AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2203115971
Éditeur : Casterman (14/11/2018)

Note moyenne : 4.59/5 (sur 35 notes)
Résumé :
Kady, Ezra, Hanna et Nick ont réussi à s'échapper de la station Heimdall. Ils sont désormais réunis sur le vaisseau Mao où s entassent 2 000 réfugiés. Les nerfs sont à vif car la menace Bei-tech est toujours là. De plus, ils n'ont plus aucun moyen de communiquer avec l'extérieur, les vivres manquent, et bientôt, l'oxygène. La seule option est de retourner sur Kerenza. Mais des mois après l'invasion, qui sait ce qui les y attend ? Comble de malchance, une mutinerie é... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
Saiwhisper
  30 novembre 2018
Illuminae est une de mes sagas favorites en raison de sa mise en page originale ! Retranscriptions de vidéos, schémas divers, sessions de tchat, planches de bande dessinée, … Chaque page constitue en fait un feuillet d'un rapport secret que le lecteur va découvrir au compte goutte. Lorsque l'occasion s'y prête, le texte est également déformé. Par exemple, il forme une arabesque semblable à un feu d'artifice lorsque l'on décrit des missiles tirés ou des phrases prenant une forme d'explosion ou des cris qui se chevauchent quand c'est le chaos. Une fois encore, le procédé atypique a fait mouche, puisque j'étais de nouveau contente de découvrir tous ces éléments visuels. D'ailleurs, ce que l'on a aimé dans les tomes précédents est conservé… Par contre, il en va de même pour quelques défauts que j'ai davantage relevé dans cet ultime opus, car j'en attendais beaucoup… Ainsi, j'ai par exemple eu du mal avec le rythme plutôt décousu : la mise en place est lente, les personnages sont nombreux (on a les survivants du premier tome ET du second, plus des nouveaux), tandis que l'action vient surtout dans le dernier tiers. J'ai mis du temps avant de retrouver mes repères et de me remettre en tête le scénario ou les surnoms attribués aux personnages (chérubin, petite araignée, Kay, etc.) ! … Heureusement, notre curiosité nous pousse à tourner les pages et à vouloir connaître le dénouement de ce grand combat contre BeiTech.
Parmi les nouveaux personnages, j'ai surtout retenu Asha, la cousine de Kady, et Rhys, un bizut de l'armée travaillant à la Colonie Kerenza. Leurs premiers échanges seront particulièrement houleux et remplis de manipulation, ce qui donnait du suspense supplémentaire. Hélas, malgré leur tempérament aussi explosif que Kady, Ezra, Hanna et Nik, ces deux nouveaux protagonistes n'ont pas su trouver leur place dans mon coeur. On les voit trop peu apparaître pour s'y attacher. de plus, ils se sont bien fait trop voler la vedette par les anciens héros, notamment pas Kady qui, même si je l'adore, a souvent été sur le devant de la scène… En outre, j'ai trouvé leur relation trop similaire à celle des deux autres couples. On est toujours sur quelque chose d'épicé qui conduit à l'amour… À croire qu'il n'y a que les contraires qui s'attirent… C'est un peu dommage !
Il est à noter que les personnages féminins ont toujours un rôle essentiel dans le récit, sans doute plus que ces messieurs… Que ce soit Ella, Kady, Hanna ou Asha, on est sur l'idée d'une femme courageuse, dynamique, intelligente et à la langue bien pendue. Attendez-vous à retrouver de l'humour, des jeux de mots, des dialogues pleins de mordants et des sarcasmes dignes des autres opus ! du côté des protagonistes, on notera mon petit chouchou qui va vraiment se développer dans cet ouvrage : Aidan, l'intelligence artificielle ! C'est vraiment un être à part entière qui va se révéler être aussi attachant qu'imprévisible. On va véritablement assister à son développement, à sa capacité d'aimer Kady et de prendre des décisions, même si elles paraissent ignobles… Aidan va posséder une conscience, des sentiments et une vraie personnalité ! Il est l'un des points forts de « Dossier Gemina ».
Une belle place faite aux femmes, de l'aventure, Aidan et une mise en page spéciale… Il y avait beaucoup de choses réunies pour me faire passer un excellent moment ou ressentir un coup de coeur comme les autres opus ! Et pourtant, il m'a manqué plusieurs choses… J'ai par exemple regretté l'absence de tension comme les monstres ou les pseudo-zombies. Ici, pas vraiment de course-poursuite ou de moment difficile. Les héros s'en sortent aisément et sans craindre grand chose… On sait d'avance qu'ils vont survivre que ce soit dans cette dimension ou une autre… de plus, je trouve que les éléments visuels proposés sont peu variés par rapport aux deux autres tomes. On retrouve souvent les mêmes documents, notamment les retranscriptions vidéo qui sont hyper nombreuses… Or, c'est vraiment la variété des dossiers qui faisaient l'une des forces de la saga…
Malgré ces points négatifs, j'adore toujours autant l'ambiance et l'univers d'Illuminae que je recommande chaudement à ceux qui veulent tester autre chose que les romans habituels. Dépaysement garanti ! J'espère que la prochaine saga écrite par les auteurs sera aussi bien ! Une chose est sûre : je serai au rendez-vous !!!
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
Crazynath
  09 juin 2019
Et voilaaaa, je viens de terminer le troisième et dernier tome de la trilogie Illuminae.
Dire que j'ai dévoré ce troisième tome intitulé « Dossier Obsidio » serait presque en dessous de la vérité.
Oui, c'est vrai que je n'avais qu'une envie, retourner dans l'espace et aller au bord du vaisseau mao pour savoir ce qu'allaient devenir nos cinq jeunes héros Kady, Ezra, Hannah, Nick et la petite araignée… Et je ne parle même pas de l'IA un rien psychopathe, j'ai nommé AIDAN.
Finalement, c'est aussi sur la planète Kerenza que va se dérouler une partie de l'intrigue. En effet, après l'attaque surprise par Bei Tech sur cette planète, Les survivants vont se retrouver sous le joug des occupants. La résistance s'organise difficilement car la répression est très sévère. C'est dans ces conditions que nous allons découvrir un nouveau personnage : Asha Grant. Jeune étudiante en pharmacie reconvertie en soignante à l'hôpital, cette dernière n'est rien d'autre que la cousine de Kady. Elle n'a cependant aucun talent caché comme les trois autres jeunes filles des tomes précédents mais se caractérise par une formidable volonté de survivre et c'est en cela que je trouve ce personnage fort attachant.
Elle va se retrouver nez à nez avec un technicien de Bei Tech qu'elle a connu autrefois : il s'agit du jeune Rhys Lindstrom qui a été envoyé sur Kerenza pour pallier au manque de techniciens qualifiés. Bien que travaillant pour Bei Tech, ce dernier ne semblait pas savoir quelles sont les conditions des survivants sur cette planète occupée.
Pendant ce temps, le Mao s'approche de Kenza avec une menace de taille à ses trousses : le vaisseau Churchill semble bien déterminé à lui barrer la route et en plus le risque de manquer d'oxygène semble devenir crucial…
En conclusion, je ne rajouterais pas grand-chose : j'ai adoré la lecture de cette trilogie et pas un instant mon intérêt n'a faibli au vu de la qualité de l'histoire !! A dévorer sans modération …

Challenge Pavés 2019
Challenge Séries 2019
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
IdeesALire
  10 novembre 2018
J'écris cette chronique avec un pincement au coeur. J'ai découvert Illuminae par hasard dans ma librairie en 2016, je n'en avais jamais entendu parler et je n'avais même pas envie de le lire vu le format un peu bizarre du roman. Pourtant, une semaine après l'avoir repéré, je suis repartie le chercher en librairie et ça a été une excellente décision puisque j'ai dévoré le T1, le T2 et enfin le T3 dans l'après-midi qui a suivi leurs réceptions. Et ce genre de T3, je peux t'assurer qu'on ne les oublie pas. J'étais KO à la fin du premier, morte à la fin du deuxième, celui-ci m'a enterrée et piétinée. Carrément.
Alors non, Obsidio n'est pas parfait. Il y a des défauts dans ce tome, notamment avec les protagonistes pour lesquels j'ai eu du mal à avoir de l'intérêt au début : Asha déteste Rhys et on le sent… Pourtant, les deux vont devoir se faire mutuellement confiance à cause de certains événements, et c'est dans ces chapitres là que j'ai fini par les apprécier. Ils m'ont donné l'impression d'être seuls au monde, et de ne pouvoir compter que sur eux-mêmes, et ça m'a beaucoup touchée. Mais je les ai tout de même trouvés assez « écrasés » par la présence des protagonistes des autres tomes, ils ont eu un peu de mal à trouver leur place. Et surtout, même s'il y a des défauts, il y a beaucoup de choses positives à sortir de ce tome : tout est plus lent mais c'est bourré de sarcasme, de scènes de violence entrecoupées de sarcasme (faut bien se détendre entre deux génocides hein), de persos tête à claque et d'autres qui te donneront envie de leur faire un gros câlin.
Chaque livre de cette série a le don de me transformer en monstre assoiffé de lecture, la preuve j'ai annulé mes projets du samedi après-midi juste pour pouvoir fini ce pavé. Moi, folle ? Oui. Je suis complètement dingue du format original, des personnages, de l'intrigue qui me brise le coeur toutes les deux pages, d'Aidan la fameuse IA qui me traumatise dès qu'il parle, de l'écriture de Kristoff et de Kaufman, des illustrations de Marie Lu, des émotions que certaines phrases arrivent à transmettre, des frissons, des montagnes russes qu'on traverse en tant que lecteur… Pfiou. Je ne saurais même pas quoi dire pour descendre la série puisqu'elle est vraiment parfaite à mes yeux. Elle m'a donné envie de devenir avec une IA aux tendances psychopathes, de fabriquer un vaisseau spatial pour me barrer dans l'espace, de me battre contre les grands méchants pas beaux et d'exploser d'autres vaisseaux pour le fun. Et c'est une des rares séries, avec Red Rising, capable de me faire ressentir des trucs pareils.
Bref on dirait que je parle de l'homme de ma vie ça en devient presque gênant, mais honnêtement si tu n'as pas encore lu la série, fonce. Je te jure qu'elle va te retourner dans tous les sens, en tout cas moi je retourne pleurer parce que cette aventure s'arrête avec ce T3…

Un immense merci à Casterman pour l'envoi du roman, et pour avoir traduit cette pépite !

Lien : https://ideesalire.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Bookworm84
  01 février 2019
Première lecture de l'année 2019, Dossier Obsidio est aussi le point final de la trilogie Illuminae. Nous y retrouvons les personnages principaux des deux premiers tomes ainsi que quelques petits nouveaux.
[SPOILER ALERT] Ce billet porte sur le dernier volume de la trilogie. En toute logique, certains éléments des précédents tomes apparaîtront au cours de la critique. Si vous n'êtes pas à jour dans votre lecture de la série, passez votre chemin !
L'avertissement étant posé, parlons maintenant de ce fameux dernier tome. J'avais adoré les autres volumes (voir mes avis du tome 1 et du tome 2), inutile de dire que j'étais impatiente de découvrir la conclusion de ce space opera YA ! 🙂 le procédé stylistique reste le même : le tome est un dossier rassemblant extraits de conversations par e-mails ou radio, description de vidéos recueillies sur des caméras de surveillance ou personnelles, plans, schémas, etc. Après deux tomes du même style, je suis désormais habituée à ce procédé original qui permet aux pages de se tourner toutes seules, malgré l'épaisseur du livre, et qui nous plonge aussi dans l'action sans souci.
Les protagonistes survivants des précédents volumes sont en route vers Kerenza. Un chemin pavé d'embûches car le vaisseau où ils ont trouvé refuge n'est pas conçu pour accueillir autant de monde. Sans compter que la station Heimdall étant hors service, les différentes destinations au vu du carburant disponible ne sont pas légion et les chances d'être secouru, infimes, pour ne pas dire impossibles.
À Kerenza, les survivants de la première attaque vivent sous le joug des troupes de BeiTech, elles aussi coincées sur place du fait des dommages causés sur leur système de propulsion. C'est là que nous faisons notamment la connaissance du couple-phare du tome, qui a ceci de particulier que leur situation équivaut à celle de Roméo et Juliette : l'une est une survivante, l'autre un membre de BeiTech. Et ils ne sont plus ensemble depuis quelques années, leur relation tumultueuse ayant autrefois causé la vindicte de leurs familles.
Autant dire que dans un cas comme dans l'autre, la situation est explosive.
Dossier Obsidio remplit ses promesses en terme de suspense, de personnages attachants et de péripéties. J'ai aimé aussi la façon dont les auteurs présentent les soldats de BeiTech – loin d'en faire des « méchants » caricaturaux, ce sont des hommes et des femmes avec toutes les nuances de gris possible, ni tous blancs, ni tous noirs. Cela ne les rend que plus humains, surtout lorsqu'ils sont confrontés à des choix moraux, et rend plus abjects encore les actes de ceux qui font le choix de la brutalité. Les résistants ne sont pas non plus dépeints comme les « gentils », eux aussi ont leur lot de personnalités différentes, aux réactions différentes face à une situation traumatisante. D'ailleurs, des passages sur Kerenza comme le Mao me rappelaient certains événements de la série Battlestar Galactica (à ceci près qu'il n'y a pas de Cylons) (enfin, sauf si on considère Aidan comme un cousin éloigné des Cylons…). Une comparaison que j'avais eu aussi à l'esprit lors de ma lecture du tome 1 et, dans les deux cas, sans que cela soit péjoratif, au contraire.
J'ai juste été déçue par le final cousu de fil blanc. Mais ma foi, le voyage aura été si mouvementé dans ces trois tomes, l'histoire tellement captivante, que je pardonne bien volontiers ce bémol, surtout que les romans de space op' ne sont pas légion en Young Adulte, en tout cas de cette qualité !
Un beau final pour cette trilogie, dont j'aurai dévoré chaque tome avec un plaisir renouvelé ! 🙂
Lien : https://lullastories.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
PandoLivresavie
  19 janvier 2019
J'étais tellement impatiente de lire ce livre, ce dernier tome de cette trilogie qui à chacun d'eux m'a bouleversé autant que fasciné. S'il est vrai, qu'il faut un temps d'adaptation pour être réellement en phase avec l'histoire car celle-ci est assez complexe, par moments, il est difficile de bien identifier et de s'y encrer, mais une fois chose faite, il est difficile de lâcher cette lecture. Une lecture pleine de rebondissements et de découvertes aussi troublantes que bouleversantes, car le fait que tout ce que nous découvrons soit retranscris sous forme de dossiers, d'images ou encore de descriptions d'images n'est pas habituel.
Encore une fois j'ai été bluffée par le travail des auteurs et de ce qu'ils ont fait de leur livre, on en prend plein les yeux et l'imagination en ressort encore plus exacerbée. Je n'imagine pas l'histoire autrement que présentée comme elle l'est, c'est à la fois fascinant et dérangeant, pleins de détails, de dialogues et de revirements, c'est un tome final absolument réussi.
Dossier Obsidio est une livre où encore une fois, il va se passer beaucoup de choses, nous suivrons plusieurs personnages, ceux que nous avons découvert dans les autres tomes : Kady, Ezra, Hanna et Nick mais aussi des nouveaux, tous apporteront énormément à l'histoire et à l'intrigue. Tous vivront, en plus de ce qu'ils ont déjà vécu, des moments difficiles, de doute, de peur et de désillusions, mais tous ne perdront pas espoir gardant, malgré les difficultés, les morts et tout ce qui se prépare dans l'ombre, une détermination sans faille.
Il m'a été assez simple de reprendre le cours de l'histoire car certains points sur les autres tomes nous sont rapportés afin de bien se recentrer et de bien comprendre les enjeux qui se jouent sous nos yeux. Certaines retranscriptions malgré la dureté de ce qu'elles démontrent sont amenées avec une franchise et une certain auto dérision plutôt amusante donnant de la légèreté aux textes.
Certains passages m'ont bouleversé, j'ai versé quelques larmes durant ma lecture, j'ai été touchée par la puissance avec laquelle les émotions sont apportées. Amie Kaufman et Jay Kristoff signe ici une trilogie inhabituelle, transcendante et explosive. Illuminae est un Young Adult où se mêle science-fiction, action et romance, où rien n'est gagné d'avance et où chaque jour est une bataille contre le temps, contre la mort, où l'on s'attache à des personnages que l'on ne pouvait penser aimer, accepter, tout ce qui y est décrit, est fait de telles manières que vous ne pouvez pas rester indifférents.
Je ne parle pas de ce qu'il va se passer dans cette avis qui peut même sembler pour le coup un peu court voir un peu brouillon car il va se dérouler énormément de choses et il est difficile de se concentrer sur des détails, des passages sans vous retirer le plaisir et la crainte de les découvrir. Tout ce que je peux vous dire c'est de foncer pour cette série haute en rebondissements et en couleurs.
Lien : https://www.livresavie.com/i..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
UnlivreUnjourUnlivreUnjour   19 mai 2019
J'ai trouvé ce "dernier" tome assez intéressant. Sa présentation sous forme de dialogue et de résumé va vite a lire.
J'ai adoré retrouvé Kady, Hannah, Ezra et les autres - les adultes aussi hein lol.
Bon il y a de la violence, c'est la guerre. Les gens qui obéissent aux ordres mais qui n'ont pas demandés a commettre des horreurs.
Mais comme tout va bien aller hein... On y croit haha.

Tout est une question de manipulation et de stratégie.

Forcément la conclusion est bateau.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   03 décembre 2018
Bienvenue sur Kerenza IV, destination de rêve! clame Grant d’un ton moqueur en tendant les bras vers le champ de ruines qui les entoure. Sur votre gauche, vous pouvez admirer les restes calcinés de notre spaceport, où deux cents personnes ont trouvé la mort quand votre armée a lâché un missile au cours des premières minutes de l’assaut. Au fond, ce sont peut être les plus chanceux. Ici même, vous avez les magnifiques vestiges du centre communautaire où, accessoirement, se trouvait aussi une crèche pour les enfants des employés municipaux - mais oups! elle aussi a été rasée par les bombes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
SaiwhisperSaiwhisper   14 novembre 2018
Si tu dois mourir, ce ne sera pas en vain.
Commenter  J’apprécie          80
CapitaineBaptCapitaineBapt   18 janvier 2019
[Aidan] : Il parait que le Mal n'est qu'un point de vue. Le méchant est toujours le héros de sa propre histoire. Et les définitions du "Bien" et du "Mal" évoluent constamment suivant les marées changeantes de la moralité humaine. Mais ces termes peuvent-ils seulement s'appliquer à moi ?
Je suis clarté.
Je suis nécessité.
Je suis inévitabilité.
Mais suis-je "malfaisant" ?
Commenter  J’apprécie          00
IdeesALireIdeesALire   03 novembre 2018
Mais désormais, ce n'est plus un homme à la barre de ce vaisseau.
Et je n'ai pas de coeur pour m'émouvoir de centaines de personnes que je condamne à mort.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Jay Kristoff (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jay Kristoff
Voici le trailer décalé du roman réalisé par l'auteur himself !
« Comment ? Un roman de steampunk japonais, des créatures mythiques, une rébellion du peuple et une héroïne forte ? Vous m’avez eu à “steampunk japonais”. Ça m’a suffi ! » - Patrick Rothfuss, auteur du Nom du Vent
« Une plongée envoûtante dans les contrées du steampunk et de la mythologie, avec en prime une héroïne à la hauteur de Katniss Everdeen de Hunger Games. »- The Huffington Post
On disait éteinte la race des griffons, ces créatures mythiques menées par les danseurs d’orage. Pourtant, Yukiko et son père reçoivent l’ordre d’en capturer un pour le cruel shogun des îles de Shima. Contre toute attente, ils y parviennent, mais Yukiko se retrouve perdue dans une forêt sauvage, avec pour seule compagnie un griffon mutilé qu’elle nomme Buruu. Unis dans l’adversité, la jeune fille et l’animal s’entraident. Yukiko serait-elle la véritable danseuse d’orage, ultime espoir du peuple ?
+ Lire la suite
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2862 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre
.. ..