AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2203106530
Éditeur : Casterman (14/09/2016)

Note moyenne : 4.23/5 (sur 200 notes)
Résumé :
En 2575, la planète de Kady Grant, 17 ans, et Ezra Mason, 18 ans, est attaquée par l'entreprise interstellaire Bei Tech. Lors de l'évacuation de population, Kady embarque sur l'Hypatie et Ezra sur l'Alexander, mais ils parviennent à garder contact en secret. Grâce à ses talents de hackeuse Kady découvre que l'état-major est impliqué dans cette affaire.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (106) Voir plus Ajouter une critique
Stelphique
  05 novembre 2016
Ce que j'ai ressenti: …Une SuperNova Littéraire!
En voilà, une lecture totalement inédite, diablement contemporaine, sulfureusement passionnante! On devient maître d'un dossier top secret, comme si nous étions agents fédéraux , nous lecteurs: on a, entre les mains, des preuves bouillantes d'un complot interplanétaire. le nouveau terrain de jeu des humains avides est l'Univers lui même…
Ce livre est de la Science-Fiction à l'état pur, mais il est aussi grâce à ,cette compilation de diverses formes de documents allant de la plus banale des conversations informatiques à des rapports d'enquêtes piratées, une nouvelle expérience de lecture. Nous traversons une guerre d'un nouveau genre, avec un nouvel ennemi: l'Intelligence Artificielle. Bienvenue dans un futur sombre, aux fin fonds de l'univers sur des vaisseaux spatiaux, avec à son bord, une jeune fille un peu trop maligne pour son propre bien, et aux commandes de cette altercation, des sociétés animées par le dieu « Profit ». Un cocktail donc plutôt énergique qui ne va plus compter ses victimes ni ses pires bassesses, mais qui nous réserve un flot de rebondissements dynamiques, plus quelques pistes de réflexions intenses!
J'ai été stupéfaite!!!Enfin, je suis méga surprise par un livre étiqueté Young Adult , enfin un Jeunesse qui envoie valser tout ce qu'on a déjà pu lire avant, enfin, on ne rencontre pas le fameux triangle amoureux…ENFIN!!!Mais quel bonheur!!!!Autant sur le fond que sur la forme, j'ai été agréablement ravie de voir que l'imagination n'a pas de limites! Chaque page est un travail de mise en forme, de minuscules détails placés avec intelligence pour nous donner un livre passionnant! Certaines pages de ce petit pavé deviennent oeuvre d'art, portail d'imaginaire, plaisir des yeux…L'intrigue nous délivre quelques sueurs froides…
Même ce petit couple que forme Kady et Ezra est charmant à suivre! Deux jeunes qui s'essayent à l'amour en temps de guerre, qui s'envoient des vannes à tout-va, qui s'exercent à une nouvelle forme de romantisme informatique…On se prend d'affection pour eux, car ils ressemblent à la jeunesse d'aujourd'hui, ils incarnent cette nouvelle forme de communication, cette façon d'aimer dans l'instant sans trémolos, ni tragédie ancestrale…Très contemporain ce duo en somme, et en ces jours de 2575, il fallait un nouveau souffle pour raconter les sentiments amoureux adolescents…
Illuminae est une petite pépite visuelle et un OVNI littéraire! Vite la suite!!!!
Remerciements:
Je tiens à remercier chaleureusement Babélio et sa jolie opération de Masse critique, ainsi que les éditions Casterman pour l'envoi de ce livre! Ce fut une lecture différente et passionnante! Un très beau coup de coeur!

Lien : https://fairystelphique.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          452
Mikasabouquine
  08 juillet 2016
Et bien... Comment vous dire... J'ai pris une sacrée claque!
Waouh! Ce livre est énorme! Pour moi il est LA bombe de la rentrée littéraire 2016 dans la catégorie Young Adult! M.O.N.S.T.R.E.U.X !
Ma première impression en le feuilletant a été : " Waouh c'est hyper original comme formule, je n'ai jamais vu ça, chapeau ".
En effet, ce livre de 609 pages, est présenté sous forme de dossier. Il est constitué d'archives, de mails, d'interrogatoires, de descriptions de vidéos, de rapports, de schémas ...etc C'est d'une originalité sans nom!
Ma seconde impression, du coup, en le feuilletant d'un peu plus près, quelques jours après et sans l'avoir commencé fût : "C'est clair que c'est méga original, mais vais-je réussir à être en immersion totale dans l'histoire car il n'y aucun passage romancé! Est ce que ça va être fluide? Ne vais-je pas en avoir marre de feuilleter un dossier?"
Et bien NON! Carrément pas! C'est très fluide et tout est très bien lié. L'immersion est instantanée et je me suis régalée à lire ce dossier! Parfois j'ai même oublié que je lisais un dossier tellement j'étais plongée dans l'histoire! Ce qui prouve la qualité de la fluidité, et l'immersion intense. Mais ça ne dure pas longtemps car les auteurs vous font de nombreuses piqûres de rappel afin que vous n'oubliez pas que c'est dossier. Et ce n'est pas un point négatif! Bien au contraire! Cette présentation est un délice!
Il y a un travail monstre des auteurs pour cet ouvrage! C'est incroyable! Quelle imagination!
L'un des Auteurs, Jay Kristoff, a déclaré : " Nous promettons que c'est un livre que vous n'avez jamais lu avant" -> Je confirme! C'est ce que je me suis dit tout le long du livre et jusqu'à la fin!
Marie Lu, auteure de "Legend" et "Young Elite" a dit : " Préparez-vous à entrer dans un univers que vous ne pourrez plus quitter " -> Je confirme!
Kirkus Review en a pensé : " Ambitieux, déchirant, extraordinaire, ce roman ne ressemble à aucun autre livre " -> Je confirme encore!
Que vous dire de plus? Ah si, Brad Pitt a acheté les droits et est entrain de l'adapter! Autant vous dire que ça va péter grave!
Vous l'aurez compris ce livre est un énorme coup de coeur pour ma part! C'est puissant et unique. Aucun défaut. (Ah si, maintenant il faut attendre le 2! Aaaaaaaahhhhhhh!!!). Les auteurs nous mènent par le bout du nez jusqu'à la fin. Il y a de l'action très régulièrement, de nombreux rebondissements et retournements de situations. La tension est palpable et grandissante, parfois j'étais carrément en apnée! lol (quand on y pense ce livre a failli me tuer en fait! Entre les apnées, et mes heures de sommeil réduites car je n'arrivais pas à lâcher le livre! Je vous le dis, pendant 2/3jours je n'étais pas très en forme! lol).
Les personnages sont géniaux, que ce soit Kady la hackeuse, Ezra son futur ex copain à l'humour frais, piquant et détonnant (perso j'ai adoré son humour!) ou encore (si je peux parler de personnage...) l'IA complètement tarée! Un univers très bien pensé dans n'importe quel domaine! À la fin, on a droit à un petit lexique qui reprend certains termes ou abréviations du livre, qui est fort appréciable! Je déplore uniquement le fait qu'il n'est pas été créé la même chose pour les personnages. Car ils ont très nombreux et parfois ils n'apparaissent que très furtivement et reviennent 100 pages après. À 2 ou 3 reprises il m'a fallut un tout petit peu de temps pour me rappeler à quel moment je les avais croisé. Un peti répertoire des personnages aurait donc été idéal! (Ah ben si il a un tout petit défaut finalement ce livre! lol).
Il n'existe pas ou très peu le genre Space Opera en jeunesse. On a de la science-fiction, mais bien souvent il s'agit d'androïdes et il y a un fond dystopique presque à chaque fois (ce n'est pas une critique c'est juste pour souligné que c'est souvent la même chose et que donc avec "Illuminae" ça change un peu!). Il y a bien sûr, les diverses séries de Star Wars (mais on connait tous donc ce n'est pas très nouveau! Même si c'est génial. Bien que je ne connaisse que les films, je n'ai pas lu les livres). Mais des livres dans ce genre là, qui sortent du lot, en jeunesse je n'en connais pas d'autre.
Que vous dire de plus, à part que je vous invite plus que très fortement à le découvrir si vous êtes adepte du genre.
Je vais finir sur une répétition : Un très gros coup de coeur!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          266
Capridegh
  27 septembre 2016
Une bombe !! Illuminae est une bombe !! Une vraie BOMBE !! Attendez, attendez, j'essaie de reprendre mes esprits. Il faut que je souffle un peu. Non, ma chronique n'est même rédigée à chaud mais ma lecture a été tellement intense et passionnante que j'en parle toujours avec de plus en plus de passion chaque jour. Laissez-moi quelques lignes d'abord pour vous expliquer ce qu'il se passe vraiment dans ce roman hors-norme, le résumé au dos étant clairement mauvais et n'indiquant en aucun cas les choses les plus intéressantes et les plus trépidantes. Tout se passe en 2575 dans l'espace. Kerenza est attaquée par l'énorme entreprise Bei-Tech car la planète abrite des mines clandestines. Nucléaire et armes biochimiques, tous les moyens sont bons pour détruire cette planète sans que le gouvernement n'y mette visiblement son nez étant donné qu'il tirerait de l'argent de ces mines secrètes. Suite à cette attaque violente, trois vaisseaux spatiaux, plus grands que tous les vaisseaux spatiaux qu'on a pu voir dans les films de science-fiction jusque là, s'envolent avec quelques milliers de survivants à leur bord. Ce sont le Copernicus, l'Alexander et l'Hypatia. Tous les trois sont poursuivis par le Lincoln de la Bei-Tech en vu d'exterminer encore un peu plus de "gentils". Mais un jour, Aidan, la super méga intelligence artificielle de l'Alexander, ordonne à son équipage d'abattre le Copernicus, vaisseau tout aussi "gentil" que lui. L'armée tente de vérifier l'ordre humainement mais Aidan est complètement incontrôlable et finit par lancer des missiles nucléaires sur le Copernicus qui termine en poussière dans l'univers. Quelques capsules ont eu le temps de s'envoler et terminent leur course dans un hangar de l'Alexander en quarantaine. Aidan est immédiatement plongé dans le coma, les propulseurs principaux devenant alors inactifs et le Lincoln s'approchant toujours un peu plus, prêt à tirer. Mais qu'a-t-il bien pu se passer dans le cerveau d'Aidan ? C'est alors que commence à naître des soupçons, à fleurir des complots et à éclore des mensonges. Il y en a plein. Tous plus surprenants les uns que les autres, les précédents entraînant les nouveaux. Il y a un mystère qui plane, un certain virus tout aussi flippant qu'efficace, des sacrifices, des meurtres, des morts. Et vous tenez alors entre vos mains le dossier complet de l'incident de l'Alexander. Près de sept cents pages de documents véritables sur toute l'affaire sur laquelle la lumière est faite chronologiquement, dans le feu de l'action, à travers des articles, des rapports, des descriptions de vidéo-surveillance, des tchats, des plans, etc.
Ezra et Kady sont au centre de l'histoire. Kady a plaqué Ezra le matin même de l'attaque de leur planète. Mais elle lui a sauvé la vie lors de l'évacuation de celle-ci, rien que ça. Séparés par plusieurs kilomètres dans les étoiles, chacun à bord d'un vaisseau différent, un peu de Roméo et Juliette plane alors dans les airs, l'Alexander et l'Hypatia se déclarant parfois la guéguerre ou se tirant parfois dans les papattes à cause d'officiers ou d'autres hauts gradés bornés et prétentieux. Mais Kady en a dans le pantalon, presque plus que tous les hommes réunis sur les vaisseaux et c'est elle qui va percer le mystère à coup de bidouillages informatiques, d'infiltrations dans les conversations en ligne et d'assauts sur le vaisseau voisin. Experte en piratage informatique avec un caractère bien trempé, rien ne l'arrêtera et tout la poussera à faire des rencontres plus énormes les unes que les autres. Le couple qu'elle forme avec son ex-ex est frais et décalé ; franc parler et moqueries, les deux jeunes personnages sont loin de ressembler aux héros naïfs et lassants des romances qu'on a l'habitude de trouver dans la littérature YA. Et ça fait du bien.
Avec sa mise en page culottée et ses codes inhabituels, Illuminae étonne et déstabilise quelque peu lors des premières pages. Les bases n'étant pas posées comme dans un roman ordinaire, on éprouve un peu de difficulté à prendre nos marques. Mais lorsqu'on a compris et retenu de quel combat il s'agit, de quelle quête il retourne, tout coule comme de l'eau de source bien qu'il n'y ait pas de narrateur dans l'histoire. C'est dire à quel point les documents sont habilement amenés et les points de vue malicieusement enchaînés. A travers les caméras que sont les yeux d'Aidan, à travers les propres mots des personnages discutant en réseau, à travers les communications au micro, à travers les affichages... tous les moyens possibles et imaginables vous sont servis sur un plateau d'argent par un chef cuisinier hors pair qui maîtrise parfaitement des ingrédients complètement nouveaux et délicieux. Minutieusement dosés, vous ne recevrez jamais trop d'informations indigestes. L'humour ne manque pas non plus au récit pour rendre celui-ci un peu plus léger et pétillant et détendre alors l'atmosphère de façon très efficace et à mourir de rire parfois.
Les personnages de Illuminae sont très très forts. Comme dit précédemment, nous ne sommes pas ici les lecteurs d'un roman ordinaire mais plutôt les témoins d'un certain évènement. On le vit véritablement notamment à travers les personnages et leurs réactions spontanées et toutes naturelles partagées entre eux sur les écrans de leurs ordinateurs. Et c'est incroyable à quel point ils sont attachants. Et humains ! Etonamment, la plupart sont même plus attachants et plus humains que beaucoup de personnages de romans habituels alors qu'ils n'ont rien en commun avec eux. C'est remarquable comme on aime les personnages secondaires. Leurs destins nous touchent tout particulièrement. Aidan est lui aussi un personnage à part entière complètement surprenant, complètement fou et complètement grandiose. Il sera celui qui vous surprendra sans aucun doute le plus et vous annoncera la révélation qu'on n'a pas attendue une seule seconde.
J'accorde ★ ★ ★ ★ ★ à Illuminae, tome 1 : Dossier Alexander. Ce roman n'est pas une lecture ; c'est une expérience ! Un gros livre bien lourd pas banal du tout par sa mise en page osée, son histoire archi complète, ses trouvailles pointues, ses personnages tellement humains et son rythme à couper le souffle. Lu en trois jours (et dommage, vu le prix du livre), j'en suis sortie épuisée, comme si j'avais vécu l'aventure avec Kady et le retour à la réalité a été pesant. On est balloté dans tous les sens, on ne nous épargne pas les morts, les peurs, les trahisons et les rebondissements toujours plus forts et plus marquants au fil des pages. On ne s'ennuie pas une seule seconde ; bien au contraire : on se passionne ! Illuminae est LE roman YA de cet automne, à n'en pas douter !
Lien : https://lirecestboireetmange..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          121
Neneve
  18 février 2019
Voici un livre qui détonne et qui décoiffe !!! Je crois que je n'ai jamais lu un livre construit de cette façon. Un format hyper original. Et du vrai de vrai science-fiction !!! Afin de nous raconter une histoire, ce livre est un assemblage d'émails échangés, des retranscriptions de chat, des résumés de vidéo-surveillance, des rapports de mission, des discussions avec une intelligence artificielle, et j'en passe. Il y a des schémas, des plans, des pages noires, des typographies différentes… Limite, chaque page est une surprise, parce qu'on ne sait pas ce que nous y trouverons. En plus, du format original, l'histoire se tient, avec un vrai fil conducteur. Des personnages super intéressants, une histoire d'amour, une histoire de virus mutant, de l'intelligence artificielle, des guerres intestines, des secrets d'état… Bref, ce livre est complet. Intéressant, original, atypique et captivant.
Commenter  J’apprécie          170
Soleney
  04 novembre 2016
En feuilletant ce livre, je me suis rendue compte que ce n'était pas un simple roman de SF. C'est un dossier au sens propre du terme, qui rassemble des documents classés par date : des mails, des données statistiques, des compte-rendus de réunion, des rapports de mission, des enregistrements d'entretien, de la messagerie instantanée…
C'était suffisamment osé pour attirer mon attention.
Pour résumer : après la destruction pure et simple de leur colonie (qui extrayait illégalement un minerai rare pour le compte d'une entreprise multimondiale), Kady, Ezra ainsi que tous les survivants s'enfuient à bord de trois vaisseaux : deux civils qui leur appartenaient, et un militaire, qui passait dans le coin et a accouru en entendant leur appel de détresse. Lesdits vaisseaux ont subi des dégâts, ils sont poursuivis par leurs ennemis (à la solde d'une entreprise concurrente), ils doivent absolument se ravitailler en eau et l'intelligence artificielle du vaisseau militaire devient folle. La situation est très grave, et c'est pourquoi les gradés refusent d'en dire trop. Malheureusement pour eux, Kady est une experte en informatique, elle sait qu'ils cachent des choses et elle est déterminée à savoir quoi. Mais plus le temps passe, plus la situation dégénère…
Malgré tous ces détails qui titillaient mon intérêt, la première impression fut un peu mauvaise. Tout commence un jour après la destruction de la colonie de Kerenza. Kady et Ezra viennent tout juste de voir les trois quarts de leurs proches mourir, et lors de l'entretien psychologique qui ouvre le livre, ils sont cassants, rebelles, goguenards, moqueurs – bref : en pleine crise d'adolescence. On ne voit aucun signe de traumatisme, de tristesse ou d'angoisse (de faiblesse) dans leurs propos. J'ai trouvé ça un peu fort de café et c'est ce qui m'a empêchée de m'attacher à eux.
D'autant plus que la relation qu'ils entretiennent m'a paru un peu bancale : au début, Kady déteste tellement Ezra qu'elle ne veut plus le voir, qu'il craint qu'elle essaye de l'écraser alors qu'elle est au volant d'une voiture, et qu'elle ne répond à aucun de ses messages pendant des mois. Soudain, elle décide de lui reparler après presque une demi-année sans aucune communication, et progressivement, ils redeviennent fous amoureux – sans jamais se revoir puisqu'ils ne sont pas sur le même vaisseau ! L'amourette m'a paru complètement fabriquée (forcée, même), et c'est dommage parce qu'une relation amicale m'aurait amplement suffi.
Toutefois, l'histoire est vraiment prenante : les documents, au lieu d'être rébarbatifs, sont très intéressants, et je me suis surprise plusieurs fois à poursuivre ma lecture beaucoup plus longtemps que prévu. Ils apportent toujours quelque chose : un nouveau point de vue sur une situation donnée (ex : la page Unipédia qui détaille de façon très objective le déroulement de l'attaque de la colonie et complète le récit d'Ezra et Kady, qui racontent de façon un peu décousu ce qui leur est arrivé), ou un nouvel élément (action, rebondissement, révélation…). On peut les voir plutôt comme de très courts chapitres que comme des dossiers.
L'autre avantage de ce livre, c'est qu'il aborde plusieurs problématiques qui nous poussent à réfléchir – et j'adore les romans qui font mûrir !
Pour commencer, il y a un message d'alerte sous-jacent à l'encontre des multinationales. Car ce ne sont pas des armées qui s'affrontent, pas plus que des États, ni mêmes des groupuscules extrémistes, mais des ENTREPRISES. Et toute cette violence n'est pas commise au nom d'une injure, d'un territoire ou d'un dieu, mais en celui du PROFIT, qui pèse décidément bien plus lourd dans la balance que la vie de milliers d'innocents. Ce qui me donne le vertige, c'est de songer qu'elles sont devenues suffisamment puissantes pour posséder non seulement des vaisseaux spatiaux DE GUERRE capables de réduire à néant la population de toute une planète, mais aussi des armes biochimiques terrifiantes, et une facilité déconcertante à contourner les lois.
Ensuite, les gradés militaires ont laissé la population dans l'ignorance dans le simple but de la protéger. L'intention est sincère et louable, mais la frontière est floue entre protection et contrôle… Dans le roman, la situation dégénère en partie à cause de ça – car certaines personnes (dont Kady) mettent leur nez un peu partout, dévoilent mensonges et omissions, et tous les civils crient au complot. le cercle de confiance est rompu et la panique s'étend effectivement dans la population – bien plus que s'ils avaient tout avoué depuis le début.
Puis il y a la question de l'humanité. AIDAN, l'intelligence artificielle endommagée, s'éveille à la conscience de soi et à la sensibilité. Partant de là, est-il encore une simple machine ou déjà un être vivant ? Faut-il nécessairement être organique pour être vivant ? Cette problématique m'a beaucoup inspirée : est-ce qu'AIDAN est encore en-dessous de l'humain du fait qu'il ne soit composé que de métal et de plastique ? Est-il son égal, car ayant accédé au même niveau de conscience que lui ? Ou bien lui est-il supérieur de par l'infini de son intelligence ? (Je précise que son cerveau fait la taille d'une ville, et que ça fait de lui un être une centaine de fois plus logique et rapide que toutes les cervelles humides et poisseuses (= nous) à bord).
Pour finir, les auteurs abordent la problématique de la traçabilité informatique. Car l'intégralité du dossier est composée de données supposées confidentielles que des hackers ont su retrouver. Qu'en déduire ? La protection de notre identité et de nos données personnelles est une illusion. Pour peu qu'une personne soit suffisamment experte ou maligne, elle sera capable de dresser le portrait de toute notre vie, car les protections dont nous pouvons nous entourer ont beaucoup (beaucoup !) de failles. C'est vertigineux, quand on y pense : même une conversation entre deux gradés est traçable.
Par certains côtés, Illuminae se rapproche du roman graphique. Ne soyez pas effrayés par la taille imposante de ce pavé, la présentation prend beaucoup de place. Un exemple : les combats spatiaux. Les auteurs ont choisi de prendre une photographie de l'espace, de mettre des lignes pointillées pour symboliser le parcours des vaisseaux, et d'y ajouter des conversations radio. Cela rend très bien l'ambiance, les sentiments d'urgence, de peur, la vitesse (car il est difficile de suivre les phrases des yeux). Ils sont allés encore plus loin lorsqu'ils font exploser la bombe – mais je ne vous en dit pas plus, je me contenterai de vous assurer que c'était très festif.
En bref, c'est un roman novateur qui m'a beaucoup plu. Je l'ai trouvé très bien construit, l'histoire est bien menée, les rebondissements sont crédibles et on finit – malgré tout – par s'attacher aux personnages et par les prendre en pitié. Moi, il m'a convaincue, et je me procurerai la suite avec grand plaisir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (36) Voir plus Ajouter une citation
CaprideghCapridegh   27 septembre 2016
McNulty, J., sgt : ezra
McNulty, J., sgt : mason
McNulty, J., sgt : RPDS ####
Mason, E., 2d lt : #### les comms internes sont revenues ?
McNulty, J., sgt : ils testent
Mason, E., 2d lt : ah
McNulty, J., sgt : Dorian m’a contacté pour vérif si ma msgerie interne fonctionnait. jsui son rat de laboratoire. tu veux rater avec moi ?
Mason, E., 2d lt : et de tous les gens que tu aurais pu ####, c’est moi que tu as choisi. quel honneur, je rougis
McNulty, J., sgt : t’enflamme pas, jsavais que tu serais le seul à être au lit à cette heure-là
McNulty, J., sgt : à penser à ta meuf
Mason, E., 2d lt : tg je te ####
McNulty, J., sgt : non, un baiser de tes douces lèvres, d’abord
Mason, E., 2d lt : ok, mais si tu me chauffes un peu
McNulty, J., sgt : ça roule, kes que tu portes ?
Mason, E., 2d lt : rien, ta soeur vient juste de partir
McNulty, J., sgt : …
Mason, E., 2d lt : ET BAM
Mason, E., 2d lt : t’as plongé direct, gamin
McNulty, J., sgt : VA TE FAIRE #### MEC
Mason, E., 2d lt : nan, trop crevé, je t dit, ta soeur vient de partir
McNulty, J., sgt : monsieur joue les rigolos hein ? ça change d’avant-hier, « ouin, mes problèmes ont mis des brassards »
Mason, E., 2d lt : aouch, pas cool
McNulty, J., sgt : je pensais que tu serais tout tristounet sans les comm inter-vaisseau, ta meuf peut + t’envoyer de foto sexy pour te tenir chaud
Mason, E., 2d lt : arrête elle est pas comme ça
McNulty, J., sgt : aaaah je vois, elle est PACOMLÉZAUTRE
Mason, E., 2d lt : ouais
McNulty, J., sgt : et t’as des tof de cette astro-princesse ?
Mason, E., 2d lt : pas de nus je t dit
McNulty, J., sgt : des tofs normales, bouffon
Mason, E., 2d lt : g des photos de classe
McNulty, J., sgt : envoie
Mason, E., 2d lt : dans t rêves
McNulty, J., sgt : ENVOIE
Mason, E., 2d lt : va jouer dans un trou noir
McNulty, J., sgt : Mason, si t’envoi pas, ma mission pr le restant de mes jrs sera de trouver le moyen de te coller mes bijoux sous le nez pendant que tu dors
Mason, E., 2d lt : 0_o
McNulty, J., sgt : à la sécurité, on a un badge d’accès à tt le vaisseau
McNulty, J., sgt : je c où tu passes t nuits
McNulty, J., sgt : et tu finiras par te réveiller une nuit avec une paire de boules un peu humides qui te titillent le menton
Mason, E., 2d lt : t un ouf ####
McNulty, J., sgt : je suis sérieux, mason
McNulty, J., sgt : ceci n’est pas un exercice
Mason, E., 2d lt : si j’envoie
Mason, E., 2d lt : et que je retrouve un exemplaire affiché au-dessus de ta couchette
Mason, E., 2d lt : je te couperai tes boules un peu humides et je les balancerai par le hublot
McNulty, J., sgt : je jure solennellement de ne pas démarrer une partie de 5 contre 1 en regardant les tofs de ta future ex-ex-copine, mec
Mason, E., 2d lt : …
Mason, E., 2d lt : ok, j’envoie
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          43
MikasabouquineMikasabouquine   03 juillet 2016
QUESTION: Alors parlez-moi de votre mère.

Ezra Mason: Cet entretien est enregistré, pas vrai?

QUESTION: Le son uniquement. La caméra est hors d'usage.

Ezra Mason: Très bien, alors pour ne pas pénaliser ceux qui sont privés de l'image, j'annonce que je suis en train de lever mon... Grands dieux... Mais oui, c'est bien mon majeur que je lève à l'attention de monsieur l'interne.

QUESTION: Monsieur Mason...

Ezra Mason: Et maintenant; mon majeur va faire la danse du mépris! Et on se déhanche...!

QUESTION: Fin de l'entretien à treize heures cinquante-huit, le dix-neuf mars soixante-quinze.

Ezra Mason: À droite... À gauche... À droi-

-fin de l'enregistrement-
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          93
StelphiqueStelphique   31 octobre 2016
Dans l'espace, il n'y a ni haut , ni bas . Tout est relatif . Et pourtant, c'est marrant , on peut quand même avoir l'impression que l'univers vient de tomber sur la tête .
Commenter  J’apprécie          260
SaiwhisperSaiwhisper   19 septembre 2016
McNulty, J. sgt : j'ai un troufion qui a d contact chez les gratteurs de cambouis, il m'a chopé du tord-boyaux à base de carburant, vien boire un coup, mec.
Mason, E., 2d lt : négatif
McNulty, J. sgt : allé vieeeeens le meilleur remède c la boisson. viens noyer t soucis
Mason, E., 2d lt : ceux-là, j'arriverai pas à les noyer, mec
Mason, E., 2d lt : ceux-là, ils savent nager
Commenter  J’apprécie          80
6930069300   02 mars 2018
Presque toutes les particules de l'univers ont un jour fait partie d'une étoile.
D'abord, l'oxygène se condense et s'enflamme, et propage son éclat dans le vide intersidéral.
Des fournaises flamboyantes qui finissent par s'étioler et rejeter tout ce qui leur reste au cosmos.
Le carbone et l'oxygène. Le fer et l'or.
De vastes nuages qui tourbillonnent de leur propre gravité. Qui se fondent les uns dans les autres et se désintègrent.
De génération en génération.
Vestiges d'une alchimie stellaire, ils trouvent un jour une vie, un autre une conscience.
Sortent en rampant d'un océan. Parlent aux cieux.
Et, de là, en reviennent aux étoiles qui les ont créés.
Un cercle parfait.
Et je vois tout cela.
"Deux minutes."
Et je sais tout cela.
"Soixante secondes."
Et pourtant, j'ai peur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Jay Kristoff (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jay Kristoff
Voici le trailer décalé du roman réalisé par l'auteur himself !
« Comment ? Un roman de steampunk japonais, des créatures mythiques, une rébellion du peuple et une héroïne forte ? Vous m’avez eu à “steampunk japonais”. Ça m’a suffi ! » - Patrick Rothfuss, auteur du Nom du Vent
« Une plongée envoûtante dans les contrées du steampunk et de la mythologie, avec en prime une héroïne à la hauteur de Katniss Everdeen de Hunger Games. »- The Huffington Post
On disait éteinte la race des griffons, ces créatures mythiques menées par les danseurs d’orage. Pourtant, Yukiko et son père reçoivent l’ordre d’en capturer un pour le cruel shogun des îles de Shima. Contre toute attente, ils y parviennent, mais Yukiko se retrouve perdue dans une forêt sauvage, avec pour seule compagnie un griffon mutilé qu’elle nomme Buruu. Unis dans l’adversité, la jeune fille et l’animal s’entraident. Yukiko serait-elle la véritable danseuse d’orage, ultime espoir du peuple ?
+ Lire la suite
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2619 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre
.. ..