AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B000XIYX48
Éditeur : France loisirs (30/11/-1)

Note moyenne : 3.64/5 (sur 7 notes)
Résumé :
D'un amour étouffant renaît un vieux rêve : partir à l'aventure vers un grand blanc sur la carte, le Vème territoire, ses rubis et ses arbres à benjoin. Le pays aux cent mille monts s'ouvre devant Alexandre, qui se sent tour à tour, gibier et chasseur. Une longue errance semée d'amours violentes et tumultueuses avec de jeunes et ravissantes Laotiennes.
Rien derrière soi. Et devant le ciel comme à la portée de la main…
Puis, à l’instant où l’on croyait ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   22 septembre 2013
On disait que pour eux et pour leurs femmes couvertes de bracelets et de colliers d’argent, rien n’avait changé depuis deux mille ans, qu’ils régnaient dans leurs montagnes, arrogants guerriers. Une vadrouille à faire avant qu’on les civilise, qu’on leur apporte la brosse à dents et le papier-monnaie, une tendance qu’ils avaient ici, nos efficaces colons.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   22 septembre 2013
Il n’y a que dans les romans ou dans les situations très définies que les rapports sont à peu près clairs, le plus souvent il y a une marge d’incertitude. Les relations, c’est le règne de l’ambiguïté, on navigue à l’estime, à coups d’à-peu-près, une vérité, une connerie. L’ennui, c’est qu’il faut sans cesse trancher, décider, aller de l’avant.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   22 septembre 2013
Je vivais dans la peur, peur de la cravache du Mafflu, peur des sangsues, peur qu’on me tue d’une balle ou qu’on me fasse éclater le crâne à propos de rien. Car ils étaient ainsi, imprévisibles et féroces, sans pitié, et je savais que ma vie ne tenait qu’à un fil, je savais qu’ils étaient fous, incurables et cependant méthodiques dans leur folie, le sergent, le Mafflu, les hommes avec leurs yeux de drogués, le bep qui m’aurait assassiné, le rire aux dents, qui un jour m’a lâché dans les jambes une bassine d’huile bouillante, j’ai sauté de justesse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   22 septembre 2013
Les soldats de la garnison ne sont pas des gars faciles. On en raconte d’ailleurs pas mal sur leur compte, surtout sur celui du sergent, un maniaque du service, un lunatique aussi.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   22 septembre 2013
On est tous un peu masqués et pas le même masque pour tout le monde, ce qui complique encore les choses, ainsi, moi, tellement épris de vérité, j’avais tout un côté maquereau, rouleur de rombières, trapéziste de charme.
Commenter  J’apprécie          10
Video de Jean Hougron (1) Voir plusAjouter une vidéo

Littérature
(Le débat commence entre le public et les chroniqueurs à propos d'un article écrit par Matthieu GALEY sur Jean-Paul SARTRE, après son refus du prix Nobel, et dans lequel, Matthieu GALEY explique "qu'il est devenu malgré lui, un auteur lu par les bourgeois"). Sont abordés, les livres :
- " Histoire de Georges Guersant", de Jean HOUGRON - " L' État sauvage", de Georges...
autres livres classés : exotiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3507 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre