AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782130804383
87 pages
Presses Universitaires de France (25/04/2018)
4.5/5   2 notes
Résumé :
Paru en 1968, Tragedy of the commons est ici pour la première fois traduit dans son intégralité. Garrett Hardin y montre comment une situation de libre accès à une ressource limitée, et pour laquelle la demande est forte, mène inévitablement à sa surexploitation et à sa disparition. Dans une telle situation, le progrès technique devient alors un accélérateur d'épuisement irréversible, et non plus une réponse à un problème. Il apparaît alors ? et c'est pour ainsi dir... >Voir plus
Acheter ce livre sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten
Que lire après La tragédie des communsVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Traduit par Laurent Bury et présenté par Dominique Bourg.En 1968, Garrett Hardin publie « la tragédie des communs, «  un texte qui va rester au fil des décennies une référence en matière d'écologie et de gestion des communs.
C'est un texte novateur en ce sens qu'il est transdisciplinaire, et l'un des premiers à sonner l'alerte sur l'épuisement des ressources face à la démographie galopante, et l'incapacité des techniques à gérer tous les problèmes.

L'idée est que si on laisse les communs à disposition, chacun va prendre en compte son intérêt individuel, considérant que l'intérêt collectif est peu impacté puisque les effets se partagent sur la communauté, et que cela va mener à l épuisement de la ressource partagée (exemple classique du pâturage commun dévasté par le sur-pâturage).

Hardin ne voit que deux solutions à cela, la privatisation ou la gestion étatique. Il applique ce point de vue à la démographie et présente la nécessité, pour lui, d'une coercition d'État pour la gestion de la natalité.

Dominique Bourg présente d'abord ce texte à la lecture, puis en fait un commentaire certes admiratif, mais surtout critique. Cette critique de « la tragédie des communs » ne lui est pas propre, elle s'est manifestée dès la publication du texte, mais n'a pas empêché sa diffusion et son exploitation pour justifier et servir des décisions politiques néo-libérales.

Garett Hardin mélange en effet deux notions, celle des communs et celle du libre accès.
Oui, la gestion des communs nécessite des règles, mais celles-ci ne viennent pas forcément d'en haut, elles doivent faire l'objet d'un consensus au sein de la communauté, comme l'a exprimé politologue américaine Elinor Ostrom, prix Nobel des sciences économiques en 2009 pour son travail sur les communs.


Petit ouvrage concis très instructif pour qui s'intéresse aux communs, mais aussi à l'histoire et la critique de la pensée.
Commenter  J’apprécie          00


Lire un extrait
autres livres classés : écologieVoir plus
Acheter ce livre sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Autres livres de Garrett Hardin (1) Voir plus

Lecteurs (17) Voir plus



Quiz Voir plus

L'écologiste mystère

Quel mot concerne à la fois le métro, le papier, les arbres et les galères ?

voile
branche
rame
bois

11 questions
246 lecteurs ont répondu
Thèmes : écologie , developpement durable , Consommation durable , protection de la nature , protection animale , protection de l'environnement , pédagogie , mers et océansCréer un quiz sur ce livre

{* *}