AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Julien Ramel (Traducteur)
EAN : 9782070611485
406 pages
Éditeur : Gallimard Jeunesse (15/11/2007)

Note moyenne : 3.38/5 (sur 8 notes)
Résumé :

Pour une fois, James avait décidé d'aborder sagement sa nouvelle année à Eton, mais voilà qu'une lettre codée le met sur la piste de dangereux criminels. Le professeur Fairburn a été enlevé. Et James a très exactement 48h pour le délivrer. Ce n'est pas seulement la survie du professeur qui est en jeu... mais celle du monde entier.

Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
XoArum
  20 octobre 2010
Poker Fatal fait partie de la série de Charles Higson, qui veut nous faire croire à une pseudo jeunesse Bondienne, prête à en découdre avec les méchants Dr No miniatures. le nom James Bond devait sûrement servir à vendre car ou est le rapport avec notre James Bond, baraqué et Ô combien magnifique et ce ramassis de connerie à la couverture horrible?
On va dire en quelques mots que James Bond, à l'âge de 13 ans, habitait avec son oncle et sa tante suite à l'accident tragique de ses parents. Il allait comme un charmant garçon en cours dans une école de garçon située à Eton. Et dans cet épisode, l'un des professeurs de Bond, féru de mots croisés et d'énigmes, se fait enlever par des émissaires Russes qui souhaitent construire une machine à calculer parfaite. D'accord. le problème c'est que si le jeune garçon s'était appelé... je ne sais pas au hasard... Alex Rider, l'histoire aurait été la même.
La traduction n'est pas mauvaise, certe mais les énigmes le sont et la compréhension est quelque foi malhabile. le scénario est mal ficelé et quelques passages font froids dans le dos. le public visé se retrouve dans les 9-10 ans, James en a 13, ça ne l'empêche pas de se faire torturer à l'alcool.... James en lui-même, on ne le reconnaît pas surtout parce qu'il a 13 ans. Et cela gâche le personnage. Pas de phrase cynique, pas de fille un goût pour la violence inexistant. Pas à 13 ans vous allez me dire, et l'on est bien d'accord. Il fait faiblard et sans intérêt quelconque. James Bond est une brute qui frappe avant de résoudre les problèmes. Mais ça ne s'apprend pas ce genre de comportement, on l'est de suite ou pas. Trop facile d'en faire un garçon gentil.
Lien : http://xoarum.jimdo.com/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   12 septembre 2016
Les jeux d’argent étaient supposément prohibés en Angleterre. Mais ceci ne semblait guère affecter les affaires de ce casino qui, bien qu’installé dans une usine abandonnée, attirait un monde fou. Espérer passer inaperçu dans ces conditions revenait à vouloir se fondre dans la foule d’Oxford Street avec un éléphant en laisse. Ce qui voulait dire, par conséquent, que personne ici ne craignait la police, pas même le propriétaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   12 septembre 2016
Le cerveau humain est une machine formidable. Cent milliards de neurones engagés dans une même conversation via d’infinitésimales impulsions électriques, comme un feu d’artifice permanent explosant à l’infini dans la nuit de notre boîte crânienne.
La chose en elle-même pèse un peu moins de trois livres, soit environ deux pour cent du poids total. Pourtant, à elle seule, elle consomme un cinquième de l’oxygène disponible dans le flux sanguin. Une mécanique gourmande. Qui ne connaît rien d’autre que la position marche. Quand le sujet dort, elle, non. Elle est en veille. Assurant que les poumons se gonflent régulièrement, que le cœur bat, que le sang circule dans les veines. Sans elle, on ne peut rien faire. Ni rouler à bicyclette, ni lire un livre, ni rire à une blague. Elle peut stocker une vie entière de souvenirs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   12 septembre 2016
Excentrique n’est pas le mot qui convient, disons plutôt rêveur. Il avait constamment la tête dans les nuages, son cerveau hors du commun occupé à résoudre quelque problème insoluble, dont lui seul connaissait les implications. Il était capable de disparaître ainsi plusieurs jours de suite, perdu dans son monde. Mais, récemment, comme vous le savez, il a disparu pour ne plus reparaître. Je me faisais un sang du diable à son sujet, et je ne savais pas vers qui me tourner, à qui faire confiance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   12 septembre 2016
— C’est quoi, un code binaire ? demanda James.
— Une base, ou un mode de calcul, si tu préfères. Dans la vie courante, on utilise le système décimal, qui, comme son nom l’indique, comprend dix unités, de zéro à neuf, qui permettent, une fois combinés, de créer tous les nombres possibles et imaginables. On parle aussi de base dix car on utilise des multiples de dix pour construire tout le reste. Le code binaire, lui, n’utilise que deux unités : zéro et un.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   12 septembre 2016
Une anagramme consiste à changer l’ordre des lettres d’un mot pour en faire un autre, comme Same Hatred, pour Head Master.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : james bondVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1164 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre