétula (il en devient tout rouge, enfin, violet pour un âne bleu !). On découvre donc la mère de Pétula, douce et maternante, le père effrayant et le grand frère ado rebelle fan de rap.
L'histoire est divisée en chapitres mais conserve une continuité agréable, et l'humour subtil propre à cette collection.
Commenter  J’apprécie          40


critiques presse (3)
BoDoi   20 mai 2013
Les jeunes fans de la série ne seront pas déçus, cette petite histoire est loin d’être un ersatz commercial, mais bien une aventure inédite, toujours aussi plaisante à lire.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Sceneario   13 mai 2013
L'histoire est très accessible, complètement dans le ton de ces soucis d'enfant, sans jamais être naïve. Ce petit âne timide qui n'ose pas déclarer sa flamme à sa camarade c'est un peu le quotidien de nos enfants, à l'école, qui rêvent d'être des héros pour sauver de belles princesses en danger en osant à peine leur adresser la parole "en vrai".
Lire la critique sur le site : Sceneario
BulledEncre   13 mai 2013
Une manne pour Marc Boutavant qui utilise un traitement graphique plein d’originalité pour cette aventure. Illustrations pleine page, cases détourées et couleurs vives sont au rendez-vous pour le plus grand plaisir de nos chères têtes blondes.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
JumaxJumax   14 juillet 2013
Avant de commencer cette histoire, il faut confier un énorme secret.
Ariol, le petit âne bleu à lunettes rondes, est amoureux de Pétula, la vachette de sa classe aux cheveux frisoutés, et il n'ose pas le lui dire !
" Si, si ! Bientôt ! Mais il faut attendre encore un peu... Ce n'est pas tout à fait le bon moment... Peut-être demain..."
Voilà, fin du secret. L'histoire peut commencer...
Commenter  J’apprécie          100
JangelisJangelis   26 septembre 2015
[Le fils ado, qui arrive à table fort en retard après avoir été appelé x fois] Je ne savais pas qu'on avait un âne à table aujourd'hui.
[Pancrace, le père] Avec toi, ça fait deux.
[La mère] PANCRACE, soit poli avec notre invité !
[Le père] J'essaie seulement d'élever ton veau, pour qu'il vienne à la mangeoire quand on l'appelle !
Commenter  J’apprécie          40
orbeorbe   13 février 2014
MOI, je ferais le CHEVALIER CHEVAL et elle, elle ferait la PRINCESSE POULICHE. Ce serait trop bien.
Commenter  J’apprécie          90

Videos de Emmanuel Guibert (62) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Emmanuel Guibert
Alors que Sardine de l'espace vit ses aventures à la TV sur Télétoon+, il n'oublie pas les lecteurs et lectrices et le voici donc de retour également en librairie le 10 juillet 2020 avec L'intelligence archificelle, 14ème volume en bande dessinée (Emmanuel Guibert et Mathieu Sapin) On vous offre les 10 premières pages à lire ici : https://www.dargaud.com/bd/Sardine-de-l-espace/Sardine-de-l-espace/Sardine-de-l-espace-tome-14-L-Intelligence-Archificelle
autres livres classés : humourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

ariol

quel est l'annimal qui représente son meilleur ami?

un âne
un canard
un cochon
une mouche

4 questions
17 lecteurs ont répondu
Thème : Ariol : Le chevalier cheval de Emmanuel GuibertCréer un quiz sur ce livre