AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Penny Lewis (Traducteur)
EAN : 9791039200738
600 pages
Archipoche (03/02/2022)
4.34/5   120 notes
Résumé :
Nola Grayson est une jeune préceptrice en avance sur son temps. Mais, en 1910, la bonne société londonienne ne veut pas d’une enseignante aux méthodes pédagogiques jugées subversives. Ne prône-t-elle pas, entre autres, l’émancipation de la femme ?
Aussi, quand Nola se voit proposer un poste à des milliers de kilomètres de chez elle, en Australie, décide-t-elle de tenter l’aventure. Pleine d’opt... >Voir plus
Que lire après Au pays des eucalyptusVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (68) Voir plus Ajouter une critique
4,34

sur 120 notes
5
34 avis
4
29 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis
Voici une belle fiction historique qui a su me faire voyager.
Nous sommes en 1910. Nola Grayson ,une jeune institutrice féministe quitte Londres pour tenter sa chance en Australie où un poste d'enseignant l'attend. Quel choc pour les habitants du domaine de la voir arriver, eux qui s'attendaient à accueillir un homme.
Dans une ambiance australienne où la chaleur et la sécheresse est omniprésente, j'ai beaucoup apprécié suivre les aventures de Nola. Une femme déterminée à réussir et à se faire une place dans ce lieu où les personnes de sexe féminin ne semble pas être les bienvenues.

Commenter  J’apprécie          530
Je remercie chaleureusement Mylène des éditions L'Archipel pour l'envoi, via net galley, du roman : Au pays des eucalyptus d'Elizabeth Haran.
A défaut de pouvoir aller découvrir l'Australie, c'est avec plaisir que je me suis plongée dans ce roman.
Nola Grayson est une jeune préceptrice en avance sur son temps qui prône notamment l'émancipation de la femme.
Mais, en 1910, la bonne société londonienne ne veut pas d'une enseignante aux méthodes pédagogiques jugées subversives.
Aussi, quand Nola se voit proposer un poste à des milliers de kilomètres de chez elle, en Australie, décide-t-elle de tenter l'aventure. Pleine d'optimisme.
Mais, une fois arrivée à destination, elle déchante. Les habitants de cette partie reculée du bush attendaient un instituteur.
Quelle n'est donc pas leur surprise de voir débarquer une femme…
Nola parviendra-t-elle à s'imposer dans cette terre dure et inhospitalière ? Et à trouver le bonheur ?
Au pays des eucalyptus est un très bon roman, qui m'a captivé de la première à la dernière page en partie grâce à Nora, une jeune femme haute en couleur. Quel tempérament ! Elle est excellente cette femme qui en 1910 a des idées dignes des filles d'aujourd'hui. J'ai adoré sa personnalité, son moral à toute épreuve. Quand elle accepte de venir en Australie, elle ignore tout des conditions de vie dans ce pays, sauvage et en proie à de forts épisodes de sécheresse. Elle arrive avec une malle bien remplie, tout un tas de livres.. Et elle se heurte immédiatement à l'animosité de son employeur car.. elle est une femme ! Ils attendaient un instituteur homme, la déception est immense et Nola va essayer de faire ses preuves.
J'ai adoré le personnage de Nola mais aussi ceux qui vont graviter autour d'elle. Je n'ai pas envie de trop en dire, je trouve que comme souvent c'est un roman qui se découvre, mais qui ne se raconte pas en grandes phrases. Je n'ai pas envie de spoiler.
Les enfants sont vraiment sympathiques, surtout le plus jeune. Et Nola aurait tant à leur apprendre si on la laissait faire..
Au pays des eucalyptus est un roman qui m'a littéralement charmé de la première à la dernière page. J'ai adoré l'histoire, les personnages. La vie dans le bush australien n'est pas évidente, ce n'est pas un endroit pour une femme mais Nola va essayer de prouver à tous qu'elle y a sa place.
Je ne vous dirais pas si elle a réussi à rester là-bas, je vous invite à le lire à votre tour pour le découvrir ;)
Vous l'aurez compris, j'ai apprécié ma lecture et c'est avec plaisir que je lui donne cinq étoiles.
Commenter  J’apprécie          361
Cette saga est une merveilleuse pépite à lire dans cet hiver froid et morose que nous vivons. Elle nous emmène en Australie sous une chaleur accablante et sur ses terres arides et reculées.

J'ai tout de suite été captivée par cette histoire, ses personnages et son atmosphère. Nous y découvrons de beaux personnages, surtout celui de Nola avec sa forte personnalité intrépide, audacieuse et surtout courageuse.

J'ai bien aimé le mélange des cultures, les échanges de savoirs et de croyances ainsi que la manière dont tout ce petit monde communique pour se faire comprendre.

N'ayez pas peur des 500 pages, les mots glissent tout seuls et s'enchainent les uns après les autres sans temps mort, ni longueur, une très magnifique plume qui sert admirablement cette histoire.

*****

Londres 1910, Nola Grayson donne bien du fil à retordre à Tilden Shelby un employé d'agence de placement, il ne sait plus quoi faire d'elle. Madame Grayson est une institutrice avec des idées féministes bien trop avant-gardistes pour les gens qui l'emploient. Pour elle, les femmes doivent apprendre à s'affirmer dès leur plus jeune âge et être armées pour affronter les difficultés de la vie.

C'est alors que Tilden reçoit une demande en provenance d'Australie pour un poste d'enseignant. C'est une place sur un élevage de bétail qui appartient à un certain Langford Reinhart.
Galen Hartford le régisseur de ce domaine écrit qu'il recherche un instituteur pour ses enfants âgés de 13, 10 et 4 ans. Il précise que l'endroit est isolé, la vie ne sera pas de tout repos, entre la chaleur, les longues périodes de sécheresse, les inondations etc.
La lettre ne laisse aucun doute sur le fait que le profil recherché est celui d'un homme intransigeant, pétri de principes et d'idéaux.
Voyant là un bon moyen de se débarrasser de Nola pour un bout de temps, Tilden n'hésite pas à passer outre les désidératas du demandeur et propose le poste à Nola. Elle est enthousiaste et voit là une belle opportunité de changer d'air.

A son arrivée sur le domaine, Nola va se présenter au Maître des lieux. C'est un homme d'un certain âge, seul et aigri, il ne supporte plus grand-chose et il passe ses journées à ruminer ses rancoeurs. Il est furieux de constater que c'est une femme qui leur a été envoyée, cet homme qui a pour habitude d'imposer sa volonté n'a pas pour habitude qu'on le contredise. Nola devra partir par le prochain bateau dans quelques semaines. S'en suit sa première rencontre avec le père des trois enfants – Galen Hartford – il n'est pas plus cordiale avec et lui aussi souhaite son départ à très court terme.

Les hommes du domaine Reinhart ont acquis une certitude, celle que les femmes n'ont rien à faire dans le bush, la vie y est trop rude et trop solitaire, elles ne le supportent pas.
Mais Nola ne l'entend pas ainsi, le mépris et le rejet dont elle est injustement victime attise un sentiment de défit. Déterminée et obstinée de nature, elle est bien décidée à prouver à cette bande de machos misogynes qu'une femme peut survivre dans ces conditions difficiles, se complaire de cette vie solitaire et même apporter son aide pour faire fructifier le domaine.

#Aupaysdeseucalyptus
#NetGalleyFrance
#Challenge Multi-défis 2021
#Challenge Pavés 2021
Commenter  J’apprécie          202
Nola Grayson est une femme trop moderne pour l'Angleterre du début du XXème siècle. Ses méthodes d'enseignement ne sont pas vraiment appréciées. Elle accepte donc un poste en Australie, dans une zone où la vie est difficile. Elle va devoir apprendre à y vivre, en donnant beaucoup de soi, elle va apprendre autant qu'enseigner, dans ce monde d'hommes.
Alors, d'un point de vue objectif, c'est totalement cliché et sans surprise : une femme très indépendante se retrouve en milieu hostile à s'occuper des enfants d'un homme veuf. Mais c'est très agréable à lire. On voyage dans le bush australien, on s'attache aux personnages, on aime les suivre, les découvrir, comprendre leur passé. On a même une petite enquête en supplément, en attendant la pluie.
C'est une belle saga qui se lit facilement, simplement. le style est léger et abordable. Ce fut une bonne lecture.
Merci aux éditions d l'Archipel et à NetGalley pour ce bon moment de lecture.
Lien : https://www.facebook.com/Les..
Commenter  J’apprécie          330
Merci à Netgalley et aux Editions Archipel pour la mise à disposition de ce livre.
Un livre nous parlant de Nola qui quitte l'Angleterre pour l'Australie, car celle-ci trop en avance sur son époque à casser les codes de la bonne société anglaise. Préceptrice d'enfants de familles aisées elle n'a pas hésiter à donner aux jeune filles une éducation moderne. Mais en 1910 la société londonienne n'est prête à accepter ce changement.
A son arrivée en Australie Nola découvre un pays où il ne pleut jamais et un employeur qui ne veut pas d'elle car pour lui un instituteur est un homme. Nola propose de se mettre à l'essai jusqu'à ce qu'il y est un bateau en partance de l'Angleterre. Nola comprend que même à des milliers de kilomètres de Londres les esprits sont tout aussi étriqués. Mais grâce à son honnêteté, son courage elle va démontrer à tous qu'une femme peut être l'égale de l'homme.
Un roman riche en dépaysement avec une héroïne attachante.
Commenter  J’apprécie          230

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
- J'ai la conviction que je peux enrichir leur vie en leur apportant mon savoir, et ce tout autant qu'un homme. Je ne fuirai pas, et je ne laisserai pas non plus Langford Reinhart me chasser. Quelles que soient les conditions de vie que vous ayez à endurer ici, je les endurerai aussi. Je sais que je ne suis pas parfaite, mais vous allez devoir composer avec mes failles, comme moi avec les vôtres. En ce qui concerne vos enfants, je veux ce qu'il y a de mieux pour eux. Si l'un d'eux exprime clairement que ma présence est superflue, voire indésirable, j'accepterai de partir. Mais uniquement à leur demande, monsieur Hartford.
Commenter  J’apprécie          90
- Vous avez habillé Georgina et Magdalene en garçons et vous les avez inscrites dans l’un des clubs de cricket les plus huppés de Londres ? C’est inconcevable… même venant de vous !
- Comment cela ? Les femmes doivent apprendre à s’affirmer, et puis j’ai cru rendre service au vieux Gareth. De toute évidence, il aurait préféré avoir deux fils, et les enfants aiment le cricket.
Commenter  J’apprécie          30
Ses pensées se tournèrent de nouveau vers Galen Hartford, dont la lettre laissait transparaître qu'il s'agissait d'un homme intransigeant, pétri de principes et d'idéaux. Difficile d'imaginer sa réaction lorsqu'il se retrouverait nez à nez avec Nola Grayson. Tilden était cependant sûr d'une chose : leur cohabitation, à l'instar de la vie sur ce domaine reculé de l'outback australien, ne serait pas de tout repos.
Commenter  J’apprécie          20
- Ce qui me laisse pantois, c’est que vous, l’institutrice londonienne, croyez savoir à quel point notre quotidien est difficile. Mademoiselle Grayson.
Commenter  J’apprécie          30
Peu à peu, elle prenait conscience non seulement du retentissement dans tout le pays, mais aussi de la solidarité que ce témoignaient les habitants de l'outback, unis par des liens étroits que permettait de tisser la survie dans ce milieu hostile. Tout l'inverse de Londres, ou quelqu'un pouvait avoir un accident dans la rue sans que personne ne prît la peine de s'arrêter - sauf peut-être des voleurs, identifiant une proie facile à détrousser.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : aborigènesVoir plus
Les plus populaires : Roman d'amour Voir plus


Lecteurs (292) Voir plus



Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
3101 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..