AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266279327
Éditeur : Pocket Jeunesse (03/10/2019)

Note moyenne : 4.36/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Un roman émouvant sur la vie d'un enfant réfugié... Un hymne à la famille, à l'amitié et à l'espoir.
Lorsqu'ils ont fui l'Afghanistan, Sami et son grand-père n'ont pas emporté grand-chose... à part leur rubab, un instrument de musique auquel ils tiennent plus que tout. Le jour où Sami se le fait voler, il se promet de le récupérer coûte que coûte... et le retrouve dans un magasin au prix de 700 dollars ! Sans un sou et avec seulement un mois devant lui pour r... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
bidule62
  01 mars 2020
Littérature jeunesse. A partir de 12 ans je dirais (comme l'âge du héros).
Un très beau roman sur les réfugiés (ici un grand-père et son petit-fils Afghans récemment installés aux Etats-Unis). Ou comment un vol (d'un instrument de musique, rare et seul souvenir d'Afghanistan) va permettre la découverte de l'amitié, un début d'intégration et surtout nous faire découvrir le parcours si difficile de Sami et de son grand-père.
Ce livre a été emprunté par ma fille aînée (17 ans) qui me l'a chaleureusement conseillé. Je ne peux que l'en remercier, c'est un beau livre, touchant, émouvant et si humain.... A mon tour je vous le conseille comme je l'ai conseillé à ma fille cadette.
Commenter  J’apprécie          250
Artiola
  02 décembre 2019
J'avoue que le sujet des réfugiés me faisait peur dans la littérature jeunesse. Je craignais l'ennui, mais c'est tout le contraire qui s'est produit.
Dès les premières pages, on fait la connaissance du narrateur. Il s'appelle Sami et se trouve en Amérique avec son grand-père. Alors qu'ils tentent de s'intégrer dans un pays étranger, une mauvaise surprise les attend. Quelqu'un leur vole le seul souvenir du pays et la fierté du grand- père : le rubab, un instrument musical afghan. Sami fera tout le possible pour le récupérer…
Un récit riche en émotions, qui nous apprend le parcours difficile et le traumatisme provoqué par les guerres. Mais surtout c'est une histoire qui donne de l'espoir, et qui touchera sûrement les jeunes lecteurs.
La solidarité, l'amitié, mais aussi la particularité et la richesse de la culture afghane se sont bien mis en évidence.
Une belle découverte.
Commenter  J’apprécie          80
perette85
  20 novembre 2019
coup de coeur
J'espère que la hotte du Père Noël sera remplie de ce livre à distribuer à tous les enfants sages... et même aux pas sages !
A lire ... À faire lire... aux petits et aux grands
Mes copains... Dan, Layla, Hamida et quelques autres...
Mon grand-père... Baba
Et moi... Sami
Sami et Baba sont afghans. Ils arrivent aux États-Unis s'intégrant, s'habituant à la culture, aux us et coutume américaines... Sami va à l'école où il se fait plutôt discret et tente d'être le plus sérieux possible…
Baba lui joue du rubab dans le métro, instrument de musique typique afghan... souvenir et seul objet précieux emporté lors de leur exil…
Mais un jour, alors que Sami joue une mélodie en attendant son Baba, quelqu'un le lui vole en lui arrachant des mains !
Sans ce rubarb, Baba dépérit et Sami est rongé par la culpabilité... Il décide de tout faire pour récupérer cet objet sentimentalement inestimable mais dont la cupidité la malhonnêteté de certains a fixer le prix à 700 $...
Grâce à ce vol, Sami va connaître la solidarité, l'entraide et l'amitié
Un roman émouvant qui nous ouvre les portes de l'inconnu et écarte les clichés…
Un roman pour comprendre comment et pourquoi un enfant de huit ans est contraint à l'exil avec son grand-père… Comment au nom de Dieu, certains détruisent des vies… On a trop souvent vite fait de penser que seuls les occidentaux victimes des attentats des talibans sont à plaindre… Mais n'oublions pas ceux qui sont sur place… Ceux qui sont mêlés à cet amalgame entre musulmans et terroristes… À eux qui doivent tout abandonner... partir pour vivre... à eux qui sont aussi victimes d'attentats… À ces femmes, à ces hommes et à ses enfants qui doivent ensuite se reconstruire avec le poids du passé, le poids du présent souvent lesté de l'incompréhension et de l'amalgame, le poids du futur incertain...
un roman lumineux par son message d'espoir, cet élan de solidarité... une ode à l'amitié et à la foi en l'avenir.
un immense coup de coeur
Merci à Babelio et aux éditions Pocket jeunesse pour cette magnifique découverte. J'en étais déjà convaincue mais ce roman ne fait que confirmer : la littérature jeunesse regorge de pépites à côté desquelles nous ne devons pas passer !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ChloeLBAP
  22 décembre 2019
Joli coup de coeur pour ce roman jeunesse qui traite avec justesse et délicatesse des thèmes comme l'amitié, la famille et l'émigration.
Les personnages sont très attachants et l'histoire est touchante.
Une très belle découverte !
Commenter  J’apprécie          10
viou03
  08 janvier 2020
Une magnifique histoire faite d'amour, d'espoir et de grands coeurs.
Sami est désespéré. On lui a volé le rubab de son Baba. Il va devoir trouver de l'argent pour le racheter. Une course contre la montre commence.
Dans sa quête, Sami va rencontrer l'amitié, l'échange. Lui le réfugié va découvrir les deux faces, les deux visions qu'ont les autres de son statut de réfugié afghan, de rescapé. On entrevoit juste quelques brides de sa vie d'avant, de son péril à travers l'Europe. Elles sont suffisantes pour nous émouvoir.
Sami est un personnage touchant. Dès les premières lignes, on a envie d'être là pour lui, de le connaître et de l'aider à retrouver le rubab.
Les thèmes abordés ici sont actuels. Ils le sont de manière très simple, on est dans un roman jeunesse. L'auteur a su ne dire que l'essentiel tout en nous touchant profondément. C'est très beau.
Un très beau roman émouvant .
Lien : https://viou03etsesdrolesdel..
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
ArtiolaArtiola   22 novembre 2019
-Ton grand-père peut s’asseoir devant avec ma mère !
Elle fait glisser la portière arrière et se précipite sur la banquette avant que j’aie le temps d’esquisser un geste. Baba lance un regard vers le siège vide à côté de Mme Michele, l’air un peu mal à l’aise. A Kandahar, il ne se serait jamais assis à l’avant avec une femme autre que son épouse ou sa fille.
Commenter  J’apprécie          10
ArtiolaArtiola   22 novembre 2019
En Afghanistan, un invité s’assoit à la place d’honneur, le plus loin possible de la porte, là où il sera le mieux installé. Pour les Afghans, et plus encore pour les Pachtouns, l’attribution de places suppose que l’hôte protège la vie des invités au cas où quelqu’un s’introduirait dans la pièce ou dans la maison.
Commenter  J’apprécie          10
ArtiolaArtiola   22 novembre 2019
-Ravi de vous rencontrer.
J’évite de prononcer son nom car je sais que je n’arriverai pas à l’appeler Michèle. En Afghanistan, je n’avais pas le droit de m’adresser à un adulte en l’appelant par son prénom. En général, je disais tra pour tante et akaa pour oncle, même si nous n’avions pas de liens de parenté. Mais ça serait trop bizarre d’expliquer ça à la mère de Layla.
Commenter  J’apprécie          00
ArtiolaArtiola   22 novembre 2019
Je ne sais pas comment le guérir.Je ne pense pas qu’un médecin n'y parviendrait non plus.Comment soigner quelqu’un dont le cœur est brisé ?
Commenter  J’apprécie          10
ArtiolaArtiola   22 novembre 2019
Si tu perds ton sang-froid, tu perds la bataille.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : attentatsVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1108 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre