AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782278089963
256 pages
Éditeur : Didier Jeunesse (26/09/2018)

Note moyenne : 4.56/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Prague, 1939. Misha a 10 ans et adore les après-midis au magasin de jouets avec son père. Mais quand les troupes allemandes envahissent la ville, les lois antisémites se multiplient, et l’insouciance de Misha vacille.

Avec sa famille, ils sont envoyés dans un ghetto puis déportés dans le camp de Terezin. C’est là que Misha se lie d’une amitié fraternelle avec quarante garçons.
Erich, Jan, Koko, Felix, Pavel… et surtout Franta, leur éducateur et... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
coquinnette1974
  10 décembre 2018
Les éditions Didier Jeunesse ont eu la gentillesse de m'envoyer Quelque part, le soleil brille encore de Michael Gruenbaum et Todd Hasak-Lowy, qu'ils ont publiés pour la rentrée littéraire 2018.
Nous partons pour Prague, en 1939. Misha a 10 ans et adore les après-midis au magasin de jouets avec son père. Mais quand les troupes allemandes envahissent la ville, les lois antisémites se multiplient, et l'insouciance de Misha vacille.
Avec sa famille, ils sont envoyés dans un ghetto puis déportés dans le camp de Terezin. C'est là que Misha se lie d'une amitié fraternelle avec quarante garçons.
Erich, Jan, Koko, Felix, Pavel… et surtout Franta, leur éducateur et mentor. Dans les coups durs comme lors de leurs parties de football, ils sont les Nesharim, unis à la vie, à la mort !
Mais avec le danger constant des convois « vers l'Est », Misha peut-il garder espoir ?
Quelque part, le soleil brille encore est l'histoire vraie de Michael Gruenbaum, qu'il a écrit en collaboration avec Todd Hasak-Lowy. C'est un témoignage très poignant, qui m'a énormément touché. Nous avons aussi dans cet ouvrage des documents, des photographies, qui rendent la lecture encore plus forte.
J'ai l'habitude de lire des romans, témoignages.. sur la seconde guerre mondiale et j'ai trouvé cet ouvrage jeunesse vraiment très bien ficelé et captivant.
Michael est un enfant qui force l'admiration, il est courageux, et assez insouciant par moment ; il profite de sa jeunesse, de ses nouveaux amis. Il va créer des amitiés et un environnement assez sain pour lui. Il se rend bien compte que c'est la guerre, que de drôles de choses se passent autour de lui mais il s'en sort assez bien au final. Il est presque plus heureux dans ce camp qu'auparavant, à Prague, où la vie devenait difficile pour les juifs.
Les conditions dans le camp de Terezin sont assez difficiles mais pourtant certains enfants arrivent à avoir une vie assez agréable, grâce à l'entraide et grâce à des adultes qui les entourent avec bienveillance. Il y a bien sûr les SS, il y a des gardiens, tout n'est pas rose dans ce camp, loin de là !! Mais ces enfants arrivent à avoir une adolescence peut-être moins difficile que s'ils étaient hors du camp
Ce témoignage change de ce que j'ai pu lire sur la seconde guerre mondiale et sur les ghettos. J'ai apprécié ma lecture, même si certains passages sont vraiment très poignants.
Je vous invite à lire ce livre jeunesse qui plaira aussi aux adultes, et je mets un très gros cinq étoiles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          261
lolols28
  11 juillet 2019
Un récit magnifique, on suit les péripéties du petit mischa du ghetto de Prague jusqu'à la libération de terezin. Il évoque, il souffre, il grandit et il lutte a sa façon contre la barbarie d'une époque où un enfant juif n'avait que peu de chance de survivre. Sa mère fait preuve d'un courage incroyable, qui l'a sauvera ainsi que ses 2 enfants. Un formidable devoir de mémoire a lire.
Commenter  J’apprécie          312
AudreyT
  16 février 2019
****
1939. le jeune Misha est juif et il vit à Prague avec ses parents et sa soeur. Il voit et mais ne comprend pas l'atmosphère se dégrader au fil des mois. Quand un jour son père est emmené par les SS, c'est le début de la fin. Déportés dans le camp de Terezin avec sa mère et sa soeur, Misha va connaître les privations, les violences, la peur... Mais il apprendra aussi ce qu'est l'amitié, le soutien et le don de soi...
Pour se souvenir et ne pas oublier, il faut connaître... Michael Gruenbaum nous livre ici un témoignage poignant sur ce qu'il a vécu pendant la guerre.
Ecrit avec Todd Hasak-Lowy, l'histoire de cette famille sonne juste et vraie.
Sans cacher les difficultés et les violences qu'ils ont vécu, le texte est accessible aux jeunes adolescents. Il a l'avantage de les plonger dans la vie d'un camp à travers le regard de jeunes garçons de leur âge.
Sans scène insoutenable, ce témoignage dépeint avec beaucoup de pudeur les jours qui défilent, sans nourriture, avec le froid et les chaussures trouées, la séparation des enfants et de leur mère...
Mais Misha explique aussi que sans le soutien des Nesharim, les enfants qui partagent son dortoir, il n'aurait jamais survécu à la Shoah.
Un roman témoignage malheureusement nécessaire, pour se rappeler que l'humanité est bien peu de chose quand la haine devient le maître mot de tout un peuple...
Un grand merci à NetGalley et aux Editions Didier Jeunesse pour leur confiance...
Lien : https://lire-et-vous.fr/2019..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          292
bidule62
  02 décembre 2018
Mes filles de 15 et 13 ans font partie d'un club lecture ados au sein de notre bibliothèque.
Ce livre a été présenté, ma fille l'a sélectionné, la bibliothèque l'a donc acheté. Elle sera la première à le lire et devra le présenter au prochain club lecture. Dans les faits, elle ne sera pas la première à le lire. Je l'ai dévoré avant elle. En une soirée. Impossible de le lâcher.
Littérature jeunesse mais plutôt ados.
Témoignage de Misha, 9 ans en 1939, Juif, Pragois. Rescapé de Terezin. Sa mère et sa soeur ont également survécu à ce camp. Personne d'autre de sa famille ou de leurs amis. L'auteur vit actuellement aux Etats-Unis.
Témoignage poignant et étonnant. Une excellente entrée en matière pour les plus jeunes. Mais utile pour les adultes.
Le texte se sépare en 3 parties je dirai :
- le ghetto à Prague : l'auteur n'en garde que des souvenirs de cruauté et de privations
- Terezin : de façon surprenante, l'auteur en a de "bons" souvenirs (entre deux déportations massives, les enfants peuvent jouer au foot...) même si l'ombre de Birkenau est là.
Description intéressante de la vie quotidienne des enfants du camp, de la visite de la Croix-Rouge, de la maniaquerie cruelle allemande (les comptages)
- l'arrivée à Terezin des "marches de la mort" venant d'Auschwitz. le choc des enfermés de Terezin est clairement décrit. Et pourtant eux-mêmes étaient dans un camp....
Un récit dur, un témoignage indispensable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          94
Virgule-Magazine
  02 juillet 2019
« Nous ne savons pas encore à quoi ressemblera l'avenir pour nous. Aucun de nos anciens amis n'est encore vivant. Nous ne savons pas où nous allons habiter. Rien ! Mais quelque part dans le monde, le soleil brille encore, et il y a […] peut-être aussi la possibilité de reconstruire une nouvelle vie. » C'est en mai 1945, quelques jours après sa libération – avec ses deux enfants – du camp de concentration de Terezin (en Tchécoslovaquie) que la mère de Michael à envoyé cette lettre pleine d'espoir à des parents. Il a fallu que Michael soit père et même grand-père pour qu'il parvienne à raconter son enfance, depuis l'arrivée des nazis à Prague jusqu'à sa libération du camp.
L'avis de Blanche, 13 ans : J'ai adoré ce livre car il dépeint ce qui s'est passé durant la Seconde Guerre mondiale à Prague, puis dans le camp de Terezin, sans être pour autant déprimant et trop factuel. En effet, c'est avec une superbe plume que les deux auteurs réussissent notamment à raconter une histoire, et pas seulement des anecdotes accompagnées des grandes dates. Un récit qui permet donc de mettre des mots et des personnes sur un moment historique important. 
L'avis de la rédaction : Quel témoignage magnifique ! La postface de Todd Hasak-Lowy complète bien le récit et explique comment le livre a pu être écrit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Virgule-MagazineVirgule-Magazine   02 juillet 2019
Nous ne savons pas encore à quoi ressemblera l’avenir pour nous. Aucun de nos anciens amis n’est encore vivant. Nous ne savons pas où nous allons habiter. Rien ! Mais quelque part dans le monde, le soleil brille encore, et il y a […] peut-être aussi la possibilité de reconstruire une nouvelle vie.
Commenter  J’apprécie          10

Video de Michael Gruenbaum (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michael Gruenbaum
Michael Gruenbaum on 'Somewhere There Is Still Sun'
autres livres classés : campsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Michael Gruenbaum (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2021 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre