Accueil Mes livres Ajouter des livres
Découvrir
Livres Auteurs Lecteurs Critiques Citations Listes Quiz Groupes Questions Prix Babelio
EAN : 9782756032979
192 pages
Delcourt (10/10/2012)
4.11/5   18 notes
Résumé :
Tsukimi Kurashita, fan hardcore de méduses, s’installe à Tokyo avec le projet de devenir illustratrice. Elle emménage dans la résidence Amamizu qui a la particularité de n’être habitée que par des filles otaku, et bien évidemment, d'être interdite aux hommes ! Alors qu’un soir, Tsukimi sort pour rendre visite à une adorable médusette enfermée dans un minuscule aquarium, son destin va être bouleversé par sa rencontre avec une fille bien trop « fashionable » pour être... > Voir plus
Acheter ce livre sur

Lireka Fnac Amazon Rakuten Cultura
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
4,11

sur 18 notes
5
4 avis
4
5 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

kazupanda
  17 mai 2013
Le tome s'ouvre sur la scène quelque peu sentimentale qui avait terminé le précédent. Mais très vite le ton change : les Amars et Tsukimi prennent conscience que la résidence est menacée. Alors qu'une librairie du quartier est sur le point d'être détruite, la cupide Inari n'hésite pas à faire le voyage jusqu'en Corée pour rencontrer la mère de Chieko, accessoirement propriétaire de la résidence Amamizu, pour lui parler du rachat tant convoité en l'amadouant de différentes manières.
Le premier gros changement, c'est que cette fois c'est Tsukimi qui prend les choses en main en allant trouver Kuranosuke pour lui demander son aide. Jusqu'à présent, elle se laissait entraîner par les idées folles du jeune homme mais on sent qu'elle commence à y prendre goût, et surtout qu'elle fait confiance à Kuranosuke. Un garçon! Bref, comme toujours, il ne manque pas d'imagination et décide d'organiser un défilé de mode : le premier de la marque Jellyfish! Mais plusieurs problèmes se posent : il n'y a pas assez de robes pour assurer un défilé, et pas de mannequin non plus. En plus des vingt-cinq robes créées pour les Ophélies du volume précédent, les Amars doivent créer de nouveaux modèles et pour cela, Chieko fait appel à une amie à elle. Une créatrice de vêtements... pour poupée! Mlle Nomu partage en effet la même passion que Chieko pour les poupées qu'elle considère comme ses propres filles alors que les êtres humains ne sont que de la vermine. En gros : une Amar puissance dix! Bref, revoilà nos otakettes plongées dans les robes méduses! Reste à trouver un mannequin. C'est là que Kuranosuke a une idée : faire de Mayaya un mannequin! Mais cette dernière n'a pas l'intention de se laisser faire et de défiler devant un public. C'est l'occasion pour nous d'en apprendre un peu plus sur la jeune fille qui, sous ses airs de détraquée, cache une sensibilité qu'on ne lui aurait pas soupçonné. J'ai beaucoup aimé découvrir une nouvelle facette de ce personnage que je n'appréciais pas spécialement mais qui, pour le coup, m'a touchée.
Enfin, ce sixième tome de Princess Jellyfish est vraiment très riche en rebondissement et tout le monde y est mit à l'honneur. Les Amars évidemment, avec sa nouvelle membre, la mère de Chieko qui va nous livrer son opinion sur les jeunes filles qui habitent sa pension, Inari qui va jouer le tout pour le tout, Kuranosuke qui va faire une sorte de coming-out que je vous laisse le soin de découvrir, Shû qui va faire une découverte qui va changer sa vision des choses... Les relations entre toute cette joyeuse compagnie évoluent, et de ce fait, les événements évoluent aussi. L'idée du défilé est lancé, tout le monde s'active pour réaliser ce projet mais les Amars vont-elles vraiment y arriver? Y aura-t-il assez de robes et de mannequins pour assurer le show? Et, pire encore, y aura-t-il un public qui répondra présent à l'invitation? C'est sur toutes ces questions que s'achève le tome 6 de Princess Jellyfish!
Lien : http://kazupanda.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter   J’apprécie          2 0
ptitelily01
  10 août 2013
Ce tome la prend un vrai tournant dans notre histoire, la marque « jellyfish » va être lancée en grande pompe. Shû reconnait enfin Tsukimi en version Amar. Et il la trouve très belle quand même. Il en fallut du temps à celui-là pour faire le rapprochement, mais en même temps, elle change beaucoup lorsqu'elle passe entre les mains de Kuranosuke. La pauvre Mayaya va être mise en avant dans ce tome. Avec son physique de mannequin, elle passe en première ligne. On voit aussi arriver une autre Otaku, un peu bizarre, mais qui s'avère être d'une grande aide à nos Amars. La fin nous laisse assez sur notre faim !!!!
En conclusion, un tome qui relance bien la machine, on est avide de savoir la suite des évènements. Puis j'ai hâte de savoir ce qui va se passer côté romance ^^
Lien : http://petitemyu01.blogspot...
Commenter   J’apprécie          3 0
Himesama
  27 novembre 2019
Qu'est-ce que j'ai rigolé!!! Je crois que c'est, pour moi, le tome le plus drôle jusqu'à présent! Pourquoi? Un des personnages, Mayaya, qui sous son col roulé et sa frange cache une jeune femme charismatique, une beauté froide comme on dit doit se transformer en "humana coquetta" pour la marque Jelly Fish. Parallèlement, Shu comprend qui est Tsukimi.
En bref, un tome qui marque un tournant dans l'histoire des amars et qui promet de nouveaux fous rires.
Commenter   J’apprécie          0 0
Sookies
  20 septembre 2013
Encore un tome délirant ! J'ai bien aimé voir Mayaya au devant de la scène et en apprendre un peu plus sur elle car jusqu'à présent elle se tenait assez en retrait mise à part quand elle poussait ses petits cris étranges !
Commenter   J’apprécie          1 0
darko
  11 octobre 2012
Toujours aussi fun et fou!
Commenter   J’apprécie          3 0


critiques presse (1)
Sceneario   23 octobre 2012
C'est donc un tome riche en émotions, très bien rythmé et plein d'humour qu'Akiko Higashimura nous offre là. L'histoire avance à nouveau et la série reprend son souffle. Si on commençait à ressentir une certaine lassitude précédemment, ce dernier vient relancer la donne. Espérons donc que la suite fasse aussi bien.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
ptitelily01 ptitelily01   08 août 2013
Ma Chère Maman...
Moi qui ne suis qu'une fille ordinaire...
Suis-je vraiment capable de réaliser...
Une tâche d'une telle ampleur?
Commenter   J’apprécie          2 0
bouma bouma   01 janvier 2016
Aujourd'hui je suis à fond en mode "homme".
Ecoute Tsukimi, il ne faut pas que tu tombes amoureuse de moi, OK ?!
Commenter   J’apprécie          1 0

Lire un extrait
Videos de Akiko Higashimura (4) Voir plus Ajouter une vidéo
Une série en neuf tomes qui a rencontré un énorme succès au Japon, devenant un véritable phénomène de société. La série a été adaptée en série télévisée et a remporté un Eisner Award en 2019.
| LES LIVRES PAR LEURS TRADUCTEURS |#3
Rencontre avec Miyako Slocombe Traductrice de Tokyo Tarareba Girls
/// RÉSUMÉ
Rinko, scénariste de séries télévisées, est une trentenaire célibataire a la carrière professionnelle épanouie. son petit plaisir consiste a passer des soirées alcoolisées avec ses deux copines Kaori et Koyuki, elles aussi trentenaires et célibataires. un soir, alors qu'elles sont encore en train de se souler et de se rassurer bruyamment a coup de "y a qu'a, faut qu'on" dans leur bar favori, elles sont interrompues par un jeune homme aux allures de mannequin. agace de les entendre brailler, il les ridiculise méchamment en les traitant de vieilles filles avant de quitter les lieux. alors qu'elle pensait avoir encore tout son temps, Rinko réalise qu'il va falloir qu'elle se réveille si elle ne veut pas finir sa vie toute seule...
La série Tokyo Tarareba Girls d'Akiko Higashimura est en cours de parution chez Éditions le Lezard Noir
/////// Ces entretiens sont réalisée par les étudiants en Master 2 de création littéraire de l'université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines dans le cadre de leur stage au festival vo-vf.
:::: LE PROGRAMME COMPLET de la série : https://www.festivalvo-vf.com/les-livres-par-les-traducteurs/
© FESTIVAL VOVF 2021 www.festivalvo-vf.com
+ Lire la suite
autres livres classés : mode Voir plus
Acheter ce livre sur

Lireka Fnac Amazon Rakuten Cultura





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
17458 lecteurs ont répondu
Thèmes : humour Créer un quiz sur ce livre