AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2310012742
Éditeur : Editions Amalthée (02/10/2012)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Une femme, ses deux filles, un départ en vacances... D'Alexandrie à Paris, d'Athènes à Grenoble, les aéroports se succèdent, témoins muets d'un bras de fer de part et d'autre de la Méditerranée.
Cette histoire véridique qui se lit comme un roman témoigne du combat d'une mère contre la folie et le temps, une lutte mêlant suspense et émotion contre le danger qui guette ses enfants.

Quand la réalité dépasse la fiction...

"Un poison... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Analire
  01 février 2013
Moins de 200 pages ? Mais c'est bien trop court, voyons, j'aurais bien aimé continuer à lire encore quelques centaines de pages de ce récit si touchant.
Une jeune femme (dont on ignore le prénom, soit dit en passant), se retrouve mariée à un égyptien répondant au nom de Khaled. Ensemble, ils vont avoir deux adorables petites filles, Sandra et Johanne, si différentes l'une de l'autre. Si cette famille était d'apparence heureuse au début, depuis que le divorce a séparé les parents des deux jeunes filles, Khaled est devenu comme fou, se montrant prêt à tout pour que ses filles viennent s'installer avec lui en Egypte...
Dans une écriture simple et un style très agréable à lire, Elisabeth Julihane nous raconte un récit poignant qui touche, malheureusement, bien des personnes dans le monde.
La violence conjugal est un des principaux thèmes traités dans le livre, un sujet d'actualité touchant énormément de cas de jeunes femmes, qui ont souvent peur, comme l'héroïne du livre, d'aller dénoncer leur mari. Il y a toujours un faible espoir qu'il change, que son comportement s'adoucisse et que la maltraitance dont le mari fait preuve avec sa famille s'atténue, mais en vain...
Le personnage de la mère m'a touché. S'en dégage une sympathique profonde, mais également de la pitié vis-à-vis de la situation qu'elle traverse, et du gouffre où elle est plongée. Son côté naïf est également touchant, et l'amour envers ses filles qui se dégage de cette pauvre femme est digne d'une vraie mère. Même si les épreuves qu'elle a traversé ont été difficiles, elle s'accroche et continue à se battre coûte que coûte, sans jamais abandonner, avec comme seul objectif : celui de protéger ses filles envers et contre tout.
Johanne et Sandra ont été choquées par ce qu'elles ont vécus... quand un drame se produit quand on est enfant, je doute qu'il s'efface facilement. On s'en souvient des années après, il nous hante, nous poursuit inlassablement, et fini bien par nous rattraper un jour ou l'autre !
J'aurais bien aimé visiter un peu plus la ville d'Alexandrie, et en connaître davantage sur ces superbes pays mentionnés dans le livre. L'ambiance est néanmoins vivante, on a l'impression d'être toujours en train de voyager, "D'Alexandrie à Paris, d'Athènes à Grenoble"...
L'auteure a parlé péjorativement de la famille et des coutumes des égyptiens (qui m'ont marqué et également surprise), ils sont complètement différents des européens, à l'opposé, même.
Vols est donc un témoignage touchant, rempli d'émotions, qui propulsera le lecteur au coeur de la maltraitance, si souvent tu.

Lien : http://addictbooks.skyrock.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
AnalireAnalire   01 février 2013
Ce qui nous définit avant tout n'est pas ce que nous sommes capables de faire mais bel et bien nos choix.
Commenter  J’apprécie          80
AnalireAnalire   01 février 2013
Il est facile d'avoir des certitudes et des convictions lorsque l'on regarde les choses de loin ou avec du recul, mais qu'en est-il à l'instant du choix pour celui qui doit le faire ?
Commenter  J’apprécie          40
AnalireAnalire   31 janvier 2013
S'il est vrai qu'il existe des anges gardiens dans ce monde, qui prennent la forme d'être humains compatissants, à l'écoute, prêts à aider et chaleureux, il existe aussi leur pendant, des êtres malfaisant, dont la jouissance semble naître du malheur des autres.
Commenter  J’apprécie          20
AnalireAnalire   31 janvier 2013
S'il est vrai que les fées et les enchanteurs ne sont jamais là où nous les espérons il en va autrement des humains qui sont les vrais magiciens de ce monde, du moins, de certains d'entre eux.
Commenter  J’apprécie          30
AnalireAnalire   31 janvier 2013
Il en est de nos blessures comme des cauchemars, une fois qu'on les a racontés, leur emprise sur nous est moins grande.
Commenter  J’apprécie          50
autres livres classés : maltraitanceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1546 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre