AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9791021033795
377 pages
Éditeur : Tallandier (06/09/2018)
4.17/5   3 notes
Résumé :
Nous n’avons pas encore dans notre base la description de l’éditeur (quatrième de couverture)
Ajouter la description de l’éditeur

Vous pouvez également contribuer à la description collective rédigée par les membres de Babelio.
Contribuer à la description collective
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Enroute
  10 octobre 2020
Très belle synthèse où la notion kurde s'aborde comme une identité, une revendication de "kurdité", dont la construction est motivée par un territoire (les montagnes), des langues (kurmandji, sorani), une religion (sunnisme), une origine plus ou moins mythique (les Mèdes), une existence politique (la zone conflictuelle entre l'Iran et la Turquie), une figure historique (Saladin), un nombre d'individus (25 à 35 millions), etc.
La formation de principautés plus ou moins autonomes de l'Empire ottoman et de l'Iran mène à des prises d'initiative audacieuses au début du XXème siècle (génocide des arméniens et des Assyro-chaldéens avec les Ottomans).
Ce sont les trois accords de 1916, 1920 et 1923 (Sykes-Picot, Sèvres et Lausanne) qui évoquent diplomatiquement la notion d'une indépendance kurde, comme une résolution des conflits économiques (administration du pétrole par les Britanniques) et politiques (construction de l'État turc, stabilité iranienne) et qui mènent finalement à une décision de la SDN en 1925 de placer le Kurdistan irakien sous l'ensemble piloté par les Britanniques (préférant garder le contrôle d'une zone à proximité de leurs intérêts économiques) - déboutant la demande turque (de son intégration pour éviter la formation d'une zone turbulente à ses frontières.
Ensuite, le Kurdistan (autour d'Erbil et de Souleimaniye) fait l'objet d'une instrumentalisation par les États-Unis, le Royaume-Uni, la Turquie, les Russes, etc. selon que l'on veut affaiblir Bagdad et Téhéran ou renforcer Istanbul. Pour régler la question simplement, Saddam, recyclant les stocks fournis à l'occasion de la guerre Iran-Irak et malheureusement laissés sans usage, gaze les populations.
C'est finalement à nouveau la réponse diplomatique qui donne un second élan à la réalité d'une zone indépendante du Kurdistan. Après une provocation kurde, l'armée irakienne remonte et provoque un exode kurde (se souvenant du traitement bagdadi quelques années plus tôt) : la Résolution 699 de l'Onu interdit le survol de la zone au-dessus du 36ème parallèle, sécurise la région et décrète la région autonome d'un pouvoir central dénommé fédéral. Bagdad proteste en suspendant la rémunération des fonctionnaires et imposant un embargo : le Kurdistan irakien doit s'administrer. C'était en 1992. C'est ainsi qu'il naît, de fait, ou, du moins, prend une réalité plus consistante. La Turquie accepte d'en acheter le pétrole pour générer des revenus. Mais on s'en dispute la répartition interne - et c'est la guerre civile jusqu'en 1997.
Depuis, la lutte contre Daesh a de nouveau resserré l'existence de l'indépendance du Kurdistan, surtout depuis qu'Obama est intervenu pour en repousser l'approche d'Erbil. Les Émirats, l'Iran et la Turquie investissent dans la zone, en particulier pour le tourisme. Dans une perspective d'ouverture, on promeut la diversité linguistique et religieuse, la littérature et la communication. Si tout va bien, la zone est en voie de pérennisation.
Reste cette impression que tout n'est bien qu'identité puisque c'est le fait d'associer un mot à une grande complexité géographique, historique, politique, culturelle, religieuse, etc. qui mène à l'unicité de l'ensemble social. Reste à ce mot à trouver sa place dans des histoires plus larges pour assurer la sérénité de ceux qui prétendent en relever.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80

Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
EnrouteEnroute   10 octobre 2020
Depuis la création du Parlement régional du Kurdistan, les principales forces politiques kurdes tiennent un discours de tolérance et de respect de la diversité ethnique et religieuse. Sur le plan politique, la minorité chrétienne a vu comment sa présence au Parlement était assurée. Chaque parti a son journal, sa radio, voire sa télévision locale. Sur le plan éducatif et culturel, les minorités assyro-chaldéenne, turcomane et arabe disposent d'écoles publiques enseignant dans leurs langues respectives. Des Yézidis aux Turcomans et aux Assyro-Chaldéens, chaque minorité possède des revues, des associations et des centres culturels, ainsi que des émissions à la radio et à la télévision. Les différentes dénominations chrétiennes ont pu ériger leurs lieux de culte dans les principales villes du Kurdistan.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
EnrouteEnroute   10 octobre 2020
Susurluk [...] est aussi connue pour avoir été le théâtre d'un accident de la route assez banal qui révéla cependant au grand jour la collusion entre les différents pans de ce que l'on appelle désormais en Turquie "l'État profond".

Une Mercedes noire percuta de plein fouet un poids lourd. La plupart des passagers qui avaient une certaine notoriété périrent dans l'accident et on s'étonna de les voir associés dans de telles circonstances. Parmi eux se trouvaient [...] un criminel proche de l'extrême droite turque [...], l'adjoint du chef du bureau de la police stambouliote [...] et [...] un homme politique [...] chef d'une puissance milice kurde [...] Le coffre de la voiture retrouvée sur place contenait des armes (pistolets et mitrailleuses), plusieurs milliers de dollars et un passeport vert réservé au agents de l'État au nom d'Abdullah Catli, alors qu'il était officiellement recherché par la police turque et Interpol, pour meurtre, trafic de drogue et évasion d'une prison suisse. Que faisaient-ils ensemble ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
EnrouteEnroute   10 octobre 2020
[Qui a vendu les armes chimiques à Saddam Hussein ?]
La France, qui a vendu des bombardiers Mirage et des hélicoptères à l'Irak, lui prête même des avions Super-Étendards. L'Allemagne, quant à elle, aurait livré à Bagdad une grande partie de la technologie des armes chimiques. [...] Depuis, des procédures ont été lancées en Allemagne, aux Pays-Bas, en Suisse et en Espagne. Au total, près de 55 tonnes de produits destinés à la fabrication d'armes chimiques auraient été vendues à l'Irak entre 1981 et 1991 par des entreprises étrangères, dont certaines seraient françaises.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
EnrouteEnroute   10 octobre 2020
En Irak la Grande-Bretagne vise à contrôler le Golfe persique et la route des Indes, puis, après leur découverte, les gisements pétroliers. Toutefois, les formes anciennes de colonialisme ne sont plus légitimes auprès de l'opinion publique dans l'entre-deux-guerres. Ainsi, les Britanniques doivent justifier leur présence au Moyen-Orient en avançant de nouveaux arguments. La protection des "minorités" offre en ce sens un atout pour se placer du côté de la "civilisation" et du "droit international".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
EnrouteEnroute   10 octobre 2020
L'argument de la théorie de la langue-soleil peut se résumer ainsi : une lange naturelle, primitive, serait née des onomatopées des premiers hommes ; parmi eux, ceux qui ressentirent la nécessité d'un langage furent les Turcs qui auraient formé leur premier mot pour désigner le soleil. Afin, toutes les langues proviendraient de cette langue mère grâce aux migrations des premiers Turcs d'Asie centrale vers le reste du monde [...] Malgré le caractère ascientifique de ce discours, la théorie de la langue-soleil est adoptée officiellement et enseignée à l'université d'Ankara au lendemain du troisième congrès sur la langue turque de 1936.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Video de Boris James (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Boris James
Offensive turque en Syrie : quelles réactions ? Quelles sanctions ?
autres livres classés : kurdesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Boris James (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2365 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre