AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782825112267
201 pages
Éditeur : L'Age d'Homme (09/03/2001)

Note moyenne : 4.57/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Karel Čapek (1890-1938) est l’écrivain tchèque le plus connu à l’étranger.
Le thème qui domine son œuvre toute entière est la crainte que la civilisation mécanique et son développement technique poussé jusqu’à l’absurde n’étouffe chez l’homme le sens se l’humanité. Cette préoccupation s’exprime aussi bien dans ses drames - R.U.R., La vie des insectes – que dans ses romans – la fabrique d’absolu, la Krakatite – et le conduit à échafauder – avec une fantai... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Bobby_The_Rasta_Lama
  20 août 2016
Un petit bijou de la littérature, datant de 1932, mais pas du tout marqué par le temps qui passe. Capek était le principal porte-parole littéraire du pragmatisme, un courant philosophique lequel juge toutes les idées par rapport à leurs conséquences, c'est à dire par leur utilité directe pour l'homme. Pacifiste, grand défenseur de petits gens, de "la voie du milieu" et de la liberté démocratique, il est vite fiché dans les listes noires et persécuté autant par les marxistes que par les fascistes. Epuisé, il meurt de pneumonie le jour de Noel 1938. Ce, livre composé d'une petite trentaine de récits, met en scène les personnages littéraires, bibliques et historiques (Prométhée, Archimède, Hamlet, Roméo et Juliette, Pilate, Napoléon,Lazare....) dans les histoires apocryphes; subitement, ils vont prendre vie et devenir comme chacun de nous, avec nos vertus et nos vices. Et très vite, on va se rendre compte que toutes ces histoires qu'on croit si bien connaître se sont peut-être passées tout à fait différemment.....A lire absolument !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          243
Henri-l-oiseleur
  09 octobre 2018
Dans les marges de la Bible, de Shakespeare ou de la grande Histoire, l'auteur écrit de brèves chroniques à l'humour méditatif : comment Abraham échoue à sauver Sodome et Loth refuse de quitter sa ville, ce que pense un boulanger de la multiplication des pains, l'enquête d'un jeune homme auprès de Ponce Pilate, un autre monologue d'Hamlet, ou cette lettre d'Alexandre le Grand à Aristote, par laquelle il lui explique qu'il a assuré la sécurité des "frontières naturelles de la Macédoine", de proche en proche, jusqu'aux confins de l'Inde. Ce genre existait déjà : les "Moralités Légendaires" de Jules Laforgue, ou certains contes de Karen Blixen ("Le vin du Tétrarque") exploitent cette mine infinie et chaque fois, quand le conteur a du talent, le plaisir littéraire est assuré. Seules certaines proses m'ont échappé, qui se réfèrent sans doute à des réalités tchèques des années 30 qui nous sont devenues indéchiffrables.
Commenter  J’apprécie          140
Nomic
  25 mai 2019
Une trentaine de courts récits écrits entre 1920 et 1938 qui réinventent l'histoire et les mythes, de la préhistoire à Napoléon. Parmi les diverses époques explorées par Čapek, j'ai été particulièrement sensible à l'antiquité et aux balbutiements du christianisme, et un peu moins aux réécritures shakespeariennes. Mais quoi qu'il en soit, l'ensemble est remarquable. La plupart des récits prennent la forme de dialogues, et Čapek met en avant l'humain et sa parole. Souvent on est face à des personnages connus, mais d'autres fois ce sont d'illustres inconnus qui commentent leur époque. Et c'est pour le mieux, ces visions apocryphes sont délicieusement drôles. Par exemple, autour de Troie, les soldats se plaignent de « ce gandin d'Achille », « cette canaille d'Ulysse » et de ce « vague chanteur de foire, un dénommé Homère, ou je ne sais au juste comment s'appelle ce vagabond » qui « se laisse soudoyer avec quelques deniers pour chanter la gloire des plus grands traitres de la nation grecque ». Il est tentant d'évoquer chacun de ces petits récits tant ils ont pour la plupart leur propre force indépendante. Au-delà de l'humour terriblement efficace de Čapek et de sa maitrise de la langue, la façon dont il parvient à chaque fois en quelques pages à imposer une idée forte qui laisse à la fois troublé et souriant est impressionnante. En haut de cette édition on trouve le nom de la collection : classiques slaves. En effet, je veux bien croire que c'est un classique. le genre de livre que l'on a envie de garder près de soi pour pouvoir en relire quelques pages régulièrement.
« — Il n'existe pas de vérité mienne, dit Joseph d'Arimathie. Il n'est qu'une seule et unique vérité valable pour nous tous.
— Et quelle est-elle ?
— Celle en laquelle je crois.
— Tu vois bien, prononça lentement Pilate. Cette vérité, ce n'est rien d'autre que la tienne. Vous êtes semblables à des enfants qui croient que le monde prend fin avec les limites de leur horizon, et qu'après il n'y a plus rien. le monde est grand, Joseph, et beaucoup de choses y peuvent trouver place. »

Lien : http://lespagesdenomic.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Henri-l-oiseleurHenri-l-oiseleur   08 octobre 2018
[La multiplication des pains vue par un boulanger] Vous reconnaîtrez, voisin, qu'aucun boulanger ne saurait tolérer cela ; comment pourrait-il en faire autant, je vous demande un peu ? Si cela devait devenir une habitude, que tout un chacun se mette à nourrir cinq mille personnes avec cinq pains et deux malheureux poissons, il ne resterait plus aux boulangers qu'à fermer boutique, pas vrai ? Les poissons, passe encore : ils poussent dans l'eau tout seuls et chacun peut les pêcher comme il veut. Mais un boulanger, lui, doit payer très cher la farine et le bois, il doit avoir un commis et lui verser un salaire ; il doit tenir le magasin, il doit payer des impôts et Dieu sait quoi, si bien qu'à la fin, il est bien heureux s'il lui reste encore quelque chose pour l'empêcher de crever de faim et de mendier. Et lui, il lui suffit de lever les yeux au ciel et voilà qu'il a assez de pain pour cinq mille ou je ne sais combien de personnes ...

p. 91
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

Video de Karel Capek (1) Voir plusAjouter une vidéo
autres livres classés : littérature tchèqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3498 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre